Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Au sujet des contrefaçons de barres d’or

IMG Auteur
Publié le 26 août 2012
1460 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 9 votes, 2,9/5 ) , 7 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
7
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Justice Londres
Rubrique : Or et Argent

 

 

 

 


Imaginez-vous ceci… De faux bons du trésor américains, d’une valeur estimée à 134 milliards de dollars, sont découverts. Tout le monde en parle, depuis les petits blogs que suit régulièrement votre mère jusqu’au site internet de Bloomberg. Tous disent que le marché des bons du trésor US, chaque échange, chaque portefeuille d’investissement, est à risque, et que leur prix est en passe de chuter fortement.


En juin 2009, quatre ‘hommes d’affaires’ Japonais furent arrêtés en Italie avec une mallette pleine de fausses obligations Américaines. En conséquence, le prix des obligations a tout d’abord chuté avant d’augmenter à nouveau, poussant les rendements des obligations Américaines à des niveaux bien inférieurs à ce qu’ils n’étaient quelques jours auparavant.






Rien de bien remarquable en soi. Et qu’en a-t-il été des 6 trillions de dollars découverts par la police Italienne en février 2012, sous la forme, encore une fois, de fausses obligations Américaines? Cela représente 42% des réserves totales d’obligations émises par les Etats-Unis, s’élevant aujourd’hui, grâce aux promesses de l’oncle Sam, à 14 trillions de dollars.


Comment serait-il possible pour qui que ce soit d’apercevoir la différence entre les vraies des fausses ! Les contrefaçons, en de telles quantités, entraîneraient une baisse significative de la valeur des obligations réelles, et plongeraient dans le même temps le reste du monde dans l’abysse. Aucun marché ne pourrait se permettre un tel degré d’incertitude.


Mais figurez-vous qu’une fois de plus, le prix des obligations Américaines n’a fait que fluctuer légèrement, à leur manière habituelle. Même à des prix bien plus élevés qu’en 2009, les rendements des obligations sur 10 ans sont demeurés de 2%.



Observons désormais ceci dans le cadre du marché de l’or, et des barres d’or fourrées au tungstène qui auraient été découvertes.



‘Vous n’avez pas besoin d’être un théoricien de la conspiration pour trouver ceci inquiétant’, déclarait récemment Felix Salmon, résumant deux théories de la conspiration en seulement quelques mots. ‘Une barre d’or d’un kilo, certifiée avoir une pureté de 99,98% par tests ultraviolets, semble avoir été perforée et fourrée de barres de tungstène’.


Du tungstène ! Dans une barre d’or d’un kilo ! Heureusement que je ne possède que des barres certifiées de 400 onces. Voyons ce qu’en dit Salmon…


‘Le fait qu’aucune fausse barre d’or de 400 onces n’ait encore été découverte peut être chose inquiétante’, déclarait-il. ‘C’est une indication que le marché de l’or a beaucoup de difficultés à découvrir de telles contrefaçons… Dans tous les cas, tout investisseur sur le marché de l’or est aujourd’hui menacé’.


Un risque, vous dîtes ? Pour tout investisseur sur le marché de l’or ? Commençons par étudier les faits concernant cette barre d'or fourrée au tungstène.


Le 21 mars dernier, le revendeur d’or Australien ABC publiait des photos sur son blog présentant une barre d’or fourrée au tungstène, qui lui auraient été envoyées par le raffineur Suisse MKS. Sur les images, la barre d’or est coupée en deux, et révèle cinq petites barres de tungstènes cachées à l’intérieur. Selon le mail, cette barre aurait été achetée par un acheteur de débris de métaux britannique, qui aurait découvert qu’il s’agissait d’une contrefaçon après avoir noté une différence de deux grammes sur la balance.


Les photos ne montrent pas comment les barres de tungstène ont été insérées à l’intérieur de la barre d’or. Il semblerait que les employés de MKS ne sachent pas non plus comment ces photos ont pu être envoyées à ABC. Je ne sais pas si la police a déjà été interrogée au sujet de ces images, mais personne ne s’est encore posé la question de savoir si toute l'histoire n'était pas un coup monté.


Mais approchons les faits tels qu’ils se présentent à nous. Le possesseur de cette fausse barre d’or n’aurait pas tenté de la revendre à un professionnel, selon les informations dont nous disposons. Il a préféré se tourner vers un acheteur de débris de métaux, susceptible d’offrir en échange de ce lingot un prix bien inférieur à sa valeur marché, mais également moins disposé à déterminer si le lingot est ou non une contrefaçon. Seuls les spécialistes sont en mesure de déterminer si un lingot d’or est bel et bien un vrai. C’est la raison pour laquelle les spécialistes existent : ils contrôlent la qualité des produits, puisque c’est quelque chose que le reste d’entre nous est incapable de faire.


Juger correctement la qualité des lingots est la clé même du marché de l’or. Les spécialistes du marché de l’or sont nés il y a plus de 250 ans. Les banques centrales, utilisateurs industriels, compagnies minières, bijoutiers, et institutions financières, ne prennent aucun risque. Ils tendent à rester dans le cercle du London Godd Delivery – développé à Londres au milieu du XVIIIe siècle, et fixant aujourd’hui les standards du marché global de l’or physique – afin de déterminer que le métal qu’ils achètent est bel et bien de la meilleure qualité qui soit.


D’un poids variant de 350 à 450 onces (il est rare qu’une barre contienne exactement 400 onces de métal), les lingots du London Good Delivery sont utilisées par les investisseurs dans le cadre de leur commerce de gros. Toutes les pièces, lingots d’un kilo, lingotins et barres d’or et d’argent sont présentés sous cette forme avant d’être refondus sous la forme d’objets plus petits. Il en va de même pour les dents en or, les feuilles d’or, et toute autre forme industrielle de l’or – dont la demande représente chaque année 15% de la demande totale en or. La bijouterie représente également une importante part de la demande en barres London Good Delivery, bien que les débris d’or représentent également une importante partie de sa demande.


Les barres d’or Good Delivery sont produites par un petit nombre de raffineurs approuvés par le London Bullion Market Association. Elles doivent être conformes à de stricts standards de finesse, de poids, de forme et d’apparence. Vous aurez la possibilité d’en savoir plus en visitant le site internet du LBMA. Les barres Good Delivery ne sortent pas du système de stockage sécurisé avant d’avoir l’objet d’une demande de livraison. Le statut Good Delivery d’une barre d’or disparaît aussitôt qu’elle sort du système de stockage sécurité (avec perte de valeur immédiate estimée à 6%).Elles ne sont que très rarement réintroduites dans le circuit sécurisé. Il en va de la responsabilité du responsable d’un coffre que d’accepter ou de refuser une barre d’or, indépendamment des désirs de son client. Il a une responsabilité envers l’ensemble du marché de l’or.


Cela signifie qu’à l’intérieur du circuit sécurisé, les barres d’or sont ‘intègres’. Il est possible de retracer la provenance de toute barre Good Delivery jusqu’à son origine – le raffineur ayant produit le lingot, ou la première personne à l’avoir vérifiée. Il est difficile pour un raffineur d’obtenir le statut Good Delivery, et aucun de ceux ayant obtenu ce statut ne voudrait risquer de le perdre. Aucun d’entre eux ne désirerait comparaître en justice pour fraude. Afin de s’assurer de l’intégrité de ce système, le LBMA contrôle le respect des standards imposés par le London Good Delivery.


Le marché de gros des barres Good Delivery jouit donc d’une régulation naturelle. Les intérêts propres de chacun de ses acteurs préservent les autres de toute forme de fraude ou contrefaçon. Chaque possesseur de barres d’or est enregistré dans un fichier reliant tous les acheteurs à leur vendeur. Il est possible que de faux lingots circulent en dehors du circuit sécurisé, comme nous le prouve l’affaire du lingot d’or fourré au tungstène. Il est cependant très improbable que de telles contrefaçons circulent à l’intérieur du processus de stockage sécurisé. Si une barre s’avérait être fausse, alors il serait possible de remonter jusqu’à son raffineur.


C’est la raison pour laquelle BullionVault et ses utilisateurs interviennent sur le marché de l’or par le biais du processus sécurisé, et stockent leur or à l’intérieur des coffres accrédités par le London Good Delivery. Il en va de même pour nos compétiteurs. Un acheteur d’or n’est donc jamais exposé à une fraude telle que celle relatée par ABC. Si une barre s’avérait être contrefaite, la compagnie l’ayant introduite à l’intérieur du circuit aurait à en payer les frais. Chez BullionVault, nous garantissons la qualité de chaque gramme d’or acheté par nos clients.


Il est possible que des contrefaçons circulent à l’extérieur du circuit sécurisé. Mais quand bien même, ‘je suppose que même en dehors du circuit sécurisé, il n’en existe que très peu’, comme l’indique ABC au sujet de l’affaire énoncée sur le site internet de la société. ‘Les barres de deuxième main sont souvent des barres ayant été refondues sous de plus petites tailles. Si de telles contrefaçons étaient affaire courantes, nous en entendrions bien plus parler’.


Et nous n’avons pas besoin de blogs financiers pour savoir ça.



 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :2,9 (9 votes)
>> Article suivant
Correspondant à la City pour The Daily Reckoning à Londres, Adrian Ash est directeur de la recherche chez Bullionvault.com, site qui vous fournit un accès direct à l’or d'investissement, dans des chambres fortes à Zurich et à Londres
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
http://www.24hgold.com/francais/contributor.aspx?article=3929235992G10020&contributor=Bix+Weir.

il n'y a rien grand-chose à ajouter: vous nous avez volés, rendez-nous notre ARGENT.
AH AH AH AH !
ILS sont trop fort ces banksters ; ils pourraient nous faire croire tout et n importe quoi! J ADORE !

Moi aussi; je vais lancer quelques legendes urbaines :

l eau ca mouille
le feu ca brule
aie aie aie!

a bon entendeur

IN SILVER WE TRUST
une pièce en équilibre au bout du doigt ou un lingot dans un sac plastique suspendu.
Frappez avec un autre objet métallique (Une autre pièce pour les pièces et un marteau pour les lingots). Les pièces sonnent aigu et résonnent comme tu cristal si tout va bien les lingots ont un son cristallin aigu aussi très aigu même sa trompe difficilement si il y a un autre métal dedans.
Ecoutez des tests sur YouTube yen a avec quasiment tout comparez avec les vôtres sa peut déjà aider.
Pour de grosses quantité en lingot ce que je déconseille (préférez les pièces (prime + revente)) il vaut bien mieux passer par un expert qui étudiera tout scrupuleusement. On ne sait PAS si il y a de la contrefaçon...
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Je le connais ce Felix Salmon, j'ai vu ses videos etc... il dénigre systématiquement l'or. Je le comprends bien, il a raison de se faire du souci... leur pyramide de ponzi se casse la g... autant essayer de limiter les dégats et dégouter tout investisseur potentiel. Pitoyable. Il y a une video de notre Felix à New York ou il essaye de prouver qu'on ne peut rien acheter avec 1 gramme d'or. Quel con.
d'ailleurs le propriétaire d'un fast food ne s'y est pas trompé. il lui a fourgué un burger à 5 balles et enpoché la pièce de 1 gramme (50 dollars). plus bête que Salmon, tu meurs!
PS: j'ai vu cette barre fourrée au tungsten. Bizarre, pour ne pas dire plus. On devrait verifier les achats de Felix dans les semaines avant. Gag!
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Il y a un autre vrai danger de contrefaçon dont on ne parle guère, qui est celui des pièces avec une forte valeur numismatique, que les Chinois commencent à copier. Certaines sont d'excellente qualité, même pour des pièces tres anciennes, au point que les numismates s'y trompent et que certains experts ont même de vrais doutes.

Si c'était avéré, le marché de la numismatique serait en grand péril.
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
Vous avez tout à fait raison, et discerner les vrais des faux, devient de plus en plus dur.
Mais on laisse faire... tout est mondialisé, donc les chinois achètent cher les originaux puis font des copies... Super, à terme le marché numismatique non gradée, est pour moi condamné à mourir ou vivoter.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
La contrefaçon, n'est pas un phénomène récent, en numismatique, il existe pratiquement depuis l'apparition des pièces, ce qui est inquiétant, c'est le nombre croissant de contrefaçons pour les pièces rares, si le contrefacteur utilise des pièces de la même période ( mais plus courantes et faciles à trouver) comme base de son "travail" et qu'il utilise les mêmes procédés de fabrication ( bien connus ) qu'à l'époque, aucun procédé actuelle ( à un coût raisonnable ) ne peut déterminer le faux, pas même la datation au carbone 14. Ce qui explique la perplexité des experts devant certaines pièces.
Une autre "arnaque" numismatique, du même type, accessible à certaines personnes, c'est la fabrication en tirage limité d'une pièce volontairement "fauté". Ces "raretés" très recherchées par les collectionneurs se vendent plusieurs fois le prix de la pièce courante.

Numismate, j'ai signalé récemment à un professionnel en numismatique, qu'il vendait sur un site informatique connu, un faux chinois, d'une pièce très rare, il l'a retiré de la vente immédiatement. Dans ce cas une erreur du faussaire permettait d'identifier le faux, mais les faussaires progressent, hélas .
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
http://www.24hgold.com/francais/contributor.aspx?article=3929235992G10020&contributor=Bix+Weir. il n'y a rien grand-chose à ajouter: vous nous avez volés, rendez-nous notre ARGENT.  Lire la suite
Squash - 27/08/2012 à 09:39 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
13 nov.blitzel
Ahahah, ils veulent nous saborder le "mental." Erreur aujourd'hui mercredi 13 pleine lune sur la dégringolade des cours des banques, Elles ...
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
13 nov.blitzel
Article impeccable. Un 11 novembre dans les labours Quand j'entends cela, cela nous rappelle, "aux oreilles de nos ancêtres dans les tranc...
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
08 nov.Patrick W3
Tout ce que vous notez est trop vrai.!!!....trop sombre, et le véritable drame est que la machine ne s'arrêtera pas, quelque soient les actions men...
Grâce aux taxes, la France s’appauvrit sans souci
07 nov.Bernard Conte
Le gouvernement "force" la consommation notamment par la norme. https://blog-conte.blogspot.com/2018/11/forcer-la-consommation-par-la-norme.html
ALERTE. La BCE baisse ses taux et les taux… remontent !
28 oct.blitzel
Il n' y a rien à dire, c'est excellent d'avoir trouvé cela. C'est une mesure qui a été mis en place au tout début septembre, méthode dévoilée p...
Les experts internationaux en Rien du Tout
28 oct.Patrick W1
Excellent...!!
La SNCF sur un très mauvais rail
26 oct.blitzel1
La SNCF sur un très mauvais rail... avec un Pépin,pardon un Pépy c'est certain ! La Sncf a un paradoxe, on ne l'aime pas du tout, mais on en a ...
L’oeuvre méconnue de Maurice Allais, prix Nobel d’Economie. Philipp...
24 oct.Louis L.
......La Piquette...?
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX