Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

13 raisons pour lesquelles l’or atteindra 5000 dollars l’once

IMG Auteur
Publié le 20 février 2015
1492 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 8 votes, 5/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Article du Jour

 

 

 

 

En novembre 2003, avant que les Hat Trick Letters ne soient lancées, un article séminal était publié énonçant les 25 raisons pour lesquelles le prix de l’or devrait grimper. Il fut mis à jour plus tard, aux alentours de 2008, et quelques raisons supplémentaires y furent ajoutées. Compte tenu des phénomènes extrêmes que nous avons traversés au cours de ces derniers mois, la situation a complètement changé. La crise s’est développée en 2008 après l’effondrement de Lehman Brothers, la nationalisation de Fannie Mae et le soutien national d’AIG. Au cours de ces derniers mois, nous sommes entrés dans une nouvelle phase de crise permanente et de tension constante, largement reconnue comme étant quelque chose de plus sérieux, de plus dangereux et de plus risqué.

Les transformations capables de marquer un retournement de l’environnement global de la monnaie, du système bancaire et de l’or sont très nombreuses. Observées collectivement, elles sont époustouflantes. La nouvelle norme est une crise profonde et constante sans aucune résolution et l’absence de désir de régler quoi que ce soit. La structure bancaire refuse d’endurer les liquidations. Elle finira par ne plus avoir le choix. Le sentiment d’urgence et de détresse et le risque accru d’effondrement systémique sont les conséquences de multiples développements que sont principalement :

  • Les taux d’intérêts zéro et le quantitative easing à l’infini (ou hyperinflation monétaire discontinue)
  • Un GOFO négatif et backwardation des contrats à terme
  • Le Printemps Arabe et l’instabilité au Proche-Orient et en Afrique du Nord
  • Les projets de bail-ins ou de confiscation des comptes en banque Occidentaux
  • Les attaques mensuelles sur le marché de l’or
  • L’épuisement des coffres du COMEX
  • L’exposition des produits dérivés comme point faible du secteur bancaire
  • La pression constante d’intervention et le support artificiel des marchés financiers
  • Les solutions de Draghi déclarées invalides
  • Les dettes et déficits non résolus en Europe du Sud
  • Les dysfonctions des dépenses du gouvernement des Etats-Unis
  • L’infiltration des nations Occidentales par les infrastructures de swap du yuan Chinois
  • Les réunions anti-G20 avec les swaps d’or comme projet clé
  • La naissance de la zone d’échanges EurAsienne
  • La révélation de l’espionnage de grande échelle par les services secrets

Le monde entier a changé avec l’argent, le système bancaire, les investissements, et les règles qui gouvernent la richesse. Hat Trick Letter ne se soucie pas de la loi ou de la politique, mais des problèmes qui affectent le dollar, les devises, les obligations, les systèmes bancaires, le commerce et les métaux précieux. Aucune analyse sérieuse de l’or et l’argent ne peut être faite sans que soient pris en compte ces autres concepts. Ils sont tous liés les uns aux autres.

PENURIE

Les facteurs suivants justifient tous une hausse future du prix de l’or jusqu’à plus de 5000 dollars par once. Le prix de l’argent augmentera quant à lui de plusieurs multiples du pourcentage d’augmentation du prix de l’or. La pénurie d’argent est évidente aux yeux des analystes et des experts, si ce n’est ceux qui travaillent pour les banques. La pénurie d’or est plus subtile, parce que des milliers de tonnes de métal ont été prêtées illégalement, ce qui a entraîné des double-comptages et des comptes manquants sur les rapports. L’exemple le plus flagrant est le bilan des réserves d’or des Etats-Unis, listées comme étant de l’or déposé dans des coffres, et qui se traduisent en réalité par du métal qui se trouve peut-être dans des gisements appartenant à Barrick Gold, plusieurs kilomètres au cœur de massifs montagneux.

LES FACTEURS DU PRIX DE L’OR

1.      Effondrement des taux d’intérêts et dommages causés par un TNX en hausse

La baleine Londonienne que sont les bureaux de JPM est responsable de leur publicité. Les swaps de taux d’intérêt sont un mécanisme utilisé pour contrôler les taux d’intérêts, notamment ceux de longue maturité. Ils sont un mécanisme complexe. Une demande finale est créée artificiellement. Morgan Stanley a été la prostituée de Wall Street des années durant, exécutant les swaps de taux d’intérêt et générant des ralliements sur les obligations du Trésor à partir de rien. L’effet de levier de ce mécanisme est de 50 à 100 :1. Les petites fluctuations du rendement des obligations (de 30 à 50 points de base) peuvent causer d’importantes distorsions. Nous avons enregistré, depuis le mois de mai, un mouvement de 130 points sur le rendement des obligations sur dix ans. De grosses collisions de produits dérivés contre une dizaine de baleines sont à prévoir. La réserve de valeur la plus sûre est l’or physique.

2.     Renversement du carry trade des obligations et effet de convexité sur le TNX

Depuis 2009, le directeur de la Fed Ben Bernanke a encouragé les grosses banques Américaines à remplir leurs bilans grâce à des carry trade bénéficiant d’importants effets de levier. Elles ont emprunté de l’argent gratuit à près de 0%, qu’elles ont ensuite investi sur les obligations du trésor sur 10 ans. Les excès de réserves de la Fed, tirés des profits sur les carry trade, ont permis de détourner les regards de son insolvabilité. Avec la hausse des rendements des obligations, les dommages sont conséquents, et les pertes approchent des niveaux catastrophiques (dont on ne nous dit rien). Ces pertes sont amplifiées par les effets de levier. Les grosses banques Américaines se débarrassent aussi vite qu’elles peuvent de leur carry trade sur les obligations du Trésor, dont l’effet de levier repose sur des contrats à terme. L’argent gratuit a été converti en pertes. Le meilleur investissement est l’or physique.

3.     Echanges indirects : obligations qui retournent à l’émetteur et progression des infrastructures Orientales, inflation finalement importée après trente ans d’exportation

Pour un nombre accru de projets, le paiement entre deux partis se fait en obligations. C’est vrai pour les acquisitions de Rosneft et les achats d’actifs Africains, ainsi que pour un certain nombre de projets de moindre importance. La liquidation de la société Brésilienne OGX se fera plus ou moins de la même manière. Les obligations sont ensuite converties en cash par le parti qui vend les actifs. Les obligations sont retournées à l’émetteur, généralement une banque de New York ou de Londres. L’inflation exportée par le gouvernement des Etats-Unis a jusqu’alors évité toute conséquence directe sur l’inflation des prix au sein de l’économie Américaine, puisque les Etats-Unis ont toujours exporté de la dette. Trente ans plus tard, alors qu’elle retourne aux Etats-Unis, cette inflation est une véritable bombe à retardement. Le prix de l’or répondra à l’abandon des obligations Américaines et à l’augmentation de leurs rendements, et à l’inflation des prix causée par la dévaluation du dollar. La seule protection contre l’inflation sera l’or physique.

4.     Bail-ins et confiscations de comptes privés

Les confiscations faites par les banques de Chypre ont donné l’exemple au système bancaire Occidental. Les bail-ins ne pourront en aucun cas résoudre la solvabilité des grosses banques, dont les pertes dérivées sont 50 à 100 fois plus importantes que les comptes privés et les dépôts. Lorsque les Etats-Unis et l’Europe Occidentale, ainsi que la Grande-Bretagne, imposeront des confiscations de quelque pourcentage que ce soit, la furie et la panique seront palpables. Les gens réaliseront que les fonds privés détenus auprès de banques corrompues et insolvables ne sont pas en sécurité. Ils retireront leur argent des banques, ou ce qu’il en restera, et se tourneront vers l’or. La réserve de valeur ultime est l’or physique.

5.     La chute de l’empire des Saoudiens et la perte du pétrodollar face à l’avancée de la Natural Gas Coop

Les Saoudiens ont quelque chose de spécial du fait même de leur position de commande à l’OPEP, et de leur surplus de balance commerciale tiré du recyclage d’obligations du Trésor, d’actions bancaires Américaines et de biens immobiliers Américains. Le régime Saoudien a été déstabilisé par certain nombre de facteurs. Notons particulièrement l’inflation des prix (plus précisément des biens alimentaires), le manque de réformes dû aux lois Islamiques, l’appropriation et le vol perpétré par les princes, la chute des surplus nationaux sur le secteur pétrolier et certains problèmes de succession de pouvoir. Le roi Abdullah serait sorti du coma, mais sa condition reste incertaine. Le paiement du pétrole en dollars ne pourra durer indéfiniment. L’OPEP lui-même pourrait se trouver être la prochaine victime du printemps Arabe et se tourner vers d’autres devises. La montée en puissance de la Natural Gas Coop est le plus important phénomène géopolitique lié à l’énergie dont nous avons été témoins depuis des décennies. Il est intégralement lié à la construction de pipelines, et se trouve au cœur de conflits et de controverse. A mesure que le pétrodollar sombrera dans l’oubli, le vrai standard qu’est l’or refera son apparition. Les Arabes, dont les Saoudiens, et notamment les producteurs de pétrole du Golfe Persique, se jetterons sur l’or avec passion une fois qu’ils se débarrasseront de leurs obligations Américaines et rendront hommage à leur nouveau protecteur, la Chine, et à la Russie qui lui emboitera le pas. La forme de richesse majoritairement détenue par les Arabes a des siècles durant été l’or physique.

A suivre…

 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (8 votes)
>> Article suivant
Docteur en Statistiques, Jim Willie CB a exercé pendant 24 ans avant de se consacrer à la finance. Vous trouverez sur son site internet http://www.goldenjackass.com un grand nombre d’articles, et pouvez le contacter à JimWillieCB@aol.com pour toutes questions ou informations sur sa lettre confidentielle.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  

étonnante vidéo dans laquelle Schiff, face à des journalistes et des experts ironiques voire hilares, annonce dès août 2006 la future crise des subprimes :

http://www.dailymotion.com/video/xcp9bd_peter-schiff-predit-la-crise-2006-2_news?start=1
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Gérald Célente nous prédit l'effondrement économique pour le deuxième trimestre 2014, j'ai bien dit 2014 :

https://www.youtube.com/watch?v=C2JY-L3ns-c#t=80
@samideano
Di-ver-si-fier .
Certes avoir du cash ( dans mon paradis on a connu une grève des banques de quatre mois, les DAB vidés en trois jours et après le grand bordel ) mais aussi des surgelés et des boites de conserve , Ag et Au bien sur mais aussi tabac et alcool même si non pratiquant et médocs de base .
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
entièrement d'accord avec vous si on croit à un effondrement. Si on n'y croit pas ce qui est mon cas, c'est aussi une bonne précaution de s'y préparer, car rien n'est jamais totalement sûr.

Métaux précieux : L’once d’or pourrait tomber sur les 1.000$ dans les mois qui viennent

http://www.dailyfx.com/actualite_forex_trading/technique/matieres_premieres/2015/02/17/Metaux-precieux-Lonce-dor-pourrait-tomber-sur-les-1000-dans-les-mois-qui-viennent-1103.html

Cela nous mettrait l'argent métal bien bas, une excellente occasion de garder du cash pour se renforcer. L'argent irait dans ce cas bien en dessous de son cours de la première semaine d'octobre 2014, qui était le cours le plus bas atteint depuis le sommet de 2011.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Bien aimé l'article. Cela dit, le but n'est pas de regarder un Nap' et de se demander dans combien de temps son prix sera multiplié par 5 ! Le problème sera d'avoir été prévoyant et d'avoir su protéger son pouvoir d'achat dans ce qui sera le futur de nos sociétés. Il n'y a pas à se focaliser sur les prévisions des uns et des autres, il y a une réalité sous-jacente, ça va passer au travers. Faudra d'abord tirer son épingle du jeu individuellement en espérant que les dirigeants du pays ont été capables d'anticiper. En ce qui me concerne, je sais à peu près où j'en suis. Pour le pays, j'ai bien peur que non ....
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
étonnante vidéo dans laquelle Schiff, face à des journalistes et des experts ironiques voire hilares, annonce dès août 2006 la future crise des subprimes : http://www.dailymotion.com/video/xcp9bd_peter-schiff-predit-la-crise-2006-2_news?start=1 Lire la suite
samideano - 22/02/2015 à 12:02 GMT
Note :  1  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX