Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

"Tu ne voleras pas", mais, malheureusement ...

IMG Auteur
Publié le 06 septembre 2014
809 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 8 votes, 3,9/5 ) , 37 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
37
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Fondamental


1. "On ne fait rien sans rien", et cela depuis bien avant le temps où l'a expliqué Parménide (début VIè - finVè siècles avant J.C.)


"On fait quelque chose à partir d'autres choses" malgré ce qu'a soutenu, à l'opposé, Héraclite (contemporain de Parménide) et que beaucoup disséminent aujourd'hui, en particulier, par la violence ou l'obligation.


2. On fait avec ce que l'on a, à commencer par ses talents ou les marchandises, objets ou services, capital ou travail (cf. tableau ci-dessous pour la comparaison) qu'on possède en propriété ou en responsabilité. 
                                             Tableau
                   Marchandises  !  Objet     !  Service  !
                   ___________!________!_______!
                                           !                 !                !
                   Capital            !      X        !     X         !
                   ___________!_______!________!
                                           !                !                 !
                   Travail            !                 !      X       !
                   ___________!________!_______!

Soit dit en passant, autant un objet ne peut qu'être capital, autant un service peut être capital ou travail dès lors qu'on ne reprend pas, au pied de la lettre, ce qu'écrivait Bastiat (1850) qui voulait que seuls importassent les services de vous et moi.
Mais un service ne saurait être identifié, comme il l'est en général, à un instant ou à une durée.

Ou bien on fait avec ce qu'on prend, en dépit des règles de droit, de justice naturelle existantes.


3. Quand on fait avec ce qu'on a, tout débouche sur des accords, des égalités, l'équilibre des résultats des actions des uns et des autres, un équilibre de méthode, non pas de mesure (cf. ce texte de mai 2012).
Tout cela a donné lieu à des profits, hier attendus avec incertitude, et des dépenses - souvent dénommées "coûts" ou "charges" -, des découvertes, de l'innovation et de la croissance économique.
On peut alors "juger l'arbre à ses fruits", diront certains, les fruits étant l'équilibre des résultats des actions de vous et moi et les découvertes ou autres innovations mises en œuvre entre temps.


4. Mais ce serait une erreur de se donner d'abord les fruits, puis de s'occuper de l'arbre pour qu'il parvienne aux fruits désirés par certains.
Cela exclut, en particulier, les découvertes et les innovations qui verront le jour grâce aux réussites des uns et des autres et que ne peuvent imaginer les "certains".
C'est malheureusement la démarche qui a été adoptée depuis le XXè siècle par l'école de pensée majoritaire en économie politique, qui situe plutôt "ex post" qu'"ex ante".
Le plus souvent, elle adosse même l'équilibre supposé des résultats au budget des hommes de l'Etat comme si ces derniers avaient le moindre effet sur les éventuels réussites.


5. Comme l'a écrit Vilfredo Pareto dans son Cours d'économie politique (1896-97) au §450 (pp.326-7) :
"Il faut se débarrasser du préjugé qui porte à croire qu'un vol n'est plus un vol quand il s'exécute dans les formes légales."
Et il faut reconnaître que, sans talent, les hommes de l'Etat font avec ce qu'"ils prennent" (cf. "loi de Bitur-Camember").


6. Dans le passé, en particulier, "ils ont pris" quand ils ont monopolisé la fabrication des pièces de monnaie via l'Etat et obligé les gens à employer les pièces dans leurs échanges.
"Ils ont pris" quand, par la suite, ils ont procédé au "décri" de la monnaie et accaparé ainsi une partie de la quantité de monnaie en circulation.
Face aux entrepreneurs d'un nouveau type, à savoir les banquiers qui émettaient des "substituts de monnaie" en contrepartie de la quantité de monnaie qu'ils recevaient en dépôt, "ils ont encore pris" quand ils ont créé et monopolisé une banque centrale veillant soi disant sur les autres banques dites "de second rang".
Et par la suite encore, "ils ont pris" quand ils ont donné le privilège de monopole des billets à la banque centrale, puis surtout quand ils ont interdit aux gens de convertir les dépôts bancaires qu'ils pouvaient détenir en monnaie et les ont obligés à utiliser ces substituts de monnaie dans leurs échanges.


7. Récemment, depuis la décennie 1970, "ils ont pris" progressivement, de plus en plus, aux uns et aux autres. 
La France est, aujourd'hui, économiquement exsangue (cf. ce texte intitulé "La France, le nouvel homme malade de l'Europe").
8. Simultanément, ils ont fait tout cela en accumulant les déficits du budget de l'Etat (cf. ce texte d'avril 2005), en augmentant la dette de l'Etat - grâce au marché financier, n'en déplaise à certains - car ils ont aussi accru leurs dépenses, la dépense publique, en parallèle (cf. graphique ci-dessous pour la période 1978-2012):


                                                Graphique
                       Source: Ministère.
avec, entre autres, la coïncidence des productions industrielles qui suit (cf. graphique ci-dessous pour la période 1976-2011):
                                           

  Graphique
                           Productions industrielles comparées
                                            (1976-2011)

                     Source : OCDE

Certains diront que, dans le cas de la France ("ligne bleue" du graphique ci-dessus), la situation aurait été pire s'il n'y avait pas eu les dépenses publiques.

Malheur à eux.

Et ils déclameront qu'il faudrait continuer, davantage encore, dans ce sens aberrant (n'est-ce pas M. Montebourg...) comme si tout cela ne pouvait pas qu'avoir une fin tragique.


Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,9 (8 votes)
>> Article suivant
Georges Lane enseigne l’économie à l’Université de Paris-Dauphine. Il a collaboré avec Jacques Rueff, est un membre du séminaire J. B. Say que dirige Pascal Salin, et figure parmi les très rares intellectuels libéraux authentiques en France. Publié avec l’aimable autorisation de Georges Lane. Tous droits réservés par l’auteur
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
@ Code barre,

"Malheureusement non : je n'ai pas compris."

Dommage, ça en restera là dans ce cas. Vu le contenu de ce commentaire, j'ai dû me tromper à votre sujet. Eh ! Personne n'est infaillible.

C'est juste une belle démonstration de ma "naïveté" que vous aviez relevée il y a quelque temps d'ailleurs. Mais voilà, la naïveté est aussi souvent un signe de bonté et, franchement, c'est une qualité dont je ne veux pas me défaire, même si je me fais parfois avoir par des gens vraiment mal intentionnés. Ca fait partie des aléas de la vie. Cela dit, jamais personne ne me fera m'abaisser au niveau de la médiocrité.

"C'est le résultat de Lightshow qui s'est mis à censurer TOUS mes messages qui ne lui plaisaient pas (ici et ailleurs, aussi)."

C'est cela oui...

"Par contre, je pense que, ce faisant, il s'est "suicidé" : abuser de l'onglet "signaler un abus" (sur la même personne, de surcroit) entraine aussi, il me semble, l'éjection."

Merci pour le renseignement. Maintenant je sais que 24hgold a désactivé son compte. Il a toutes les apparences d'être toujours actif (comme mon compte Lolo27), mais il ne peut tout simplement plus s'en servir pour communiquer. Hélas. Par contre, cela ne l'empêche pas de lire les messages qu'on lui adresse.

"Juste un gus qui fait lui aussi son "Phoenix""

1. Qu'entendez-vous par là ?
2. Le "gus" en question est quelqu'un de très intelligent et en plus, c'est quelqu'un de bien qui tente, lui aussi, de rester correct et de ne pas s'abaisser à la médiocrité quand d'autres essayent de l'y faire descendre. En attendant, il a donné pas mal d'infos utiles et intéressantes ici.

"Arrête de me prendre pour un menteur. Je n'en suis pas un."

Vous, menteur ? Mais où avez-vous lu que je vous traitais de menteur ? Je vous ai juste fait part de mes convictions quant à votre boulot, c'est tout. Ce sont mes convictions. A chacun de tirer ses propres conclusions, vrai ou pas vrai. Je ne force personne à me croire.

Tiens, j'ai constaté que vous avez un nouveau compte, sans doute à cause du "squeeze", sauf que cette fois, il s'affiche dans "derniers commentaires". Intéressant...

Dommage ce revirement, les conversations avec vous commençaient à m'amuser. C'est vraiment barbant et usant l'inconstance..., mais bon, il ne fallait quand même pas se faire trop d'illusions. ^^

Allez, je vous souhaite quand même une bonne fin de week-end.

;-)
1. j'ai le droit de signaler un abus comme toi aussi.
2. j'ai le droit de te coller autant de fleches rouges que je veux comme toi aussi.
3. j'ai le droit de te coller autant de fleches vertes que je veux comme toi aussi.

juste pour info, c'était quel texte que 24hgold t'a censuré?

si c'est ma phrase "langue de Goethe" que tu as transformée de façon mesquine et raciste en "langue de Goebbels",
j'assume à 100% et 24hgold aussi. c'est bas envers les allemands, et une calomnie de plus à ton compteur.

PS: c'est bon, j'arrive de nouveau à te décocher des flêches rouges.
@ Code barre,

"Et pourtant tu flippes."

Ah oui ? Sur quelles bases êtes-vous arrivé à cette conclusion ?
@ Code barre,

"C'EST LA PREMIERE CHOSE QUE TU FAIS"

Ah mais oui, mais vous avez dû oublier que j'étais une FEMME ! On ne confie JAMAIS un secret à une femme, c'est bien connu !

Et en tant que véritable femme qui se respecte, je suis une vraie bavarde. Car, les femmes, la première chose qu'elles font quand on leur dit de garder un secret, c'est d'aller le crier sur tous les toits. Enfin, en ce qui me concerne, c'est le genre de concept qui faisait partie du package "éducation féminine" qui me fut attribué. ^^

Tiens, faudrait voir si Nadine de Rothschild, dans son fameux livre concernant la bienséance et dont on a beaucoup parlé dans la presse à l'époque, parle des "secrets éventés" par les femmes. En même temps, si elle ne l'a pas fait et qu'elle lit ce qui se raconte ici, ça lui donnera peut-être une idée ? Il doit y avoir de la "matière à".

"Quant au Mossad, tu ne crois pas si bien dire..."

Ah oui, c'est vrai ? Ouh, c'est du vrai suspense alors ? Comme dans les vrais films d'espionnage ? ^^

Je comprends mieux ma petite mésaventure alors...

;-)

Une "mésaventure" qui t'a totalement désintégrée pendant 3-4 mois...

Tu appelles ça une "mésaventure" ?

Que doivent être de gros ennuis, alors ?

@ Code barre,

"Tu appelles ça une "mésaventure" ? Que doivent être de gros ennuis, alors ?"

Les choses ont la valeur selon le regard qu'on leur porte. Savoir prendre de la distance par rapport aux événements, c'est le meilleur moyen de trouver l'harmonie dans sa vie.


J'ai en effet une peur bleue
du jugement dernier,
tu imagines bien.


Der geht ab wie ein Zaepfchen!
Evaluer :   0  4Note :   -4
EmailPermalink
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
explications intéressantes sur la stagnation temporaire des MP


http://www.investing.com/analysis/should-we-reconsider-a-bullish-attitude-towards-gold-225205
@ Code barre,

"Ce n'est pas moi qui le dis, c'est toi..."

Je joue le jeu... je vous l'ai dit.

"Je ne suis pas des R.G. (ces amateurs !) mais de la C.I.A. (un peu plus pro), section spéciale Belgique."

Waow ! Et même pas du Mossad ? Là, je suis déçue... :-/

Lol ! +1

:-))

EDIT : Ah ! Intéressant. Je constate donc que ce commentaire-ci, qui répondait à un commentaire de Ph11 : "Même pas vrai ! Vais le dire à Madaaaaame !" a été déplacé ci-dessus alors que le commentaire de Ph11 a disparu.

Il y a quelqu'un qui s'amuse ici ?

Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Certains disent que selon la morale juive, un juif ne doit pas voler un autre juif, mais un goy c'est moins grave ?
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Pas certains, leur livre sacré, le Talmud

http://www.contre-info.com/talmud-un-best-of#
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
@ Jack A.

Hmmm ! Quelle magnifique littérature !

Ca me rappelle "le malleus maleficarum" ou "marteau des sorcières", livre sur lequel s'est basée l'Inquisition (et dont tous les juges des tribunaux avaient un petit exemplaire sous la main pour y faire des vérifications) pour faire leurs procès en sorcellerie.

Ah là là, l'éternel recommencement sous des formes diverses...

;-)
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Si c'est vraiment çà le talmud, alors c'est de la merde....
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
@ Samideano,

Ben... sans doute oui. J'avais lu en diagonal, maintenant j'ai pris le temps de tout lire. Et ça, additionné au bouquin de Shahak, ça fait "Gloups" !

Je crois surtout que c'est pour nos enfants que nous devons nous inquiéter... nous, on s'en sortira encore. Purée, quand je pense qu'à la base je ne voulais pas les mettre au monde dans ce monde de dingues, j'aurais dû plus m'écouter.

1. Déjà, on dirait la charte du parfait voleur-menteur-escroc.

2. Ensuite, à la lecture de toutes ces phrases, ça ressemble fort à l'état d'esprit nazi, le parfait MIROIR de l'état d'esprit de ceux qui se revendiquent du Talmud, INTERPRETATION post-chrétienne de la Torah, il faut le savoir (exactement comme certains chefs religieux musulmans interprètent le Coran selon ce qui les arrange pour endoctriner les leurs). En fait, les nazis ont totalement repris à leur compte les préceptes du Talmud ! Ils voulaient, eux, devenir les privilégiés à la place des Juifs "talmudiques"/sionistes, je précise pour ne pas tous les mettre dans le même sac sachant qu'il y en a énormément qui sont contre. En réalité, ce sont vraiment les mêmes !

Ex. : Talmud, Babha Bathra 54b : "La propriété d'un goy appartient au premier juif qui la réclame", c'est totalement ce que firent les nazis lorsqu'ils donnaient la maison d'un juif à un nazi collabo qui avait dénoncé la famille juive qui habitait cette maison !

--> Je suis sur le cul à la lecture de ce texte de Jack A. !

3. Vu la nature du contenu, je ne suis plus du tout étonnée de la mentalité nauséabonde des banques du type Goldman Sachs, Barclay, etc. qui se sont permis de se payer la tête de leurs clients et/ou des ministres qu'ils avaient réussi à flouer. Ils ne font que mettre ces préceptes en application. Evidemment, si pour eux tous les non-juifs ne sont que des chiens, des cochons ou que sais-je... Et encore, même mon chien je ne le traite pas sans respect, c'est du donnant-donnant. Il me donne la patte, je lui donne une friandise; il veut jouer et me le fait comprendre en m'apportant sa balle et je la lui lance. Tout le monde est content.

4. Enfin, si les grands banquiers mondiaux pensent que les non-juifs ou "goys" sont des bêtes et pas des êtres humains, ben je comprends mieux pourquoi au final ils ont le projet de pucer l'Humanité avec une RFID comme on le fait avec nos animaux domestiques. C'est tout simplement FOU !

Lu dans la préface du livre de Israël Shahak écrite par Gore Vidal :

"Qui se serait attendu que notre pays (USA) en (Israël) devienne le grand protecteur ? Jamais dans l'histoire des Etats-Unis, une minorité n'a SOUTIRE AUTANT D'ARGENT au contribuable américain POUR L'INVESTIR DANS SON "FOYER NATIONAL". C'est comme si nous avions dû financer une reconquête par le pape de ses anciens Etats, sous prétexte qu'un tiers de l'électorat américain est catholique. (...) Or, le fait est qu'une petite minorité religieuse (moins de 2%) a acheté ou intimidé 70 sénateurs, soit les deux tiers requis pour invalider un (très éventuel) véto présidentiel, et ce avec le soutien entier des médias. (...) Parallèlement, les fausses informations, voire les mensonges impudents sur ce qui se passe au Moyen-Orient, se sont multipliés et enracinés;"

Dans le même bouquin, avant-propos de Edward W. Saïd : "Une partie de ce qu'il écrit a pour objectif de dévoiler la propagande et ses mensonges. Israël est un cas unique au monde si l'on considère les excuses qu'on lui accorde : les journalistes NE VOIENT PAS, ou N'ECRIVENT PAS CE QU'ILS SAVENT ETRE VRAI, de peur qu'on les mette sur la liste noire, ou parce qu'ils craignent des éventuelles représailles."

Et pour finir, je viens de tomber sur l'article suivant, un peu vieux mais assez parlant et qui illustre "qui fait pression sur qui" : "http://www.ism-france.org/analyses/A-court-d-argent-l-armee-israelienne-presse-les-Etats-Unis-de-lui-donner-3-milliards-de-dollars-d-aide-militaire-article-18880"

Moi ce que je trouve absolument AHURISSANT, c'est qu'on soit encore dans un tel obscurantisme au XXIème siècle !

Que des gens adhèrent encore à fond aux rituels et à des croyances prescrits par des dogmes, ça me sidère. Mais c'est pareil avec l'Islam ou le Protestantisme américain, sauf qu'on parle/écrit beaucoup en dénonçant la haine des islamistes vis-à-vis des mécréants et Impurs que sont les Chrétiens et, qu'effectivement, on ne dit absolument jamais rien sur le Talmud. Pourtant, quand on y réfléchit bien, la haine du Chrétien d'un islamiste est finalement fort semblable à celle d'un juif "talmudiste".

Quand je lis : "Talmud, Zohar I, 28b, 39a : "Les meilleures places dans les Cieux sont pour ceux qui tuent les idolâtres", c'est exactement la même chose que ce que pense un islamiste qui se fait sauter pour faire un maximum de morts !

Oui, je sais, JE DEBARQUE... mais je ne m'attendais pas du tout à ça !

Ce manque de réflexion personnelle, ce manque de capacité de discernement, ce manque d'empathie, additionnés à ces cachotteries au sujet du Talmud en prime me laissent totalement perplexe. ?:-/

Maintenant que je sais, je crois que je vais passer à autre chose, histoire de ne pas rester enlisée dans un truc démontrant un état d'esprit incompréhensible. De toute façon, rien n'est éternel et ça aussi, ça prendra fin un jour.

Décidément, l'Humanité a encore beaucoup de chemin à faire. Courage !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
je dis toujours, laissons un juif parler des juifs:

Israel Shahak, "histoire juive - religion juive" (dispo en pdf sur internet, my flexible friend) un MUST read! lisez si vous l'osez
croustillant dans le contexte.
ah! on touche un point sensible.
Evaluer :   5  4Note :   1
EmailPermalink
La vengeance du rottweiler :

https://www.youtube.com/watch?v=HqEhjZKnZh8

Je n'ai pas compris la chute.
Si quelqu'un peut m'éclairer...



Evaluer :   0  3Note :   -3
EmailPermalink
@ Code barre,

Oui, il y a moyen de trouver une relation si on sort quelques phrases de leur contexte afin de les "recontextualiser" en équation. Et, non, je n'ai rien fumé ni bu, il suffit juste d'avoir un peu d'imagination ! ^^

"Et il faut reconnaître que, sans talent, les hommes de l'Etat font avec ce qu'ils prennent" & "On peut alors "juger l'arbre à ses fruits" --> Equation mathématique suivante :

Hollande + Trierweiler
------------------------------- = Aussi méprisable l'un que l'autre.
Qui se ressemble s'assemble

:-)
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink

Je parlais de la CHUTE de la petite vidéo mise en lien par samideano,
où l'on ne comprend pas ce qu'elle dit sur son lit d'hôpital
(d'ailleurs, ce n'est pas en français, il me semble).

Je voulais juste savoir si ça ponctuait brillamment le gag.

Nul besoin d'équation mathématique pour cela !

Phoenix, on n'est pas là pour délayer du truisme !
Allons !

Evaluer :   0  3Note :   -3
EmailPermalink
@ Code barre

Sur son lit d'hôpital elle lui demande simplement : "Do you love her ?". C'est de l'anglais !

C'est juste une parodie de l'histoire. Rien de plus à comprendre. L'équation reste valable.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink

"Do you love her"...
... C'est tout ?...
... Je suis déçu !
Je m'attendais à plus hilarant sur le finish
(au vu de ce qui avait précédé).

Sinon, oui, ton équation reste valable,
mais tu prêches pour des convaincus
avec une telle arithmétique à truisme
(rien à voir avec la femelle cochon, nota bene).

J'en arrive à redouter tes foudres...



Evaluer :   1  4Note :   -3
EmailPermalink
@ Code barre,

"Do you love her"...
... C'est tout ?... "

Ben oui, c'est tout. Et juste avant, lorsqu'elle lui tape dessus elle l'insulte de "You bastard, you bastard, you useless shocking bastard" donc rien d'intéressant non plus.

"J'en arrive à redouter tes foudres..."

Une vraie obsession, ma parole !

Pas de risque de flèches rouges si ce n'est verbalement, puisque l'expérience m'a démontré que certaines flèches ne sont pas prises en compte. Je préfère faire des commentaires.

;-)

Il y en a un qui s'amuse.

Ca sent le -1 "témoin", ça...

Ca y est, tu vois à peu près le mode de fonctionnement
de ce genre de tordus, Lolo-Phoenix ?

Pendant ce temps, moi, à la pleine lune et nez aux étoiles
sur ma chaise longue je me gratte les roubignoles de joie
(les températures sont clémentes en ce moment)
en sirotant un Chusclan 2009 à 14,5°
et en pétant d'aise à intervalles réguliers.

"Témoin" de rien,
rien d'autre que de la vie qui passe
et qui est belle
pour qui sait la voir correctement.



Evaluer :   2  4Note :   -2
EmailPermalink
@ Code barre,

"Ca sent le -1 "témoin", ça..."

Objection votre Honneur ! Accusation sans fondement ni preuve...

Pourquoi cette conclusion hâtive ? Uniquement parce que Lightshow est de retour ? J'ai vu son commentaire hier soir... et votre attaque. --> Pas cool !

Même si vous avez vos raisons de penser qu'il est un "Témoin", dès lors qu'il ne fait pas de prosélytisme et qu'il ne pousse personne à rien, si ce n'est à réfléchir et à s'informer en donnant des références pour ce faire, je ne vois pas pourquoi ce harcèlement. Il ne fait de mal à personne quand même.

A moins qu'il y ait une autre raison à cette haine ?

Ensuite, même si, dans ce qu'il a dit auparavant, des indices peuvent faire penser que peut-être il a des idées proches de celles des Témoins de Jéhovah, rien ne dit qu'il fait effectivement partie d'une telle secte. Peut-être que, simplement, sans en faire partie, il en a pris l'une ou l'autre idée qu'il a trouvée intéressante ou pertinente lorsqu'un quidam témoin a sonné a sa porte et lui a parlé d'un point précis ?

Enfin, quand bien même ferait-il partie d'une telle secte, c'est encore SON problème non ?

Qu'est-ce qu'on sait du vécu des gens pour qu'ils ressentent un jour le besoin d'adhérer à un groupe pendant "x" années avant de, finalement, remarquer qu'ils se sont trompés ? Même Bouddha a tenté plusieurs expériences avant de trouver la voie du juste milieu.

Est-ce que faire partie d'un groupe, d'une secte, d'une association, fait de celui qui en fait partie quelqu'un d'infréquentable ?

Si vous pensez cela, c'est que vous n'avez pas confiance en vous-même et que vous avez PEUR de vous laisser entraîner dans ce(tte) groupe/secte/association. Car quoi qu'il en soit, au bout du compte, chacun est quand même responsable de ses réflexions, de ses actes et de ses choix... à moins d'avoir un révolver sur la tempe bien sûr.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink

Les accusations sans preuve, tu fus la championne, un temps...
Rappelles-toi !
... Alors tu es mal placée pour me faire la morale !

Quant aux témoins de Jéhovah, j'ai une bonne raison
d'avoir un "dent" contre eux :
ils ont abîmé la femme que j'ai le plus aimée au monde.

"PEUR" d'eux (sic) ?!
Laisse-moi me gratter les roupettes
en lisant cette absurdité :
JE LES COMPISSE
(après avoir bu 3 litres de bière... belge, si ça te sied).

Et puis tu te trompes sur un point :
il y a le prosélytisme occulte, le pire !
La preuve : même toi, la sagace, tu n'y vois que du bleu.

Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
@ Code barre,

"Les accusations sans preuve, tu fus la championne, un temps..."

Hmmm ! Rancunier ?

Lorsqu'il y a un "faisceau de présomption", c'est considéré comme preuve (cf. : http://fr.wikipedia.org/wiki/Preuve). Pour ma part, je persiste et signe. Mais bon, on ne va pas refaire le procès du hacking, à force, ça use.

"lls ont abîmé la femme que j'ai le plus aimée au monde."

Et depuis lors vous avez pris la décision inconsciente de ne plus jamais aimer... je me trompe ?

C'est une bonne raison de les détester et je suis TRES SINCEREMENT désolée pour vous. Je peux parfaitement concevoir que la perte d'un amour est la pire des choses qui puisse arriver à quelqu'un et que c'est le genre de blessure qui peut ne jamais se refermer à moins de travailler à fond sur cette question et d'arriver à lâcher prise.

Souvent, dans de tels cas, ce qui pose problème, c'est qu'on ne s'est pas pardonné à soi-même de n'avoir pas pu empêcher cela d'avoir lieu... Autrement dit, on est trop dur avec soi-même car on se juge "mauvais compagnon" ou "mauvais mari" ou "mauvais parent" ou "mauvais frère" ou "mauvaise soeur" ou "mauvais n'importe quoi" et c'est parce qu'on ne se pardonne pas à soi-même ce qui est arrivé que la blessure n'arrive jamais à se refermer. C'est le même cas de figure avec le suicide ou la dépendance à des substances addictives d'un proche.

Quand on est longtemps en colère contre quelqu'un ou quelque chose, c'est parce que cela résonne avec un sentiment non digéré que nous avons en nous (on se sent coupable d'une chose dont on n'est pas forcément coupable). C'est toujours plus facile de remettre toute la responsabilité sur autrui que de nous regarder en face et d'accepter que nous ne sommes pas tout puissant et qu'il y a des choses que l'on ne peut pas empêcher car elles ne dépendent pas QUE de nous. Et quand bien même aurions-nous une part de responsabilité, nous devons alors nous pardonner en acceptant que nous ne sommes pas parfaits. --> Ho'oponopono. Désolé. Pardon. Merci. Je t'aime (à soi-même). Si l'être humain était parfait, ça se saurait. Je sais, c'est plus facile à dire qu'à faire et donc, ça se travaille... tous les jours.

Il ne faut jamais perdre de vue que chaque victime est "partiellement" consentante (du moins pour les adultes qui ont les moyens de se défendre; les enfants et les "innocents", je ne pense pas qu'ils aient vraiment le choix). Chacun d'entre nous a en lui les ressorts nécessaires pour faire les choix qui lui conviennent. Et certains choix inconscients dépendent du vécu antérieur de la personne; de choses vécues que l'on ne connaît peut-être même pas et/ou que la personne a totalement refoulées pour ne plus en souffrir consciemment.

Nos expériences, quelles qu'elles soient, existent pour nous faire prendre conscience de choses inconscientes. Une fois celles-ci remontées à la conscience, elles ont fini d'influencer nos comportements et/ou croyances.

"il y a prosélytisme occulte, le pire !"

Je pense qu'aucun prosélytisme, même occulte, ne peut influencer quelqu'un qui réfléchit par soi-même. Il peut faire réfléchir sur certains points, mais il ne peut pas embrigader quelqu'un pour le phagocyter intellectuellement dans une doctrine.

Quant à celui qui tombe dedans, c'est souvent par "faiblesse", mais cette "faiblesse" n'est pas là sans raison. Elle doit être identifiée par celle/celui qui en est atteint pour avancer. Après, cela fait partie de son parcours et de son évolution. Soit il en sort, se reconstruit et se renforce (c'est que cela faisait partie de son parcours); soit il reste dedans (et cela aussi faisait partie de son parcours et de ses choix).

Pour le reste, je pense que l'Humanité se portera mieux lorsqu'elle aura appris à accepter les choix de chacun et c'est à tous les niveaux (politique aussi, c'est juste un autre "domaine" comme dirait Taleb).

Le problème de beaucoup d'entre nous, c'est de vouloir surprotéger ceux qu'on aime parce qu'on pense (erronément) que cette personne n'est pas capable de faire les bons choix pour elle-même. Or, ce faisant, nous ne faisons que penser à NOUS. On empêche l'autre (notre mari, notre femme, nos enfants, nos "vieux" parents que l'on enferme dans des homes, nos "petits" frères, nos "petites" soeurs, etc.) de faire ses expériences parce qu'on a peur qu'il nous échappe (par la mort ou l'éloignement) comme s'il nous appartenait. Et si ça arrive, notre égo nous fait croire inconsciemment que C'EST DE NOTRE FAUTE parce que nous ne sommes pas assez dignes d'être aimés (parce que depuis tout petit, dès qu'on décevait nos parents ou la maîtresse d'école, on nous a fait CROIRE que nous étions "méchants" et indignes d'amour) ! Finalement, le noeud du problème, c'est que nous sommes TOUS des abandonniques à des degrés divers.

Or le véritable amour du coeur, c'est d'accepter l'inconnu, le risque de la perte et de laisser chacun faire son expérience sans entrave, lui laisser sa liberté et ACCEPTER ses choix. C'est le meilleur moyen d'évolution. Car on a beau partager notre expérience, notre savoir, notre sagesse avec autrui, ce n'est toujours que SON expérience à lui qui lui fera comprendre ce qu'il a à comprendre de la vie et de lui-même. Chacun avance/évolue à son propre rythme et au gré des rencontres et des échanges que la vie lui offre.

Vous êtes le champion toutes catégories des agressions sur ce site et pourtant, je pense que vous êtes quelqu'un d'extrêmement sensible du genre écorché vif. Vos attaques perpétuelles et vos provocations rabelaisiennes, outre le fait qu'il s'agisse sans doute de votre job, représentent aussi une excellente protection psychologique. Se faire détester par tous est très confortable car on ne risque jamais de décevoir. Le personnage fixé une fois pour toutes, il n'y a donc aucun risque de devoir se remettre en question.

Quand on est dans la lutte et l'agression, on risque moins de se faire mal que lorsqu'on est dans l'amour qui fait obligatoirement mal le jour où il disparaît. En même temps, c'est se refuser de vivre des moments inoubliables pourtant bien utiles lorsqu'arrivé à la fin de sa vie on veut pouvoir partir sans regrets. Je pense que c'est dommage... parce qu'on n'a qu'une vie (...à la fois pour ceux qui croient en la réincarnation). Mais ne vous inquiétez pas, vous n'êtes pas le seul ici à fonctionner de la sorte.

Là, je m'attends à un sacré retour de manivelle de votre part car la mise à nu est déstabilisant, met toujours mal à l'aise voire en colère, mais voilà, c'est exactement ce que je RESSENS et vous m'avez tendu la perche...

C'est vraiment bizarre... jamais je n'aurais pensé qu'un jour je vous tiendrais ce genre de propos. Il ne m'est arrivé qu'une fois de dire à un "inconnu" que j'apprécie beaucoup ce que je ressentais à son sujet. Faut croire que vous avez de la "chance" car ce genre d'inspiration ne m'est pas quotidienne et je n'ai pas le même genre de relation avec lui qu'avec vous.

;-)
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink

Un "retour de manivelle" de ma part ?
Et pourquoi donc ?
J'abdique devant la douceur-même,
cette fluidité rhétorique sans accroc
- à part cette conviction
(que visiblement tu t'es forgée)
que c'est ici mon "job".

Je ne vois pas trop en quoi ça pourrait être un "job"
et, surtout, qui pourrait me payer.

Si j'avais un "job" de cette nature
(d'ailleurs je ne vois en quoi ça pourrait en être un,
dans cette forme-là),
par rapport à mes convictions
je crois que j'aurais déjà utilisé la pétoire du grand-père,
bien calée sous le menton,
face à un miroir.

... Mais je ne pense pas que je te convaincrai,
car tu es du genre têtue (ah ouiche !).
Quand tu as une idée, tu n'en démords pas.
J'ai la même à la maison,
et j'en connais tout le coriace.

Par chez nous, on dit des "têtes de pioche".

... Mais on les aime bien, nos têtes de pioches,
car elles sont adorables quand
elles laissent flotter les rubans.

J'adore cette expression :
laisser flotter les rubans.

Quand tu t'y essaies,
c'est à chaque fois une réussite.

La preuve encore ici.

Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
@ Code barre,

"Je ne vois pas trop en quoi ça pourrait être un "job"" --> Vous me tendez encore une perche, à moins qu'il ne s'agisse d'un exercice de style destiné à pousser plus loin l'observation de mon fonctionnement psy ou pour affiner votre tactique d'utilisation des comptes. Tant pis pour vous et pour 24h car je vais jouer le jeu ! Tant mieux pour vous car je vais vous donner ce que vous voulez.

Aucune preuve, bien sûr, mais des indices, notamment à cause de vos comptes divers - depuis le temps - qui n'apparaissent jamais dans "derniers commentaires" et qui sont limités dans l'acceptation de "flèches rouges" par exemple. Sans compter vos menaces d'exclusion d'un tel ou un tel lorsqu'il dépasse les bornes. Ou alors le fait que vous pouvez tout vous permettre, insultes comprises, sans que jamais un modérateur ne vous rappelle à l'ordre. Je continue avec mon hacking... ? ^^

Ces indices suffisent à me faire penser que vous faites partie des gestionnaires du site, à l'instar de Skoot et de Stéphanie Bouillote qui ont, comme par hasard, bien sûr, la même problématique avec leur compte. Et c'est marrant parce qu'avec la Bouillote, là, j'ai constaté que je me ramassais une flèche rouge sur n'importe quel commentaire fait quand c'est elle qui est de garde. Elle a dû recevoir des instructions me concernant et comme elle obéit au doigt et à l'oeil comme tout bon militaire bon exécutant qui se respecte... Lol ! Seulement, la Bouillote, je soupçonne qu'elle s'est divisée en deux : un compte version fille plus soft (très fort le Fred P./Philvar quant au changement de personnalité) et un compte "Monrose" plus "militaire" et "historique" qui passe pour normal celui-là car il a toutes les caractéristiques d'un compte classique.

Mais ça va, ne vous inquiétez pas, je m'en fous totalement désormais. Maintenant, ça m'amuse de simplement observer ce qui se passe...

Enfin, comme tout le monde le sait ou l'a remarqué, désormais c'est un secret de polichinelle.

Moi je me demande juste pourquoi vous ne vous présentez tout simplement pas comme étant les administrateurs du site. Ne sommes-nous pas à l'ère de la transparence ? Si la vie privée des citoyens lambda disparaît peu à peu, pourquoi n'en serait-il pas de même de ceux qui surveillent ce qui s'écrit sur des sites dits "sensibles" ou "conspirationnistes" ? A cause des hypothétiques nouveaux pigeons qui doivent s'en rendre compte petit à petit, histoire d'avoir le temps de faire leur profil psy avant et de les classer sous "dangereux" ou "inoffensifs" mais "chiants" ou "insignifiants" ?

"et, surtout, qui pourrait me payer."

Ben, l'Etat français pardi, par l'entremise de ses R.G. comme la DGSE ou la DCRI ou je ne sais quelle institution d'espionnage française. Je crois même que les Français sont bien plus surveillés que les Belges (primo, parce que la Belgique n'a pas assez d'argent pour surveiller ses citoyens - qu'elle méprise bien en outre ! - du fait de l'existence de ses nombreux ministres et députés qui lui coûtent trop cher; et secundo parce que les Français, par l'intermédiaire de Bell, ont été à l'origine de l'espionnage téléphonique de tous les citoyens libyens, alors pourquoi s'arrêter en si bon chemin et se priverait-elle d'espionner ses propres citoyens ? Et puis il y a eu le scandale Echelon, puis Frenchelon...).

C'est BEAU la parano hissée à son paroxysme, hein ? ^^ Cela dit, je dois vous décocher une flèche verte à ce sujet car vous vous êtes calmé sur les insultes "parano", "psittacisme" et "fumette" et "verveine". C'est plus cool pour les échanges.

"tu es du genre têtue (ah ouiche !)"

Oui ! Têtue et pas conne, je comprends que ça puisse en agacer plus d'un. Heureusement, mon mari apprécie. Il n'a pas le temps de s'ennuyer avec moi.

"J'adore cette expression : laisser flotter les rubans."

Oui, j'avoue, c'est assez joli.

P.S. : Merci pour les compliments... après les nombreuses agressions antérieures, c'est plaisant. Mais en toute bonne "parano", je me demande parfois s'il ne s'agit pas d'une tactique. Vous avez dû constater qu'en ne m'agressant pas et en ne me toisant pas, je suis plus "malléable"... Fortiche !
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
( c' était juste mon tour de garde ).
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
@ Stéphanie,

Oh ! Et je n'ai pas eu ma flèche rouge ?

Décidément ! Tout fout le camp, je vous l'dis.

^^
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
Ben à la fin Hitler il se suicide parce qu'il a perdu la guerre, et puis goebbels il se suicide aussi parce qu'il a perdu hitler, et le tout est raconté par l'ex-secrétaire d'hitler
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Pédantisme nauséabond .
Evaluer :   1  4Note :   -3
EmailPermalink
Commentaire sans intérêt.
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
Idem... ^^

EDIT : C'est bizarre, le commentaire marrant de PH11 disant : "Même pas vrai. Vais le dire à Madaaaaaaame !" auquel j'avais répondu par un simple Lol +1 a disparu ! Je croyais que dès qu'on répondait à un commentaire, celui-ci était figé ? Changement de règles sur 24h ???
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
@ Code barre, "Malheureusement non : je n'ai pas compris." Dommage, ça en restera là dans ce cas. Vu le contenu de ce commentaire, j'ai dû me tromper à votre sujet. Eh ! Personne n'est infaillible. C'est juste une belle démonstration de ma "naïveté"  Lire la suite
Phoenix1 - 13/09/2014 à 22:56 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
La Russie achète, de nouveau, des titres de la dette américaine
19 oct.blitzel
Et pendant ce temps-là, des manoeuvres militaires de l' Otan en Allemagne préparent actuellement une confrontation fictive d'une guerre nucléaire à...
La crise du REPO… éternelle. Ca r’commence !
19 oct.blitzel
J.P. Chevallier parle de crask obligataire en monétarisme.*1 Delamarche parle d'Obligations insuffisantes de bonne qualité pour garantir ses c...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX