Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Appelons la monnaie par son poids

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 02 décembre 2008
1022 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 8 votes, 5/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Université de l'or





Le système financier mondial souffre d’une sérieuse infection qui a déjà atteint ceux d’entre nous qui ne sont ni banquiers ni politiciens. Examinons aujourd’hui la meilleure manière de traiter cette maladie.

L’essence de tout bon remède est de renverser le processus artificiel qui a conduit à la détérioration de la santé. La plupart des analystes pronant le retour à une monnaie physique, « réelle » (ayant une véritable valeur intrinsèque) identifient les deux éléments suivants comme cause du problème :

1.       Les monnaies étaient auparavant couplées à l’or. La loi établissait qu’un montant X d’or valait un montant Y de monnaie locale et que les banques devaient échanger la somme Y en dollars contre X d’or sur simple demande et à tout moment ;


2.      La loi permettait aux banquiers d’imprimer plus de dollars papier qu’il n’existait d’or pour les couvrir,  c’est ce qu’on appelait « un système de banques à réserves fractionnaires » (les banques n’ont l’obligation de ne posséder qu’une fraction ou un pourcentage du montant total des dollars en circulation sous forme de réserve d’or);


Deux groupes d’analystes peuvent être distingués. Les premiers concluent que les causes du problème sont inhérentes au paragraphe 1 ci-dessus, c’est à dire à l’abandon de l’étalon-or par le gouvernement américain. Cette analyse n’est pas suffisante : l’abandon de l’étalon-or ne fut que la conséquence et non pas la véritable cause à l’origine du problème. Réintroduire l’étalon-or ne guérirait donc pas la maladie.

Un autre groupe d’analystes prône que la cause principale réside dans le système de banques à réserve fractionnaires, c'est-à-dire  la possibilité pour les banques d’imprimer davantage de papier monnaie qu’elles ne possédaient d’or pour le couvrir. Ils pensent que c’est à cause de ce système que Franklin D. Roosevelt a eu l’obligation d’abolir l’étalon-or (et donc de venir à la rescousse des banques en état de cessation de paiment or). Ils suggèrent que le remède efficace consisterait à interdire aux banques de créer de la monnaie non garantie par de l’or, de sorte que le système de l’étalon-or ne puisse plus jamais être détourné.

Cette analyse est également insuffisante car elle n’est, de fait, qu’une manière d’améliorer l’étalon-or, alors que le problème est intrinsèque à l’étalon-or lui-même.

En outre, les deux solutions proposées impliquent que les gouvernements soient partie dans ce  soi-disant remède, alors que la « maladie » ne peut être soignée qu’en empêchant le gouvernement de participer un tant soi peu au traitement.

Remarquons que c’est essentiellement ce que les pères fondateurs de la Constitution américaine avaient tenté  de réaliser. Ils ont fixé par décret que seuls l’or et l’argent pourraient être utilisés comme moyens de paiement légaux aux Etats-Unis et que le seul gouvernement fédéral aurait le pouvoir de battre monnaie (au lieu de laisser un cartel de banques représenté par une société privée, la Réserve Féderale, fabriquer de l’argent à partir de rien pour ensuite la vendre au gouvernement avec intérêt comme c’est le cas de nos jours).

Le seul remède possible consiste à empêcher les gouvernements de tenter de déterminer ce qui est et ce qui n’est pas de la « monnaie » et de ne pas leur permettre de contraindre leurs citoyens à accepter et utiliser une monnaie à cours forcé. Bien au contraire, ils doivent laisser leurs citoyens déterminer ce qu’ils veulent utiliser comme monnaie, et la valeur de ladite monnaie.

La loi ne peut pas transformer la réalité et les conséquences sont toujours catastrophiques à terme. Prenons un exemple, la nature du dollar américain.

Historiquement, la loi américaine avait défini qu’une pièce d’or d’un certain poids et d’une certaine dimension devait s’appeler  « dollar ». Plus précisément, avant 1933, la loi déclarait qu’une once d’or valait vingt dollars. Ce qui revient à dire que, par la loi, le gouvernement s’est arrogé le droit d’appeller une pièce de métal d’un certain nom et de  déclarer en quelles unités arbitraires ce nom arbitraire peut être divisé. Cela n’a aucun sens.

De plus, une fois qu’un gouvernement  s’est approprié par la loi le pouvoir de donner à une once d’or un autre nom,  et qu’ensuite il  a déterminé en quelles unités ce « quelque chose d’autre » serait subdivisé, il a naturellement assumé le pouvoir de « manipuler » ces mêmes définitions, à son plus grand profit bien entendu.

Le traitement simple et redoutablement efficace contre tout cela est de revenir à appeler une once d’or exactement ce qu’elle est: une once d’or. Et rien d’autre.

Il n’y a pas besoin de loi ou d’amendement constitutionnel pour cela. Un once d’or est une once d’or, et il n’y a pas besoin de déclaration particulière ou de loi pour affirmer ce fait.

Dans un monde de monnaie réelle, physique, on n’a besoin de rien d’autre comme monnaie que de pièces de métal s’appelant simplement du poids de métal qu’elles contiennent. Remarquons ce c’est précisément ce qui s’est passé dans l’histoire. Une livre sterling était une livre d’argent de titre « sterling », tout comme un mark était une unité de poids.

Et c’est ensuite aux citoyens, aux utilisateurs, au marché de déterminer ce qu’on peut acheter avec un tel poids de métal.

Remarquons que ce système est immédiatement et très facilement applicable au monde moderne. Dans un monde où les monnaies précieuses sont en ligne, leurs  « dénominations » est déjà  en unité de poids, généralement des grammes, et il n’y a donc nul besoin de battre monnaie avec les coûts qui y sont associés.  Quoi de plus naturel que de détenir sur un compte en banque tant de grammes d’or, ou de grammes d’argent ?  Et les multiples et fractions sont également extrêmement faciles à réaliser et à utiliser.

Il est temps de revenir à un système simple où le prix pour les choses, les services ou les idées que nous fabriquons et produisons soient établis en termes d’unités de métal précieux de référence, et que ces unités de métal monétaires puissent faire librement concurrence au dollar ou à toute autre monnaie de papier.


A propos, vous avez de l’or ?



Alex Wallenwein

Editeur
The Euro vs Dollar Monitor

Analyse monétaire et économique du coté libre.



<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (8 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
"Une livre sterling était une livre d’argent de titre « sterling », tout comme un mark était une unité de poids."
Cela n'a pas empêché les monnaies de perdre du poids tout en gardant le même nom. En 1793, la monnaie "livre" ne pesait plus que moins de 5 grammes au lieu de 240 g au VIIIème siècle. Une monnaie-poids appelée "gramme" finira par ne peser plus qu'une fraction de gramme à cause de la propension de l'état à dévaluer la monnaie. L'histoire nous répète régulièrement qu'il ne faut pas avoir confiance en l'état en matière de monnaie. Il vaut mieux attacher la monnaie au système d'unités international. Dans le traité d'arithmétique de Lambert datant de 1821, le franc est inclut dans le système métrique au même titre que le mètre, le litre et le kilogramme. Dans ces conditions un gramme - monnaie - ne peut plus peser autre chose qu'un gramme - poids -.
Evaluer :   3  3Note :   0
EmailPermalink
j'ai ni or ni argent j'ai l'impression que tous le monde nous raconte des bétises l'or à 10000€ l'once voire plus l'argent 3500€ l'once etc.. Je suis d'accord l'or et l'agrent sont des matiéres qui se rarifient mais malheureusement se sont les matiéres les plus manipuler et rentrer dans leur jeu me semble dangereux pour les non-initiés.
Evaluer :   3  4Note :   -1
EmailPermalink
C'est un peu dommage pour vous je trouve. Peut-être devriez-vous regarder à nouveau l'historique sur 10 ans de l'Or et de l'Argent. Ohhh et pas de: "Le train est passé c'est trop tard, j'aurais du en acheter avant" c'est exactement le discourt de mes parents. A-t-on arrêter les QE? Peut-on encore faire des hypothèques, des crédits? En tout cas par chez moi oui...
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
vous avez devant vous un énorme travail de recherche à faire, bonne chance, et choisissez les bons livres! En fait, vous devez vous déprogrammer par rapport à toutes les "sotises" (on pourrait aussi dire mensonges) que nos médias et autres banquiers nous ont raconté sur le système financier pendant 100 ans. Actuellement, nous sommes dans la phase de "la grande dévaluation mutuelle des monnaies" qui pourrait se poursuivre par une hyperinflation et une déflation finale (Jim Dines). Vous ne voyez pas votre argent fondre comme neige au soleil, car les monnaies dévaluent en parallèle cycliquement et relativement. La seule monnaie qui résiste est l'or car c'est la seule monnaie honnête, on ne peut pas l'imprimer. donc toutes les monnaies papier dévaluent parce que les gouvernements en impriment de trop grandes quantités. c'est fineau! si vous êtes assis sur un compte d'épargne en francs suisses depuis 2001, votre pouvoir d'achat des ces bouts de papier a passé de 1700.- à 300.- (le rapport inverse de l'appréciation de l'or en Francs). c'est vous qui voyez comme dirait Laspalès!
PS: il n'est jamais trop tard pour acheter de l'or/argent PHYSIQUE. le train est actuellement en station. Les gros bras embarquent discrètement.
Tant que le système monétaire ne sera par reconnecté au monde réel nous irons au mur.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Bizarre votre commentaire. Besoin d'etre initié pour acheter de l'or ? 5000 ans d'histoire humaine ont déterminé que l'or était la seule monnaie durable à long terme, des milliards de gens l'ont utilisé de tous temps à leur plus grand bien, et vous pensez qu'il faut etre initié ?

Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
Non j'ai pas d'or, en revanche, j'ai des centaines onces d'argent ;)
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
"Une livre sterling était une livre d’argent de titre « sterling », tout comme un mark était une unité de poids." Cela n'a pas empêché les monnaies de perdre du poids tout en gardant le même nom. En 1793, la monnaie "livre" ne pesait plus que moins de 5  Lire la suite
Pierre70 - 14/03/2013 à 14:40 GMT
Note :  3  3
Top articles
Derniers Commentaires
Une canicule prévisible mais insurmontable
26 juinmerisier1
Perso je fais ma "contre-propagande" auprès des jeunes autour de moi ! Il faut d'ailleurs se rendre compte qu'ils ne sont pas totalement lobotomisé...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier1
@LOUIS L. Si nous avions des gouvernants avec des baloches (des vraies !) et qui voudraient vraiment faire de l'écologie pour le bien public, ...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinLouis L.2
A propos de sécu, je trouvais un peu fort de café les honoraires de dispensation en pharmacie pour un service inchangé mais je trouve avec effareme...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier2
@ gloopy La sécu qui coule lentement mais sûrement la France, est un schéma de Ponzi de par son mode de fonctionnement, structure financière à ...
Immobilier : Les Français organisent leur propre misère
24 juinSaphir
Les français, ou les gouvernements français ?
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juingloopy2
sans doute notre merveilleuse "Sécu" ( qui fut imposée aux Français, sans jamais leur demander leur avis, dans l'immédiate après-guerre ) n'est-ell...
Des élus de plus en plus dangereux
24 juinmerisier1
@ LOUIS L. et gloopy Après vérification, 24h Gold n'a plus publié les cours des Mpx depuis le 09 avril 2019 ! ???????????????????????
Dépenses sociales : un pognon de dingue
23 juinmerisier2
Pas de souci, grâce à Agnès Buzyn (ministre de la santé !) on va avoir la couche supplémentaire avec la prise en charge de la PMA si l'on en croit ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX