Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

À vos marques, prêts, plouf !

IMG Auteur
Publié le 26 avril 2017
712 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 10 votes, 4,2/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Article du Jour

 

A l’heure où j’écris ces lignes, le marché boursier français (le CAC 40), effectue un grand jeté (avec une hausse de plus de 4,5%) en réponse à la victoire attendue d’Emmanuel Macron face au dragon qu’est Marine Le Pen. Mais ce à quoi nous venons d’assister n’était que le premier tour d’élections dont le système est quelque peu intéressant. Sachez que deux des candidats à avoir été éliminés, Messieurs Fillon et Mélenchon, ont obtenus près de 40% des votes. Pouvons-nous être certains de la direction du vote de leurs électeurs dans deux semaines ?

Je suspecte qu’une majorité des Américains – même ceux qui suivent Rachel Maddow – s’intéressent tout autant à la politique française qu’au calcul différentiel. Macron, 39 ans, est une page vierge. Il a été Ministre des Finances sous le président sortant, François Hollande, du Parti Socialiste, mais a déclaré au cours de sa campagne ne pas être un socialiste. Pour lui, ce qui importe est d’être au service de son pays, une promesse qu’il s’engage à respecter au travers de son propre parti, En Marche ! Il semble représenter une forme de continuité en matière d’Union européenne, ce qui le place, à ce moment crucial, du mauvais côté de l’Histoire – si vous supposez, comme c’est mon cas, que l’Union européenne est tant truffée de contradictions financières désespérées et de tensions politiques centrifuges qu’elle ne parviendra plus à survivre très longtemps.

Et pourtant, ce qui est compréhensible, les gens ont du mal à changer le système sous lequel ils vivent. Le Pen veut faire sauter l’Union européenne, et notamment la bureaucratie de Bruxelles devenue un monstre perpétuel au service de ses propres intérêts. Faire sauter l’Union européenne signifierait nécessairement, semble-t-il, la mort de la Banque centrale européenne, et donc des combines à la Ponzi qui ont permis d’établir un semblant de normalité malgré un taux de chômage de 10,5% en France et une vague de massacres publics commis par des djihadistes, certains d’entre eux des réfugiés radicalisés qui sont entrés sur le territoire européen grâce aux politiques de l’Union.

Macron pourrait servir les intérêts du Deep State américain, qui est déterminé à établir une ligne de division entre l’Europe et un bloc économie Chine-Russie-Iran susceptible de consolider le commerce dans l’hémisphère oriental. Les Etats-Unis veulent que l’Occident demeure ce qu’il a été soixante-dix ans durant : le bloc dominant. Même si les conditions sous-jacentes restaient les mêmes, il y a peu de chances que ce soit possible.

Et ces conditions sous-jacentes changent aujourd’hui, d’une manière telle que les manœuvres politiques de l’Occident ne pourront en altérer la transformation, ou même la comprendre. Les économies industrielles matures ne pourront plus croître. C’est là la conséquence directe de la fin de l’énergie peu chère. Malheureusement, l’absence de croissance ne débouchera pas sur une stagnation, mais sur un effondrement à mesure que la société échouera à générer suffisamment de nouveau capital pour rembourser ses dettes.

Nous venons d’assister à une démonstration particulièrement impressionnante de la part des nations avancées en termes de jeux financiers désespérés destinés à dissimuler cette corrosion. Mais la malhonnêteté ambiante devient peu à peu évidente, et le problème d’une telle malhonnêteté dans les affaires financières est qu’elle représente quelque chose qui n’est pas réel. Le dynamisme des flux monétaires par-ci et par-là a permis à cette fiction de régner pendant un temps sur les finances internationales. Mais ce règne est bientôt terminé. Les politiciens et économistes se heurteront bientôt à la réalité ultime, qui veut qu’il soit impossible pour quiconque de créer sa propre vérité.

Peu importe ce que vous pensez des élections françaises, ou du destin de l’Union européenne, votre opinion pourrait changer à mesure que le grand effondrement de notre temps se profilera à l’horizon et forcera les nations de notre monde à faire tout leur possible pour ne pas tomber à genoux. Cet instant magique pourrait survenir cette semaine, au retour des vacances de Pâques, quand le Congrès américain réalisera l’ampleur du problème du plafond de la dette des Etats-Unis. Si la note de crédit des Etats-Unis était révisée à la baisse, le système monétaire global s’en trouverait bouleversé. Une déchirure apparaîtrait dans le tissu spatio-temporel financier, au travers duquel disparaîtront les valeurs présumées de toutes sortes de choses, pour ne plus jamais réapparaître.

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,2 (10 votes)
>> Article suivant
James Howard Kunstler est un journaliste qui a travaillé pour de nombreux journaux, dont Rolling Stones Magazine. Dans son dernier livre, The Long Emergency, il décrit les changements auxquels la société américaine devra faire face au cours du 21° siècle. Il envisage un futur prochain fait de crises sociales à répétition, la fin de la Surburbia et du modèle économique associé et une guerre mondiale pour les ressources en énergie. Il prédit la déconstruction des empires européens et américains et pense que, lorsque les convulsions seront terminées, le monde reviendra à un modèle décentralisé et local.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
M. Macro, qu'il hurle ou non pour terminer ses harangue, est assez mal connu, non pas des patrons des médias, mais des lecteurs de leur salariés.

https://networkpointzero.wordpress.com/2017/03/24/2017-le-coup-detat/

On peut aussi taper Bruno Guigue + Macron
D'après les sondages, Le Pen, dont le FN "peste brune" serait à 38% au deuxième tour. C'est le double ce que son père avait obtenu face à Chirac (défoncé par les médias à cause de ses magouilles, ce qui lui avait valu le surnom de "super-menteur", et d'aucuns affirmaient non sans cynisme qu'il était désespéré de gagner car sinon il irait en prison).

Bref, le FN est à 38% et Macron, le "grand patriote" va faire la fête ? Il ne semble pas très inquiet de la "vague populiste"...

J'avais annoncé la propagande anti-libres penseurs, c'est déjà en route, même en Belgique. Les responsables du PS belge fustigent Mélenchon car il n'appelle pas spécifiquement à voter Macron.
La libre pensée est morte. Si on ne suit pas le troupeau et la propagande, on est traité de nazi, collabo, terroriste,...

JM Le Pen au deuxième tour,c'était plus un accident. Surtout la faute du favori, Jospin, qui a mené une campagne en zig-zag, entre extrême gauche et centre, perdant des électeurs à chaque virage.
Les électeurs de gauche s'était ralliés derrière Chirac, qui n'avait pas été un monstre de président non plus, mais certains n'hésitaient pas à se rendre aux urnes avec une pince à linge sur le nez. Il existait encore un semblant de libre pensée.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
"D'après les sondages, Le Pen, dont le FN "peste brune" serait à 38% au deuxième tour."

Imaginons que le résultat du 7 mai confirme ce sondage...Imaginons aussi que sur environ 47 millions d'électeurs inscrits,65% auraient mis un bulletin valable (je me place dans une hypothèse ou la participation soit plus faible et qu'il y ait un vote "nul" élevé). Qu'on me pardonne que je fasse un peu appel à la règle de calcul.Avec mes hypothèses, nous aurions à peu près 29 250 000 suffrages exprimés (c'est l'ordre de grandeur qui compte rien d'autre). Dans ce cas de figure MLP aurait obtenu... environ 11,1 millions de voix!

Cela signifierait que MLP aurait obtenu le suffrage de millions d'électeurs supplémentaires et parmi ceux là, il y aurait beaucoup (des millions) qui aurait voté LE PEN pour la toute première fois pour elle...

Comprenez-vous pourquoi Juppé et certains de ses comparses, souhaitent que MLP fasse le moins de voix possible? Tous ces sinistres individus, aussi misérables qoient-ils sur le plan politique, ne sont pas des abrutis finis! Ils savent aussi que c'est dans bien des cas le 1er vote FN ou LE PEN qui est le plus dur.Ils savent aussi que pour certains électeurs, il y aura une inhibition qui aura été surmontée!

Observer un animal qui a toujours vécu enfermé: le plus souvent, quand la porte de la cage s'ouvre, il ne s'échappe pas de suite. Il hésite parfois longtemps, parfois même il faut "l'aider" à sortir! Mais une fois sorti, combien retourne tout seul dans une cage dont il ne sortirait plus jamais?

Pour moi le vote FN, quand on a été conditionné, abruti par la propagande n'est pas une évidence.N'a pas été une évidence vu que je suis passé par là. Juppé aussi médiocre qu'il ait pu être en politique, sait forcément cela, connait forcément ces ressorts!C'est pour cette raison, avec la gauche il est si fanatiquement pro "front républicain"...Juppé et ses pairs savent parfaitement que c'est une escroquerie intellectuelle digne des sectes qui embrigadent les gens un peu en manque de repaires.La classe politique dominante sous la houlette de la gauche se comporte comme les gourous se comportent à l'égard de leurs sujets:par la domination mentale avec l'activisme actif de leurs vecteurs de domination que sont l'essentiel des médias.

Si MLP devait obtenir 38% ou davantage des voix, le système sera durement ébranlé.C'est que n'avait pas réussi à obtenir JMLP en 2002.Mais, en 2002, la situation n'était pas aussi grave sur le plan de la politique intérieure que maintenant. L'islamisme radical n'avait pas encore autant d'emprise qu'en 2017.

Mon hypothèse n'a aucune valeur scinentifique, mais je pense que mon raisonnement n'est pas farfelu à 100%. Chacun qui le souhaite pourra faire les simulations avec les variables qu'il veut: changer le taux des suffrages exprimés, le résultat de MLP etc,etc...En toute hypothèse, les sondages les plus favorables à Macron laissent supposer que même dans ce cas de figure, MLP aura la voix de nombreux "nouveaux" électeurs (nouveau vote FN pour la 1ère fois).Dans une hypothèse ou MLP parvenait à resserer le résultat, genre 57% pour Macron, le nombre de "primo" électeurs FN seraient encore plus élevé...

Comprenez-vous les sueurs froides de vieux politicards comme Juppé? Moi, je les comprends parfaitement! Rien que pour cela, le vote MLP, se justifie pour moi! Mais je n'ai pas attendu de prendre connaissance de la saillie de Juppé pour me déterminer!

Voilà quelques réflexions que j'ai souhaité mettre sur la place publique:faites-moi, le cas échéant, part de vos réflexions, de ce que vous pensez, vous,etc...

Bien cordialement.
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
@ Attilio
D'accord avec votre raisonnement qui tient tout à fait la route.
Comme dit le proverbe: " Il n'y a que le premier pas qui coûte".
Marine avec plus de 10 millions d'électeurs et ce sera l'électrochoc pour nos ayatollahs de la politique et du syndicalisme.
C'est dur de se remettre en question quand on vous fout dehors à coups de pieds dans le derrière. Car même en cas de victoire de Macron (qui se ramassera en beauté) les partis traditionnels sont morts.
De plus en plus de gens votent FN en se foutant pas mal de savoir s'ils votent ou non pour le clan Le Pen comme le leur souffle nombre de médias. Le vote FN c'est avant tout un vote pour se débarrasser d'une caste désunie en apparence qui pourrit le pays depuis un demi siècle. Comme un chirurgien ampute un membre gangréné. Ou plus simplement comme chez soi quand on tire la chasse d'eau.


Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Tout à fait d'accord. Et maintenant avec les fillonistes frustrés, les anti-UE et autres extrémistes, il y a une carte à jouer.
Les médias doivent se prendre un retour de flamme après toute leur campagne de dénigrement anti-fillon. Je ne soutiens pas Fillon, mais 95% de la communication des médias officiels à son égard concernait uniquement ses "monstrueuses escroqueries". A force, le fait d'avoir reçu un costume cher était traité comme s'il venait d'être inculpé d'un viol pédophile... Sans oublier les articles concernant son manoir de riche. En fait, le résumé de la propagande anti-Fillon est : "Sale riche".

Et quel est donc le parti le plus "prolo" sur l'échiquier actuel ? En marche. Il ne faut pas chercher le coupable bien loin.

Autre "hasard" : je n'ai pratiquement rien vu en faveur de Hamon. Quand même, c'est le candidat du PS, le successeur potentiel du président en fonction, le fer de lance d'un des deux plus grands partis de France... et rien, calme plat.
Par contre, dès le lendemain du premier tour, le PS lance 4 millions de tracts appelant à voter Macron (par esprit anti-FN, soi-disant).
En Marche n'est pas un nouveau parti sorti de nulle part, il y a clairement le PS (ou du moins une branche importante) derrière, en collusion avec des centristes.

Pas besoin de propagande anti-Mélenchon, sa position d'extrême-gauchiste le prive de facto d'une large part d'électorat. Ce n'est que quand il s'est inséré dans le quatuor de tête que j'ai vu apparaître des comparaisons entre lui et Marine Le Pen (genre une caricature où on les voit attirer l'électeur en utilisant chacun le même argument "achetez français").

Un seul candidat a bénéficié de communication positive dans les médias et c'est Macron.

Nul doute que certains électeurs vont se rendre compte de l'infâme manipulation et que leur frustration va les conduire dans les bras du FN.
Ensuite, c'est Macron qui se chargera du reste quand il révèlera qu'il n'a en réalité pas de programme, mis à part de relayer les diktats de l'UE/Berlin.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@ RalphZ
Eh oui vous avez raison, mais combien de gens ne savent pas, ne veulent pas savoir, ne veulent pas entendre non plus et surtout se réfugient dans des raisonnements (dont ils se doutent qu'ils sont bidons) qui les rassurent....
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
@ RalphZ Eh oui vous avez raison, mais combien de gens ne savent pas, ne veulent pas savoir, ne veulent pas entendre non plus et surtout se réfugient dans des raisonnements (dont ils se doutent qu'ils sont bidons) qui les rassurent.... Lire la suite
merisier - 27/04/2017 à 07:58 GMT
Note :  1  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX