Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Bitcoin et darknet, les nouveaux outils des dealers européens

IMG Auteur
Publié le 05 décembre 2017
359 mots - Temps de lecture : 0 - 1 minutes
( 1 vote, 1/5 ) , 2 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
2
commenter
Notre Newsletter...

24hGold - Bitcoin et darknet, ...

C’est un article d’Euractiv qui en dit long sur la défiance des autorités concernant aussi bien le “darknet”, c’est-à-dire le côté obscur d’Internet, que des cryptomonnaies au sens large.

Je ne vais pas vous parler du Bitcoin aujourd’hui, rassurez-vous, mais simplement mettre en exergue que le combat entre le bouclier et le glaive est aussi vieux que le monde.

Économiquement, nos mamamouchis pensent qu’en supprimant les espèces ils vont réussir à éviter toute fraude fiscale (non-autorisée) ou travail au noir.

La réalité c’est que si les techniques pour aller sur le darkweb et l’utilisation des cryptomonnaies sont encore confidentielles et trop complexes, elles finiront par se démocratiser et dans tout cela finira par émerger des solutions anti-États et antifiscales et antitout. Comme tout, elles seront imparfaites et mouvantes, mais cela existera.

Le combat entre le glaive et l’épée est vieux comme le monde, et celui entre l’antivirus et le virus vieux comme l’informatique.

Ce qui est certain c’est qu’à court terme, les détenteurs de cryptomonnaies non-autorisées doivent s’inquiéter de toutes ces informations qui vont dans le sens d’une interdiction prochaine en associant cryptomonnaies et trafic de drogue, ce qui est totalement injuste dans la mesure où l’essentiel du trafic de drogue se paie aujourd’hui en… dollars américains !

“Le démantèlement de plateformes de vente de drogue en ligne l’été dernier a fait ressortir le rôle primordial des Européens dans l’E-commerce de substances illégales.

En août 2016, les douanes finlandaises ont démantelé un réseau important de trafiquants de drogues. Au cours de l’opération, les autorités ont pu estimer que, depuis 2014, ce réseau avait distribué jusqu’à 40 000 tablettes d’ecstasy, 30 000 de LSD et près de 40 kg d’autres substances comme de la cocaïne ou de la MDMA.

Si ces quantités ne sont pas négligeables, c’est surtout le mode opératoire de ces trafiquants qui interpelle les autorités, tant il brise les stéréotypes du « dealer » traditionnel : loin des cages d’escaliers, la rencontre entre le vendeur finnois et sa clientèle se faisait sur Silk Road, principal marché noir de la drogue sur Internet. Le développement de ces pratiques mobilise désormais les autorités et les centres de recherche européens…”

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :1 (1 vote)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
James Rickards qui n'est pas le dernier venu, un homme du sérail et un avocat de renom en matière financière en contact de la Fed a fait un article très pertinent !

Il parle du Bitcoin et de son devenir. Autant dire que Sannat a bien fait de mettre en garde ceux qui sont des affictionado du Bitcoin. L'avenir est plutôt sombre et ceux qui le soutiennent vont connaître leur malheur.
(https://dailyreckoning.com/global-elites-secret-cryptocurrencies/) :
Un aperçu du texte :
"Pourtant, la crypto-hystérie vous distrait d'une vérité effrayante dont personne ne parle. Tout porte à croire que les gouvernements, les organismes de réglementation, les autorités fiscales et l'élite mondiale se dirigent vers la crypto-destruction. L' avenir de Bitcoin peut être une dystopie dans laquelle Big Brother contrôle ce qu'on appelle «la blockchain» et décide quand et comment vous pouvez acheter ou vendre tout et n'importe quoi."
Certains devraient en prendre de la graine au lieu de critiquer la posture de Sannat.
Sannat 1 etoile ce jour

Se referer a une etude a charge de bitcoin, sans donner aucun indicateur chiffrer, c'est partir en bateau de brest en otcobre avec pour toute prevision meteo le celebre 'doigt mouille' et le fameux ' ca va le faire'

Donc encore un naufrage de ce bon Charles sur qui decidemment, je ne placerai pas un kopeck pour faire fructifier mon patrimoine : l'or et les patates du jardin, bof.
Dernier commentaire publié pour cet article
James Rickards qui n'est pas le dernier venu, un homme du sérail et un avocat de renom en matière financière en contact de la Fed a fait un article très pertinent ! Il parle du Bitcoin et de son devenir. Autant dire que Sannat a bien fait de mettre en g  Lire la suite
blitzel - 08/12/2017 à 09:44 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX