Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

A quoi ressemblent 40 ans de confiscation de l’or par le gouvernement Américain

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 03 décembre 2012
643 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 19 votes, 5/5 ) , 3 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
3
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Histoire de l'or

 

 

 

 

Le graphique ci-dessous, présentant la quantité totale d'or détenue par le Trésor et la Réserve Fédérale (dont les réserves sont interchangeables), montre clairement à quel moment le gouvernement Américain fit appliquer l’ordre exécutif 6102 qui a rendu illégale toute possession de pièces, de lingots et de certificats d’or aux Etats-Unis. Cet ordre criminalisa la possession d’or par tout individu, association ou corporation.

Bien entendu, cette loi ne s’appliquait pas au gouvernement. Tentez de déterminer par vous-même à quelle date la confiscation de l’or de ses citoyens par le gouvernement Américain fut légalisée :

24hGold - A quoi ressemblent 4...

L’ordre du 5 avril 1933, qui devrait sans aucun doute se voir renouvelé au cours de ces quelques prochaines années, peut être aperçu ci-dessous :

24hGold - A quoi ressemblent 4...

Dans quel but l’ordre exécutif 6102 est-il entré en application ?

Premièrement, afin de rendre cette confiscation légitime, le gouvernement a demandé à ses citoyens de lui faire parvenir leurs pièces, lingots et contrats sur l’or arrivant à échéance au premier mai 1933 afin que ces derniers leurs soient rachetés à hauteur de 20,67 dollars par once. Quelques mois plus tard, le nouveau prix de l’or (n’ayant cependant représenté rien d’autre qu’une enchère faite par le gouvernement, dans la mesure où personne d’autre ne pouvait plus en acheter) était de 35 dollars. Il resta fixé à 35 dollars jusqu’en 1971, date à laquelle la convertibilité du dollar en or fut abolie par Nixon. Ce que fit Roosevelt revint donc à dévaluer le dollar de 70% en l’espace d’une nuit.

Deuxièmement, non seulement le gouvernement retira aux citoyens le droit de posséder de l’or en mettant en place un système de réprimandes pour tous ceux qui refuseraient de lui vendre leur or, il changea également la donne en se forgeant une réserve d’or de plus de 8000 tonnes aujourd’hui placée à Fort Knox et en rendant impossible, pour autant que nous le sachions, toute forme d’audit. La confiscation de l’or des citoyens Américains fit du gouvernement l’unique source et l’unique acheteur d’or du pays. Grâce au système fiduciaire, il put imprimer des dollars en toute impunité depuis 1933 jusqu’au 31 décembre 1974, date à laquelle l’interdiction pour les citoyens Américains de posséder de l’or fut abolie par le président Gerald Ford. Le gouvernement Américain, disposant aujourd’hui de la plus importante réserve d’or physique de la planète, a pu accumuler du métal à moindre coût durant plus de 40 ans.

Quant aux citoyens qui ont refusé de livrer leur or au gouvernement, un seul cas de poursuite a été rapporté. Il est clair que de déposer de l’or dans un coffre bancaire ‘autorisé’ est la chose la plus bête qu’il est possible de faire, à une époque où le gouvernement a le droit de dévaluer le dollar et de changer les règles à sa guise.

Un avocat New-Yorkais, Frederick Barber Campbell, possédait plus de 5000 onces d’or (160 kilos d’or) déposées auprès de Chase National. Lorsque Campbell tenta de retirer son or, Chase refusa de le lui donner, et l’avocat poursuivit Chase en justice. Le procureur chargé de l’affaire inculpa Campbell le jour suivant, le 27 septembre 1933, pour avoir refusé de livrer son or au gouvernement. La charge de Campbell finit par être révisée puis annulée, mais les autorités fédérales saisirent toutefois son or.

Je me souviendrai toujours du fait que la banque ayant refusé à Campbell l’accès à son or était celle qui devint plus tard JPMorgan.

Pour ceux qui possèdent des ETF auprès d’un compte de courtage, sachez que ces derniers sont, par définition, la propriété de DTCC’s Cede & Co – une institution bancaire. Je souhaite bonne chance à tous ceux qui désireront un jour récupérer tout ou partie de leur investissement sur de tels instruments financiers.

Notez bien ceci : lorsque vous serez pris de doutes, souvenez-vous des mots de Bernanke : ‘l’or n’est pas une monnaie’.


Remerciements : Tyler Durden, Zerohedge

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (19 votes)
>> Article suivant
Tout ce que vous ne voulez pas savoir, mais que vous devriez connaitre. Et une fois que vous savez, vous vous rendez compte que vous ne pouvez rien y changer.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Donne pas envie de louer un coffre à la banque cette histoire.
Ceci dit je serais curieux de connaitre son incidence sur la bijouterie .
Quelqu'un a une idée ?
DTCC : dans ton cul et compagnie ? :p
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Du déjà vu, mais le Graphique et l'affiche sont intéressant
et un petit rappel historique ne fait jamais de mal, merci.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Donne pas envie de louer un coffre à la banque cette histoire. Ceci dit je serais curieux de connaitre son incidence sur la bijouterie . Quelqu'un a une idée ? Lire la suite
Y.Jullien - 09/12/2014 à 20:27 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
La haute administration au pouvoir : l’occupant intérieur se frotte...
16 juil.Saphir1
On peut aller encore plus loin : le pouvoir est dans les loges, le reste n'est qu'illusion.
La haute administration au pouvoir : l’occupant intérieur se frotte...
07 juil.Bernard Conte
En bref malgré les élections on ne sort pas de la démocratie de connivence caractérisée par un bipartisme qui instrumentalise les chiens de berger ...
L’origine de l’échec des nations
22 maiERWIN2
dont le dépassement se fera probablement dans la violence. Quel sera le niveau d'organisation de cette violence et par quel encadrement ? J'ima...
L’origine de l’échec des nations
22 maiBernard Conte1
Les élites politiques de notre bipartisme de fait sont au service de leurs sponsors. La crise actuelle est aussi une crise de légitimité des él...
L’origine de l’échec des nations
21 maiNoumounke1
Je vous cite : "Malheureusement cette restructuration se heurtera inévitablement à un effet de cliquet... dont le dépassement se fera probablement ...
L’origine de l’échec des nations
21 maiRüss655
La question de la violence ne laisse malheureusement aucun doute: Une fois sauté le troisième repas d'affilée, on n'a plus le temps d'expl...
L’origine de l’échec des nations
21 maimerisier10
Peut-être suis-je pessimiste, mais je n'arrive pas bien à imaginer une retructuration drastique (mais indispensable) de nos élites en douceur. Effe...
L’origine de l’échec des nations
21 maiBernard Conte2
le problème des élites est récurrent dans l'histoire. En Amérique Latine AG Frank attribuait une grande part de la responsabilité du sous dével...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX