Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Autodéfense intellectuelle !

IMG Auteur
Publié le 20 juin 2013
1262 mots - Temps de lecture : 3 - 5 minutes
( 27 votes, 5/5 ) , 8 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
8
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur

24hGold - Autodéfense intellec...

Mes chères contrariées, mes chers contrariens !

Haaaa l’institution dirigée par Christine Lagarde, celle qui est amoureuse de Nicolas Sarkozy et dont les excès de « fayotisme » épistolaire défraient la chronique mondaine a encore brillé par un sens inné de l’humour.

C’est une dépêche AFP qui nous retransmet la bonne parole du Fonds…

Espagne : le FMI perçoit la fin de la récession mais s’inquiète du chômage

Je vais être obligé de citer quelques phrases afin que nous puissions partager ensemble ce nouveau spectacle.

« Le Fonds monétaire international (FMI) a estimé mercredi que l’Espagne pourrait bientôt sortir de la récession mais s’est inquiété du « niveau inacceptable » du chômage dans ce pays, appelant à une action européenne pour relancer l’emploi et la croissance. »

Ce paragraphe est du grand art. En quelques lignes, nous passons du rire aux larmes et, vous en conviendrez, des artistes capables d’un tel exploit sont devenus rares. Il y avait bien Coluche… mais il nous a quittés.
Bref, « pourrait bientôt sortir ». C’est beau quand même. C’est de l’optimisme. « Pourrait » ce n’est pas sûr quand même. C’est même à cela que sert le conditionnel, à dire que ça se pourrait mais que ça n’arrivera pas.

Puis le FMI enchaîne directement sur un éclair de lucidité magistral (vous ne pouvez pas dire le contraire) puisqu’ils viennent de se rendre compte que le chômage est à un niveau inacceptable. Ouaaaaa. Brillant quand même.

Et attendez, ce n’est pas tout. Il relance l’espoir des masses en appelant à la relance de la crôassance.

J’en ai assez de la relance de la crôassance

Il y a des trucs comme ça maintenant qui me font voir rouge. J’ai trente-huit ans (cette année, car l’année prochaine ça va changer) et cela fait au moins trente ans que je les entends braire à la télé qu’il faut relancer la crôassance. Depuis le temps tout de même. Ils nous le répètent et nous le serinent jusqu’à plus soif. La seule chose qui change, c’est le rythme. Plus on s’enfonce dans la crise, plus on nous répète de plus en plus souvent qu’il faut relancer la crôassance. Moi j’en ai marre, et la crôassance aussi elle en a marre de se faire relancer tous les mois. J’aimerais vous y voir moi si vous étiez à la place de la crôassance à risquer votre vie tous les mois en étant menacé d’être relancé aussi souvent, vous n’en mèneriez pas large. Résultat ? Eh bien la crôassance se planque… Vous feriez pareil à sa place.

Poursuivons notre explication de texte.

L’AFP reprend et précise au cas où vous n’auriez pas très bien compris

« Il y a des signes que la récession économique pourrait bientôt finir » mais « les perspectives restent difficiles », a souligné le FMI dans les conclusions de sa mission sur la quatrième économie de la zone euro : « le taux de chômage reste à un niveau inacceptable » et « il faudrait une action urgente pour générer de la croissance et de l’emploi, tant par l’Espagne que par l’Europe. »

Il faut donc retenir que la récession (c’est-à-dire les gros problèmes) pourrait bientôt finir mais ce n’est pas sûr. Le FMI rajoute même, comble de la prudence, que les « perspectives restent difficiles », c’est-à-dire que l’avenir s’annonce plutôt mal, raison pour laquelle l’AFP doit se sentir obligée de titrer que le FMI voit la fin de la récession et que donc tout va mieux que bien en Espagne.

Le pompon de l’information honnête

« L’Espagne, plongée en récession depuis fin 2011, a été l’objet de toutes les inquiétudes des marchés en 2012, ce qui l’a presque forcée à solliciter un sauvetage européen pour l’ensemble de son économie. Cette aide s’est finalement limitée au secteur bancaire, qui a déjà reçu 41,3 milliards d’euros pour se restructurer. »

Par exemple, ce petit morceau de choix « l’Espagne a été l’objet de toutes les inquiétudes des marchés en 2012 », qui est mis au passé composé, a uniquement pour objectif de vous faire passer l’idée subliminale que ouh là là les marchés étaient très zinquiets en 2012… Il y a longtemps. Maintenant, tout va bien.
Parce que cela, je cite, « l’a presque forcée à solliciter un sauvetage européen pour l’ensemble de son économie »… Presque forcée mais finalement cette aide a été limitée qu’au secteur bancaire, comme quoi il n’y avait pas de quoi fouetter un chat et que franchement, il y en a qui s’inquiètent pour rien. Le secteur bancaire espagnol, loin d’être sauvé, a déjà reçu plus de 40 milliards d’euros… Mais tout va bien puisque l’AFP vous le dit, et de quelle façon !

Et puis ça continue encore et encore sur le même ton.

L’AFP va citer le ministre des Finances espagnol Luis de Guindos qui va dire évidemment à la télé aux Espagnols « vous allez tous mourir dans d’horribles souffrances économiques et votre agonie sera longue et douloureuse »… Eh bien non, figurez-vous que très courageusement il a préféré affirmer « mardi que le pays était « en train de sortir de la récession », tandis que la veille, son homologue du Budget Cristobal Montoro assurait que l’économie espagnole était en train de « sortir de la crise », notamment grâce à des comptes publics assainis ».
Oui c’est sûr qu’actuellement les Espagnols ont l’air de sentir vachement assainis…

« Je crois que l’économie espagnole, et c’est reconnu par les organisations internationales, a fait un effort énorme de correction de ses déséquilibres » grâce à une cure d’austérité sans précédent, a souligné mardi Luis de Guindos… Sous-entendu : c’est peut-être bientôt fini, vous avez bien bossé les gars, on vous a bien tondus. Enfin en 2012. Pour l’année 2013, faudra repasser aux stands, et pour 2014, rassurez-vous, on vous rasera aussi mais inutile de vous le dire maintenant. Chaque tonte en son temps, comme dit le proverbe que je viens d’inventer !

« D’importants progrès dans les réformes ont permis de stabiliser l’économie et les déséquilibres en termes de dette extérieure et de budget sont en train d’être corrigés rapidement », estime en effet mercredi le FMI.

Mais « les perspectives appellent à intensifier l’effort de réforme » : « les politiques au niveau de la zone euro doivent apporter beaucoup plus de soutien, mais l’Espagne doit aussi respecter son programme annoncé et même aller plus loin dans certains domaines », écrit le Fonds pour qui « l’accent doit être mis sur une stratégie en faveur de l’emploi qui permette à l’économie de croître et d’embaucher ».

Le meilleur morceau pour la fin !

« Les perspectives appellent à intensifier l’effort de réforme » ! Ha ha ha, franchement, j’en rigole encore. Une pleine page de blabla rassurant avec un beau titre pour vous rassurer puis, à la fin, en petits caractères, on vous explique que les perspectives appellent à intensifier l’effort de la réforme, ce qui est un euphémisme pour parler de la hauteur de la tonte…

Et je sens que l’on va tous se faire raser de plus en plus court.

En attendant, je remercie l’AFP pour ce sublime exemple de désinformation ainsi que le FMI qui a écrit le script. Vous avez sous les yeux un parfait exemple de la fabrication du consentement et de la manière dont on forge la pensée des gens.

N’oubliez jamais qu’un bon mouton à tondre ne doit pas bouger. Il doit rester calme. Allez, gentil-gentil, viens là, tout doux… Voilà, donne-moi tes sous…

Charles SANNAT

Lire la dépêche AFP dans son intégralité


Données et statistiques pour les pays mentionnés : Espagne | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Espagne | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (27 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
"la fabrication du consentement et de la manière dont on forge la pensée des gens."-
Tout est là. la faillite ou autre est peu ( de toute façon on se fait toujours repasser), l'important c'est de savoir trouver les termes pour l'annoncer, c'est tout le grand art! Lagarde comme les autres ont fait des études pour cela. Reconnaissons ensemble qu'ils sont à ce niveau extrêmement compétents!
Plus vulgairement parlant, on dit chez nous: - Ils nous font prendre des vessies pour les lanternes ! Vous conviendrez encore avec moi, que cette expression même si elle a du tranchant, manque un peu...de classe! De la dignité tout de même...face à l'échafaud !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Vendredi 21 juin 2013 :

La zone euro renforce l'architecture de l'union bancaire.

Sur les 500 milliards d'euros du Mécanisme européen de stabilité (MES), 60 milliards d'euros seront consacrés à la recapitalisation directe des banques. Ce montant pourra être révisé par le conseil des gouverneurs du MES si cela est "jugé nécessaire", a précisé M. Dijsselbloem.

http://www.romandie.com/news/n/La_zone_euro_renforce_l_architecture_de_l_union_bancaire18210620130156.asp

En réalité, le MES n'a pas les 500 milliards d'euros dont parle l'article ci-dessus.

En réalité, ces 500 milliards d'euros n'existent pas.

En réalité, le MES disposera de près de 80 milliards d'euros de capitaux propres, dont 27,1% sont financés par l'Allemagne et 20,4% par la France. Et ensuite, grâce aux fonds qu'il pourra lever sur les marchés, sa capacité de prêts s'élèvera EN THEORIE à 500 milliards d'euros en 2014.

Je rappelle les sommes que vont payer les Etats européens surendettés pour doter le MES du capital :
- Capital du MES : 80 milliards d'euros.
- Sur ces 80 milliards d'euros, l'Allemagne va devoir payer 21,717 milliards d'euros.
- La France va devoir payer 16,308 milliards d'euros.
- L'Italie va devoir payer 14,330 milliards d'euros.
- L'Espagne va devoir payer 9,522 milliards d'euros.
- Etc.

Pour aider les Etats européens surendettés, les neuneus ont créé une coquille vide, le MES. Mais pour doter cette coquille vide de 80 milliards d'euros de capital, ce sont les Etats européens surendettés qui vont devoir se surendetter encore plus !

Les Etats européens surendettés vont emprunter des milliards d'euros sur les marchés, et avec cet argent ils vont ensuite doter le MES de 80 milliards d'euros de capital !

Etape suivante : le MES va emprunter sur les marchés des sommes pouvant atteindre EN THEORIE 500 milliards d'euros. Ensuite, le MES pourra prêter ces sommes aux banques en difficulté.

La phrase qui tue : "Si besoin est, les Etats devront aussi mettre au pot avec une contribution pouvant aller jusqu'à 20% de la somme injectée dans les banques pendant les deux premières années du plan d'aide. Ce ratio sera ensuite ramené à 10%."

Et enfin, le bouquet final, si les banques aidées ne peuvent pas rembourser les prêts accordés par le MES, la France s'est engagée à garantir 142,701 milliards d'euros !

La zone euro, c'est un suicide collectif.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Zone euro : chômage pour le mois d'avril 2013 :

1- Médaille d'or : Grèce. 27 % de chômage.

2- Médaille d'argent : Espagne. 26,8 % de chômage.

Et le chômage des jeunes ?

C'est qui le vainqueur pour le chômage des jeunes ?

1- Médaille d'or : Grèce : 62,5 % de chômage des jeunes.

2- Médaille d'argent : Espagne : 56,4 %.

http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_PUBLIC/3-31052013-BP/FR/3-31052013-BP-FR.PDF

Vendredi 14 juin 2013 :

Evolution de la dette publique de l’Espagne :
La dette publique a augmenté de 147,902 milliards d’euros en un an !

Premier trimestre 2013 : la dette publique a atteint 922,828 milliards d’euros, soit 88,2 % du PIB. Record historique battu.

Prévisions du gouvernement espagnol : la dette publique sera de 91,4 % du PIB pour l’année 2013.
Elle sera de 96,2 % du PIB en 2014.
Elle sera de 99,1 % du PIB en 2015.
Elle sera de 99,8 % du PIB en 2016.

Mais, comme d’habitude, le résultat REEL sera bien pire que les prévisions du gouvernement espagnol.

Espagne : nouveau record de la dette publique à 88,2% du PIB au 1er trimestre.

http://www.boursorama.com/actualites/espagne-nouveau-record-de-la-dette-publique-a-88-2-du-pib-au-1er-trimestre-f5bef9f452cb4e5f2bdc9ceafec1cd1f
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Quel sera le premier à à avoir le courage d'annoncer qu'il ne recherche pas la croissance?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
la croissance, dans notre société fonctionnant avec une monnaie papier légitimant le vol et le parasitisme, achète la paix sociale. cf (entre autre) le sketch "faim de pétrole" de la scop "le pavé" ou encore celui sur le travail
http://www.youtube.com/watch?v=SpDAoOUkfo8
http://www.youtube.com/watch?v=cqIcOaKAX4k (une version que j'ai pas encore vu d'ailleurs ;) )

le premier qui avoue ne pas chercher la croissance, il avoue chercher la guerre civile. plus clair, maintenant ?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
La croissance du PiB en unité de monnaie, avec une inflation plus forte, n'est au mieux qu'une illusion.

Le défi du proche avenir n'est pas d'échanger plus mais de perdre le moins possible.

La croissance du PiB avec une population qui vieillit et qui baisse, c'est une augmentation des échanges et de l'interdépendance, donc un recul de la liberté.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
La Spoliation est un principe de haine et de désordre, et si elle revêt une forme plus particulièrement odieuse, c'est surtout la forme légale.
Frédéric Bastiat
Evaluer :   7  2Note :   5
EmailPermalink
Ca fait vraiment longtemps que je n'écoute plus ces barques .
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
"la fabrication du consentement et de la manière dont on forge la pensée des gens."- Tout est là. la faillite ou autre est peu ( de toute façon on se fait toujours repasser), l'important c'est de savoir trouver les termes pour l'annoncer, c'est tout le g  Lire la suite
blitzel - 21/06/2013 à 23:59 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
Démondialisation. Comment Trump vient de tuer l’OMC !
12 déc.Saphir
La mondialisation c'est avant tout le dollar comme monnaie de réserve et son extraterritorialité, je n'ai ni vu ni entendu Trump tenter d'y changer...
Pourquoi la théorie du réchauffement climatique doit nous faire rir...
20 nov.Louis L.1
Saoulez vous et fumez sans la moindre retenue car il est formellement prouvé que cela est sans incidence sur le taux de mortalité qui demeure obsti...
L'illusion de la gratuité
19 nov.zelectron
Même Hollande s'était fendu d'un : c'est gratuit, c'est l'état qui paye.
Propriété menacée. La société de l’usage, c’est la société du serva...
19 nov.zelectron0
L'ignominie de cette proposition montre à quel point le communisme a laissé des traces quasi- indélébiles pour les débiles de la société.
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
14 nov.Alain J.
et pourquoi çà monte et çà baisse ensuite Il y a 10 ans l'article ci dessus aurait pu s'écrire ... mais autrement. Je suis les articles sur l'o...
Comment on a étranglé la Grèce. Mediapart
15 nov.Patrick W2
La video doit être absolument regardée. Je l'ai vue, et j'ai envie d'acheter le livre de Varouflakis " Conversations entre Adultes" et de voir...
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
13 nov.blitzel
Ahahah, ils veulent nous saborder le "mental." Erreur aujourd'hui mercredi 13 pleine lune sur la dégringolade des cours des banques, Elles ...
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
13 nov.blitzel
Article impeccable. Un 11 novembre dans les labours Quand j'entends cela, cela nous rappelle, "aux oreilles de nos ancêtres dans les tranc...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX