Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Cinq règles d’investissement indémodables tirées de Jesse Livermore

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 27 février 2013
670 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 16 votes, 4,5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Investir

 

 

 

 

C’est la période idéale pour quelques lectures, en particulier le récit de Jesse Livermore, le « garçon  plongeur » du début du 20ème siècle dont l’histoire est rapportée dans une biographie classique, Mémoires d’un courtier.

 

Sous le pseudonyme de Larry Livingstone, le récit, écrit à la première personne, révèle anecdote après anecdote l’excitation de victoire et l’agonie de la défaite en tant que spéculateur hors pair. Livermore a gagné et perdu une fortune de plusieurs millions de dollars, trois fois de suite et mourut tragiquement à la suite d’un suicide en 1940.  Il a vécu la panique de 1907, la première guerre mondiale, les années folles, le crash boursier de 1929 et la grande dépression.

 

Au cours de ces années, il tira des leçons nombreuses toujours applicables aujourd’hui…

 

Cinq règles intemporelles d’investissement apprises par Jesse Livermore

1. « Ma plus grande découverte fut qu’il faut étudier les conditions générales et être capable de les estimer correctement pour pouvoir anticiper des probabilités ». Que voulait-il dire par « conditions générales » ? Il se référait aux conditions macroéconomiques de l’environnement et de la géopolitique. Sont-elles favorables ou non à l’achat d’actions ? Actuellement, la Fed augmente les taux d’intérêts et réduit l’offre de monnaie (la base monétaire a baissé le mois dernier pour la première fois depuis des années ; il y a un an, elle augmentait de 10%). La guerre au Moyen Orient est attisée. Toutes ces conditions générales ne conduisent pas à un marché porteur, sauf pour l’or.

 

2. Apprendre des vieux sages qui ont de l’expérience sur les marchés. Dans les « Mémoires d’un courtier », l’auteur parle du « vieux singe », un « vieux très sage à la longue barbe » qui conseilla Jesse Livermore en lui évitant de faire des erreurs et en lui permettant de prendre de bonnes décisions d’investissement. Comment réaliser ceci ? La meilleure manière, c’est de lire les histoires des grands investisseurs tels que Warren Buffett, Peter Lynch, John Templeton and J. Paul Getty.  

 


3. Se connaître soi-même: forces et faiblesses. « Nous avons tous un point faible. Quel est le vôtre?», demande le vieux sage. Une bonne question à laquelle il nous est indispensable de répondre. « Etudiez vos erreurs », conseille-t-il encore. « On n’apprend rien de nos réussites, mais seulement de nos erreurs ! »

 

4. Toujours économiser un peu de ses gains. « Je vivais de nouveau assez confortablement, mais toujours en épargnant un peu, pour accroître la somme que je réinvestissais à Wall Street ». Malheureusement, Livermore a commis l’erreur de ne pas suivre ses propres préceptes. Il risquait trop gros et souvent se retrouvait en faillite. Epargner une partie de vos gains dans d’autres types d’investissements, comme l’immobilier, l’art, les objets de collection ou les pièces d’or,  permet de se protéger au cas où vous vous seriez trompé.

 

Cela me rappelle quelque chose qui m’est arrivé il y a quelques années. J’avais fait 2 millions de dollars de profits sur des actions à 1 cent et ma femme m’a fait assoir, puis a insisté pour que je rembourse notre hypothèque dont le volume n’était pas négligeable. Je lui dis que je préférais réinvestir les profits dans les actions à 1 cent, mais elle insista et je me rangeai à son avis, remboursant l’hypothèque. Ce fut la meilleure décision que « j’aie » jamais prise. Si j’avais réinvesti dans les actions à 1 cent, j’y aurais perdu ma chemise, parce qu’elles se sont cassées la figure peu de temps après.

 

5. Méfiez-vous des gourous de la finance! « Cette leçon m’a coûté des millions : un autre ennemi dangereux pour le courtier, c’est sa propre tendance à écouter les conseils plausibles proférés par une personnalité magnétique et exprimés brillamment ». Comme c’est vrai ! Je me souviens parfaitement l’époque où j’ai investi dans plusieurs programmes fiscaux qui  se sont tous soldés par des faillites, parce que je me suis laissé convaincre par un vendeur qui était un beau parleur et me semblait brillant à ce moment-là.

 

 

 

 

 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,5 (16 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
05 avr.Alain J.
Bonjour Mon épouse a été infirmière dans un hôpital pendant 35 ans. La durée de vie d'une infirmière est à peu près de 7 ans, Ma fille est...
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
06 avr.Librio
Bonne blague ! Pour pouvoir le remettre , mon masque, encore faudrait-il qu'il y en ait suffisamment des masques.... Pour info: 2 masques chirurgic...
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
06 avr.Louis L.
De grâce, remettez votre masque !
Les 25 choses à avoir en permanence avec soi en cas de crise
05 avr.Clepsidre
...en cas de crise. Laquelle ? Majeure ? Si oui, au su et au vu des imbrications économiques mondiales, alors c'est d'une crise planéta...
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
05 avr.Librio1
Lol : Y en a ici qui s'écoute parler (ou plutôt écrire) et qui prennent les autres pour des cons. Pendant que vous phrasez, d'autres se bougent...
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
05 avr.Louis L.-1
Il me paraissait évident que mon propos impliquait, de facto, les lourdes fautes de dispatching qu'inconsciemment, vous dénoncez. Toute armé...
Le terrible drame espagnol… Partagez, informez, faites suivre.
04 avr.Librio1
Ben pour l'instant c'est la "pléthorique fonction publique" hospitalière qui essaie de sauver le cul des français avec du système D. Espérons qu'un...
Nos politiciens sont des criminels
03 avr.Louis L.
"Incompétence" ? Voire ! Se développe de plus en plus ouvertement, avant censure, une thèse selon laquelle ce fléau est délibéré. C'est fou...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX