Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Bienvenue dans la petite URSS

IMG Auteur
Jean de Selzac
Publié le 11 juillet 2013
982 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 30 votes, 4,5/5 ) , 11 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
11
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

 

 

 

 

Aggravation des peines pour les « fraudeurs », création d’un délit de fraude fiscale en bande organisée, allongement du délai de prescription de trois à six ans, autorisation de l’usage de tous types de preuves y compris les preuves illicites, mise en œuvre de « techniques spéciales d’enquêtes » telles que la surveillance, l’infiltration, l’interception de communications téléphoniques, la sonorisation, la fixation d’images de lieux et de véhicules, la captation de données informatiques, quatre jours de garde à vue en cas de fraude aggravée au lieu des 2 jours que la loi autorise… Les dénonciateurs, pardon il faut dire les « lanceurs d’alerte », sont encouragés et les repentis auront tout intérêt à la collaboration avec l’État. Tout ce qui est illégal sera autorisé pour que le fisc traque, trouve, trace les contribuables qui cherchent à sauver un peu de leur argent.


Ce pays qui se prépare à passer dans sa législation des mesures aussi liberticides n’est pas le Belarus, ce n’est pas non plus la Chine, ni même Cuba. C’est la France ! C’est la France du changement, de la justice sociale, de la générosité nationale, bref, c’est la France de François Hollande. Et ces mesures sont inscrites dans la loi sur la « délinquance économique et financière » actuellement en discussion au Parlement.


Le crime qui consiste à essayer de sauvegarder une partie de sa propriété privée sera sévèrement puni. Qu’on se le dise une fois pour toute : la propriété privée ne se justifie que par son utilité à la collectivité. Pour François Hollande, la propriété devient de plus en plus une notion de tutelle qu’un citoyen détient mais uniquement dans le seul intérêt de la collectivité.


Le Conseil national des barreaux s’insurge devant les pouvoirs exorbitants et liberticides qui sont tout d’un coup donnés à l’administration fiscale. Ces pouvoirs exceptionnels sont autant de tentations totalitaires. Les bolchéviques justifiaient leurs exactions contre les personnes, les emprisonnements, les interdictions de déplacement ainsi que les saisies de propriété, d’argent, de biens, par cette expression ridicule et vide de sens : la dictature du prolétariat. Aujourd’hui, François Hollande et son gouvernement ont remplacé le prolétariat par une expression toute aussi tragiquement ridicule : la  « justice sociale ».


Tout se passe comme si l’argent des contribuables, mais aussi l’argent des entreprises, étaient l’argent de État. L’optimisation fiscale, l’exil, l’expatriation sont vilipendés comme s’ils mettaient en danger la nation. Remettons les choses en ordre.


Tout d’abord, depuis le Traité d’Amsterdam, nous sommes en premier lieu citoyens européens et ensuite nous sommes citoyens d’un pays. L’Union européenne a été instaurée pour favoriser la libre circulation des biens et des citoyens. Il est étrange de voir François Hollande ainsi que tous ses camarades socialistes, d’habitude pourfendeur du nationalisme et promoteur de l’universalisme, faire preuve du nationalisme fiscal le plus étriqué à tel point que la liberté de circulation poserait bien un problème. Mais nous sommes d’abord et avant tout citoyens européens. En toute logique, si l’un d’entre nous veut s’installer en Belgique, en Allemagne, au Royaume-Uni ou en Espagne, c’est son droit le plus strict. Et tant pis pour François Hollande et son gouvernement s’ils sont incapables de retenir les citoyens européens nés sur ce territoire que l’on désigne du nom de « République française » et qu’ils préfèrent aller dans d’autres territoires. En tant qu’Européens, c’est notre droit de profiter de ce que l’Union nous offre.


Ensuite, l’argent de l’État est celui des contribuables et des entrepreneurs. Les Français ne doivent rien à l’État, rien au gouvernement, rien à François Hollande. Ce sont eux qui doivent rendre des comptes sur la gestion de l’argent pris aux citoyens, pas le contraire. Rappelons l’article 14 de la déclaration de droits de l’homme et du citoyens de 1789 : « Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs Représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d’en suivre l’emploi et d’en déterminer la quotité, l’assiette, le recouvrement et la durée. » Soulignons l’expression « consentir librement ». C’est bien l’État qui est sous surveillance, pas le contraire.


Enfin, c’est le gouvernement qui met en danger les Français. Son intervention forcenée dans tous les domaines sociaux et économiques l’entraîne dans des dépenses publiques inconsidérées. Le danger est objectif : toujours plus d’intervention de l’État se traduit par toujours plus de déception s’il ne réussit pas à satisfaire les Français qui ont cru en ses promesses. François Hollande aurait dû entendre l’avertissement donné par l’économiste Frédéric Bastiat dans son texte sur La Loi : « Mais si le gouvernement se charge d’élever et de régler les salaires et qu’il ne le puisse; s’il se charge d’assister toutes les infortunes et qu’il ne le puisse; s’il se charge d’assurer des retraites à tous les travailleurs et qu’il ne le puisse; s’il se charge de fournir à tous les ouvriers des instruments de travail et qu’il ne le puisse; s’il se charge d’ouvrir à tous les affamés d’emprunts un crédit gratuit et qu’il ne le puisse; si l’État se donne la mission d’éclairer, de développer, d’agrandir, de fortifier, de spiritualiser, et de sanctifier l’âme des peuples, et qu’il échoue; ne voit-on pas qu’au bout de chaque déception, hélas! plus que probable, il y a une non moins inévitable révolution ? » Toujours plus d’intervention de l’État nous mène donc vers toujours plus d’impôts, mais également vers toujours plus d’instabilité sociale…


Pour rester en France ou y revenir, il faudrait une sérieuse incitation. Or il n’y en a pas.  La pression fiscale ne baissera pas, bien au contraire. La loi sur la « délinquance économique et financière », si elle est votée en l’état, met en place une véritable police fiscale qui fliquera les contribuables au-delà du bon sens. Mesures liberticides, surveillance accrue, plus de pression fiscale : la France de Monsieur Hollande n’aura bientôt plus rien à envier au paradis que fut l’URSS.

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Allemagne | Belgique | Chine | Cuba | Espagne | France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Allemagne | Belgique | Chine | Cuba | Espagne | France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,5 (30 votes)
>> Article suivant
Esprit libertarien, entrepreneur, grand voyageur parcourant des continents aussi divers que l’Afrique et l’Amérique, Jean de Selzac met sa plume au service de la liberté économique et de l’esprit d’entreprise. Il a souvent écrit dans les différentes publications de Contribuables Associés.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
L'article décrit ce qui va se passer pour les gros fraudeurs, style professions liberales qui jouent à cache cache avec les impôts.
Le pov gars comme moi, employé à la base, même payé à 6 chiffres, ne risque pas de frauder, puisque tout est transmis au fisc de maniere automatique.
Ce que fait Hollande, c'est lutter contre un état de fait déplorable, d'une certaine couche de la population déjà aisée, qui ne veut plus jouer le jeux : oui, il faut sortir le fusil de chasse pour ces gens là et les faire cracher au bassinet.
Evaluer :   2  5Note :   -3
EmailPermalink
Tu me fais pleurer.
C'est vrai que c'est plus facile de chopper Cahuzac qui va se faire secouer le compte en banque que rachid ou mohamed qui sont insolvables.
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
Il reste 3 grandes dictatures communistes dans le monde : la Chine, Cuba et la France.
Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
La france c'est certain.
En ce qui concerne les 2 autres, ils évoluent eux non ?
ET VOILI ET VOILU, que ne puis-je rappler à nos lecteurs que ET Benito ET Adolf étaient issus de partis socialistes?
la logique est respectée, maintenant j'attends "la prime a l'euthanasie" distribuée aux familles pour "accélerer la fin" et ainsi sauver ce qui est sauvable des comptes de la SECU, juste une question de mois,...
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Les socialistes ne sont pas seulement hypocrites et sectaires, ils sont aussi violents.
Evaluer :   17  1Note :   16
EmailPermalink
la dictature de l urss est le passée de la Russie mais l avenir de l europe,
« Plus vous saurez regarder loin dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur. »
Winston Churchill
la dictature communiste a change de nom ce sera une dictature financière une nouvelle génération de psychopathes qui ne se nourrissent que de sang de misères,de larmes de millions de gens qu ils auront ruines , spolies et ôtés tout espoir d une vie normale
a lire
Les détrousseurs des peuples
http://www.legrandsoir.info/les-detrousseurs-des-peuples.html

le gouvernement combat les paradis fiscaux rien de plus normal la france est devenue un enfer fiscal
on dis bien aussi les" évadés fiscaux" ce n est pas sans raison
après tout quoi de plus naturel que de vouloir fuir une prison fiscal
"Un seul mauvais exemple, une fois donné, est capable de corrompre toute une nation, et l'habitude devient une tyrannie"
Voltaire
Evaluer :   7  3Note :   4
EmailPermalink
Tant que des magistrats F. M. instruiront des délits de fraude fiscale des membres de gouvernement ministres F . M . , le ramassis de crapules peuvent dormir tranquillement .
Evaluer :   11  2Note :   9
EmailPermalink
URSSAF : Union des Républiques Socialistes Soviétiques Anciennement France
Evaluer :   10  1Note :   9
EmailPermalink
Sans compter que dans URSSAF il y a URSS et SS...
Evaluer :   12  3Note :   9
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Tu me fais pleurer. Lire la suite
MI - 28/07/2013 à 08:18 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
22 sept.blitzel
La vidéo d'explication de France Info est pour le moins simpliste ou deérisoire, comme à son habitude. D'où le peu de connaissances des gens sur l...
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
22 sept.blitzel
Mieux, vous attendez que le criminel pédophile passe derrière le banquier et vous tirez deux coups sur le banquier.
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
22 sept.blitzel
le cash oui, c'est super, ... tant que le crash de l' Euro ne surviendra pas !!! Et que les banques n'empêcheront pas le bon peuple de s'en servir....
Les revenus rééls des américains sont inférieurs à ceux de 1973
21 sept.Fortuna
Vous etes tetu vous. Puisqu'on vous dit que le principal problème des banques centrales est qu'il n'y a pas d'inflation !
Pétrole : alerte rouge pour la France et nos approvisionnements
16 sept.Josey Wales2
Avant on n'avait deja pas de petrole mais on avait des idees. Maintenant qu'on a plus d'idees...
Clownerie ministérielle : Bruno Le Maire veut une blockchain publique
14 sept.Fortuna
This country is fucked up
La BCE en mode Père Noël avec 1000 euros pour à Noël !!
10 sept.ramin974
Bonjour, Tout ça me rappelle les parties de monopoly que je faisais quand j'étais petit. Normalement quand un joueur n'a plus de sous, il ...
Martin Armstrong : de nouvelles découvertes compromettent le dogme ...
10 sept.Alain J.
Bonjour Venez habiter entre 1800 et 2200 m d'altitude Mr Flamel. L'expérience en science vaut mieux que toute théorie avec des idées préconçues...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX