Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Au secours! Belle-Maman a acheté des Bitcoins!

IMG Auteur
Publié le 05 février 2018
2272 mots - Temps de lecture : 5 - 9 minutes
( 0 vote, 0/5 ) , 1 commentaire
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
1
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editorial du Jour


Il est temps de remonter à nouveau cet article puisque l'effondrement des cryptos atteint aujourd'hui un nouveau point, avec les nouvelles initiatives des Etats, ici et là.

Je ne veux pas vous inciter à acheter ni à vendre quoi que ce soit, mais si vous voulez passer à l'action, faites le intelligemment (eu égard la méthode ET eu égard l'intermédiaire).

Je pense que nous sommes définitivement à la croisée des chemins que j'évoquais dans la fin de cet article que je publiais il y a deux mois. Entre temps Belle-Maman a acheté des Bitcoins...

Voilà l'article publié il y a 10 semaines, qui s'intitulait à l'époque: Au secours! Maman veut acheter des Bitcoins!

"J'ai commis ce vendredi une vidéo sur l'analyse technique du Bitcoin. Suite aux très nombreuses réactions enthousiastes, j'ai décidé de prendre ma plume et mes responsabilités en vous dévoilant ma conviction sur ce phénomène.


  • Pourquoi cet article sur les cryptomonnaies?

Hum... hum... (raclement de gorge), voilà j'ai appelé sobrement cet article:

"Méthode d’investissement à l’usage de tous ceux qui n’arrivent plus à résister à la tentation, alors même qu’ils n’ont pas vraiment envie d’acheter quelque chose qu’ils ne comprennent pas mais qui se disent qu’il serait ballot de ne pas participer à l’orgie »


J'aime la simplicité.

Tous les jours, plusieurs fois par jour, on me sollicite afin que je réalise l’analyse technique du Bitcoin, de l’Ethereum, du Ripple ou autre cryptomonnaie.
Je déjeunais tranquillement hier matin avec Belle-Maman lorsqu’elle me relata son étrange entretien avec un brillant doctorant (en je-ne-sais-plus-quoi). Celui-ci venait de mettre en suspens sa thèse afin de se consacrer pleinement à son activité ultra lucrative de spéculateur sur cryptomonnaie.
L’incrédulité me frappa.

Belle-Maman, instruite, diplômée, sensée, la soixante-dizaine alerte, se préparait à franchir le pas. Les moins jeunes d’entre nous connaissent cet adage du siècle dernier, selon lequel, lorsque la concierge ou le chauffeur de taxi encourage à investir en Bourse, il est temps de tout vendre.

Comme une vie défile devant les yeux hagards de celui qui va mourir, je vis défiler les centaines de demandes d’analyse technique sur Bitcoin fraîchement reçues.

Que faire face à ce dilemme et face à ma méfiance naturelle pour tous les actifs en situation de bulle manifeste ?

Je me suis alors imaginé hier matin dans la situation où mes enfants, tous justes adolescents, m’informeraient qu’ils envisagent de passer à l’acte avec leur amoureux. Tous les parents comprendront pourquoi mes yeux se révulsent pendant que je défaille élégamment, à l'écriture de ces mots.

Evidemment, j’y serais pleinement opposé, mais n’est-il pas de mon devoir de leur expliquer voire de leur procurer les moyens de se protéger? Souvenez-vous du procès fait au Pape Jean-Paul II, en son temps.

Veuillez pardonner cet exemple cru, mais c’est pour cette raison justement que j’ai pris le parti d’écrire cet article : vous voulez spéculer sur les cryptomonnaies ? Vous voulez acheter des Bitcoins ? D’accord. Sachez que certains voient le bitcoin à 1 million de dollars, d’autres le voient à 0… Et si vous en êtes bien conscients, et que vous voulez vraiment le faire, voilà comment je m’y prendrais pour faire les choses le plus prudemment et efficacement possible.

  • Qu’est-ce qu’un Bitcoin ?

Si vous avez vécu sur une autre planète financière, il est en effet possible que vous ne connaissiez pas le mot. Le Bitcoin (prononcer : « Bitcoïne » en forçant bien sur le « oïne ») est la plus célèbre des cryptomonnaies, monnaie virtuelle, dont les transactions sont gardées en mémoire par une chaîne d’ordinateurs (« Blockchain »), ce qui rend vérifiable, traçable la détention et les paiements en Bitcoins.

On ne peut pas falsifier des milliers d’ordinateurs comme on peut maquiller un grand livre de comptes. Si vous en avez l’envie et les moyens, vous pouvez d’ailleurs investir dans l’outil informatique permettant de participer au « minage » ou « mining » et donc faire partie du processus de création et de vie du Bitcoïn (vous serez payé en Bitcoins pour cela, et à la hauteur de votre contribution au fonctionnement du système).

Il faut avouer que la mariée est belle. Imaginez plutôt. Introduite en 2009 pour 0.00071€ (la pièce… pas la mariée), l’unité virtuelle vaut maintenant 14.890€. Ou si vous préférez, introduite à 0.001$, le Bitcoin vaut maintenant 16100$.
Pour vous faire vraiment mal, imaginez que vous ayez investi 100€ en Bitcoins à l’origine, vous auriez acquis 140847 bitcoins, ce qui au cours actuel, ferait de vous l’heureux propriétaire de 2.097.1830.98€. Oui, vous seriez deux fois milliardaire en euros, faisant de vous une des plus grosses fortunes françaises.


  • Faut-il acheter des Bitcoin, de l'Ethereum, du Ripple ou autre Litecoin?


Je ne souhaite pas ici vous inciter à investir en cryptomonnaie, je ne suis pas qualifié pour le faire. Des professeurs, des Nobels et autres spécialistes ont fait un travail exhaustif sur le thème. Une chose est sûre, il y a des avis dytirambiques , et d’autres qui sont absolument rédhibitoires.

Parmi les éléments les plus séduisants, on peut retenir qu’il s’agit d’une monnaie qui échappe au contrôle des Etats et des Banques Centrales. Il n’est pas possible de faire fonctionner la planche à billets pour se redonner une virginité financière. Du coup, il n’est pas possible pour les Etats d’alléger le poids pachydermique de leur dette publique, en créant de l’inflation ce qui réduit la valeur réelle de ce qu’ils vous doivent (mais qui réduit aussi votre pouvoir d’achat).

Je précise tout de suite, car il faut le savoir, la création monétaire de Bitcoins existe, elle est gérée par un algorithme qui distille des "pièces" selon un rythme prévu depuis l’origine. Et la quantité maximale de Bitcoins, la masse monétaire finale, est déjà connue. Il y en a environ 17 millions en circulation actuellement, et il y en aura, à terme 21 millions (ce sera en 2142, c’est d’une précision métronomique).

Les acheteurs de Bitcoin sont souvent séduits par les idées libertariennes -ne pas confondre avec les idées libertines- comprenez allergiques à toute entrave aux libertés individuelles, et shootés à l’idée que tout ce qui limite le libre-arbitre et la liberté d’agir devrait être prohibé.
Nous avons donc un « bon client » ici, un client qui a fait son apparition en 2009, en pleine crise des Subprimes lors de laquelle Wall Street, les banques, les Etats dispendieux furent voués aux gémonies.

Je l’ai dit, je ne cherche pas à être exhaustif, je relève les éléments les plus marquants pour moi. Parmi ceux-là, il faut savoir que le coût environnemental du minage et des transactions sur Bitcoins est colossal. Chaque transaction faisant intervenir une chaîne d’ordinateurs sans parler de la production elle-même, qui est gérée par un processus complexe de « fermes d’ordinateurs ». On évalue la consommation énergétique nécessaire au système Bitcoin équivalente à la consommation moyenne de 159 pays (dont l’Irlande). C’est le prix de l’infalsifiabilité des données, elles sont gravées « partout » dans des milliers d’ordinateurs!

Autre élément préoccupant, les chiffres divergent mais on considère que près de la moitié des Bitcoins est détenue par moins de 1000 personnes. Autrement dit, c’est un marché hyper concentré aux mains d’une poignée de personnes. Ces personnes en cas d’entente, peuvent présider à la destinée de la célèbre monnaie crypto. Pas génial lorsque l’on a été créé afin d’être un système décentralisé, échappant à toute manipulation crasse.

Ajoutons à cela, pour finir que la précarité légale de l’objet est assourdissante. Que ce passera—t-il si les Etats décident de mettre fin légalement aux transactions sur Bitcoins ? Que se passera t-il si on interdit le minage pour des raisons environnementales ? Si cela arrive, allez-vous rejoindre le maquis  de la Résistance informatique ou bien vous asseoir sur vos rêves de fortune ?  
Que se passera-t-il si les impôts deviennent rédhibitoires sur les transactions en Bitcoins ? Que se passera-t-il si les autorités décident que l’utilisation et le mining des Bitcoins doivent être prohibés car ils facilitent les transactions criminelles (il faut savoir que c’est une raison du succès du Bitcoin car les détenteurs ne sont pas des personnes, mais des adresses)? Que se passera-t-il le jour où les gros détenteurs historiques, sacrifieront leurs grandes idées libertariennes sur l’Autel de l’avidité (bref, si ils s’entendent pour vendre tout et partir avec les sous)? Que se passera-t-il si vous perdez votre clé USB ou que votre ordinateur est volé, ou que votre site préféré de minage est hacké (64 millions de dollars de butin pour les hackers de la plateforme de minage NiceHash le 6 décembre 2017) ?
Enfin, pourquoi investir en Bitcoin, plutôt qu’en or, dont la réputation est universelle, les qualités inimitables et les stocks naturellement limités (l'or est utilisé et accepté en paiement depuis des millénaires par des milliards d'individus) ?

Beaucoup d’interrogations auxquelles vous seul pouvez répondre.

Puisque j’ai été interpellé sur le sujet, je vais vous confier mon sentiment. Je vous encourage à ne PAS investir votre argent en Bitcoin si vous n’avez pas compris tous les aspects du phénomène. Chacune des critiques énumérées peut se transformer en lame de fond qui emportera votre épargne, vous laissant sur le carreau. L'AMF a mis en garde très récemment contre le phénomène.

Vous devez finalement répondre à une question, une seule, la cryptomonnaie est-elle une énorme bulle financière ou bien une révolution copernicienne qui va ringardiser les monnaies classiques ?

Imaginons donc que vous décidiez de passer à l’acte, voilà ce que moi je ferais, et que vous pouvez adapter selon votre niveau en analyse technique, vos moyens, vos convictions, vos objectifs…

  • Quelle méthode pour acheter, investir, spéculer avec les Bitcoins?

Si vous voulez spéculer et trader avec les Bitcoins

Cas 1-

Vous avez une très solide expérience de trading Intraday (vous achetez et vendez dans la journée), vous gérez parfaitement vos plans de trades et vos stop-loss… Dans ce cas, vous pouvez vous amuser à spéculer sur le Bitcoin, l’Ethereum, le Litecoin, le Ripple… etc.

Ma formation intégrale peuvent vous aider pour cela. En effet, l’analyse technique s’applique merveilleusement bien au trading des cryptomonnaies, comme tout ce qui a un prix. J’insiste sur le principe de l’Intraday, vous devez pouvoir dormir tranquille et ne pas vous réveiller un matin en apprenant qu’une mesure légale a été entreprise à l’encontre des cryptomonnaies…etc.

Cas 2-

Vous n’avez pas d’expérience solide, vous découvrez l’analyse technique et le phénomène Bitcoin. Vous ne devez PAS spéculer sur le Bitcoin, à moins que vous le fassiez avec l’idée que vous pouvez tout perdre tout en arborant un large sourire. Car soyons clair, si vous n’êtes pas expérimenté, vous allez sans doute perdre de l’argent, voire tout perdre. Il m’arrive exceptionnellement de jouer au Loto, je le fais en sachant que je vais perdre la somme jouée.

Si vous voulez investir pour le long terme avec les Bitcoins:


Vous avez compris tous les dangers du Bitcoin et vous décidez en connaissance de cause d’investir une partie de votre épargne en Bitcoin.

Cas 1-

Vous pouvez utiliser la méthode d’investissement programmée. Il s’agit d’investir tous les mois (par exemple chaque 15 du mois), une somme fixe, invariablement. Mettons 100€ (oui, il est possible d’acheter des fractions de Bitcoin et pas forcément un Bitcoin « entier » à chaque fois).
Si entre le mois de janvier et le mois de février, le Bitcoin a pris de la valeur, vous êtes content parce que les Bitcoins en votre possession ont pris de la valeur et vous vous êtes enrichis. Si entre janvier et février, le Bitcoin a perdu 30% (comme il l’a déjà fait), vous êtes heureux de vous procurer plus de Bitcoins en février que vous ne vous en êtes procurés en janvier (car le prix est bradé). Votre stock de Bitcoin progresse rapidement, et vous en tirerez tous les avantages lorsque la valeur du Bitcoin se remet à monter (s’il se remet à monter).

Cas 2-

Vous utilisez la méthode d’accumulation rationnelle (module de formation qui vient de sortir) et qui s'applique merveilleusement bien aux cryptomonnaies.

  • Concrètement, comment cela se passe-t-il ?

Je ne voudrais pas vous influencer dans votre décision, car si vous êtes arrivés ici, paradoxalement, vous n’avez pas encore eu suffisamment de temps pour digérer tous les aspects du phénomène.  Mais il vous suffit de faire une petite recherche « comment acheter des Bitcoins ? » sur Google pour trouver toutes les informations nécessaires.
Vous devez savoir que vous avez besoin d’un intermédiaire (il y en a pléthore), vous devrez connecter votre compte bancaire ou votre carte bleue à cet intermédiaire afin de pouvoir effectuer des paiements. Puis vous avez besoin d’un porte-monnaie qui peut être matériel (votre ordinateur, un disque dur) ou en ligne (avec votre intermédiaire par exemple) pour stocker vos unités de cyptomonnaie.

  • Le mot de la fin, pour moi :

Je vous avouerai que j’ai une méfiance viscérale et naturelle pour les actifs, lorsqu’ils sont en situation de bulle. Et si on utilise les outils purement techniques (c'est-à-dire ceux des analystes techniques), il y a une véritable bulle sur le Bitcoin. Cette bulle explosera, c’est une certitude. La question est double : quand explosera la bulle ? Après l’explosion les cours remonteront-ils par la suite pour inscrire de nouveaux records ? Si c'est le cas, il faut que vous soyez encore là pour en racheter à vil prix donc n'investissez pas tout votre pécule d'un coup.

Pour ceux qui arrivent pour la première fois et qui découvrent mon travail, voilà mon module gratuit d'initiation à l'analyse technique (vidéo de 30 minutes, livre au format numérique, exercices corrigés), ce module a aidé plus de 5000 investisseurs débutants a être plus performants.

  • Place à la vidéo!
 ...
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Tradosaure est économiste de formation et passionné d'analyse technique. Il est directeur de publication du site www. tradosaure-trading.blogspot.com, dédié à l'analyse graphique et technique des marchés. Il collabore actuellement avec le broker CMC markets a qui il fournit des séminaires de formation ainsi que des webinaires à l'usage des traders. Il travaille également en étroit partenariat avec la société AuCoffre dans le cadre de la newsletter ainsi que lors des conférences annuelles.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Cet article représente un point de vue stéréotypé et un peu léger à mon avis.

La soi distante consommation du minage du bitcoin égale à 159 pays dans le monde est un mensonge éhonté soit de la part de personne mal informée soit issu de personnes voulant dénigrer volontairement le BTC. Le minage du BTC (qui n'est qu'une des 1500 crypto monnaies existantes à ce jour) est moins élevée que l'ensemble des distributeurs de billet dans le monde.
De plus beaucoup de cryptos n'ont pas besoin d’être "minées". En outre les progrès technologiques font que ces consommations seront de plus en plus faibles, comme cela a toujours été le cas pour toutes les nouvelles innovations technologiques dans l'histoire. Cet argument est utilisé par le système bancaire, relayé par la presse, voyant son monopole en danger.

L'argument consistant à dire que 1000 personnes détiennent 50 % des BTC ne tient pas compte que le BTC est et sera de moins en moins la seule crypto monnaie utilisée dans le monde (1500 à ce jour). Et c'est toujours mieux que le système bancaire détenu et contrôlé par une petite poignée de banquiers seulement.

L'argument de "bulle" est faux car une bulle repose sur rien et le BTC lui repose sur la rareté et son marché qui ne fait que s'étendre et sera de plus en plus utilisé (21 million de BTC pas un de plus possible), alors que les Tulipes d'antan étaient non-quantifiables et non-pérennes par nature, d’où l'éclatement.de la dite bulle.
Lorsque le BTC était à 1 USD, les mêmes disaient que c'était une bulle, à 100 USD ils disaient la même chose, à 1000 USD toujours la même chanson et aujourd'hui que le BTC est à 7.000 USD la "bubulle" est encore chantée par ses détracteurs. Et bien non ce n'est toujours pas une bulle, la preuve le marché augmente et des fortes corrections ont déjà eu lieu, comme en ce moment. Les corrections succesives démontrent qu'il s'agit bien autre chose qu'une bulle, il s'agit d'un nouveau marché d'actifs et qu'il s'assainit après des fortes hausses, mais ne disparait pas.

Les "shootés" libertariens, comme vous les appelez, ne sont que des personnes qui aspirent en effet à la liberté financière et à l'indépendance du système centralisé bancaire, et, qui sont aussi pour certains des possesseurs d'or physique. Il n'y a pas d'opposition entre l'or et les cryptos mais plutôt une complémentarité.
D'ailleurs certaines entreprises d'exploitation d'or vont "monétiser" leurs productions en créant leurs propres cryptos , comme l'Australian Gold Refireny (ex:https://news.bitcoin.com/103444-2/), mais aussi la Royal Gold Mint.
En liant eux-mêmes leur propres productions d'or à travers une crypto basée sur l'or ils démontrent mon propos.
Le BTC est considéré par eux-mêmes comme de l'or "numérique" du fait de sa rareté et ainsi ils offrent une complémentarité intéressante au marché et à ceux qui n'oublient pas la sécurité que représente l'or physique tout en le rendant "liquide" à n'importe quel moment. Bref il s'agit d'une nouvelle aire qui s'ouvre à tous, tout en n'oubliant pas l’intérêt de posséder de l'or physique.

Il est intéressant de noter que les cryptos subissent aussi des critiques venant des partisans et des possesseurs d'or physique, eux-mêmes critiqués par d'autres qui ne voient en l'or qu'une relique "barbare".
Tout ce qui permet aux individus de protéger et de développer leurs patrimoines et leurs avoir en dehors, du système bancaire, est positif, cela ne s'oppose pas mais se renforce mutuellement.
Dernier commentaire publié pour cet article
Cet article représente un point de vue stéréotypé et un peu léger à mon avis. La soi distante consommation du minage du bitcoin égale à 159 pays dans le monde est un mensonge éhonté soit de la part de personne mal informée soit issu de personnes voulant  Lire la suite
jack006 - 06/02/2018 à 14:48 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
05 avr.Alain J.
Bonjour Mon épouse a été infirmière dans un hôpital pendant 35 ans. La durée de vie d'une infirmière est à peu près de 7 ans, Ma fille est...
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
06 avr.Librio
Bonne blague ! Pour pouvoir le remettre , mon masque, encore faudrait-il qu'il y en ait suffisamment des masques.... Pour info: 2 masques chirurgic...
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
06 avr.Louis L.
De grâce, remettez votre masque !
Les 25 choses à avoir en permanence avec soi en cas de crise
05 avr.Clepsidre
...en cas de crise. Laquelle ? Majeure ? Si oui, au su et au vu des imbrications économiques mondiales, alors c'est d'une crise planéta...
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
05 avr.Librio1
Lol : Y en a ici qui s'écoute parler (ou plutôt écrire) et qui prennent les autres pour des cons. Pendant que vous phrasez, d'autres se bougent...
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
05 avr.Louis L.-1
Il me paraissait évident que mon propos impliquait, de facto, les lourdes fautes de dispatching qu'inconsciemment, vous dénoncez. Toute armé...
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
04 avr.Librio1
Ben pour l'instant c'est la "pléthorique fonction publique" hospitalière qui essaie de sauver le cul des français avec du système D. Espérons qu'un...
Nos politiciens sont des criminels
03 avr.Louis L.
"Incompétence" ? Voire ! Se développe de plus en plus ouvertement, avant censure, une thèse selon laquelle ce fléau est délibéré. C'est fou...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX