Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

À cause du réchauffement climatique, les journalistes écrivent absolument n’importe quoi

IMG Auteur
Publié le 12 février 2018
1013 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 8 votes, 4,5/5 ) , 5 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
5
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Et subitement, la France fut frappée par le froid et la neige. Tout le pays, totalement pris par surprise en plein milieu du mois de février, découvrit que la météo n’était pas jouée d’avance, que les saisons continuaient à passer malgré les exhortations gouvernementales et que finalement, en hiver, il fait froid et il y a souvent de la neige.

En pratique, cette réalité palpable n’a échappé qu’à une certaine coterie de politiciens et de journalistes.

Les premiers, parce qu’il est fort commode de ne pas se soucier du temps qu’il fait si cela permet de raboter les coûts d’équipements et rediriger habilement les économies pratiquées vers les réceptions petits-fours et autres dépenses sociales électoralement significatives.

Les seconds, parce qu’il est maintenant accepté par toutezétousses que le réchauffement climatique décrété par la Science empêche durablement la formation de tout flocon de neige au sud du 60° parallèle, et puis c’est tout.

Alors, lorsque le climat persiste, malgré tout, à jouer un petit tour à l’Hexagone en saupoudrant de quelques centimètres de neige les autoroutes françaises, c’est immédiatement la panique (mais une panique maîtrisée, notez-le bien). Le fait que cette situation se reproduise de façon maintenant régulière, d’année en année, que la réaction de politiciens soit toujours aussi inepte et celle des journalistes soit toujours aussi agressivement bête devrait normalement inquiéter les contribuables qui subventionnent les uns et les autres malgré leur incompétence.

Rassurez-vous : il n’en est rien, ce qui nous permet de nous délecter d’une fournée de déclarations politiques idiotes et d’articles journalistiques assez phénoménalement consternants comme celui-ci qui, période olympique oblige, porte haut la flamme de la bêtise consensuelle et l’art du n’importe quoi finement brodé.

Oui, alors même que la France patauge dans la neige et des températures hivernales, il n’est jamais trop tard pour rappeler que le réchauffement climatique est à nos portes : ainsi pour le journaliste auteur de cette palpitante analyse, l’avenir des Jeux Olympiques d’hiver semble menacé par le climat et la baisse consécutive de la pratique des sports d’hiver dans de nombreux pays.

Et quelle analyse ! Égrainant des statistiques qui frisent l’incroyable aux bigoudis électriques, on apprend ainsi que ce sont les pays qui ont le plus de neige et de glace qui récoltent le plus de médailles aux JO d’hiver, que ce sont les pays septentrionaux riches de montagnes qui produisent le plus d’athlètes médaillés dans les disciplines à base de ski et que, surprise des surprises, aucun athlète issu d’un pays tropical n’a jamais remporté la moindre médaille à des JO d’hiver (lien Wikipedia à l’appui, histoire de bien prendre l’ampleur de toute la stupéfaction qui emplit ici le journaliste).

Pire encore : alors que les voitures, les camions et les petits scooters Deliveroo s’empilent sur les routes de France devenues impraticables sous leurs trois flocons (obligeant par là les équipes rédactionnelles à se gaver de sandwiches douteux), notre inénarrable journaliste ne recule devant rien et embraye immédiatement la vitesse suivante en notant qu’avec tout ce gros réchauffement qui pollue (ou toute cette pollution qui réchauffe, disons), le nombre de villes aptes à recevoir décemment des jeux d’hiver va inévitablement diminuer avec les années : même Chamonix, qui s’enfonce dans 4 mètres de neige, semble menacée. Pensez donc ! Même Garmisch pourrait ne plus avoir de neige et tant pis si la dernière Coupe du monde de descente en ski a bénéficié d’un beau manteau neigeux !

Voilà une affirmation sans doute aussi gravissime et solide que celle qui voyait Tuvalu sombrer corps et biens dans les océans, et dont on s’étonne aujourd’hui que l’archipel n’en fasse qu’à sa tête.

La réalité ne doit pas interférer avec le message officiel : le réchauffement climatique est en marche, inexorable. Il coulera les archipels, il déneigera les Alpes, et s’il le faut, il médaillera les pays tropicaux !

En fait, le réchauffement climatique et les Jeux Olympiques sont la conjonction de deux phénomènes de société assez puissants qui est à même de réaliser un véritable vortex de journamimse, ce concept que j’évoque parfois (comme ici) et qui fait de gros dégâts sur ceux qui le pratiquent.

Les Jeux étant déjà naturellement le terrain d’expression de commentateurs aussi navrants que dégoulinants de chauvinisme, on comprendra qu’y ajouter la question climatique fait toujours recette pour combler de longues minutes pendant lesquelles des sportifs autres que Français alignent des performances notables dans une météo de saison qu’aucun commentateur étranger ne juge nécessaire d’analyser.

Il n’est qu’à voir les morceaux de bravoure qui nous sont pondus régulièrement pour comprendre l’ampleur du phénomène : trop de neige ? C’est la fotoréchofman. Des inondations ? C’est la fotoréchofman. Les mers qui montent, le littoral qui s’abime ? C’est la fotoréchofman.

Les jeux d’hiver se déroulent dans des endroits trop chauds, comme à Sotchi ? C’est la fotoréchofman. Pour ces jeux-ci, qui sont tellement froids que les politiciens présents sur place ont les mains dans leurs propres poches, on attend encore que ce soit la fotoréchofman. Cela ne devrait plus tarder.

Devant ce déferlement, on ne peut qu’être étonné de l’absence de réaction du public.

Apathique, il semble gober ces allégations de plus en plus foutaisistes qui, pourtant, servent de socle à des délires politiques toujours plus interventionnistes. Les inondations, la neige, les ours qui meurent de faim ou les Jeux Olympiques d’hiver trop froids ou trop chauds sont autant d’excellentes raisons de lutter contre le réchauffement climatique qu’on combattra, pied à pied, en subventionnant telle ou telle entreprise productrice d’éoliennes ou de panneaux photovoltaïques, en taxant les automobilistes qui sont sales et égoïstes avec leurs moyens de déplacements individuels ou en culpabilisant petits et grands sur la consommation de viande, de Nutella et j’en passe, dont tout le monde sait (c’est écrit dans les journaux, et Pujadas l’a dit au 20H, m’ame Michu !) que la production est « néfaste pour notre environnement » (pardi).

On se demande encore combien d’assertions culpabilisantes niaises, de factoïds idiots nos journalistes vont tenter de nous faire gober les prochaines années. Une chose est sûre : le rythme s’est nettement intensifié ces dernières semaines.

Source : h16free.com
Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,5 (8 votes)
>> Article suivant
H Seize écrit sur http://h16free.com ses chroniques humouristiques d’un pays en lente décomposition, et apporte des solutions dans son livre, Egalité, Taxes, Bisous. Dans un monde toujours plus dur, et alors que la crise, la vilénie, les aigreurs et les misères allant de la maladie aux bières tièdes font rage, un pays fait courageusement face et propose toute une panoplie de mesures plaisamment abrasives qui permettront d'aplanir les aspérités, gommer les difficultés et arrondir les angles. Ce pays, rempli de gentils et d'aimables tous les jours mieux pensant, est devenu un véritable phare scintillant dans la nuit noire de l'obscurantisme des méchants et des vilains. Et pour mieux scintiller, il s'est doté d'une devise qui est parvenue à se hisser au rang de slogan, d'accroche et de modus vivendi : pour chacun et pour tous, il faudra de l'égalité, des taxes, et des bisous.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
L'écologie n'est que la nouvelle religion (secte?) de la classe politique.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
bien vu
à propos d'Hulot :
https://www.youtube.com/watch?v=4xaPh5Nz92Y
Voilà que vous en êtes maintenant à convaincre climat et météo. Ah ah. Pauvre H16.

Vous prétendez que les climatologues, océanologues, glaciologues... qui constatent le changement climatique en cours, sont des imbéciles.
c'est vraiment le maroilles qui dit au camembert qu'il pue
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
Le changement climatique ? Mais personne n'a réglé le climat une bonne fois sur toute sur notre planète, le changement du climat est permanent et c'est normal.

N'oubliez pas que beaucoup de scientifiques ne sont pas franchement convaincus du réchauffement se disant anthropique et c'est aussi normal, vu que les preuves, plus au moins trafiqués par le GIEC (voir le climatgate qui n'a pas fait beaucoup de bruits en france) ne sont pas franchement là.

Je suis toujours étonné pour ma part par cette focalisation climatique alors que des choses plus urgentes sont à faire comme la pollution grave de certains endroits de la planète voir généralisée par une pollution légère. Mais à part le co2, personne ne parle des pollutions géantes qui causent des morts directement ou à échéance proche.

Bref si les politiciens et ces scientifiques dont le budget dépendent de la peur qu'ils infligent aux politiciens et aux peuples étaient si préoccupé par notre environnement, ils s'occuperaient d'urgence de la pollution et pas d'un supposé problème climatique.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Le nord magnétique et l'axe terrestre se décalent lentement. Parfois brutalement (grande glaciation, gel des mamouths sur pied). Une conséquence fâcheuse pour le détenteurs de pouvoir est d'ordre géopolitique. Imaginez par exemple que toute l'Australie soit gelée-invivable, et qu'en contrepartie l'immense Sibérie soit tempérée et fertile...
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Le nord magnétique et l'axe terrestre se décalent lentement. Parfois brutalement (grande glaciation, gel des mamouths sur pied). Une conséquence fâcheuse pour le détenteurs de pouvoir est d'ordre géopolitique. Imaginez par exemple que toute l'Australie s  Lire la suite
Pâris - 15/02/2018 à 05:39 GMT
Note :  2  0
Top articles
Derniers Commentaires
Le krach… du Bitcoin, présage d’une secousse importante sur les Bou...
16 nov.Monrose
Et cette nouvelle, est-ce bon ? > Selon Reuters Agency, en quelques lignes, le président, Alexandre de Rothschild, qui a pris ses fonctions, pa...
État Macron : panique, désolation mais taxes à gogo
16 nov.merisier2
Le point de non retour approche. Hollande était un caramel mou. Macron, lui, serait-il capable de faire tirer sur les Français ?
Le krach… du Bitcoin, présage d’une secousse importante sur les Bou...
16 nov.nietzsche1
Je lis et relis cet article, je ne vois pas d'explication sur la relation annoncée dans le titre entre la chute du bitcoin et un krach des marchés ...
La production d’or de l’Afrique du Sud en chute libre
16 nov.jaujau
DE COMBIEN DE TONNES? les % ne disent rien de déterminant!
État Macron : panique, désolation mais taxes à gogo
16 nov.Manu334
Les francais sont responsables. Tant pis pour eux, ils croient tout ce que racontent les medias, ils croient les politiques peut être pour ne pas a...
Comment vous enrichir quand il y a un krach boursier !
16 nov.Manu33
Ces vendeurs de catastrophes sont legions. A la prochaine crise, je doute que la bourse reste opérationnelle longtemps. Cela ne sera pas une crisou...
Faut-il vendre un lingot d'or en France ou à l’étranger ?
15 nov.samideano1
c'est une assurance, rien qu'une assurance, ne jamais le considérer comme un investissement même à long terme, car nul ne connaît le Jour et l'Heur...
Faut-il vendre un lingot d'or en France ou à l’étranger ?
15 nov.samideano1
2008 - l'argent ira TO THE MOON ! 2018 - l'argent ira TO THE MOON !
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX