Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

À vos plumes !! La connerie insondable de nos élites qui ne voient pas la famine arriver !! Explications

IMG Auteur
Publié le 24 novembre 2017
1149 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 6 votes, 4,3/5 ) , 11 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
11
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Opinions et Analyses
24hGold - À vos plumes !! La c...

Il va encore falloir écrire au Président, et au Premier ministre qui semblent avoir la « comprenette difficilette » ces derniers temps !! Je vous redonne tout de suite les adresses et pour le reste vous allez très vite saisir l’importance de la chose.

Pour écrire au Président c’est ici

Pour écrire au Premier Ministre c’est ici

En effet, les Chinois viennent à nouveau de frapper en rachetant, au nez et à la barbe de nos pandores de la terre agricole de la SAFER, 900 hectares dans l’Allier pour un montant de 10 millions d’euros.

La société Hongyang avait déjà réussi il y a deux ans l’acquisition de 1 700 hectares et cela avait défrayé la chronique.
Pas d’intervention possible de la SAFER pour bloquer la vente car la loi n’est toujours pas adaptée !

Après les premiers cas de rachat par des Chinois de nos terres arables, une notification pour toutes les transactions a été rendue obligatoire avec un changement de la loi début 2017 mais la SAFER, une fois de plus, n’a pas pu intervenir, la loi “sur l’accaparement des terres agricoles”, adoptée par le gouvernement Hollande, ayant été partiellement invalidée par le Conseil constitutionnel en mars… Et depuis, rien n’a été fait pour empêcher de tels rachats.

“Leur notaire nous avertit qu’il y avait une vente de parts sociales, mais comme elle ne se fait pas sur la totalité des parts, la SAFER n’a pas pu intervenir, car le droit de préemption ne peut s’appliquer que sur la totalité des terres vendues.”

“Les mêmes investisseurs chinois, avec les mêmes pratiques contournant le droit de préemption des SAFER sur les terres agricoles, ont acquis 98 % des parts sociales de sociétés agricoles, leur permettant de mettre la main sur 900 hectares de terres à blé et à maïs dans l’Allier”, a expliqué mercredi à l’AFP le président de la Fédération nationale des Sociétés d’aménagement foncier et d’établissement rural (FnSafer), Emmanuel Hyest.”

Voilà donc le petit contournement auquel se sont livrés nos amis chinois pour mettre la main sur 900 hectares de plus. Il suffit de ne racheter que 98 % des parts sociales de l’entité (en général une entreprise agricole de type GAEC ou autre) qui est elle-même propriétaire des terres !

Vous ne rachetez pas des terres, mais des parts sociales de terres agricoles.

Pourquoi les Chinois rachètent-ils des terres agricoles ?

Deux chiffres.

Deux chiffres à retenir pour comprendre la gravité de la situation chinoise.

1,3 milliard d’habitants et seulement 7 % des terres arables du monde…

En gros, les Chinois ne sont pas en mesure d’être autosuffisants en termes d’alimentation.
Alors que font-ils ? Ils achètent des terres ailleurs, et c’est très grave car ces achats n’ont pas pour objectif de cultiver chez nous du blé qui sera vendu aux Français, mais bien de cultiver du blé en France, sur des terres françaises qui sera exporté en Chine.

Tant que tout va bien, tout va bien, sauf que rien n’ira bien très longtemps et cela ne va déjà pas très bien !

De la pénurie de beurre à la famine !

Décidément, il faut vraiment être énarque pour ne pas faire le rapprochement immédiat entre la pénurie de beurre, qui n’est pas une pénurie mais une augmentation significative du prix du beurre qui, si nous en souhaitons encore dans nos rayons, devra être payé plus cher par la grande distribution qui a refusé de renégocier ses accords-cadres du début d’année malgré les tensions internationales sur le marché du beurre.

Au-delà de ce rapport de force commercial, c’est évidemment la demande étrangère et en particulier chinoise qui fait bondir le prix du beurre.

Vous aurez le même phénomène avec tous les autres produits alimentaires dont le blé, car les Chinois, avec l’élévation de leur niveau de vie, mangent désormais plus que juste un petit bol de riz quotidien… et notre blé… ce qui veut dire que plus cela va, d’ailleurs, et plus nous mangerons leur riz si nous ne faisons rien !

En rachetant nos terres agricoles, les Chinois vont alimenter la Chine, pas la France !

En ne faisant rien aujourd’hui, alors que nous avons une paysannerie vieillissante, et des difficultés de rentabilité pour nos paysans, mais que le prix des terres lui s’envole au niveau de la planète, nous préparons la famine de demain dans notre pays et les conditions de problèmes diplomatiques majeurs.

Explications !

Si nous laissons les Chinois (ou autres, on s’en fiche de la nationalité) racheter nos terres, et qu’un jour c’est la famine, l’État n’aura pas d’autre choix que de saisir les productions et de spolier celui qui est le propriétaire des terres.

Cela provoquera colère et mesures de rétorsions déjà prévisibles 10 ans à l’avance.

En conclusion, il faut impérativement changer les lois.

L’alimentation est trop stratégique pour répondre aux règles classiques du libre-échange.

Il faut donc être français pour acheter des terres.

Il faut donc être résident fiscal en France et y payer ses impôts pour acheter des terres.

Celui qui achète plus de 10 hectares doit obligatoirement exploiter la terre et en tirer l’essentiel de ses revenus.

Toute transaction sur une exploitation, qu’elle soit partielle ou totale, portant sur des parts sociales ou du foncier en direct, doit être validée par les SAFER.

Les SAFER doivent être dotées des fonds suffisants pour préempter les terres à chaque fois qu’elles seront dans des mains étrangères.

En un mot, aucun étranger, aucune société étrangère ne doit pouvoir avoir le droit d’acheter des terres en France.

Ne pas le comprendre aujourd’hui et ne pas préparer notre nation aujourd’hui à le faire, c’est encore un exemple cruel de la connerie insondable de nos élites qui ne verraient pas un éléphant dans la Dordogne comme on disait chez ma grand-mère !

En ne faisant rien, nous préparons les conditions de notre propre famine. Alors à vos plumes !!

Alors mes chères impertinentes, mes chers impertinents, faites passer cet article et écrivez à l’Élysée et à Matignon pour que là-haut, la lumière puisse s’allumer, et vite !

Enfin, certains vous diront que ce n’est pas possible en raison des lois, de la mondialisation, du libre-échange !

Mes amis, en dehors de toute idéologie, si le libre-échange et la mondialisation c’est crever de faim, alors peut-être vous souviendrez-vous qu’il fut un temps, pas si lointain, où notre pays disposait de ce que l’on appelait sa souveraineté. Une idée qui consiste à dire et proclamer (ce qu’il y a d’ailleurs d’écrit dans notre constitution) que nous avons le droit de décider de notre destin.

Alors quand vous aurez faim, peut-être que le peuple se souviendra de ce temps où il pouvait décider ce qui était bon pour lui, et il est bon de pouvoir manger à sa faim, croyez-moi.

Vive la France.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chine | France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chine | France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,3 (6 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Derniers sujets du forum :
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
c'est tout à fait hors sujet, je vous l'accorde mais je crois que leur connerie est également insondable car ils ne voient pas non plus plus "LES FAMILLES" arriver et c'est aussi grave !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
L'Europe perd... plus que ses ressources, elle perd ses qualités essentielles :

L'Allemagne perd son efficacité. Après les méga-projets d'ingénierie civile qui traînent, le scandale VW, maintenant elle se prend une crise politique, devenant pratiquement ingouvernable (à la Belge).

La Grande Bretagne perd son calme. The Economist prédit que 2018 sera l'année ou "Britannia loses its cool". Les négociations du Brexit montrent des britanniques nerveux, impulsifs, émotionnels, mal préparés... (l'évacuation de la station de métro Oxford à cause d'une simple bagarre entre deux hommes en est bien symptomatique... opération anti-terroriste, 16 blessés dans l'évacuation d'urgence... pour une simple altercation)

Et la France perd son agriculture... c'est la surface. Ce que la France perd réellement, c'est sa qualité. La France a toujours tenté de résister à l'industrialisation massive en promouvant "l'excellence française", en énergie nucléaire, en TGV, en aérospatiale, en alimentation/agriculture. Les fleurons sont rachetés par des étrangers plus riches qui les pressent comme des citrons avant de les jeter...

Il ne reste plus qu'à parler de la Belgique qui perd son multiculturalisme hospitalier et tolérant. La Belgique a toujours été une sorte de carrefour où tout le monde est bienvenu. Maintenant ces bienvenus ne sont pas tous gentils, il y avait les terroristes, et puis les émeutiers. Déjà six émeutes depuis octobre (samedi dernier encore une dans le quartier commerçant huppé de Bruxelles).
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
"Ventre affamé n'a pas d'oreilles!" Je ne pense pas que la populace regardera partir ses céréales "ailleurs" pour nourrir d'autres personnes alors qu'elle se serrera la ceinture. Je vois mal également nos forces de l'ordre risquer de prendre une balle perdue pour protéger l'exportation de ces mêmes céréales. On ne va pas vers des beaux jours....
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Aujourd'hui déjà et depuis 1936, il est interdit de vendre des céréales à son voisin.
"Je vois mal également nos forces de l'ordre risquer de prendre une balle perdue pour protéger l'exportation de ces mêmes céréales"

@merisier

Contrairement à vous, je pense que nombre de flics, à partir du moment ou ils sont payés et qu'eux et leur famille n'ont pas faim,assureront leur mission et et permettront l'exportation des produits de la terre!

merisier, les policiers sont toujours du coté du pouvoir.Si le pouvoir est sous la coupe de maîtres étrangers, Chinois ou autre, les forces de l'ordre seront au service du pouvoir!Il en a toujours été ainsi.

Si le scénario devait se produire, seul un nombre limité de policiers trainera les pieds ou se fera porter pâle!

En un mot comme en cent, les forces de l'ordre sont,sauf exception loyales.Je ne miserai pas grand sur la désobéissance des flics.Les flics sont complètement imprégnés d'idéologie mondialiste et s'ils n'ont pas faim eux-mêmes,ils resteront sur le côté de ceux qui les nourrissent!Je préfère garder mes parcelles agricoles et les mettre en fermage auprès d'un agriculteur de ma connaissance.

Bien cordialement.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Oui, Attilio

Nous avons récemment vu nos "forces de l'ordre" s'affairer à la protection des prières de rue, pourtant illégales.

Peu importe ce que leur employeur (l'état) leur demandera, ils le feront. Y compris, si l'ordre en question est de tirer sur les Français.

Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@ glanduron et Attilio
Oui, je crois que j'ai écrit un peu vite... pour une fois je me suis laisser emporter!
Il n'y a, c'est vrai, pas plus borné qu'un militaire dûment "instruit" et si en plus la solde tombe régulièrement avec de quoi remplir son assiette et celle de sa famille, il sera un serviteur docile.
Il y a longtemps j'ai connu un ancien sous-off d'active qui me disait n'avoir jamais été voter pendant ses années de service. Comme je m'en étonnais il m'a répondu qu'en tant que militaire il était aux ordres de la nation. Et que si le régime politique ne le satisfaisait pas, il pouvait parfaitement claquer la porte. Comme c'était quelqu'un d'honnête et de courageux, il a démissionné en 62, comme nombre d'autres d'ailleurs à ce moment-là.
D'ailleurs....qui a pratiqué la rafle du Vel' d'Hiv' pendant l'occupation??? Combien de flics ont rejoint le maquis????
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Les FdO s'occupent de l'ordre. C'est à dire de faire que celui qui a le pouvoir le garde et que celui qui paye continue de payer. Peu leur importe que l'ordre soit injuste, criminel, scandaleux ou qu'il déplaise à l'un ou l'autre.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Délirant !
Il y a pire que la famine, c'est la vente de notre terre !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Le système veut qu'on achète des chinoiseries, porte-clés ou i-machin, et qu'avec cet argent ils achètent des aéroports et des terres arables.
À défaut d'équilibrer la balance commerciale, on finit quand même par équilibrer la balance des paiements, en cédant du capital.

En 1788 déjà, on avait faim dans des régions pourtant fertiles parceque les banquiers et autres supermarchands avaient changé les règles d'accès aux marchés.
Ça a très mal tourné et le Monde a mis 26 ans et des millions de morts à retrouver son calme.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
c'est tout à fait hors sujet, je vous l'accorde mais je crois que leur connerie est également insondable car ils ne voient pas non plus plus "LES FAMILLES" arriver et c'est aussi grave ! Lire la suite
napo - 27/11/2017 à 11:32 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
Non, la France n’est pas en guerre! Slobodan Despot
27 marsLouis L.
Il serait aussitôt banni .
Non, la France n’est pas en guerre! Slobodan Despot
25 marsSebastien H2
Bravo, cet article est extraordinaire; il se situe au-dessus de la mêlée! Quel courage pour oser écrire un tel papier "contrarien". Aucun journaleu...
Confinement : forcément, ça va bien se passer
24 marsdilapidor
Le gouvernement a quand même été efficace sur un point. Augmentation de l'indemnité de logement de 33% pour les députés. Dépenses de cabinets entre...
L’effondrement et la sidération
21 marsblitzel
Le "bobo à trottinette", tout juste; c'était déjà grave de voir celà (à pile en plus). Vendredi 13 le Jour où tout a commencé, le jour de ...
L’effondrement et la sidération
21 marsClepsidre
Jamais le moment n'a été aussi fort où l'on doit prendre conscience que la seule richesse que l'on possède est l'instant présent ; et surtout ensem...
Pourquoi payer des impôts quand il leur suffit d’imprimer de l’arge...
21 marsClepsidre
Sans aller jusqu'au possible utopique de cette solution qui ne sera pas du tout viable à long terme, il est en effet possible en certaines très gra...
Coronavirus : d’une pierre, quatre coups
21 marsClepsidre
C'est effectivement, brossé par vous, un portrait fidèle de l'humanité en devenir. Toutes ces décennies à somnoler sur le lit si imparfait...
Coronavirus : au-delà des humains, un impact économique déjà énorme
21 marsClepsidre
Bonjour. Le Covid-19 n'est que le catalyseur, l’accélérateur d'une crise majeure qui était déjà là, du fait que l'économie mondialisée tendait ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX