Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Al gore accusé de fraude et de délit d'initié !

IMG Auteur
Publié le 01 avril 2008
749 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 0 vote, 0/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

Mise à jour, 3 avril: Grave question soumise par un lecteur: un poisson d'avril lisible un 3 ou 4 avril reste-t-il un poisson d'avril ou relève-t-il de la diffamation la plus grossière envers un gentil sauveur de l'humanité ? Dont je rappelle qu'il a déjà été ici même assimilé, je cite, à un déchet ménager, mais avec un point d'interrogation, tout de même. Les lecteurs tardifs de l'entrefilet qui suit sont invités à se reporter à la date de publication avant de sortir la boite à gifles. Et: oui, je sais, c'était un poil lourd. Un peu comme le poisson d'avril permanent du grand mahatma Al "prophet of the doom" Gore, dont les inconvenants mensonges garnissent le portefeuille tout en conduisant le monde vers plus de pauvreté.

 

Coup dur pour les alarmistes du réchauffement climatique: Selon l'agence de presse AFR, Le FBI vient de procéder à l'arrestation d'Al Gore, sous l'inculpation de délit d'initié et de manipulation de cours boursiers par émission d'informations falsifiées. L'ancien Vice président des USA est fortement impliqué dans une croisade contre les émissions de CO2 qui seraient, selon ses termes, à l'origine d'un réchauffement climatique dangereux pour l'avenir de la planète.

 

Il aurait en fait, selon le procureur de Chicago Russ Meyer, utilisé ses nombreux et bienveillants contacts dans les médias pour diffuser des informations tantôt optimistes, tantôt pessimistes, mais le plus souvent grossièrement falsifiées, visant à provoquer une augmentation ou une diminution des cours de la tonne de Carbone échangée sur le marché CCX de Chicago (Chicago Climate eXchange) sur lequel les fonds spéculatifs dont il détient une part significative, ISHBTP* et DSMV**, aurait réalisé des transactions à terme fort lucratives. Selon le procureur, "les profits illicites engrangés par les sociétés de M. Gore s'élèveraient au moins à 6,9 Milliards de dollars, entre janvier 2007 et février 2008". Le procureur a ajouté que c'était, selon lui, la plus grosse affaire de fraude environnementale jamais mise à nu.

 

Les propos peu amènes dont Al Gore faisait encore étalage (cf cette vidéo) jusqu'à avant hier vis à vis de ceux que l'on appelle encore les "sceptiques" ne s'expliquent que mieux. 

A l'annonce de cette arrestation, quelques dizaines de militants pro-kyoto se sont réunis devant la cour de justice de Chicago pour réclamer la remise en liberté de leur idole. Une immolation de militant écologiste par le feu a été annulée en raison des nouvelles lois de l'état d'illinois interdisant tout rejet de CO2 non absolument indispensable dans l'atmosphère. Un porte parole des manifestants a dénoncé une parodie de justice, sûrement téléguidée par les lobbys pétroliers et la famille Bush, agissant de mèche avec Oussama Ben Laden, afin de ternir l'image de la lutte contre le réchauffement climatique.

 

 

Le procureur Russ Meyer n'en est pas à son coup d'essai. C'est lui qui, en 1998, avait dénoncé un trafic de fausses prothèses mammaires siliconées d'origine chinoise organisées par un gouverneur de l'Illinois, ainsi qu'une  affaire scabreuse de manipulation de bourse par des politiciens sado-masochistes, toujours à chicago, en 2004. Il avait également démantelé une filière de paris frauduleux sur les résultats des élections peu royales du même Al Gore en 2000, affaire connue sous le nom de "Bourse des urnes". Polaires, évidemment.

 

Plus d'infos sur ce scoop fumant sur le site de l'agence de presse.

 

En savoir plus sur l'impressionnant tableau de chasse du procureur Meyer.

 

--
* ISHBTP: I should have been the president
** DSMV: Dubya stole my victory

 

Vincent Bénard

Objectif Liberte.fr

Egalement par Vincent Bénard

 

Vincent Bénard, ingénieur et auteur, est Président de l’institut Hayek (Bruxelles, www.fahayek.org) et Senior Fellow de Turgot (Paris, www.turgot.org), deux thinks tanks francophones dédiés à la diffusion de la pensée libérale. Spécialiste d'aménagement du territoire, Il est l'auteur d'une analyse iconoclaste des politiques du logement en France, "Logement, crise publique, remèdes privés", ouvrage publié fin 2007 et qui conserve toute son acuité (amazon), où il montre que non seulement l'état déverse des milliards sur le logement en pure perte, mais que de mauvais choix publics sont directement à l'origine de la crise. Au pays de l'état tout puissant, il ose proposer des remèdes fondés sur les mécanismes de marché pour y remédier.

 

Il est l'auteur du blog "Objectif Liberté" www.objectifliberte.fr

 

Publications :

"Logement: crise publique, remèdes privés", dec 2007, Editions Romillat

Avec Pierre de la Coste : "Hyper-république, bâtir l'administration en réseau autour du citoyen", 2003, La doc française, avec Pierre de la Coste

 

 

Publié avec l’aimable autorisation de Vincent Bénard – Tous droits réservés par Vincent Bénard.

 

 

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Vincent Bénard, ingénieur et auteur, est Président de l’institut Hayek (Bruxelles, www.fahayek.org) et Senior Fellow de Turgot (Paris, www.turgot.org).
Voir son site webFaire une donation
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX