Regardons au-delà de la bulle Bitcoin

IMG Auteur
Published : November 28th, 2013
1391 words - Reading time : 3 - 5 minutes
( 16 votes, 4.3/5 ) , 16 commentaries
Print article
  Article Comments Comment this article Rating All Articles  
0
Send
16
comment
Our Newsletter...
Category : Opinions

Hier, le cours du Bitcoin a dépassé les 1000 dollars. Peu nombreux sont ceux qui savent ce qu’est le Bitcoin, encore moins quel est son fonctionnement. Et encore plus infime le nombre de personnes qui comprend la révolution qui se déroule actuellement, presque silencieusement, et qui permet d’affirmer que Bitcoin est une excellente chose.

24hGold - Regardons au-delà de...Avant d’aller plus loin, faisons un bref rappel : Bitcoin est une monnaie numérique distribuée, répondant à certains impératifs de sécurité et de non centralisation, ainsi qu’à des contraintes propres aux monnaies (fongibilité, réserve de valeur, liquidité, unité de compte, intermédiaire dans les échanges …). Il serait trop long, pour un billet de taille raisonnable, de détailler les principes, tant techniques que cryptographiques, qui assurent une bonne solidité des principes mis en œuvre, mais il suffit de rappeler ce que les détracteurs habituels et les politiciens paniqués n’arrêtent pas de pointer du doigt : la mafia a déjà pas mal investi dans cette monnaie numérique. Oui, des individus qui sont capables de tuer lorsque leurs affaires ne marchent pas bien utilisent donc Bitcoin pour leurs transactions ; on voit mal quelle meilleure preuve de bon fonctionnement on pourrait trouver.

24hGold - Regardons au-delà de...

En tout cas, avec les sautes d’humeur dans les cours de cette nouvelle monnaie virtuelle (on était à 700$ le 23 novembre, par exemple), la presse spécialisée (informatique et financière, essentiellement) s’en est donnée à cœur joie pour « analyser » le phénomène et fournir de palpitantes explications aux quelques lecteurs mollement intéressés par ces questions. Cela a donné lieu, comme bien souvent lorsqu’on est pressé par le temps, à des articles cocasses d’approximations et d’erreurs grossières d’experts auto-proclamés (entre les « productions massives » de Bitcoin et « l’offre qui va devenir exponentielle », on comprend dans ce cas que l’auteur remplissait des mots-croisés pendant le cours de Bitcoin 101) – a contrario, on pourra lire avec profit l’article de Philippe Herlin sur le même média qui a fait, lui, l’effort de potasser sa matière avant d’écrire.

Bien sûr, le débat sur la folie qui s’empare de certains au point d’acheter le Bitcoin à plusieurs centaines d’euros pièce commence maintenant à envahir la sphère médiatique et publique, ce qui provoque l’irrésistible intervention de personnes dont l’avis se résume, encore une fois, à vouloir faire intervenir le gouvernement parce que, vous comprenez, les adultes responsables qui investissent cette nouvelle monnaie ne sont finalement pas si adultes et pas si responsables et qu’on sait mieux qu’eux ce qui est bon pour eux. Jamais n’aura été aussi bien illustré que les esprits étroits ont toujours très peur de ce qu’ils ne comprennent pas, et que leur réponse atavique à cette peur revient à courir dans les jupons de leur mère, rôle commodément tenu ici par l’État. Ce serait presque drôle si ce n’était autant pathétique et prévisible.

Ceci posé, on est quand même en droit de s’interroger sur la récente hausse du Bitcoin.

24hGold - Regardons au-delà de...

À ceux qui s’interrogent et se demandent s’il s’agit d’une bulle, la réponse est oui, assez clairement : une telle montée contient indubitablement une part d’irrationnel, et une quantité importante de personnes qui ne connaissaient pas Bitcoin il y a encore deux mois se trouvent actuellement investi dans l’espoir unique d’un gain majeur, rapide et simple. C’est humain, cela s’est déjà vu et cela se reverra encore. Du reste, certains petits malins s’en sortiront effectivement très bien.

Mais la hausse est aussi ancrée dans d’autres événements plus rationnels qui ont eu lieu récemment. Ainsi, la discussion au Congrès américain au sujet du Bitcoin a permis d’obtenir de la part des autorités (et de la Fed, notamment) une position plutôt bienveillante ; Ben Bernanke, le patron de la Fed, a estimé que ce mode de transaction électronique « peut à long terme être prometteur, en particulier si les innovations permettent de mettre en place des moyens de paiement plus rapides, efficaces et sûrs ».

En outre, la hausse explosive du prix du Bitcoin coïncide assez bien avec la montée en puissance de la plateforme BTC China, qui a récemment reçu cinq millions de dollars pour se développer, devenant ainsi la première plateforme d’échange de Bitcoins en Chine … et par voie de conséquence, dans le monde.

24hGold - Regardons au-delà de...

Parallèlement, les autorités allemandes ont aussi choisi de considérer le Bitcoin comme une unité de compte légale, privée mais utilisable pour des opérations de clearing ou de netting interbancaire, par exemple. Manifestement, on n’enseigne pas l’économie de la même façon Outre-Rhin qu’en France …

Enfin, le positionnement de certains fonds d’investissement qui achètent actuellement du Bitcoin ne doit là encore pas grand-chose au hasard ; parallèlement à la montée spectaculaire du Bitcoin, l’or papier (c’est-à-dire les certificats sur des quantités d’or) connaît des turbulences marquées ; plus que probablement, certains comprennent qu’il vaut mieux se délester du papier, détenir du physique autant que possible, et quand ça ne l’est pas, on pourra se reporter sur d’autres actifs… Et pourquoi pas Bitcoin ?

On le comprend : si l’augmentation très rapide (trop, sans doute) du prix du Bitcoin montre toutes les caractéristiques d’une bulle, une partie de cette envolée repose, elle, sur des fondamentaux raisonnables et sur le fait que cette monnaie électronique commence à se faire reconnaître au niveau international.

En effet, même si le Bitcoin, de par sa volatilité, ne peut pas prétendre encore au statut de monnaie (la réserve de valeur est impossible au-delà de quelques heures tant son cours varie), les autres caractéristiques d’une monnaie sont bien présentes. Et le fait que le nombre maximal de Bitcoins disponible ne dépassera jamais 21 millions en fait une expérience monétaire et mathématique très intéressante puisque nous nous trouvons en présence d’une monnaie numérique mais intrinsèquement déflationniste.

Quant à la valeur que peut représenter un Bitcoin, elle est, comme tout objet de transaction commerciale, parfaitement subjective. Mais elle n’est pas nulle : si elle ne réside clairement pas dans la confidentialité des échanges (très relative), elle se situe plutôt dans la caractéristique même du réseau qui supporte cette monnaie. En effet, combien peut valoir un réseau qui permet des transferts de valeur d’un bout à l’autre de planète, dans un temps inférieur à l’heure, à toute heure du jour et de la nuit, qui possède un principe fort de non répudiation, et qui échappe par construction à la falsification, l’inflation et à toute manipulation étatique ? De ce point de vue, même l’or est moins bien placé : plus difficile à déplacer, le paiement en or nécessite toujours un échange physique, alors que Bitcoin s’affranchit de cette contrainte forte ; au contraire du Bitcoin, la pièce d’or est falsifiable (par limage ou par alliage par exemple). Combien une banque qui lancerait un tel système autorisant le versement de n’importe quelle somme en moins d’une heure chrono devrait-elle dépenser pour obtenir le même résultat et le même niveau de garantie ?

24hGold - Regardons au-delà de...Tout ceci posé, il serait imprudent voire naïf de considérer la récente actualité sur Bitcoin comme l’assurance d’un avenir grandiose pour cette monnaie numérique. Personne, à l’heure actuelle, ne peut évidemment garantir que le Bitcoin sera la monnaie de référence dans cinq, dix ou cinquante ans.

Cependant, et c’est à mon avis le point le plus important, Bitcoin apporte ici une preuve de concept essentielle. Cette expérience montre de façon éclatante qu’une monnaie fiat (décrétée par l’État) n’est en rien indispensable pour faire des échanges d’un bout à l’autre de la planète. Autrement dit, Bitcoin est une démonstration flagrante qu’une banque centrale est inutile et rappelle à tous que les monnaies privées sont viables, ne serait-ce que pour permettre des transactions très rapides (on parle d’une dizaine de minutes, typiquement).

En cela, même si Bitcoin devait disparaître à l’avenir, il aura servi un rôle capital en plaçant cette idée simple dans la tête de millions de gens : les États ne sont pas indispensables pour gérer les monnaies, et, au vu de ce qu’ils leur font subir, au vu des alliances nauséabondes entre l’actuel monde bancaire et les puissances publiques, on peut même conclure qu’ils sont plutôt néfastes.

Rien que pour avoir montré qu’une autre voie est possible, Bitcoin est d’ores et déjà une expérience positive.

J'accepte les Bitcoins !

1EXgo7U3UA17u7njFK437ApCtsJvA7LdRB

Vous aussi, foutez Draghi et Bernanke dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Source : h16free.com
Data and Statistics for these countries : France | All
Gold and Silver Prices for these countries : France | All
<< Previous article
Rate : Average note :4.3 (16 votes)
>> Next article
H. Seize rédige sur http://h16free.com ses chroniques humouristiques d’un pays en lente décomposition, et apporte des solutions dans son livre, Egalité, Taxes, Bisous. Dans un monde toujours plus dur, et alors que la crise, la vilénie, les aigreurs et les misères allant de la maladie aux bières tièdes font rage, un pays fait courageusement face et propose toute une panoplie de mesures plaisamment abrasives qui permettront d'aplanir les aspérités, gommer les difficultés et arrondir les angles. Ce pays, rempli de gentils et d'aimables tous les jours mieux pensant, est devenu un véritable phare scintillant dans la nuit noire de l'obscurantisme des méchants et des vilains. Et pour mieux scintiller, il s'est doté d'une devise qui est parvenue à se hisser au rang de slogan, d'accroche et de modus vivendi : pour chacun et pour tous, il faudra de l'égalité, des taxes, et des bisous.
WebsiteSubscribe to his services
Comments closed
  All Favorites Best Rated  
Pour info, je vous conseille d'aller voir les dernières découvertes de Zoppas au sujet du Bitcoin : http://www.24hgold.com/francais/contributor.aspx?article=3650591208G10020&redirect=false&contributor=Douglas+French.#Commentaires1_tableCom

Merci à Lolo27 pour ses arguments clairs qui m'ont convaincus, sans parti pris mais avec logique, que le bitcoin (quel nom!), quel que soit ses qualités ne se répandra pas dans les ménages. C'est clairement une monnaie de spéculateurs (d'où l’intérêt des mafieux de tous bords) qui sera peut-être très rentable pour certains, mais c'est tout. Le commun des mortels ne cherche pas à spéculer mais à échanger le fruit de son travail contre des biens tangibles qu'il ne peut obtenir par lui-même ainsi qu'à préserver son capital éventuellement obtenu.
Au moins, lors de l'hyperinflation de Weimar, les gens pouvaient encore se chauffer avec leurs billets de b(r)anques, essayez de vous chauffer avec des bitcoins, sans parler d'acheter des patates au paysan du coin quand le système financier s'écroulera.
Alors sans le détester, se sera sans moi!
tout à fait d'accord avec Lolo27: le bitcoin est du vent pur.

maintenant, je regrette vraiment de ne pas en avoir miné il y a 2-3 ans!

la seule chose certaine est qu'il est effectivement difficilement falsifiable, mais sur quoi sa valeur est-elle assise?

il y a effectivement un rapport direct entre le cours du bitcoin et le coût de minage. ce dernier est fonction de la difficulté de trouver le prochain bitcoin, difficulté qui ne peut aller qu'en augmentant. le coût, lui, est fonction de la difficulté, de la technologie et du prix de l'électricité.

mais il s'agit d'un coût et non d'une valeur. il n'y a d'intérêt à miner des bitcoins que parce qu'il y a des gens prêts à les acheter à un certain prix. mais le bitcoin en lui-même ne vaut rien.

une monnaie fiat a une valeur réelle: c'est la monnaie d'un état, c'est-à-dire une créance sur la richesse du pays qui l'émet. Ce n'est certes pas une créance très sécurisée: la visibilité à long terme sur la richesse d'un pays est plutôt aléatoire, et surtout un état a effectivement le moyen diluer la valeur de sa monnaie, voire de l'annuler complètement. mais il s'agit tout de même d'une réelle créance, un IOU, comme l'atteste l'inscription sur les billet américains "this note is legal tender..."

le bitcoin ne représente pas une créance, mais un bien immatériel: un cerficat unique. mais un certificat de quoi?bien malin qui peut répondre autre chose que "de rien".

que son cours dépasse aujourd'hui les $1,000 est complètement insensé, une bulle du niveau des tulipes hollandaises!
Rate :   2  1Rating :   1
EmailPermalink
non, non ! son cours "officiel" n' est pas de seulement 1,00 dollar... mais à bien de plus de 1.000 $ !
Rate :   0  1Rating :   -1
EmailPermalink
Détester ce qu'on ne comprend pas, la nature humaine ne changera jamais... Un excellent article H. Seize, et courageux vu comment l'ignorant dénigre systématiquement les concepts qui lui échappent et le conservateur tout ce qui est nouveau.
Rate :   1  6Rating :   -5
EmailPermalink
Cher ORémy,

"Détester ce qu'on ne comprend pas, la nature humaine ne changera jamais"

On peut être "pour" ou "contre" les Bitcoins, mais je ne vois pas pourquoi ceux qui sont contre devraient s'abstenir de présenter leurs arguments... et/ou se faire traiter d'ignorant voire de conservateur parce qu'il n'est pas du même avis.

"l'ignorant dénigre systématiquement les concepts qui lui échappent et le conservateur tout ce qui est nouveau"

C'est bien ce que je disais à propos du CONCEPT largement utilisé dans l'art conceptuel contemporain : "Et si vous ne trouvez rien de "sexy" aux oeuvres conceptuelles, eh bien, c'est que vous n'y connaissez rien, du moins c'est ce qu'on TENTERA de vous faire croire."

CULPABILISER la personne d'ignorante ou de conservatrice sans autre argument que celui-là, lorsqu'elle réfléchit et n'avale pas n'importe quelle couleuvre sans se poser de questions, c'est une pratique très à la mode de nos jours --> tactique de la Pensée Unique. ;-)

Le vrai débat, c'est d'être capable d'écouter/de lire les arguments opposés et, ensuite, se faire une opinion personnelle basée sur une conviction intime. Mais accepter d'emblée un concept trop beau pour être vrai sur base de simples affirmations au sujet d'un truc bien trop compliqué pour le commun des mortels, je trouve que cela manque de discernement.

Ah et au fait, qu'est-ce qui vous empêche de proposer des contre-arguments à ceux que j'ai évoqués en réponse à H. Seize ?

Cordialement.

;-)
Rate :   5  1Rating :   4
EmailPermalink
Re-liser vraiment l'article de H. Seize alors, il y expose clairement les pour (liberté et indépendance, universalité, impossibilité d'en imprimer, difficile à manipuler) et les contres (virtualité, volatilité -pour le moment comme toute nouveauté-). Si vous vous sentez concerner par mon commentaire c'est bien qu'il y a une raison. Essayez de mieux comprendre pour voir le potentiel.

La conclusion de H. Seize résume à elle seule : la question ce n'est pas est-ce que le Bitcoin réusirra personne ne lit l'avenir, ce dont-il est question c'est l'avancée que sont les crypto-monnaies, incontestable, c'est une nouveauté permis par l'avancée technologique auquel l'Humanité n'avait pas l'accès technique jusqu'ici.

Dans 10 ans la question ne se pose pas de savoir si les crypto-monnaies seront monnaies courantes (jeux de mots à deux balles pardon ^^), pour moi c'est une évidence. Sera-ce un bien, sera-ce un mal ? La réponse est aussi simple : jamais la monnaie n'a été bonne ou mauvaise, SEUL CEUX QUI LA DÉTIENNENT peuvent en faire le mal ou la bien.

Et merci aux néandertaliens primitifs qui crachent sur le Bitcoin et me mettent des flèches rouges sans savoir que dans le futur on se moquera de leur doute, vivez dans vos monnaies fiduciaires et continuez d'avoir confiance dans l'état pour votre monnaie.

L'universalité de l'or et celle d'une crypto-monnaie sont similaires que vous l'admettiez ou non, que l'on soit d'un bout ou à l'autre du monde l'or et le bitcoin ont la particularité d'avoir la même valeur à un instant T. La différence c'est que le Bitcoin n'a que 4 ans, vous croyez que l'or il y 5000 ans n'était pas volatile et qu'il ne pouvait valoir deux, trois ou dix fois plus de têtes de bétail d'un moment sur l'autre au fur et à mesure qu'on l'utilisait de plus en plus et qu'il devenait plus rare ?

Mais j'admets volontiers et vous recommande chaudement de ne PAS ACHETER CE QUE VOUS NE COMPRENEZ PAS (je ne sais plus quel économiste disait ça), restez en dehors !

Le Bitcoin est un pari, soit ça sera véritablement la 1ère crypto-monnaie à s'imposer, soit elle s'écroulera et sera remplacer par une autre (plus performante ou je ne sais quoi), soit mes 100€ investis deviendront 100 000€ (déjà 800€ pour le moment, enfin 700€ vu que j'en ai reconverti un huitième en 100€) soit ils vaudront zéro. Dans tous les cas mon pari n'est plus perdant donc je garde mes Bitcoins aussi précieusement que mon or.
Rate :   1  3Rating :   -2
EmailPermalink
Cher ORémy,

Je pense avoir bien lu l'article de H. Seize, puisque j'ai répondu précisément aux phrases qui m'ont fait tiquer.

"jamais la monnaie n'a été bonne ou mauvaise, SEUL CEUX QUI LA DÉTIENNENT peuvent en faire le mal ou la bien."

Oui, et concernant le Bitcoin, c'est bien là le problème. On ne sait pas QUI est réellement derrière si ce n'est un pseudo ! Avec la monnaie fiduciaire actuellement en cours, on sait au moins que les banques centrales sont les grandes magouilleuses du siècle. S'il fallait pendre haut et court les coupables, on sait où aller les chercher !

Le fait que ceux qui en font l'apologie ne soient capables d'expliquer son mode de fonctionnement qu'en "surface", parce que c'est une crypto-monnée basée sur une ou des formules mathématiques compliquées à laquelle/auxquelles ils n'ont pas accès, n'est pas encourageant.

Par conséquent, il est demandé à ce celui qui est attiré par le Bitcoin de faire confiance à des "promesses" comme celle-ci : "le nombre maximal de Bitcoins disponible ne dépassera jamais 21 millions" et "intrinsèquement déflationniste". Eh bien, moi, je trouve cela suspect car "les promesses n'engagent que ceux qui y croient" et non pas ceux qui les font.

On voit déjà bien comment nos chers élus, banquiers et autres voyous de la même clique changent les règles du jeu en cours de route (manipulent le prix de l'or, trafiquent les taux du libor, volent l'argent des épargnants qui ont eu le malheur de le laisser sur un compte bancaire, etc.) sans aucun état d'âme. Alors, des mots adossés à un programme crypté dont seul, peut-être, des super hackers comprennent plus ou moins le fonctionnement, trop peu pour moi !

Si même Zoppas, qui est pourtant très calé en économie, doit chercher pour comprendre le mode de fonctionnement, ce n'est pas encourageant. Cela dit, je trouve la démarche de Zoppas de s'y intéresser très courageuse. D'abord, comme je l'ai déjà dit, la curiosité intellectuelle est une bonne chose; encore faut-il être certain d'avoir un bagage suffisant dans le domaine pour s'y confronter. Zoppas me semble avoir ce bagage, ce n'est pas le cas de tout le monde. En outre, il reste sur ses gardes. Deuxième point positif.

"vivez dans vos monnaies fiduciaires et continuez d'avoir confiance dans l'état pour votre monnaie"

Je ne vois pas la différence entre le Bitcoin et une monnaie fiduciaire. Les deux sont basées sur la CONFIANCE.

Le problème, c'est que de nos jours, on ne peut plus avoir confiance qu'en soi-même.

Donc, je pense qu'il est plus urgent de penser "autonomie" et être capable de créer des choses ou de savoir utiliser ses dix doigts pour le jour où cela deviendra une nécessité absolue. L'être humain, jusqu'à nouvel ordre, ne peut pas encore vivre de "vent", il doit manger du "tangible" comme un légume, un fruit, etc. Et à moins de se retrouver comme l'Empereur du compte de Hans Andersen (cf. http://tecfa.unige.ch/perso/lombardf/divers/roi_nu/habits_neufs_empereur.html), le troc restera toujours une solution en cas de grave crise et, ça, c'est du tangible. Ca ne disparaîtra pas avec une coupure d'électricité ou une tempête magnétique.

"et vous recommande chaudement de ne PAS ACHETER CE QUE VOUS NE COMPRENEZ PAS"

Merci. ;-))

Voilà un argument qui est plein de bon sens. Ne pas trop s'approcher de ce que l'on ne connaît pas ou si on s'y approche, le faire avec un bagage intellectuel de base minimum, une très grande prudence et un esprit critique.

"Le Bitcoin est un pari"

Oui, comme on parie au casino ou à la bourse... ;-)

Je vous souhaite très sincèrement que ça marche pour vous. Mais ce n'est pas une monnaie que je souhaite voir se développer à l'avenir. Je la ressens intrinsèquement comme un "piège à con" et comme le subodorait Zoppas, je pense aussi que c'est "l'anneau pour les gouverner tous".

:-(
Rate :   4  0Rating :   4
EmailPermalink
au contraire, en règle générale, la plupart des gens sont irrationnellement attirés et séduits par ce qui est abscons ou incompréhensible...

mais en ce qui vous concerne et comme vous avez manifestement tout compris, allez-y bien sûr !! placez vite toutes vos petites économies dans ce "bit-truc"...

qu' est-ce qu' on rigole !
J'ai l'impression d'avoir lu l'apologie des bienfaits d'un médicament fraîchement mis sur le marché et dont on ne connaît pas encore les effets indésirables potentiellement dangereux ! Ce texte est un cauchemar !

"la révolution qui se déroule actuellement, presque silencieusement, et qui permet d’affirmer que Bitcoin est une excellente chose."

Excellente chose pour QUI ? QU'EST-CE qui permet d'AFFIRMER cela ?

Si ceux qui conseillent de débancariser et d'investir dans de l'or et de l'argent physique (détenu en dehors du système bancaire) précisent que si on ne peut pas mettre la main sur ses métaux précieux, on ne les possède pas... je me demande bien en quoi le Bitcoin est plus rassurant ? Pire qu'un bout de papier sur lequel est imprimé "x" euros, c'est du VENT pur !

En outre, QUI allez-vous trouver en cas de problème ? Un modérateur inexistant ? Déjà les comptes bancaires classiques sont de la monnaie virtuelle, mais, au moins, on peut encore se rendre à la banque et avoir un interlocuteur à qui parler, puis demander l'échange de billets contre les sommes virtuelles qui s'y trouvent et, avec ces billets, acheter quelque chose de tangible !

"des individus qui sont capables de tuer lorsque leurs affaires ne marchent pas bien utilisent donc Bitcoin pour leurs transactions ; on voit mal quelle MEILLEURE preuve de bon fonctionnement on pourrait trouver."

Je trouve assez choquant de prendre comme référence de fiabilité du Bitcoin, le fait que la mafia l'utilise ! De là à y voir une forme d'apologie des pratiques douteuses de la mafia, qu'elle soit bancaire ou non, il n'y a qu'un pas.

"la folie qui s’empare de certains au point d’acheter le Bitcoin à plusieurs centaines d’euros pièce commence maintenant à envahir la SPHERE MEDIATIQUE et PUBLIQUE"

Oui, notamment en faisant grand bruit de ce Suédois qui a pu s'acheter un appartement grâce aux Bitcoins. Je trouve ça précisément suspect car c'est trop beau pour être vrai. Je ne remets pas en cause l'achat de l'appartement, ce que je remets en cause, c'est cette publicité qu'on en fait, faisant insidieusement croire que TOUT LE MONDE (et particulièrement les plus naïfs) aura cette même chance s'il "joue" au Bitcoin et ça, cela me semble être un sacré LEURRE ! De la même manière qu'avec les Staracademy et autres programmes de ce type où on a fait croire à beaucoup de jeunes narcissiques qu'ils pouvaient devenir QUELQU'UN en passant par là --> on a vu ce que ça a donné avec des personnes plus fragiles, allant même jusqu'au suicide lorsqu'après le succès elles retombèrent dans l'anonymat le plus total ou durent supporter les sarcasmes de certains journalistes.

"Ben Bernanke, le patron de la Fed, a estimé que ce mode de transaction électronique « peut à long terme être prometteur, en particulier si les innovations permettent de mettre en place des moyens de paiement plus rapides, efficaces et sûrs ». & "En outre, la hausse explosive du prix du Bitcoin coïncide assez bien avec la montée en puissance de la plateforme BTC China, qui a récemment reçu cinq millions de dollars pour se développer, devenant ainsi la première plateforme d’échange de Bitcoins en Chine … et par voie de conséquence, DANS LE MONDE" & "Parallèlement, les autorités allemandes ont aussi choisi de considérer le Bitcoin comme une unité de compte légale"

FED, Chine et Allemagne, les grandes puissances du MONDE ! Il ne manque plus que la Russie et le compte sera bon. Voilà qui a tout intérêt à éveiller notre méfiance sachant les desseins des "nouveaux maîtres du monde" et sachant aussi que la prochaine étape est de retirer tout argent cash de la circulation d'ici 2020 !

"au contraire du Bitcoin, la pièce d’or est falsifiable (par limage ou par alliage par exemple)."

MDR ! Alors ça, c'est l'argument le plus fallacieux que j'ai pu lire dans cette apologie. Parce que le Bitcoin, qui est du vent (pas tangible pour un sou; avec ça on n'a même pas l'alliage de la pièce falsiifiée) serait plus fiable qu'une pièce d'or ? Comme si la falsification d'une pièce d'or était si facile à faire et si courante en plus.

"Combien une banque qui lancerait un tel système autorisant le versement de n’importe quelle somme en moins d’une heure chrono devrait-elle dépenser pour obtenir le même résultat et le même niveau de garantie ?"

Parce qu'une banque n'aurait pas déjà les moyens informatiques de faire circuler l'argent autour du monde à la vitesse de la lumière ? Et les robots qui interviennent dans les bourses ? Et les sommes monumentales déplacées d'un compte à l'autre ? Elles rechignent de les donner au particulier dans l'heure en trouvant des excuses, parce qu'elles doivent d'abord encore jouer un peu avec leur argent, mais entre banques, ne vous en faites pas, l'argent circule à la vitesse de la lumière. Enfin, le Bitcoin serait donnerait un niveau de garantie inégalé ?

Non mais, je rêve, ma parole !

Pour ceux que ça intéresse, voici un excellent roman bien documenté au sujet du fonctionnement des banques : "Katherine Neville, "Un risque calculé" (http://www.amazon.fr/Un-risque-calcul%C3%A9-Katherine-Neville/dp/2749103363)

"Bitcoin apporte ici une preuve de CONCEPT essentielle"

Ah oui, le CONCEPT ! LE TRUC actuel pour leurrer les gens ?! C'est le fameux CONCEPT qui est à la base de la reconnaissance, par les hautes instances étatiques ou autres, des artistes contemporains dits "conceptuels" qui permet de faire monter en flèche les prix d'oeuvres plus absconses les unes que les autres, le tout étant d'avoir des relations. Grâce au CONCEPT, les critères du Beau selon Platon sont totalement rejetées. Et si vous ne trouvez rien de "sexy" aux oeuvres conceptuelles, eh bien, c'est que vous n'y connaissez rien, du moins c'est ce qu'on tentera de vous faire croire. Entre un Jeff Koons qui veut "kitschiser" les goûts des gens, leur faisant croire qu'une copie d'un ballon de foire est une "oeuvre" merveilleuse parce qu'elle est géante et en métal poli... on est bien loin des modernistes !

"qu’une monnaie fiat (décrétée par l’État) n’est en rien indispensable pour faire des échanges d’un bout à l’autre de la planète"

Ah, parce que le Bitcoin n'est pas une monnaie FIAT ?

Petit rappel : La meilleure définition de la monnaie fiat est celle d'une monnaie dont la valeur monétaire n'a pas de relation avec sa valeur en tant que MARCHANDISE, qui la plupart du temps est négligeable en comparaison. (...) La monnaie fiduciaire est les billets et les pièces. La monnaie scripturale est la monnaie inscrite sur le compte bancaire informatique. La monnaie fiduciaire et la monnaie scripturale sont deux formes de support monétaire. Ces deux supports monétaires correspondent à une même monnaie-fiat (in : http://www.wikiberal.org/wiki/Monnaie-fiat).

"les États ne sont pas indispensables pour gérer les monnaies, et, au vu de ce qu’ils leur font subir, au vu des alliances nauséabondes entre l’actuel monde bancaire et les puissances publiques, on peut même conclure qu’ils sont plutôt néfastes."

Non, c'est certain, il vaut mieux se lancer dans un monde totalement géré par les BANQUIERS (même déguisés en Bitcoin) en se débarrassant des Etats qu'ils ont déjà noyauté ! De toute façon, c'est déjà ce qui est prévu; l'Europe de la SUBSIDIARITE est notamment la base pour que les Etats - empêcheurs potentiels de tourner en rond (des fois qu'un De Gaulle ou autre véritable homme d'Etat devait de nouveau voir le jour)- puissent être détricotés d'une façon déconcertante (cf. Pierre Hillard, "En route vers la mondialisation" où tout est très bien expliqué) au profit de la finance, donc des banquiers.

Euh... H. Seize, vous êtes sûr que tout va bien ? Vous venez de faire la fête et n'avez pas l'esprit très clair ? A moins que ce ne soit un article dit "alimentaire" ?

:-((
Rate :   8  2Rating :   6
EmailPermalink
Bitcoin ressemble à Apple à la seule différence, et de taille, lorsque la bulle éclatera y'aura pas la FED derrière pour rattraper le coup.

J'évite ces trucs comme la peste, ce qui est dématérialisé n'est là que pour préparer les masses laborieuses à leur esclavage futur.
Rate :   4  0Rating :   4
EmailPermalink
J'ai lu avec intérêt cet article où j'en aurais appris un peu plus sur le Bitcoin. Il faut vivre avec son temps et je ne conteste pas l'intérêt de ce type de monnaie qui en plus démontre que l'on peut se passer des banques centrales. Néanmoins, j'ai encore du mal avec certaines applications du virtuel et je regarde tout ça avec l'oeil de l'anthropolgue s'amusant à observer une population qui joue avec ses châteaux de cartes.
Gaulois je suis, gaulois je resterai, même devant mon ordi !
Rate :   3  0Rating :   3
EmailPermalink
La hausse vertigineuse des Bitcoins et autres produits concurrents dénote la volonté d'un nombre important d'acheteurs (et notamment Chinois) de convertir leurs fonds dans quelquechose d'autre que la monnaie papier, soit pour des raisons de manque de confiance dans lesdites monnaies, soit pour des raisons de discrétion.

Attendez un peu que la manipulation sur le marché de l'or (et de l'argent) cesse et nous aurons les memes courbes sur les métaux précieux. Il est tout à fait possible que ce soit ce qui nous attende pour 2014.
Rate :   5  0Rating :   5
EmailPermalink
Oui le fait que les chinois en achètent un paquet (et détiennent désormais la plateforme d'échange de Bitcoins la plus importante au monde) montre bien qu'ils préfèrent avoir des Bitcoins plutôt que des dollars ! Au moins la FED ne peut pas en imprimer 85 milliards d'un claquement de doigt...

Les générations futures ça les fera peut être marrer d'ailleurs le concept de banques centrales, ils se diront qu'on a été bien cons d'accepter ce diktat aussi longtemps.
Rate :   1  4Rating :   -3
EmailPermalink
Le fait que les chinois préfèrent, à tout prendre, charybde à scylla, n'apporte nulle eau à votre moulin.
Votre machin leur paraît, sans doute "moins pire", mais de là à vendre de l'or........
Rate :   4  0Rating :   4
EmailPermalink
j' ai lu consciencieusement tout l' article qui n' a fait que renforcer mon sentiment que ce machin est une sacrée foutaise... et notamment l' enthousiasme manifesté par Bernanke vis à vis de ces fameuses "bitcoins" est particulièrement suspect !... Personnellement, je ne me suis sûrement pas "débancarisé" pour dilapider mes modestes économies dans ce truc et ne vendrais jamais un seul de mes nap. ni même même la moindre "1 franc semeuse" pour en acheter...
Rate :   10  2Rating :   8
EmailPermalink
Latest comment posted for this article
Pour info, je vous conseille d'aller voir les dernières découvertes de Zoppas au sujet du Bitcoin : http://www.24hgold.com/francais/contributor.aspx?article=3650591208G10020&redirect=false&contributor=Douglas+French.#Commentaires1_tableCom  Read more
Lolo27 - 12/6/2013 at 10:40 AM GMT
Top articles
World PM Newsflow
ALL
GOLD
SILVER
PGM & DIAMONDS
OIL & GAS
OTHER METALS