Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

A-t-on le droit de tout dire ?

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 08 janvier 2014
1107 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 41 votes, 4,2/5 ) , 19 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
19
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : France Justice Liberté
Rubrique : Fondamental

 

 

 

 

Il y a exactement deux ans, le 11 Janvier 2011, s’ouvrait à Paris le procès d’Eric Zemmour, poursuivi par SOS Racisme, le MRAP, la Licra et l’UEJF, pour les propos qu’il avait tenus, rappelant que la proportion de délinquants est plus forte parmi les populations immigrées. Aujourd'hui, c'est le ministre de l’intérieur, Manuel Valls, qui annonce sa volonté de faire interdire les spectacles de Dieudonné au motif qu'il tiendrait des propos antisémites. A-t-on le droit de tout dire ? Peut-on laisser les gens passer leur temps à s’insulter, à nier les chambres à gaz, etc. ? Ne faut-il pas qu’une autorité rétablisse l’ordre ?

Une réponse conventionnelle à cette question sera de dire : on a le droit de dire tout ce qui n'est pas interdit par la loi. C'est donc à la loi de définir ce qu'on a le droit de dire ou pas. Ainsi en France par exemple, la censure est légale à l'encontre des propos choquants, blessants pour telle ou telle communauté, des injures, de la diffamation, de l'incitation à la haine, à l'homophobie etc.

Beaucoup se réjouissent, y compris parmi les libéraux, que Dieudonné soit censuré. Ils pensent que c'est un bouffon vulgaire et dangereux, qu'il ne fait pas rire, qu'il n'est pas un véritable humoriste mais un agitateur politique. Ils pensent que c'est un antisémite, un communautariste, un anti-libéral etc.

Admettons... et alors ?

Il existe une autre réponse. Le libéralisme est une philosophie politique qui détermine quand l'usage de la contrainte juridique est justifiée ou pas. La prémisse fondamentale de cette philosophie est le principe de non-agression : il n'est pas légitime de se livrer à une agression contre des non-agresseurs. Le terme agression est entendu ici au sens fort d'un usage de la violence physique (et non verbale) contre la personne ou les biens, telle que celle qui s’exerce dans le meurtre, le viol, le vol ou le kidnapping. À ma connaissance, Dieudonné n'a jamais frappé quiconque et n'a pas non plus menacé de le faire. Aucune parole, aucun discours ni aucune insulte ne peut être assimilé à une agression physique. Les idées ne tuent pas, même si elles sont stupides, méchantes, haineuses ou vulgaires. Prétendre le contraire est malhonnête.

L'erreur du moralisme selon John Stuart Mill

Le moralisme en politique, c'est la confusion du moral et du légal. Ainsi la violence verbale est moralement condamnable mais pas pénalement. Il est, en effet, impossible de déterminer par la loi si tel ou tel propos constitue une violence verbale. Il ne faut pas confondre ce qui est condamnable moralement (les vices) avec ce qui est condamnable juridiquement (les crimes, comme les agressions contre les personnes ou leurs biens).  Or, le moralisme ouvre nécessairement la voie au gouvernement des pensées, à l'interdiction du débat et à des demandes infinies de pénalisation. 

John Stuart Mill a défendu cette idée dans un livre célèbre, De la liberté (1854). Selon lui, le seul motif pour lequel une communauté civilisée peut légitimement « user de la force contre un de ses membres, contre sa volonté, est d'empêcher que du mal soit fait à autrui ». Le rôle du pouvoir est d'empêcher l'agression physique. Ainsi, dit-il, « Il convient de se tourner un instant vers ceux qui disent qu’on peut permettre d’exprimer librement toute opinion, pourvu qu’on le fasse avec mesure, et qu’on ne dépasse pas les bornes de la discussion loyale. On pourrait en dire long sur l’impossibilité de fixer avec certitude ces bornes supposées ; car si le critère est le degré d’offense éprouvé par ceux dont les opinions sont attaquées, l’expérience me paraît démontrer que l’offense existe dès que l’attaque est éloquente et puissante : ils accuseront donc de manquer de modération tout adversaire qui les mettra dans l’embarras. »

La liberté d’expression est donc une liberté négative. Elle consiste à ne pas empêcher quiconque, de façon coercitive, d'exprimer des idées et des opinions, y compris les opinons jugées immorales ou fausses. Cette tolérance n'est pas synonyme de relativisme, qui consisterait à mettre toutes les opinions sur le même plan. Elle ouvre au contraire au débat, au droit de réponse, à l'argumentaire et à la persuasion. Mill écrit : « Les seules mesures que la société est justifiée à prendre pour exprimer sa répulsion ou sa désapprobation pour un tel comportement sont les conseils, l'instruction, la persuasion, et la cessation de la fréquentation de l'individu par ceux qui l'estimeraient nécessaire pour leur propre bien. »

On peut tout dire dans la limite du respect des contrats et de la propriété privée.

Pour un libéral cohérent, la liberté d'expression doit être totale et sans autre restriction que le respect du droit de propriété d'autrui. Cela signifie par exemple que j'ai de droit d'empêcher un homme de coller une affiche sur le mur de ma maison. De même, un éditeur ou un groupe de presse est maître de ses choix éditoriaux et de ses publications. Un chef d'entreprise ou un directeur d'école est maître du règlement intérieur de son établissement. Quand on y entre, on accepte ce règlement, sous peine de sanctions. Même chose sur un blog ou un site internet. Chacun peut édicter un règlement en vertu duquel il s'engage à censurer tel ou tel propos jugé déplacé. Autrement dit, dans une société libre, on a le droit de tout dire dans la limite des engagements contractuels que l’on a pris et du respect du droit de propriété. 

Dans la sphère publique, la situation n'est plus du tout la même. En effet, l'espace public appartient à tous, personne ne peut s'en arroger le monopole. L'autorité publique dispose du monopole de la violence mais son rôle est justement de réprimer la violence faite aux personnes et à leurs biens, pas d'initier elle-même la violence. Il existe un moyen simple pour la société civile de combattre les comportements et les idées fausses, y compris les insultes : l’ostracisme et le boycott. C'est la seule méthode spontanément et naturellement efficace, qui protège la libre volonté des individus. Mais vouloir établir la tolérance universelle d'une manière coercitive en criminalisant la pensée et en forçant le citoyen à adopter une vérité d'État est aberrant.

La conclusion est donc simple : nul ne devrait être inquiété par la justice pour des propos privés ou publics qui, même s'ils font offense à tel ou tel, ne tuent pas et ne portent pas atteinte à la sécurité des personnes ou des biens. Il faut donc abolir toute forme de délit d'opinion, toute tentative de légiférer sur le passé, sur l'histoire ou sur la mémoire. Par contre, n’hésitons pas à boycotter des gens comme Dieudonné dont les propos sont effectivement contraires à la morale.

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,2 (41 votes)
>> Article suivant
Damien Theillier est professeur de philosophie. Il est l’auteur de Culture générale (Editions Pearson, 2009), d'un cours de philosophie en ligne (http://cours-de-philosophie.fr), il préside l’Institut Coppet (www.institutcoppet.org).
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Excellent rappel de ce que nous dit l'éthique libérale sur ce point mais il y a un cas où la parole seule peut poser problème. Hitler n'a jamais tué personne de ses propres mains à part lui-même. La liberté d'expression doit être refusée aux hommes d'état et à leurs serviteurs.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
pourquoi morale ??
ça a un caractère religieux la morale
non il faut parler d’éthique tout simplement !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@christian Y.

Bonjour!

"La notion de bien et de mal est une fantaisie intellectuelle. La morale, qui repose sur la notion de bien et de mal, a pour seul et unique objet la pérennité de l'ordre établi. Toute révolution est à la base un renversement de la morale." Andreï Simic, sociologue d'origine croate, fondateur de la Fondation Galactique d'Isaac Asimov. L'éthique est une conception individuelle, individualiste et quasi anarchiste du bien et du mal, tandis que la morale est une conception collective du bien et du mal. Ce qui est bon pour le groupe s'appelle pompeusement le bien. Ce qui est mauvais pour le groupe s'appelle pompeusement le mal. Les animaux non sociaux n'ont pas le sens du bien et du mal. Ils ne connaissent que le bon et le mauvais (pour eux).

Et l'or dans tout ça? Vous voyez l'or monter ou descendre dans les prochains six mois? Votre intuition?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
...Il faut donc abolir toute forme de délit d'opinion, toute tentative de légiférer sur le passé, sur l'histoire ou sur la mémoire. Par contre, n’hésitons pas à boycotter des gens comme Dieudonné dont les propos sont effectivement contraires à la morale...
Bravo , bien résumé.
En France , hélas , on n'en prend pas le chemin...

Le quenellisme est totalement vulgaire , sa lutte en réaction au plus haut niveau sous des prétextes absurdes relève de la plus parfaite stupidité et du vil asservissement de toute la classe politique à la propagande du business habituel de la LICRA.


Ceux qui n'ont rien compris n'ont pas encore fait le lien entre les conditions ayant amené la création d’Israël , Rothschild et le système bancaire.

Tout est fait pour que le lien historique , vérifiable ,ou actuel , ses conséquences dans la vie de tous les jours , la dénonciation de la fraude bancaire et de son corolaire la dette inventée soit pénalisé.

Il s'agit d'une dictature molle , tout comme ses représentants .
Evaluer :   6  2Note :   4
EmailPermalink

Pour info' (puisque la question vous passionne), il y a déjà un certain temps - bien avant "l'affaire" - que les anti-sionistes se sont totalement désolidarisés de Dieudonné.
Maintenant, chaque wagon choisit la locomotive à laquelle il se raccroche...




Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
@D.

L'avantage de la présence Dieudonné sur l'échiquier médiatique, c'est qu'il peut dire des choses qu'un blanc ne serait pas autorisé à dire en publique sous peine de faire six mois de prison. Personnellement, il ne me fait pas rire, mais sourire et souvent applaudir. Qu'il soit vulgaire à certains moments, c'est une affaire entendue. Mais il permet de desserrer l'étau de la tyrannie américano judéo maçonnique. Bon! Il gagne bien sa vie ainsi, et alors!... (je ne suis pas d'un naturel jaloux) et en plus, ce n'est que justice. Avec son collègue Alain Soral, ils préparent le terrain du communisme chrétien qui est la seule réponse opérationnelle à la folie judéo maçonnique actuelle. Heureusement qu'il y a des Saint Jean-Baptiste pour préparer la venue d'un système nouveau. D'un Ordre Nouveau. NWO!!!

De toute façon, l'occasion fait le larron : je veux dire par là qu'on n'échappera pas à la dictature absolue en raison de l'avancement des sciences et des techniques, notamment robotiques. Lorsque des armées de robots humanoïdes policiers seront produites (dans 10 ou 15 ans), nous seront faits comme des rats (de laboratoire). Aucun moyen d'y échapper. La seule chose qui nous reste, la seule marge de manœuvre qui nous reste, c'est le choix de notre type de dictature à venir. Ploutocratie venimeuse judéo maçonnique ou racial communisme habillé de christianisme. N'étant pas juif et étant peu doué pour le commerce (c'est à dire, l'escroquerie "bienveillante"), j'ai choisi la seconde solution. Je ne prétends pas être dans le camps du Bien, je choisis simplement en fonction de ce que j'identifie à tort ou à raison comme mon intérêt bien compris. (La notion de bien et de mal est une fantaisie intellectuelle. La morale, qui repose sur la notion de bien et de mal, a pour seul et unique objet la pérennité de l'ordre établi. Toute révolution est à la base un renversement de la morale).

Dommage de ne plus vous voir sur ce site.

Bon weekend.
Eric Zemmour a été condamné sur ses propos "que la proportion de délinquants est plus forte parmi les populations immigrées" car ce discours ouvrait la porte aux comptages des communautés dans les différentes activités économiques, politiques et culturelles .


on me déconseille de voter pour un parti politique.
on me déconseille de lire Céline.
on me déconseille de regarder les bandes dessinées de Siné.
on me déconseille d'écouter Dieudonné.

Conclusion on pense pour moi.
Evaluer :   9  1Note :   8
EmailPermalink
Haro sur le baudet à ce que je vois ! lobby et médias ont bien fait leurs boulots on dirait... vivement les drones, Dieudonné se fera descendre en pleine représentation, au premier mot interdit, Boum. Cela évitera de passer par la case "calomnie", à base de sources bidons, de montages, sa femme, sa fortune, ses vices etc... Dieudonné serait un pédophile avéré qu'il serait bien moins attaqué, vous ne croyez pas ? Alors, "Lâcheté-Esclavage et Délation" futur devise des français ? Patience.
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Il parait que les "ennuis " de Dieudonné ont commencés lorsqu'il a voulu faire un film sur le commerce des esclaves et ses commerçants ordinaires.
Un rabbin a parlé du thème:
http://www.timesofisrael.com/how-culpable-were-dutch-jews-in-the-slave-trade/#ixzz2pWZ2yFUe
Trad:

http://www.microsofttranslator.com/BV.aspx?ref=BVNav&from=en&to=fr&a=http%3A%2F%2Fwww.timesofisrael.com%2Fhow-culpable-were-dutch-jews-in-the-slave-trade%2F%23ixzz2pWZ2yFUe

Sur le même sujet , on trouve facilement à qui appartenaient les navires négriers, d'où vient la fortune de Mossanto , etc... Les archives existent toujours , le Ministère de l'Amour et de la Vérité Historique ne les a pas encore brûlées.

Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Cette semaine sur antenne 2, Pascal Bruckner réfutait la chose disant que n'étant pas autorisé à se rendre aux Amériques ces ancêtres ne pouvaient en aucun cas être accusés d'avoir trempés dans ce genre de commerce ! Ayant lu "Capitaine au Surinam- une campagne de 5 ans contre les nègres révoltés " de J-G Stedman publié en 1797, cela m'a bien fait sourire.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink



Pour mieux comprendre le phénomène Dieudonné dans l'arrière-boutique, il y a la pièce de puzzle Noémie Montagne.
On se dit alors qu'on en apprend tous les jours.
Pour les curieux qui ne sauraient pas...






Evaluer :   1  4Note :   -3
EmailPermalink
j' ai regardé des sketchs de l' "humoriste" Dieudonné sur youtube... et en dehors de toute considération "morale", je le trouve totalement affligeant de nullité artistique, culturelle, intellectuelle, politique, "philosophique", conceptuelle et humoristique... que de publicité faite autour des "prestations" de ce pitre !!... Dieudonné et ses "quenelles" sont vraiment le cadet de mes soucis... mais sans doute s'agit-il là encore, d' un "écran de fumée" politico-journalistique pour contribuer à détourner les Français de leurs préoccupations réelles... on est vraiment tombé bien bas dans ce pauvre pays !... ce quidam doit surtout bien rire de toute la promotion médiatique qui lui est offerte !... Qu' il raconte ce qu' il veut et qu' il se fasse le maximum de pognon grâce à la connerie des gens ( c' est son affaire, c' est mon opinion et c' est selon moi, son droit le plus strict )... tant que personne ne s' en prend aux biens et à l' intégrité physique des gens, il n' y a vraiment pas de quoi fouetter un chat... que les gens qui n' ont rien de mieux à faire de leur temps aille le voir et dépenser leur argent pour assister à son "spectacle", c' est vraiment consternant mais je suis pour le respect de la vie privée, des opinions et de la "liberté d' expression" ( personnellement je suis, par exemple, totalement "islamophobe" au dernier degré et je ne vois pas au nom de quoi on m' empêcherait de dire ce que je pense de cette saloperie d' islam ) ... il y a de toutes façons tellement de choses infiniment plus graves en France et dans le monde ce moment...
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Il est clair que si Dieudonné n'était pas métisse, il n'aurait jamais pu s'exprimer comme il l'a fait. Il n'est pas courageux mais simplement malin et il s'amuse à taquiner la ligne jaune. Au surplus, il exprime bien l'air du temps. Ce qu'il raconte sur les Juifs est vieux comme le monde. Et vrai. Il est utile en ceci qu'il permet à l'abruti moyen de comprendre un peu mieux le monde dans lequel il vit.

Est-il drôle? Oui, il l'est. Déclenche-t-il l'hilarité générale? Non. Personne n'est mort de rire jusqu'à présent à un spectacle de Dieudonné... Faut-il interdire ses spectacles? Etant donné que pratiquement "tout le monde" a compris depuis longtemps que la démocratie n'a pas d'existence réelle, je pense qu'il est inutile que le gouvernement affiche une fois de plus ses tendances tyranniques. Mais en fin de compte, c'est sans importance. Et puis de toute façon, le "mal" est fait. En outre et grâce à Internet, la censure est devenue relativement inopérante.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink

Bonjour, je suis très content de vous lire parce que vous éclairez une situation inextricable. Je n'aime pas Dieudonné, mais j'ai peur que le gouvernement (j'ai voté pour lui, enfin pour Hollande et les socialistes) utilise un mandat que je n'ai pas confié. Il faut laisser la justice faire sont travail, sinon au nom du peuple, le gouvernement conforte l’Idée que ou il y a le pouvoir il y a la loi. Je me prépare pour les prochaines élections, pour dire NON.
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Je suis du même avis que M Theillier, et souhaite ajouter quelques commentaires.
L'Etat doit en l’occurrence être garant des contrats signés par Dieudonné et ainsi lui permettre de se présenter sur les planches des théâtres avec lesquels il a conclu un accord, à Paris comme en province. Il doit également permettre à toutes les personnes ayant acheté des billets d'avoir accès à leurs fauteuils réservés.

Au sujet de la parole de l'Etat sur ce sujet, il est difficile de trouver que cette parole vaut mieux que celle toutes les personnes se réclamant de sa République, lorsqu'il ment de manière répétée, favorise des intérêts privés au dépend du public, dilue la monnaie, et se comporte comme nous avons pu le constater en Libye, au Mali, en Syrie, etc.
Lorsque les représentants de l'Etat (Ministres et autres parlementaires ou députés) sont d'avérés triturateurs de vérité, détourneurs dispendieux de l'argent public, prometteurs en l'air, affiliés à des allégeances occultes, et accoquinés aux intérêts privés, cela ajoute un degré de confusion.
Ainsi, lorsque des personnes dont on peut douter, prennent la parole au nom de l'Etat dont on a que le journalisme servile pour encore relayer les propos avec crédulité, je ne me fie qu'à mon propre jugement et me renseigne d'abord correctement avant de colporter des conneries (histoire du salut nazi inversé qui est une pure affabulation et dont les médias sont coupables à tous les étages).

Que l'Etat fasse uniquement ce qu'il nous annonce et que ces pitres tiennent leurs promesses serait déjà formidable. Pour ce qui est de la quenelle, leur excès de zèle n'est souhaité que par un groupe minoritaire dans la population (moins de 50% de la population souhaite cette censure). D'ailleurs, nous faire croire que la démocratie est une réalité fait partie des mensonges qu'il devrait arrêter de nous répéter sans cesse. Je pense qu'il serait bon de porter plainte contre l'état au motif de la propagande quasi-perpétuelle.
Evaluer :   10  2Note :   8
EmailPermalink
la morale est ce qui est considérée tolérable par la majorité à un temps donné.....

Je ne sais pas si Dieudonné est en dehors de la majorité, si c'est la cas alors il y tiens des propos immoraux....voila
Evaluer :   2  3Note :   -1
EmailPermalink
La tolérance et la morale n'ont rien à voir.
La morale est une échelle des valeurs concernant ce qui est vertueux ou vicieux déterminés socio-culturellement. Elle va de la conviction personnelle à la convention collective.
La tolérance, cela signifie supporter ce qui est différent, ne pas interdire et réprimer ce à quoi on n'adhère pas, même si cela va contre notre morale.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ph11
Bonjour!

"La tolérance, cela signifie supporter ce qui est différent". Remplacez différent par gênant et votre définition me va parfaitement. Vous auriez dû choisir pH11 et non ph11, c'est beaucoup beaucoup plus caustique (Soude caustique : NaOH).

Bon weekend.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Contraire à la morale...
Mais, contraire a quelle morale?
Et, qui définit la bonne morale ?
Evaluer :   10  0Note :   10
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Excellent rappel de ce que nous dit l'éthique libérale sur ce point mais il y a un cas où la parole seule peut poser problème. Hitler n'a jamais tué personne de ses propres mains à part lui-même. La liberté d'expression doit être refusée aux hommes d'éta  Lire la suite
Pierre70 - 09/01/2015 à 21:12 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
Le niveau de vie des retraités en baisse.
21 sept.Clepsidre
Si les retraités, en considérant comme vraie la moyenne annoncée, sont plus riches que les actifs, je pense que c'est du au fait que pour bon nombr...
Bonne nouvelle : les légumes “interdits” vendus par Carrefour
23 sept.merisier
Voir le site de Kokopelli.
Du jamais vu ! 2028 CRS en arrêt maladie un jour de manif… La Franc...
23 sept.blitzel
Qu'importe que les Crs se portent pâle, Merkel et Macron envisagent sans doute de faire une Police parallèle européenne pour couper l'herbe sous l...
Bonne nouvelle : les légumes “interdits” vendus par Carrefour
23 sept.blitzel
Merci pour votre réponse éclairée.
Comment se procurer des Bitcoins – petit manuel
23 sept.jymesnil1
Ok pour le Napo, j'habite à la campagne en 2018/2019. la monnaie en cours est numérique, plus de cash, tout passe par la banque. je vais à la ville...
SFR et fibre optique : Halte au débit
23 sept.merisier
"Tout par l’État, rien hors de l’État, rien contre l’État" Benito Mussolini. On nage encore plein dedans. P Chaize devait aller semer la bonne...
Il y aura une guerre en Corée du Nord d’ici 6 à 8 mois (Jim Rickards)
23 sept.merisier
A ma connaissance, il n'y a jamais eu de traité de paix signé entre la Corée du Nord et la Corée du sud. Dans les faits, ces deux pays sont toujour...
Du jamais vu ! 2028 CRS en arrêt maladie un jour de manif… La Franc...
22 sept.Y.Jullien
Et: "Sans liberté de blâmer il n'est pas d'éloge flatteur".
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX