Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Au-delà des clivages… !

IMG Auteur
Publié le 09 octobre 2014
1392 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 32 votes, 4,2/5 ) , 70 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
70
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux
24hGold - Au-delà des clivages...

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Il y a un débat qui ne me lasse pas de me laisser coi. L’éternel débat entre les kéneysiens ou les néo-kéneysiens et les libéraux ou les néo-libéraux. Entre ceux qui pensent qu’il faut augmenter les salaires pour augmenter la consommation et donc augmenter l’investissement des entrerpises, ce qui finira par créer de l’emploi, et ceux qui pensent qu’il faut commencer par permettre aux entreprises d’investir pour qu’elles augmentent leurs capacités, ce qui va créer de l’emploi et de la consommation.

Ce débat est totalement dépassé, à tel point d’ailleurs qu’on peut le comparer à la ligne Maginot à la veille de l’attaque allemande.

Plus rien ne fonctionne parce que nous avons de mauvais outils

Disons-le, il faut dépasser ce clivage économique historique car il ne répond tout simplement pas à la nouvelle économie et à nos nouvelles contraintes. Dans ces deux cadres intellectuels qui ont tous les deux deux siècles, tout est basé quoi qu’ils en disent tous sur une idée totalement partagée de la distribution de la richesse créée par le travail.

Dans ces deux systèmes de pensée, c’est par le travail que la création de valeur est redistribuée. Dans aucun de ces deux systèmes on ne sait où on est en mesure de répartir la richesse autrement qu’à travers l’idée de travail, or le travail est en voie de disparition.

Stop avec le mensonge de l’histoire des Canuts…

Oui, je sais, il y a 1 000 ans (bon c’était il y a un peu moins de temps mais c’est pour grossir le trait) les Canuts ne voulaient pas disparaître, ils refusaient de « s’adapter », ils refusaient le saint « changement » et pourtant il ne fallait pas avoir peur… Certes parce qu’à l’époque il y avait encore un travail de masse nécessitant des masses de bras, mais je ne peux rien ou plus grand-chose pour celui qui n’arrive pas à voir la différence entre l’époque des Canuts et puis celle d’aujourd’hui par exemple.

Nous vivons donc la disparition de l’ère du travail de masse et cette disparition est en tout cas en termes philosophiques parfaitement logique, parfaitement normale et je dirais même que c’est un aboutissement du progrès et du génie humain.

De l’invention de la roue à celle du palan, l’homme depuis la nuit des temps a cherché à se faciliter le travail. Tout notre génie a été en grande partie orienté vers ces problématiques. Rendre le travail plus facile avec comme objectif à très long terme de ne plus jamais avoir à « travailler ». Nous y sommes. Nous sommes à la fin des temps du travail, en tous cas nous y entrons.

Depuis 40 ans, le chômage de masse augmente. Depuis 40 ans, nous sommes passés du plein-emploi au sous-emploi généralisé en France comme aux États-Unis ou en Angleterre, dans les pays anglo-saxons comme dans les nations plus socialisantes comme la France. Rien ne marche et rien ne peut marcher car nous vivons la fin du travail et ce n’est que le début du mouvement.

Des progrès techniques qui vont supprimer des millions de postes dans les 10 ans

Avec les « Google car » qui se conduisent seules il n’y aura plus besoin de chauffeurs de taxi.
Avec les camions qui roulent tout seuls nous n’aurons plus besoin de routiers.
Avec les drones et les avions automatiques plus besoin de pilotes qualifiés, d’ailleurs les imbéciles du personnel navigant d’Air France sont de futurs canuts en puissance…
Avec les robots humanoïdes, comme Ucroa, plus besoin de nounous, de garde-malade ou de femme de ménages.
Avec des robots comme Titan plus besoin de CRS ou de soldat…
Avec les banques en ligne plus besoin des 500 000 banquiers d’en bas qui peuplent les agences bancaires de France et de Navarre.
Avec la télé-médecine et les cabines à diagnostic plus besoin de médecins (ou presque).
Les nano-robots, sans oublier les « imprimantes » 3D géantes qui permettent déjà de fabriquer une maison sans un seul ouvrier du BTP ou presque, et la litanie est suffisamment longue pour que je m’arrête ici, je suppose que vous aurez compris l’idée de fond, à savoir que si l’âge de pierre n’a pas pris fin par manque de pierre, l’âge du travail est en train sous nos yeux de s’achever et évidemment il y aura toujours du travail mais plus massivement comme c’était le cas jusqu’à présent.

Des défis phénoménaux à relever

À cette disparition du travail se rajoutent des phénomènes accélérateurs comme les délocalisations qui ont accéléré un processus de destruction d’emploi par ailleurs inéluctable et les pays émergents, malgré le faible coût de leur main-d’œuvre, seront soumis exactement aux même pressions sur leur marché du travail.

Cela veut dire que tous les débats sur l’amélioration de la compétitivité, sur les 35 heures ou pas, sur le travail le dimanche ou pas, sur le coût même du travail sont en réalité totalement dépassés.

Dépassé aussi le clivage entre la politique de l’offre ou celle de la demande, dépassées les théories économiques sur lesquelles reposent toutes les décisions des pouvoirs publics pour la simple et bonne raison que dans toutes les théories économiques en vigueur seul le travail permet la solvabilisation d’une masse de consommateur, seul le travail permet la répartition des richesses (avec en plus des politiques de redistribution plus ou moins généreuses).

Comment partager les richesses ?

Le voilà le véritable débat pour affronter et dépasser cette crise beaucoup plus profonde que ce que croit l’immense majorité des gens.

Pour partager les richesses dans un monde sans travail, cela va s’avérer assez compliqué. Certains envisagent par exemple le revenu universel ou le revenu de vie… un salaire que tout le monde aurait. D’autres sont même en train de proposer aux banques centrales comme la FED ou la BCE de distribuer directement une somme de 10 000 euros à chaque citoyen !! Pire qu’au Monopoly et c’est dire l’étendue du problème.

Ce qui est sûr c’est qu’il va falloir non pas réformer ou changer un peu la fiscalité mais revoir totalement ce que l’on impose puisque pour le moment les impôts reposent… sur le travail, or dans un monde sans travail il ne peut y avoir que moins d’impôts… logique imparable.

Bref, je vous ai mis en annexe un article du « brillant » institut Montaigne où quelques crânes d’œufs plus ou moins bien faits ont l’excellente idée de proposer de travailler plus sans gagner plus… Mais le problème n’est pas que ceux qui travaillent encore travaillent encore plus. L’idée n’est plus non plus de partager le peu qu’il reste de travail en réduisant la durée légale… Non, tout cela est totalement dépassé et nous n’avons pas 10 ans devant nous avant le tsunami des destructions massives de 50 à 80 % des postes actuels et ils ne seront pas remplacés en nombre suffisant par des boulots à « forte valeur ajoutée » et encore moins dans un contexte où le QI moyen baisse et où l’éducation nationale n’arrive même plus à apprendre à lire et à écrire correctement aux masses d’enfants qui lui sont confiées.

Nous vivons la fin d’un monde

Avant de retrouver une situation stabilisée, nous allons connaître une période assez longue d’immense paupérisation et de grande misère, une période de chocs monétaires et de grande ruine. Il faudra que le monde ancien s’écroule pour bâtir le nouveau même si les solutions existent en réalité déjà. Notre manque de sagesse nous empêchera de les mettre en œuvre avant la grande catastrophe.

C’est pour toutes ces raisons-là que vous devez vous préparer, réfléchir, ne comptez que sur vous-même, vos proches et votre famille, il va falloir nous débrouiller mais nous avons dans tous ces malheurs une chance immense, nous sommes Français et nous avons tous les « gènes » du système D en nous, alors ce sera très dur, encore plus pour tous les doux rêveurs qui nous entourent la tête cachée dans le sable et qui voudront profiter jusqu’au bout de la fête « à la consommation » mais nous nous en sortirons si nous nous unissons. Voilà pourquoi nous devons désormais dépasser tous les clivages économiques, sociologiques et politiques.

Préparez-vous et restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,2 (32 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Jacques SAPIR va être content, sa photo a été mise sur Wikipédia pour la rubrique de l'économiste nazi Francis Delaisi

https://www.google.fr/search?q=Delaisi+Francis&rlz=1C1CHMO_frFR560FR560&oq=Delaisi+Francis&aqs=chrome..69i57j69i60&sourceid=chrome&es_sm=122&ie=UTF-8
Cher Charles,
J'ai absolument besoin de connaitre votre botte secrète.
Comment diable faites vous chaque jour pour faire naitre cette magie, celle qui pousse la moitié des personnes qui commentent vos articles a tenter de s'entretuer verbalement ?
Cela me serait fort utile a mon prochain repas de famille.
Bisou !
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
@ Teubass
Si je puis me permettre un humble avis.....
Affirmez une idée, un comportement, une analyse, ce que vous voulez, de façon claire, nette et précise en y apportant les arguments qui vont avec. Normalement, (le vin aidant ?) il y aura toujours un zozo qui prendra le contre-pied pour d'obscures raisons d'idées plus ou moins toutes faites, de jalousie, d'expériences personnelles qui valent ce qu'elles valent etc. C'est dans la nature humaine !!!
Comme disait Brassens :"...dès qu'on est plus de deux, on est une bande cons, c'est ma règle et j'y tiens !"
Merisier.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ Teubass,

Moi j'adore le "Bisou !" pour Charlie. ^^
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Des patrons et des hommes :

Partie 1 http://youtu.be/uKt8-K1azKc
Partie 2 http://youtu.be/-5aMHxxTELU
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
BIEN CHER CHARLES ,COMME TOUS LES JOURS JE LIS TES ARTICLES :EXCELENTS ,CLAIRS ,EXPLICATIFS .LE MONDE CHANGE ET CELUI QUI NE LE COMPRENDS PAS OU REFUSE DE LE FAIRE EST CONDAMNÉ A SOUFRIR PLUS QUE CELUI QUI S'Y PRÉPARE MENTALEMENT ,PHYSIQUEMENT ET SURTOUT A NIVEAU FINANCE (DEBANCARISATION ). ENCORE UN GRAND MERCI POUR TES ARTICLES QUI NOUS ECLAIRENT. DEPUIS L'ARGENTINE ,TERRE D'ASILE AUX HOMMES DE PAIX ,JE TE SALUE .
Evaluer :   8  4Note :   4
EmailPermalink
vu la qualité des éditos et la quantité de travail qu'il faut fournir(vu le temps qu'il nous faut pour tout parcourir) ben moi je félicite mrCharles. bravo.tout simplement.
Evaluer :   9  2Note :   7
EmailPermalink
Il semble que les choses s'accélèrent.

L'Etat, pris d'une peur panique d'insolvabilité voit le danger venir, mais est-il trop tard...???

L'Allemagne agira avec nous comme elle l'a fait avec les autres. Elle nous demandera des sacrifices supplémentaires qui vont au-delà de nos besoins quotidiens de vie simple.

Nous allons connaître des heures sombres...

Economiquement, je vais vous faire un petit tour d'horizon de certains de mes amis.

Je connais un ouvrier très qualifié qui travaille dans le luxe (très haut de gamme). Il a un véritable talent. j'avais un projet mais ne savait pas trop comment le réaliser. Il a pris une feuille A4 et en deux minutes ce projet était sur papier.
Pour lui, le carnet de commande est plein. Le patron faisant les 100 pas car il est difficile de livrer dans les temps. Pas encore de robot pour ce genre d'ouvrier très qualifié...

Je connais un fonctionnaire d'Etat. Il semble qu'il vit ces derniers moments concernant la sécurité de l'emploi. Ses avantages vont fondre comme neige au soleil. Il pense qu'il sera aligné sur le privé dans les cinq ans. Les syndicats ne réagissant que très peu. Ces derniers semblent les premiers à être corrompus.
"Syndicat CACA" comme le dirait mon père.
Vous voulez durer chez les fonctionnaires alors trouvez-vous une spécialité qui vous démarque...sinon vous êtes foutu.

Je connais un agriculteur qui est à son compte, seul. 500 euros de salaire dans les bons mois, des charges et des lourdeurs bruxelloises ne lui permettant pas de s'enrichir. Il va vivre la fin programmée de l'Agriculture en France. Dans 20 ans, il ne restera plus beaucoup d'exploitations agricoles dans ce pays.
Pas question pour son fils de reprendre la ferme familliale vieille de deux siècles. Son père a trop peur de le voir finir au bout d'une corde. Je le comprends...

Je connais un plombier. Du boulot il en a, mais un salaire convenable un peu moins. Il doit lutter contre cette immigration-professionnelle-européenne qui tire les prix vers le bas. Ses charges l'étouffent pendant que les autres se gavent.

je connais etc etc...

J'ai peur mes amis. J'aime la vie !!! et pourtant les drames familiaux liés à l'emploi vont augmenter gravement. L'Etat a échoué dans son rôle à aider son peuple à avoir des rêves. La recherche du bonheur !!! disait si bien Thomas Jefferson.

Nous allons souffrir, souffrir et encore souffrir.

Le pays restera marqué à jamais...et les coupables devront être jugés et guillotinés...
Evaluer :   12  3Note :   9
EmailPermalink
Guillotiné me gêne (non pas que le crime ne soit pas largement qualifié) parcequ'ils aiment la Mort autant que nous aimons la Vie.
Ils seraient capables de narguer crânement sur l'échafaud comme un Templier sur son bûcher.

Non, l'exil aux Kerguelen, avec une bêche, un sac de semences et deux poules... et surtout l'oubli !! me semble mieux.
Ils connaîtront la faim, le froid, l'incertitude, les cals aux mains, mais tant pis. Que cela leur laisse un délai pour conversion.
Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
@Pâris

Votre projet d'exil est certe intéressant mais si j'ai un conseil à vous donner mon cher Pâris ne prenons pas de risque.
En plus il y a 200 ans, il me semble qu'un certain orgre avait fait son retour sous les "Vive l'Empereur !!!" ???

Non, je reste convaincu que raccourcir ces personnes de 30 centimètres est la meilleur solution.

Ils pourront toujours se plaindre sur l'échafaud perso je m'en moque. Les bruits de tambours permettront d'étouffer leurs sanglots...



Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
@Pâris

-"Il est saint parce qu'il a cherché toute sa vie comme Roi, comme Enfant-Roi, comme Roi-Enfant le Bien Commun."

Cette phrase est de qui ??? et qui est ce Roi ???
@ Pâris, encore trois petites et je vous laisse tranquille:

-Qu'est ce qu'une église de pauvreté ???
-Qu'est ce qu'un pouvoir légitime ???
-Qu'elle est la séparation entre le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel ???

Cordialement Christus
Pourquoi ici, sur 24hgold ?

Le Christ n'a pas demandé la pauvreté mais l'esprit de pauvreté. S'il est très difficile à un riche d'entrer au Paradis, ce n'est pas parcequ'il est riche mais parceque c'est très difficile d'être riche sans avoir l'esprit de richesse.
De plus aujourd'hui il est impossible de devenir riche sans jouer des coudes, sans faire du tord à ses concurrents ou sans mentir au sens large.

Le seul pouvoir légitime sur des êtres libres est le pouvoir divin. Par extension, un pouvoir humain qui ne serait qu'une fraction du pouvoir divin.

L'esprit n'a pas besoin de pouvoir. Qu'appelez-vous "pouvoir spirituel"? La télépathie, la radiésthésie? le jet de mauvais sorts? l'envoûtement et la domination des personnalités?
Quand au pouvoir temporel, la seule chose qu'on lui demande c'est d'empêcher ou de punir ce qui s'écarte de la loi de nature ou de la loi divine (tuer, voler, gaspiller, détruire...).
Pour ce qui est de faire le bien, nous n'avons pas besoin d'un pouvoir pour ça.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@Pâris

"Pourquoi ici, sur 24hgold ?"

Parce que le Contrarien de Mr SANNAT nous permet de parler de nos croyances profondes...

Jésus Christ m'a conduit aux Mpx parce qu'il voulait me rappeler l'importance des biens tangibles.

Nous savons tous qu'un tas d'or aura toujours plus de poids qu'un tas de billets.

Aujourd'hui la France se meurt. Nous allons bientôt être obligé de choisir entre la tonte totale ou la révolte.

J'espère que les mots suffiront à changer notre nation mais j'ai bien peur que le sang ne coule à nouveau.

Voici un Héro Français, un Héro-Roi, un Roi-Héro devenu Saint...

www.youtube.com/watch?v=6YDQCQAaod0

"Pour favoriser l'essor des villes et du commerce, Louis IX fait battre une monnaie en Argent le "Gros Tournoi" ayant cours dans tout le Royaume, contrairement aux monnaies seigneuriales."

C'est de lui que je vous parlais, un SAUVEUR !!!

Cordialement
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Bonsoir Christus,

"Jésus Christ m'a conduit aux Mpx parce qu'il voulait me rappeler l'importance des biens tangibles."

Mais d'où ça sort ça ?

Christus, je dois vous avouer que, par moments, vous avez tendance à me décourager...

J'ai l'impression que Pâris a mieux compris le sens du message du Christ que vous qui, pourtant, vous revendiquez de lui.

A moins que je n'aie rien compris, auquel cas ce serait sympa de m'éclairer... ;-)

"Aujourd'hui la France se meurt. Nous allons bientôt être obligé de choisir entre la tonte totale ou la révolte."

Je pense qu'il y a d'autres moyens d'agir. J'ai vu, dernièrement, un documentaire intitulé "Sacrée croissance, comment en sortir" (j'avais annoncé son passage ici sur 24h) réalisé par Marie Monique Robin, la même qui a réalisé "Le monde selon Monsanto". Il y est fait état de toutes sortes d'initiatives qui se sont mises en place en Amérique du Sud pour faire face à la pauvreté suite aux méfaits des banquiers. C'est plein d'espoir et cela démontre qu'il y a moyen de s'en sortir autrement que par la violence. Ce sera sûrement disponible dans les semaines à venir sur Youtube : http://www.rtbf.be/tv/thematique/documentaire/detail_sacree-croissance-inedit?id=8346705

Bonne soirée Christus.

;-)
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@Phoenix1

A mon avis, l'amour de Jésus n'est pas incompatible avec le respect que l'on peut avoir pour l'or...???

Quand on cherche à rendre plus propre une monnaie basée sur le mensonge, l'or et l'argent deviennent alors incontournables.

A mes yeux, les MPx ont autant d'importance qu'une maison de campagne, un jardin, des graines ou des livres.

Ce que je cherche à faire passer dans mes messages c'est que ce monde pervers et virtuel n'a aucun avenir.

Il m'arrive très souvent d'avoir honte quand j'ai fini ma journée de travail. Dernièrement, j'ai été rappelé à l'ordre pour avoir pris trop d'initiative. On m'a dit que je devais respecter les intermédiaires même si dans la finalité le résultat était le même.
J'ai compris que je devais rester dans mon état de légume, bien docile, derrière ma tablette tactile. Dans ce monde, être divergent n'est pas bien vu.

"J'ai l'impression que Pâris a mieux compris le sens du message du Christ que vous qui, pourtant, vous revendiquez de lui."

Tant mieux on avance, maintenant on est deux...

Pâris parle bien et vise juste. La richesse de ses échanges doit nous permettre de nous exprimer librement.

Le message du Christ est universel mais son interprétation peut parfois être individuelle. Un homme reste un homme...

Bonne nuit Phoenix1, cordialement
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
"Jésus Christ m'a conduit aux Mpx parce qu'il voulait me rappeler l'importance des biens tangibles"

Durant toute sa vie terrestre, Il n'a cessé de délivrer un message 100% spirituel.
De demander, à la façon des petits oiseaux, de ne pas se soucier des bien matériels. Le Père qui connait très bien nos besoins se faisant un plaisir de les donner. S'inquiéter du lendemain est un péché contre l'Espérance et un doute sur sa toute-puissance.
"Recherchez le Royaume de Dieu, et tout le reste vous sera donné par surcroît".

Les Mpx ont pour eux l'honnêteté, et contre eux les risques communs à toutes les monnaies (esprit de richesse, avarice...)
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Oh Charlieeeeeeee,

"mais nous nous en sortirons si nous nous unissons."

Merci de m'avoir entendue. Lol !

"nous avons dans tous ces malheurs une chance immense, nous sommes Français et nous avons tous les « gènes » du système D"

Euh... juste pour info, les "gènes du système D" n'est pas que l'apanage des Français (par contre le gène du "chauvinisme"... ^^). J'ai eu des "pps" montrant les systèmes D des Africains et franchement, chapeau bas à ces derniers.

;-)

Edit : "je vous ai mis en annexe un article du « brillant » institut Montaigne" Euh... il est où le lien vers l'article ?
Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
Ce n'est pas une question de gènes. Ce serait une pensée bien raciste. Un petit français placé à la naissance dans une famille chinoise, finlandaise ou péruvienne se comporterait comme ses parents adoptifs.
Il s'agit bien d'une question de langue. On ne pense que dans une langue (à la fois). Sans langue (sourd de naissance), pas de pensée structurée.
A langue sous-développée, esprit et réflexion sous-développés.

Un génie de la langue française est de nous permettre la plupart du temps, d'une pirouette, de finir correctement une phrase mal commencée.
De savoir prendre les problèmes par différents bouts ou approches, tout comme la grammaire permet à la phrase de commencer par les éléments de notre choix.

Comme la grammaire n'est plus enseignée (du moins en France) et que la belle langue est fort malmenée, surtout par les plus jeunes, n'ayez aucune illusion: l'esprit "système D" que vous louez, disparaît avec !

Si vous voulez des enfants débrouillards, lâchez-leur un peu la bride dans la nature, certes, mais n'oubliez pas de mettre au préalable une bonne maîtrise de la langue dans leur besace.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
+1 parce que le boulier compteur semble être en panne... ;-)
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
PS: il y a aussi des Africains francophones !!!

Et cette langue les aide plus à réfléchir que le Tutsi ou le Zoulou.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
"le boulier compteur semble être en panne"

Tout à fait, je viens de flêcher, et rien ne se passe sur le compte de Pâris.
Mais sur celui de Phoenix, il fonctionne.J'ai parlé trop vite, maintenant il déconne aussi. Sniff...
Mystères de l'informatique....
LA N.S.A, C'EST BIEN !
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Sérieux y'a moyen 2 secondes d'arréter de raconter des conneries sans nom !!!

Il n'y a jamais eu AUTANT d'emploi en France qu'au 21eme siècle.

On a une furieuse tendance à oublier que le marché du travail a réussi à absorber l'arrivée des femmes !!!

Petit rappel qui ne fait jamais de mal aux personnes qui sont incapables de réfléchir (oui le chomage augmente mais cela ne veut pas dire que le nombre de personnes employées diminuent... Simplement qu'il y a de plus en plsu de personne A employer

On est ainsi passé de 21 millions de travailleurs en 1970 à pratiquement 27 millions en 2010 !!! SOit une uagmentation de près de 30%. Je ne savais pas que qchose en voie de disparition pouvait être en constante augmentation depuis plus d'1 siècle...

Je n'ai pas les satistiques plus ancienne mais vu l'augmentation de la population et l'arrivée des femmes sur le marché du travail après guerre l'augmentation a du être encore plus important après guerre.

Bref, stop aux discours faciles basés sur du vent.

Bien à vous

http://fr.wikipedia.org/wiki/Population_active
Evaluer :   8  6Note :   2
EmailPermalink
@ Skoot,

"Simplement qu'il y a de plus en plus de personnes à employer"

C'est vrai. Mais s'il y a de plus en plus de personnes à employer, il devrait y avoir de plus en plus de personnes à nourrir, à vêtir, chez qui nettoyer, etc. et la logique voudrait qu'il devrait y avoir du travail en proportion, non ?

;-)
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
"Une bouche, c'est deux bras" (Mao)

Ce que faisaient les femmes au foyer a été pour partie réalisé par d'autres. Nounous, ménagères, tricoteuse chinoise, emballage de produits préparés etc...

Ca n'est pas la règle générale. Certaines ont vraiment deux vies à enchaîner, professionnelle et familiale, sans personne pour les seconder.

Evidemment qu'une société peut employer de façon homothétique. Une ville de 100.000 habitants a besoin de deux fois plus de chaussures et deux fois plus de chauffeurs de bus qu'une ville de 50.000
La question porte sur les anciens et les nouveaux métiers. Il y a moins de palfreniers et plus d'inspecteurs du travail qu'autrefois...
Il n'y a plus de bourreau municipal mais des cosmonautes...
Le problème c'est qu'il y en a moins, donc pas pour tout le monde.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
C'est de l'humour ou vous le faites exprès ???

Sérieux mais sur ce site vous avez de véritables problèmes de réflexion... L'auteur vous annonce la disparition des emplois... je viens vous prouver que non seulement l'emploi ne diminue pas mais il augmente (en // à l'augmentation de la population).

Bref, que l'emploi ne diminue pas mais change... Oui on aura plus besoin de caissière mais on aura besoin de technicien pour réparer les caisses et d'informaticien pour créer les programmes etc.

On est loin TRES loin d'une disparition de l'emploi comme base de salaire. Par contre en effet, l'emploi pour les non qualifié ou peu qualifié est amené à disparaitre tout doucement...

Je ne rentre pas dans le débat de la délocalisation des emplois car ce n'est pas le sujet.

Bien à vous


Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
"Oui on aura plus besoin de caissière mais on aura besoin de technicien pour réparer les caisses et d'informaticien pour créer les programmes etc."

Vu le (grand) nombre de caissières aujourd'hui employées, il va falloir que les nouveaux automates fassent continuellement un paquet de pannes compliquées pour que les techniciens de conceptions ou de maintenance les remplacent 1:1 en nombre comparable !

Et comme la maintenance coûte du salaire (plus cher que celui d'une caissière?) mais aussi des frais/pièces/remplacements, que l'automate lui même doit être acquis (avec intérêts) et amorti, alors on arrive à la conclusion que si le passage de la caissière à l'automate permet de maintenir le nombre des emplois 1 pour un, alors la solution automate sera abandonnée au profit de l'ancienne "manuelle" puisque celle-ci coûtait bien moins cher.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Bon j'abandonne :(

La productivité a augmenté de 5000% en 1 siècle, vous avez l'impression que l'emploi à été détruit de 5000%?

Ce n'est pas pcq votre maitrise de l'économie se limite à "ma caissière à été remplacée par une machine, c'est un emploi perdu" que vous avez raison.

L'économie c'est complexe et quand je vois qu'un économiste" comme Charles arrive à raconter comme connerie à longueur de poste, on ne s'étonne même plus des commentaire...

Essayez juste de retenir 2 faits :
1° Il n'y a jamais eu autant d'emploi en France
2° Il n'a jamais fallu être aussi qualifié qu'actuellement pour décrocher un job

Bien à vous


Evaluer :   2  2Note :   0
EmailPermalink
C'est vrai, mais ça n'est pas incompatible.

Pourquoi refusez-vous l'idée que nous ayons tous deux raison, tant que nous traitons de choses différentes?
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Pcq vous n'avez pas raison !!!

Ce n'est pas parceque votre raisonnement est simpliste et compréhensible par un gamin de 10 ans (tu vois fiston la machine, elle va rempalcer la caissière donc les machines vont remplacer les humains qui seront tous au chomage)

L'histoire nous prouve que depuis la révolution industrielle les machines ne font que remplacer les hommes. Pourtant il n'y a jamais eu autant d'emploi disponibles.

Les causes profondes du chômages actuelles sont dans la sous qualification des chomeurs et dans la délocalisation (mondialisation) et absolument pas dans l'augmentation de la productivité (machine remplacant les hommes).

Point finale. Demain le peuple francais accepte d'être payé à 1 quart de son salaire et croyez moi qu'en 2 ans il n'y a plus de chomage en France :p

Bien à vous
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ Skoot,

"sur ce site vous avez de véritables problèmes de réflexion"

Ah bon ? Je ne savais pas que vous aviez le monopole de la réflexion parfaite et "infuse"... Il me semble que beaucoup réfléchissent plutôt bien, mais bon, merci quand même de m'avoir informée de notre handicap à tous ici. ^^

"Bref, que l'emploi ne diminue pas mais change"

Oui, ça, Pâris me l'avait déjà expliqué juste avant vous...

"Par contre en effet, l'emploi pour les non qualifiés ou peu qualifiés est amené à disparaître tout doucement..."

Ben oui, il n'y a rien qui change. C'est logique en fait, on se débarrasse des moins qualifiés, un peu comme en temps de guerre, ce sont les mêmes qu'on a envoyé dans les tranchées en guise de "chair à canon"...

J'avoue que c'est une politique absolument admirable et généreuse de la part des décideurs publics. Mais à qui profite donc le crime ?

"Je ne rentre pas dans le débat de la délocalisation des emplois car ce n'est pas le sujet."

Je pense surtout que c'est plus prudent de votre part, parce que la décolalisation a quand même une sacrée influence sur la diminution des emplois "non qualifiés". Le problème, c'est qu'ici les ouvriers non qualifiés avaient quand même une protection "physique" minimum, ce qui est loin d'être le cas en Inde, au Bengladesh et en Chine où les hommes peu/pas qualifiés sont vraiment traités comme des esclaves et doivent travailler dans des conditions inhumaines en plus d'être éloigné de leurs familles qu'ils ne peuvent voir que 2 semaines par an.

;-)
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
Ce n'est pas par prudence c'est juste que c'est un autre sujet.

Soit on parle des machines, soit des délocalisations :)

Quoique sur les délocalisations je serai globalemetn d'accord avec vous. Sauf que la ou vous y voyez un malheur, moi j'y vois un jute retour des choses.

On a vécu sur l'exploitation du tier monde depuis des décennies, le retour de balancier arrive tout doucement. Ca commencera par nos emplois" non qualifiés" et ca finira par l'ensemble de notre garde manger

Il n'y a aucune raison logique, qu'une Europe sans la moindre ressource énergétique parviennent à piller les ressources des plus pauvres.

Cordialement
@ Skoot,

"Sauf que la ou vous y voyez un malheur, moi j'y vois un jute retour des choses. On a vécu sur l'exploitation du tier monde depuis des décennies, le retour de balancier arrive tout doucement. Il n'y a aucune raison logique, qu'une Europe sans la moindre ressource énergétique parviennent à piller les ressources des plus pauvres."

Oui, c'est le revers de la médaille. Je suis d'accord. Le seul problème, et c'est le drame de l'Humanité, c'est que ce sont toujours les descendants qui payent pour les conneries des ascendants.

En même temps, j'y vois un malheur car c'eut été plus équitable si les Chinois, Indiens et autres Bengalis étaient traités de la même manière que l'étaient les Européens avant la délocalisation. Or ce n'est pas le cas ! Il s'agit donc bien de "pillage" mais sous forme déguisée. C'est du pillage non plus d'énergie fossile ou de minéraux voire de matières premières, mais c'est du pillage d'énergie humaine ! La TYRANNIE devient mondiale et l'exploitation touche désormais TOUS les domaines.

Les multinationales occidentales qui délocalisent, non contentes de faire plonger leurs "peuples" dans la misère, prennent un malin plaisir à exploiter la misère des autres en n'hésitant pas à les utiliser comme des esclaves qui doivent juste être heureux d'avoir du boulot.

Pensez-y car vous êtes aussi un être humain, comme tout le monde, avec le même risque de vous retrouver gros jean comme devant le jour J.

;-)
Pillage d'énergie humaine ?

Ca alors... je pensais qu'il n'y avait rien de mieux que le bon vieux travail manuel comme à l'époque ou la machine ne remplissait pas les hommes ?

Va falloir vous mettre d'accord sur ce que vous voulez :)

Du travail pour tlm comme en 1930 ? Ou du travail derrière un PC bien au chaud mais seulement pour les travailleurs les plus qualifiés ?

Cdlt

Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
@ Skoot,

Oui, je maintiens, il s'agit bien de pillage d'énergie humaine.

"Va falloir vous mettre d'accord sur ce que vous voulez"

Mais moi je sais très bien ce que veux.

Je veux un monde EQUITABLE et JUSTE où les gens pourraient être des indépendants, c'est-à-dire qui puissent vendre leurs produits crées ou des services à leur guise c'est-à-dire selon un horaire décidé par eux-mêmes; selon une production décidée par eux-mêmes; et ces paramètres étant décidés selon leurs besoins propres et pas pour assouvir le besoin d'une caste trop gourmande.

Si les indépendants n'étaient pas si oppressés avec des charges sociales intenables, non seulement il y a aurait du boulot pour tout le monde, mais en plus, ceux qui ne seraient pas engagés par un petit indépendant se lancerait plus facilement dans ce créneau et il aurait aussi du boulot plutôt que d'être dépendant du chômage et du "Système" tout court !

Quand on sait qu'aujourd'hui on exige d'une indépendant, avant même qu'il ait eu son premier client et/ou qu'il ait pu avoir la moindre rentrée, de payer des charges sociales sans tenir compte du reste,... il y a quand même un problème. Comment fait-on pour payer quelque chose alors qu'on n'a même pas encore l'argent pour le faire ? Ca, j'aimerais quand même bien qu'on me l'explique !

Rien que les charges sociales exigées en Belgique dissuadent toute personne qui serait tentée de prendre le statut d'indépendant de commencer.

Si la clique du pouvoir mondial n'avait pas sciemment organisé la faillite de toutes les petites fermes familiales aux USA au profit d'une multinationale nommée Cargill; pour ensuite sciemment démolir la PAC en Europe afin de faire la même chose (destruction des fermes familiales pour ne plus qu'avoir d'énormes exploitations), il y aurait aussi plus de boulot dans ce domaine (voir W. Engdhahl, OGM, semences de destruction) et surtout, cela ne casserait pas les prix au point qu'un produit local vendu par le plus pauvre des paysans doit être vendu plus cher que le grain "Multinational".

Nous vivons dans un monde où les indépendants et petits producteurs locaux sont ceux qui sont les plus oppressés par le système, mais où les multinationales "dictatures" du boulot ont tous les droits. 60% d'impôts sur les revenus d'un individu; 33,9% d'impôts maximum sur le chiffre d'affaire d'une multinationale (ces chiffres ont été cités lors d'un cours de droit que j'ai suivi il y a un an 1/2 environ) sans compter tous leurs montages financiers pour échapper à l'impôt que même les employés du ministère des affaires économiques ne savent pas démonter faute de juristes compétents ou disponibles (je tiens cette info d'une contrôleuse des contributions). Et concernant les indépendants, c'est pire encore. C'est équitable, ça ?

Ces multinationales sont des dictatures du boulot, de la performance et de la sacro-sainte RENTABILITE. Elles imposent des horaires; une pression psychique devenue intenable pour beaucoup afin de faire encore plus de bénéfices; sont organisées de sorte que les gens soient obligés de bosser en étant enfermés à longueur de journées et où l'air diffusé est de l'air co; où à cause de cette foutue politique qui veut qu'on soit tous des CONCURRENTS fait apparaître de plus en plus de harcèlement moral sur le lieu de travail, etc. et ce, peu importe le domaine, qu'il s'agisse de boulot intellectuel (style bureaux d'études) ou manuel (style chaînes de montages).

Délocaliser leur permet juste de mettre encore plus la pression sur les employés/ouvriers des pays où elles s'installent car la pauvreté y est bien installée et les régimes autoritaires facile à corrompre.

Ces multinationales, complices avec les grandes banques et les Etats ont totalement DESHUMANISE le monde, alors qu'il y aurait tout à fait moyen de travailler dans des conditions de travail plus humaines avec plus de bien-être, selon les besoins de chacun, et non selon les besoins démesurés de quelques-uns !

Alors oui, il s'agit bien de "pillage d'énergie humaine" !

"Du travail pour tlm comme en 1930 ? Ou du travail derrière un PC bien au chaud mais seulement pour les travailleurs les plus qualifiés ?"

Quant à cette question, c'est un raccourci d'une mauvaise foi indicible !

Tout aussi cordialement, mon cher Skoot.

;-)

Indépendant = libre

N'osez même pas en rêver mon ami
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@ Hercule,

Eh bien si, justement, j'en rêve et je ne fais que ça !

Et d'ailleurs quand tout le système se sera cassé la gueule, j'ai bel et bien l'intention de devenir IN DE PEN DANTE !

Mais tant que le système sera tel qu'il est, je ne prendrai pas ce risque, bien trop dangereux. L'indépendant est le pire esclave qui soit de nos jours, avec les Chinois, les Indiens et les Bengalis.

;-)
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Lorsqu'un système social se crashe arrivent toujours des hommes aux cheveux et aux idées courtes qui ont des solutions simples et brutales pour régler les problèmes.

Solutions qui ne marchent jamais, mais qui sont en général incompatibles avec toute forme de liberté individuelle.

Si vous voulez devenir independante et libre, je ne peux que vous suggérer d'éviter d'attendre et de commencer des aujourd'hui..
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Lorsqu'un système social se crashe arrivent toujours des hommes aux cheveux et aux idées courtes qui ont des solutions simples et brutales pour régler les problèmes.

Solutions qui ne marchent jamais, mais qui sont en général incompatibles avec toute forme de liberté individuelle.

Si vous voulez devenir independante et libre, je ne peux que vous suggérer d'éviter d'attendre et de commencer des aujourd'hui..
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
"Lorsqu'un système social se crashe arrivent toujours des hommes aux cheveux et aux idées courtes"

Et si le système s'est crashé à cause de crânes d'oeufs qui n'avaient pas le premier millimètre d'idées... où est la solution ?
Dans la nasse qu'on nous tisse, il n'y a plus de place pour un artisan libre. Au mieux un sous-traitant, à un prix "négocié" entre un extrêmement gros et un extrêmement précaire.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Et en 1970 il y avait (INSEE) 50.500.000 habitants, ainsi que bien peu de clandestins.

Il est fort possible qu'on ait créé 6 millions d'emplois, ça n'est pas incompatible avec 6 millions de chômeurs et 6 millions de retraités supplémentaires ou d'étudiants désorientés, si la population a simultanément fait +18 millions.

Question: comment fait-on consommer 67 millions quand 27 millions seulement produisent, sans leur confisquer les 2/3 ?
Si en pire, sur les 27, plusieurs sont des emplois consommateurs de budgets et non pas producteurs de richesses, ce sont entre 2/3 et 3/3 !!
C'est le rapport population active/nombre de chômeurs qui sera significatif, or ce rapport s'est réduit, ce qui veut dire que PROPORTIONNELLEMENT le travail se réduit: cqfd.
Prendre un de ces deux chiffres séparément relève simplement de l'idéologie (soit le "vent").
Totalement naif comme approche.

De tout autant la population "active" a changé.

Il y a 70 ans, les femmes ne travaillaient pas

Il y a 10 ans on partait à la retraite 3 ans plus tot.

Il y a 40 ans, la plupart des gens commençaient à travailler a 16/18 ans (maitnenant c'est plutot 23/25 ans)

Si vous prenez le taux de chomage il y a 70 ans en incluant TOUTES les femmes comme chomeuse vous verrez que le chomage n'a jamais été aussi bas.

Et de toute facon, je ne nie pas que le chomage a augmenté. Je nie simplement le thème principale de cet article: La disparition du travail à cause du remplacmeent de l'homme par la machine.

Tout étant faux dans cet article. Le travail ne disparait pas, il change.

Cdlt

Possible, mais regardons d'un peu plus près votre réponse:

Il y a 70 ans, les femmes travaillaient, mes deux grands mères étaient occupées du matin au soir, vous devriez les respecter un peu plus avant d'asséner de telles bêtises... Il faut apprendre à distinguer les mots et les concepts et ne pas tout mélanger dans un discours fait de slogans pleins de présupposés obscurs. Leur contribution n'était simplement pas comptabilisée de la même manière, mais il faut en tenir compte si on veut avoir une vision claire de la situation réelle aujourd'hui. Poursuivons.

"Il y a 10 ans on partait à la retraite 3 ans plus tot."

"Il y a 40 ans, la plupart des gens commençaient à travailler a 16/18 ans (maitnenant c'est plutot 23/25 ans)"

Ceci explique cela (et le tout crève les yeux, si je puis me permettre...) De plus, se former est un travail. Il ne vous a pas échappé que la société actuelle exige une plus grande spécialisation de la part de individus qu'il y a 40 ans ou même 10 ans. CQFD

"Si vous prenez le taux de chomage il y a 70 ans en incluant TOUTES les femmes comme chomeuse vous verrez que le chomage n'a jamais été aussi bas."

"Et de toute facon, je ne nie pas que le chomage a augmenté."

Encore une fois, il vous suffit de deux phrases pour vous contredire honteusement.

"Je nie simplement le thème principale de cet article: La disparition du travail à cause du remplacmeent de l'homme par la machine."

Eh oui, tout le monde comprend bien que les machines ne remplacent pas l'homme, mais, au contraire, créent du travail. :-) Ne nous parlez pas de naïveté, mon cher Monsieur: c'est l’hôpital qui se fout de la charité!

"Tout étant faux dans cet article. Le travail ne disparait pas, il change."

Votre habitude est de vous exprimer avec mépris en affirmant des convictions assez primaires et peu contributives. Ceci n'impressionnera que les niais. Lisez et apprenez. Prenez votre temps avant de commenter. Et tâchez de rester courtois, ça ne peut faire de mal à personne. Si?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Confondre le nombre et la taux... les additions et les divisions... le nombre de chômeurs et le taux de chômage.

Remarque: les politiciens aussi confondent le taux de l'impôt et le montant de l'impôt! Ils se permettent de dire que l'impôt n'augmente pas quand son taux reste stable mais que son assiette augmente, augmentant le montant des paiements.
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Dieu que l'expression "montrer la lune et l'abruti regardera votre doigt" prend son sens...

Mes exemples ne visaient qu'à montrer l'absurdité de votre commentaire "Population active/nombre de chomeur est le paramètre pertinent"

Par mes exemple je vous prouvais que la population active (ainsiq ue le chomage) étaient des paramètres qui n'avaient absolument pas la même signification en fonction des époques et étaient donc impossible à comparer...

Et la dessus vous me parler du travail de votre grand mère qui n'est pas pris en considération... Désespérant...

BOn on s'arrête la.

Bien à vous


Étonnant que la modération laisse passer toutes vos grossièretés. S'il n'y avait que le langage... mais il est l'inséparable reflet de la pensée et vous ne convaincrez personne de vos points de vue de cette façon, d'autant que vous ne démontrez rien et ne discutez pas les arguments mais commencez toujours par une insulte. Quel courage aussi, derrière votre clavier, de vous adresser ainsi à vos interlocuteurs! J'en déduis que face à face, vous devez être beaucoup plus doux et réservé...
J'ai perdu depuis bien longtemps l'espoir de convaincre qqu sur ce site :)

Non, j'essaie juste de vous rappeler qu'à force de vivre en vase clos (VOus restez sur vos sites "complotistes" entre complotistes) vous oubliez qu'il y a une frange largement plus importante de la population qui n'est pas d'accord avec vous :p

Je suis le petit poil à gratter qui se rappel aux consanguins que vous êtes (c'est pas une insulte, c'est une métaphore sur le fait que vous ne sortez plus à l'air libre pour entendre d'autres sons de cloches).

parait que je suis insultant donc je le précise

Bien à vous
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Nos syndicats ayant une mentralité de canuts, quand on sera obligé de faire avancer les choses de force, on aura comme d'habitude un wagon de retard comme en 40 etc. C'est bien ce qui me désole. Et ce n'est pas avec un type comme Hollandouille ou les ersatz qu'on nous proposera en remplacement que les choses bougeront d'un pouce. Est-il possible qu'un jour la France redevienne une locomotive ????? Quel gaspillage, c'est bien triste.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
"Nos" syndicats ne vivent pas de cotisations (bien faibles, peu d'adhérents) mais vivent majoritairement de dommages et intérêts attribués au tribunal par des juges ou des conseillers prud'hommaux complices.

Ils ont donc un intérêt direct aux conflits qui dégénèrent:

Dans la paix et les accords, pas un rond!
Dans les crises et les procès, le pactole !
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Cher pâris



"Nos" syndicats ne vivent pas de cotisations (bien faibles, peu d'adhérents) mais vivent majoritairement de dommages et intérêts attribués au tribunal par des juges ou des conseillers prud'hommaux complices.


Ce que vous dites est une connerie monumentale et diffamatoire.
Il est vrais que les syndicats ont de moins en moins d’adhérents dans le privé, mais toujours autant dans le publique, j’ai été syndicaliste dans une vrais fédération syndicale du privé
la fgta-force-ouvrière je ne suis plus adhérent considérant que les confédérations syndicales
ne devraient pas être financées par l’état.
J’ai aussi été juge aux prud’homme, que vous diffamez, son boulot est de juger point ; Lorsque le jugement est rendu, si il y a indemnité, elle est versée par l’employeur au(x)salarié(s), les frais d’avocat son souvent supportés par l’employeur, il arrive même que, les juges, toujours en paritaire 2 employeurs 2 salariés, déboutent le demandeur.
Ce que vous affirmer est insupportable, ce sont des déclarations comme les votres qui poussent les gens à ne plus avoir confiance en rien ni personne.
Evaluer :   1  11Note :   -10
EmailPermalink
Bonjour,
J'ai eû à subir le comportement de 3 délégués, dans un établissement para-publique.
Mon crime ? je bossais. Et je me suis fait littéralement lynché par ceux-ci au motif que je montrais le mauvais exemple !
Si vous poursuivez Pâris, je suis prêt à témoigner et à faire déposer des témoins de cette affaire.

Cordialement
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Père plexe

Vous semblez ne pas avoir compris ce que j’ai écris, vous avez été bousculé par des gens
du public, pas du privé !
Pour suivre pâris quelle idée ! ne soyez pas excessif.

Merisier
Le sentiment de supériorité est partout même un « sans dent » peu avoir le melon !
Le président du tribunal des prud'hommes de Valence était un cheminot cégétiste ?!
si il était cheminot, il ne pouvait pas être élu, les prud’hommes sont de droit privé.

Vous dites « Et ces gens-là ne sont ni des exploiteurs ni des tortionnaires ! Globalement »

Certes, mais après 44 ans d’expérience professionnelle j’ai eu affaire à de
sacrés loustics qui ne méritaient pas le titre de patron et puis combien il y a
de » patron » aujourd’hui ? nous avons surtout des « carriériste »s qui marchent sur tout le
monde, je connais bien, j’ai subit.
Quand aux artisans ils ont sciés la branche sur laqelle ils étaient assis, je viens de faire
couvrire le garage que j’ai bâti avec un copain pour la maçonnerie, j’ai eu des devis
dépassant l’imagination pour la couverture, des devis du simple au quadruple, le plus
cher 18.000 euros pour 45 m2 de couverture ?!!! j’ai donc fait couvrir en chèque emploie
service coût de l’opération 5200 euros !!! ? je peut aussi parler des remises
accordées par les fournisseurs, en ce qui me concerne, en tant que chef de chantier avant TVA on me faisait 20%, ce qui est une petite remise, dans certaines professions les remises, comme dans le bâtiment par exemple, vont jusqu’a 30 voir 40% et la liste n’est pas exhaustive.


Louis L
MI est certainement une erreur de clic je n’est jamais suivi personne c’est dans ma nature


Libertator
Certain syndicat son très politisé comme la CGT mais surtout la CFDT la lute des classes à savamment été entretenue par une majorité de grosses entreprises dans les quelles il n’y justement plus de vrais patrons avec qui ont pouvait se prendre la gueule et aller prendre un café ensemble et ensuite être d’accord, mais, ces carriéristes la les gars, ils vous marchent dessus, il faut monter au créneau, pas aboyer de loin et chier dans son béne devant sont tôlier.



Par contre messieurs, je constate que la pensée unique n’est pas seule l’apanage des
bobo de gauche, mais aussi la vôtre.

Je sens les flèches rouges qui arrivent
Cordialement
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
@ vieux 92
J'ai eu l'occasion de discuter une fois avec une employée de commerce élue aux prud'hommes. Ce qui l'a le plus choquée c'est le sentiment de supériorité de certaines personnes qui siégeaient avec elle :"on leur a donné du pouvoir sur les patrons, ils ne se sentent plus pisser !" Textuel !!!
A l'époque où j'étais artisan dans le 26, tout le monde savait que le président du tribunal des prud'hommes de Valence était un cheminot cégétiste (ce qui en soi est presque un pléonasme). Qu'est-ce que vous pesez, vous petit patron, face à un type comme ça ??? Pas lourd !
D'ailleurs ce monsieur s'était vu casser un jugement en appel à Grenoble, estimant qu'il était à la fois juge et partie car il avait rendu un jugement favorable à la cgt où il était donc lui-même affilié.
Le syndicalisme français a confisqué l'autorité des entrepreneurs et l'a transférée en partie aux prud'hommes où l'entreprise de démolition de notre tissu économique continue.
Comme me l'a dit un jour une amie avocat indépendant :"Surtout n'embauchez jamais ! En France la législation du travail n'est pas une législation de défense des travailleurs. Dans son essence, c'est une législation contre les employeurs !" Conseil que j'ai toujours suivi et je m'en suis bien porté !
J'ai trop d'exemples de copains artisan à qui ça a coûté très cher d'avoir du personnel. Et ces gens-là ne sont ni des exploiteurs ni des tortionnaires ! Globalement, ce sont des gens dégoûtés qui maintenant bossent seuls dans leur coin, c'est fort dommage. Effectivement ils n'ont plus confiance dans le système et ceux qui le représentent !




Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Père plexe

Vous semblez ne pas avoir compris ce que j’ai écris, vous avez été bousculé par des gens
du public, pas du privé !
Pour suivre pâris quelle idée ! ne soyez pas excessif.

Merisier
Le sentiment de supériorité est partout même un « sans dent » peu avoir le melon !
Le président du tribunal des prud'hommes de Valence était un cheminot cégétiste ?!
si il était cheminot, il ne pouvait pas être élu, les prud’hommes sont de droit privé.

Vous dites « Et ces gens-là ne sont ni des exploiteurs ni des tortionnaires ! Globalement »

Certes, mais après 44 ans d’expérience professionnelle j’ai eu affaire à de
sacrés loustics qui ne méritaient pas le titre de patron et puis combien il y a
de » patron » aujourd’hui ? nous avons surtout des « carriériste »s qui marchent sur tout le
monde, je connais bien, j’ai subit.
Quand aux artisans ils ont sciés la branche sur laqelle ils étaient assis, je viens de faire
couvrire le garage que j’ai bâti avec un copain pour la maçonnerie, j’ai eu des devis
dépassant l’imagination pour la couverture, des devis du simple au quadruple, le plus
cher 18.000 euros pour 45 m2 de couverture ?!!! j’ai donc fait couvrir en chèque emploie
service coût de l’opération 5200 euros !!! ? je peut aussi parler des remises
accordées par les fournisseurs, en ce qui me concerne, en tant que chef de chantier avant TVA on me faisait 20%, ce qui est une petite remise, dans certaines professions les remises, comme dans le bâtiment par exemple, vont jusqu’a 30 voir 40% et la liste n’est pas exhaustive.


Louis L
MI est certainement une erreur de clic je n’est jamais suivi personne c’est dans ma nature


Libertator
Certain syndicat son très politisé comme la CGT mais surtout la CFDT la lute des classes à savamment été entretenue par une majorité de grosses entreprises dans les quelles il n’y justement plus de vrais patrons avec qui ont pouvait se prendre la gueule et aller prendre un café ensemble et ensuite être d’accord, mais, ces carriéristes la les gars, ils vous marchent dessus, il faut monter au créneau, pas aboyer de loin et chier dans son béne devant sont tôlier.



Par contre messieurs, je constate que la pensée unique n’est pas seule l’apanage des
bobo de gauche, mais aussi la vôtre.

Je sens les flèches rouges qui arrivent
Cordialement
Evaluer :   1  2Note :   -1
EmailPermalink
vieux92,

Vous suivez un membre, un certain "Mi", zéro commentaire, zéro réponse, aucun commentaire posté.
Vous suivez donc en aveugle, un ectoplasme.
Voilà qui me rassure quand au discernement de certains juges prud'hommaux.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Père plexe

Vous semblez ne pas avoir compris ce que j’ai écris, vous avez été bousculé par des gens
du public, pas du privé !
Pour suivre pâris quelle idée ! ne soyez pas excessif.

Merisier
Le sentiment de supériorité est partout même un « sans dent » peu avoir le melon !
Le président du tribunal des prud'hommes de Valence était un cheminot cégétiste ?!
si il était cheminot, il ne pouvait pas être élu, les prud’hommes sont de droit privé.

Vous dites « Et ces gens-là ne sont ni des exploiteurs ni des tortionnaires ! Globalement »

Certes, mais après 44 ans d’expérience professionnelle j’ai eu affaire à de
sacrés loustics qui ne méritaient pas le titre de patron et puis combien il y a
de » patron » aujourd’hui ? nous avons surtout des « carriériste »s qui marchent sur tout le
monde, je connais bien, j’ai subit.
Quand aux artisans ils ont sciés la branche sur laqelle ils étaient assis, je viens de faire
couvrire le garage que j’ai bâti avec un copain pour la maçonnerie, j’ai eu des devis
dépassant l’imagination pour la couverture, des devis du simple au quadruple, le plus
cher 18.000 euros pour 45 m2 de couverture ?!!! j’ai donc fait couvrir en chèque emploie
service coût de l’opération 5200 euros !!! ? je peut aussi parler des remises
accordées par les fournisseurs, en ce qui me concerne, en tant que chef de chantier avant TVA on me faisait 20%, ce qui est une petite remise, dans certaines professions les remises, comme dans le bâtiment par exemple, vont jusqu’a 30 voir 40% et la liste n’est pas exhaustive.


Louis L
MI est certainement une erreur de clic je n’est jamais suivi personne c’est dans ma nature


Libertator
Certain syndicat son très politisé comme la CGT mais surtout la CFDT la lute des classes à savamment été entretenue par une majorité de grosses entreprises dans les quelles il n’y justement plus de vrais patrons avec qui ont pouvait se prendre la gueule et aller prendre un café ensemble et ensuite être d’accord, mais, ces carriéristes la les gars, ils vous marchent dessus, il faut monter au créneau, pas aboyer de loin et chier dans son béne devant sont tôlier.



Par contre messieurs, je constate que la pensée unique n’est pas seule l’apanage des
bobo de gauche, mais aussi la vôtre.

Je sens les flèches rouges qui arrivent
Cordialement
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
ce genre d'inscrit ne répond pas, ne commente pas, mais alors qu'est-ce qu'il décoche !! Des vrais cupidons. Des pleins carquois chaque jour.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Il me semble au contraire que ce sont les syndicats politisés déconnectés de la réalité et les juges et conseillers prud'hommaux qui exercent une justice de classe sans aucun respect de l'état de droit qui poussent les gens à ne plus avoir confiance en rien ni personne, et certainement pas dans la prétentue justice de ce pays !
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Père plexe

Vous semblez ne pas avoir compris ce que j’ai écris, vous avez été bousculé par des gens
du public, pas du privé !
Pour suivre pâris quelle idée ! ne soyez pas excessif.

Merisier
Le sentiment de supériorité est partout même un « sans dent » peu avoir le melon !
Le président du tribunal des prud'hommes de Valence était un cheminot cégétiste ?!
si il était cheminot, il ne pouvait pas être élu, les prud’hommes sont de droit privé.

Vous dites « Et ces gens-là ne sont ni des exploiteurs ni des tortionnaires ! Globalement »

Certes, mais après 44 ans d’expérience professionnelle j’ai eu affaire à de
sacrés loustics qui ne méritaient pas le titre de patron et puis combien il y a
de » patron » aujourd’hui ? nous avons surtout des « carriériste »s qui marchent sur tout le
monde, je connais bien, j’ai subit.
Quand aux artisans ils ont sciés la branche sur laqelle ils étaient assis, je viens de faire
couvrire le garage que j’ai bâti avec un copain pour la maçonnerie, j’ai eu des devis
dépassant l’imagination pour la couverture, des devis du simple au quadruple, le plus
cher 18.000 euros pour 45 m2 de couverture ?!!! j’ai donc fait couvrir en chèque emploie
service coût de l’opération 5200 euros !!! ? je peut aussi parler des remises
accordées par les fournisseurs, en ce qui me concerne, en tant que chef de chantier avant TVA on me faisait 20%, ce qui est une petite remise, dans certaines professions les remises, comme dans le bâtiment par exemple, vont jusqu’a 30 voir 40% et la liste n’est pas exhaustive.


Louis L
MI est certainement une erreur de clic je n’est jamais suivi personne c’est dans ma nature


Libertator
Certain syndicat son très politisé comme la CGT mais surtout la CFDT la lute des classes à savamment été entretenue par une majorité de grosses entreprises dans les quelles il n’y justement plus de vrais patrons avec qui ont pouvait se prendre la gueule et aller prendre un café ensemble et ensuite être d’accord, mais, ces carriéristes la les gars, ils vous marchent dessus, il faut monter au créneau, pas aboyer de loin et chier dans son béne devant sont tôlier.



Par contre messieurs, je constate que la pensée unique n’est pas seule l’apanage des
bobo de gauche, mais aussi la vôtre.

Je sens les flèches rouges qui arrivent
Cordialement
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
@ vieux 92
Mdr ! 4 fois le même commentaire, vous faites fort : 9h04; 9h06; 9h07; 9h08...
Cela dit, je trouve que le monde du travail, du moins en France est totalement pourri, ou alors c'est dans la nature de l'homme d'être le plus souvent un mange-merde, excusez-moi l'expression. Mais je crois que dans un pays comme le notre, tout est tellement encadré que c'est un paradis pour toutes les déviances.
Avant de se mettre à son compte, le futur indépendant doit faire un stage (chambre de métiers/commerce). Je pense qu'avant d'embaucher le "patron" devrait également suivre un stage pour le sensibiliser au relationnel avec des employés. Idem dans la fonction publique ou assimilé. N'est pas chef qui veut ! J'ai connu des types qui n'avaient pas dépassé le stade de 2nde classe à l'armée et qui dirigeaient des équipes.... C'est dire...
Quant aux qqs syndicalistes que j'ai pu croiser ou fréquenter de près ou de loin, dans l'ensemble des grandes gueules, des meneurs (vers quoi ?) à qui on a donné le pouvoir de foutre le bordel pour exister. On est plus dans la pathologie que dans la réalité du travail.
C'est d'ailleurs pour ça que nous pédalons dans la choucroute et qu'on arrive pas à avancer au pays des privilèges et des grèves.
Cela dit, dès qu'on donne une once de pouvoir à un individu, attention à ce qui peut arriver !!!
On enlève toutes les étiquettes, (patron, ouvrier, avocat, médecin, homme politique....) et il ne reste que des hommes. Autant il y a des gens formidables, autant il y a des abrutis de la dernière espèce. Partout et à tous les niveaux.




Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Les comptes des syndicats sont (très) opaques.

Les cotisations étant déductibles de l'IRPP, on les connait et les estime à 190 millions.
(en comparaison, les Italiens, les Anglais et les Allemands prélèvent chacun plus d'un milliard de cotisations)

Pourtant le "chiffre d'affaire" ou les sommes brassées ou gérées se comptent en poignées de milliards...

"ce sont des déclarations comme les votres qui poussent les gens à ne plus avoir confiance en rien ni personne"

Ce n'est pas un but mais si c'était le cas, alors ce serait un acte de charité. Chacun bâtit ses opinions au fil du temps et des rencontres, au fil des lectures et des informations. Si j'ai un jour modestement participé à l'ouverture des yeux de quelqu'un, tant mieux. Mais ça ne justifierait aucune flagornerie.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@ merisier

la France s'est suicidée
http://www.albin-michel.fr/Eric-Zemmour-a-Deauville-EAN=9782226254757
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Le changement technologique servait surtout à sortir l'Homme de sa condition misérable, à l'époque où les mineurs se remplissaient les poumons de crasses et se prenaient des coups de grisou...
à l'époque où les ouvriers mouraient par dizaines sur les chantiers...

Les machines ont réduit considérablement la souffrance humaine.

Aujourd'hui, il existe encore quelques métiers "à souffrance" (genre pompiers, serveurs, urgentistes), mais la plupart des travaux sont assez confortables... au pire peut-on y souffrir d'un excès de confort (problèmes de dos à force de rester assis).

Les machines vont remplacer ces travaux aussi. A présent, il ne s'agit plus de réduire la souffrance, mais de réduire l'Homme.

90% du travail d'un avocat peut être exécuté par une machine.....or je ne pense pas que les avocats souffrent autant que les mineurs.
Des articles de presse ont déjà été rédigés automatiquement par des ordinateurs.... bye bye les journalistes ?
Voitures robotisées ? fini les conducteurs de taxi... (quand on voit comment certains roulent, on ne s'en plaindra pas forcément)
Evaluer :   5  1Note :   4
EmailPermalink
"fini les conducteurs de taxi... (quand on voit comment certains roulent, on ne s'en plaindra pas forcément)"

Si leur conduite vous déplaît, rien ne vous interdit d'en descendre avant l'adresse fixée.

Se plaindre gratuitement, en jugement de valeur à l'emporte-pièce, à l'égard de toute une corporation indistinctement... c'est nul!
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
je parle en tant qu'usager de la route, quand chaque fois que je passe près de la gare du Midi je frôle l'accident parce que ces gens changent de file sans prévenir, foncent dans le tas....

et vous jugez mon commentaire sans même demander d'argumentation, c'est encore plus nul, bravo.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
On vous "fonce dessus" chaque jour ... et vous êtes encore là.
Pire: la totalité de la profession se comporte de la même manière.
Et chaque jour pareil. Depuis des décennies peut-être.

J'en déduis que tout est normal, dans la norme. Tout est standard, comme d'habitude.

Que vous ressentiez la peur, vous concerne intimement.
La raison pourrait pourtant vous faire admettre que la ville vit sa vie, les autres se déplacent et la circulation suit son cours.

De là à dire que toute une profession écrase chaque jour des passants qui ont eu le tord de ne pas monter à bord, laisse supposer que chaque jour cette profession perd son temps, son outil de travail et ses licences de travail dans des accidents.

Quand l'hypothèse ou le sentiment ne colle pas aux observations, on change l'hypothèse.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ Ralph Z
Le relationnel et le respect entre "patrons" et "ouvriers" n'a pas d'âge.
Savez-vous que Gustave Eiffel s'est jeté dans une rivière pour sauver la vie d'un ouvrier tombé à l'eau et qui ne savait pas nager ?
Pendant le chantier de la tour qui porte son nom, Gustave Eiffel peut se vanter de n'avoir eu aucun accident mortel.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Excellent! Enfin, quelqu'un explique clairement la nature de la crise! Et après le travail, c'est la notion de propriété qui sera bouleversée...
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
"Lorsqu'un système social se crashe arrivent toujours des hommes aux cheveux et aux idées courtes" Et si le système s'est crashé à cause de crânes d'oeufs qui n'avaient pas le premier millimètre d'idées... où est la solution ? Lire la suite
Pâris - 16/10/2014 à 11:51 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
01 avr.Louis L.
20 ans de rigueur,.............. pas pour la pléthorique fonction publique, sans oublier ses retraités avec 75% du dernier salaire c'est à dire , ...
Non, la France n’est pas en guerre! Slobodan Despot
27 marsLouis L.
Il serait aussitôt banni .
Non, la France n’est pas en guerre! Slobodan Despot
25 marsSebastien H2
Bravo, cet article est extraordinaire; il se situe au-dessus de la mêlée! Quel courage pour oser écrire un tel papier "contrarien". Aucun journaleu...
Confinement : forcément, ça va bien se passer
24 marsdilapidor
Le gouvernement a quand même été efficace sur un point. Augmentation de l'indemnité de logement de 33% pour les députés. Dépenses de cabinets entre...
L’effondrement et la sidération
21 marsblitzel1
Le "bobo à trottinette", tout juste; c'était déjà grave de voir celà (à pile en plus). Vendredi 13 le Jour où tout a commencé, le jour de ...
L’effondrement et la sidération
21 marsClepsidre
Jamais le moment n'a été aussi fort où l'on doit prendre conscience que la seule richesse que l'on possède est l'instant présent ; et surtout ensem...
Pourquoi payer des impôts quand il leur suffit d’imprimer de l’arge...
21 marsClepsidre
Sans aller jusqu'au possible utopique de cette solution qui ne sera pas du tout viable à long terme, il est en effet possible en certaines très gra...
Coronavirus : d’une pierre, quatre coups
21 marsClepsidre
C'est effectivement, brossé par vous, un portrait fidèle de l'humanité en devenir. Toutes ces décennies à somnoler sur le lit si imparfait...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX