Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Au Japon, les ventes de coffres-forts explosent

IMG Auteur
Publié le 03 mars 2016
645 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 7 votes, 4,9/5 ) , 1 commentaire
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
1
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Article du Jour

 

Craignant que la folie des taux d’intérêt négatifs ne gagne aussi la gestion de leurs comptes de dépôt personnels, les épargnants nippons sont de plus en plus nombreux à retirer leur argent des banques pour le conserver chez eux dans un coffre-fort tout neuf.

L’histoire se répète. Déjà en 1998, alors que l’Asie traversait une grave crise économique (dont elle ne s’est d’ailleurs jamais vraiment remise), les Japonais s’étaient rués en masse chez les vendeurs de coffres-forts qui avaient vu leurs chiffres d’affaires doubler d’un mois sur l’autre. À l’époque, c’était surtout le risque de défaut des banques qui faisaient craindre aux habitants de l’archipel de voir disparaître leurs économies.

Cette fois, le boom des ventes de coffres est plus simplement une conséquence inattendue de la politique de taux négatifs engagée il y a quelques semaines par la BoJ (Bank of Japan). En effet, devant l’érosion probable de leurs propres réserves, plusieurs grandes banques commerciales nippones semblent bien décidées à en répercuter le coût sur leurs clients. Notez bien que le contraire aurait été bien plus étonnant…

Profitons-en pour relever au passage une anecdote amusante que l’on doit à l’un des journaux économiques les mieux établis dans le paysage français, à savoir Les Échos. En effet, le prestigieux quotidien n’a pas hésité à annoncer que la Bank of Tokyo-Mitsubishi UFJ aurait baissé son taux annuel de rémunération sur les dépôts de 0,020% à 0,001% pour, justement, tenir compte de la dernière bonne idée de la BoJ. Sauf que, s’il est vrai que cette banque a bel et bien fait passer son taux de rémunération des comptes de dépôt de 0.02 à 0.001% par an… elle l’a fait il y a environ 14 ans, en avril 2002 ! Et il s’agissait alors de compenser l’augmentation des primes d’assurance des dépôts.

Comme quoi, les errements dans lesquels se noient les banques centrales depuis une quinzaine d’années se ressemblent tellement que même les plus grands en viennent à prendre les effets d’une crise pour ceux d’une autre.

Et les coffres-forts dans tout ça, vous demandez-vous ? C’est simple, n’ayant plus confiance dans le système bancaire depuis un moment déjà, les Japonais restent relativement sourds aux appels au calme de leurs autorités, et ils redoutent surtout que leurs propres comptes de dépôt soient désormais eux-aussi frappés de taux d’intérêt négatifs. Au mieux, ils pressentent une forte hausse des frais bancaires, en particulier sur les retraits, car ils supposent (à juste titre) que les banques n’auront surement pas envie de se défaire de leurs liquidités au moment où elles en ont le plus besoin.

Alors, pour prendre de vitesse ces éventuelles futures restrictions, les particuliers retirent tout ce qu’ils peuvent et stockent tout simplement des liasses de billets chez eux. Et c’est là qu’interviennent les marchands de coffres-forts, car outre la criminalité qui a nettement progressé ces vingt dernières années, les Japonais craignent également les catastrophes naturelles relativement fréquentes sur l’archipel, qu’il s’agisse de séismes ou d’éruptions volcaniques, susceptibles de raser des villes entières comme ce fut le cas à Kobe en 1995.

Évidemment, le gouvernement et même la BoJ sont assez contrariés par cet engouement soudain pour la thésaurisation domestique des particuliers nippons, car ils avaient plutôt espéré que la peur de perdre leur argent « non-investi » allait inciter les épargnants à le déplacer vers des placements un peu plus risqués, comme la bourse par exemple. Laquelle en a bien besoin : l’indice Nikkei a perdu plus de 15% depuis le début de l’année.

Mais les Japonais ont également perdu toute confiance envers le marché des actions qui a ruiné plus d’une famille à la fin des années 1990 et dont les séquelles perdurent encore aujourd’hui. Et même si on annonçait une entrée en bourse des fabricants de coffres-forts, il est peu probable que les particuliers retrouvent le chemin des salles de cotation avant un bon moment encore.

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Japon | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Japon | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,9 (7 votes)
>> Article suivant
Jean-François Faure est le président d’AuCOFFRE.com, un service en ligne de placement en or physique avec garde en coffres fondé en 2007. Afin de guider au mieux les épargnants intéressés par les matières tangibles, il édite le blog LORetLARGENT.info, crée régulièrement des livres blancs sur des sujets pointus. Il a publié en 2011 un livre intitulé L’or, un placement qui (r)assure.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Je résume, pour voir si je comprends bien.

1. Les banques centrales s'engagent dans une politique de taux négatifs pour forcer les épargnants à "désépargner", à consommer et à investir leur argent pour relancer les économies moribondes,

2. Lesdits épargnants sortent du cash des banques pour ne pas payer les taux d'intérêts négatifs et les stockent dans des coffres, ce qui est rationnel,

3. Les gouvernements vont interdire le cash.

Cela nous mêne où, ce petit jeu du chat et de la souris ?
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Je résume, pour voir si je comprends bien. 1. Les banques centrales s'engagent dans une politique de taux négatifs pour forcer les épargnants à "désépargner", à consommer et à investir leur argent pour relancer les économies moribondes, 2. Lesdits épar  Lire la suite
FLYTOX - 03/03/2016 à 06:25 GMT
Note :  8  0
Top articles
Derniers Commentaires
Une mère de Wuhan s'exprime: "Pas de lits, pas de médicaments, que ...
23 févr.Saphir2
Rien de tout ça dans mon petit écran, un type qui se tire sur la nouille sur le net, c'est nettement plus important selon nos chers médias.
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
21 févr.Saphir
https://www.fawkes-news.com/2020/02/des-scientifiques-ont-bien-cree-des.html
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
21 févr.Saphir
A qui profite le crime. :D
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
21 févr.Saphir
Mais c'est un mal nécessaire lorsque le souhait de certains est l'effondrement de l'économie mondiale, pour balayer la fiat money d'un revers de ma...
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
14 févr.Pouf12
Des sources nombreuses (pas forcément fiables) évoquent pour le coronavirus des séquences de protéines qui n'auraient rien à faire dans son génome....
Le robot fait pour vous !
10 févr.Fortuna
Si ca ne vous flanque pas la trouille... Pas de ca chez moi
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
05 févr.JR7
Si il me semble que certaines théories dites complotistes méritent attention et réflexion, comment admettre qu'un tel type de virus puisse être mis...
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
04 févr.FLYTOX1
Il y avait un temps ou "Made in China" signifiait "de mauvaise qualité" ... Je me demande ce qu'on dira demain du "made in China", et particulièrem...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX