Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Combien de temps la deuxième phase de la Gold Pool pourra-t-elle durer?

IMG Auteur
Publié le 23 juin 2014
1064 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 12 votes, 4,8/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux


« La London Gold Pool était une organisation de mise en commun de réserves d’or composée de huit banques centrales américaines et de sept banques centrales européennes qui ont accepté le 1 novembre 1961 de coopérer pour favoriser le maintien du système de Bretton Woods et le taux fixe de conversion des devises au prix de 35 dollars par once grâce à des interventions sur le marché de l’or.


Les ventes coordonnées des banques centrales visaient à équilibrer les pics du prix marché de l’or déterminé par le fixing de Londres du matin, et leurs achats à combattre ses faiblesses. Les Etats-Unis fournissaient la moitié de l’or à vendre. Les contrôles de prix ont fonctionné pendant six ans, jusqu’à ce que le système ne puisse plus fonctionner. Le prix fixe de l’or était devenu trop bas et des ruées se sont développées sur l’or, la livre sterling et le dollar. La France a décidé de se retirer de l’organisation. La London Gold Pool s’est effondrée en mars 1968.


Les contrôles de la London Gold Pool étaient accompagnés d’efforts de suppression du prix de l’or et d’un système de change officiel à deux niveaux et de transactions marché, mais le guichet de l’or a été fermé en 1971 avec le Choc Nixon, ce qui a donné lieu à un marché haussier qui a vu le prix de l’or atteindre 850 dollars en 1980 ».

Wikipédia, The London Gold Pool


Le premier graphique que vous trouverez ci-dessous compare les performances sur un an de SP500, du NDX, du Russell 2000 et de l’or. Je vous laisse deviner lequel d’entre eux souffre de sous-performance.


Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, l’or et l’argent se maintiennent actuellement sous 1.300 et 20 dollars. Quelqu’un m’a récemment demandé « pourquoi ces niveaux de prix particuliers ? ». Il serait appréciable que les raisons pour lesquels les marchés des métaux ont été plafonnés soient aujourd’hui connues de tous.


Certaines banques centrales occidentales ont évidemment formé une nouvelle « Gold Pool » au travers de laquelle elles tentent de gérer la relation entre un certain nombre de devises et de facteurs économiques affectant le commerce global, ainsi que les monnaies naturelles que sont l’or et l’argent.


Comme vous pouvez vous en rappeler, la première phase de la gold pool actuelle a pris fin avec les Accords de Washington, qui n’étaient qu’une tentative d’établir un nouveau système baptisé Bretton Woods II. Son échec est lié à la transformation du comportement des banques centrales face à l’or, puisqu’elles sont passées de vendeuses à acheteuses nettes, et à la révolte des BRICs.


Nous avons désormais entamé la deuxième phase de cette Gold Pool, qui est une confédération déliée de banques centrales occidentales dirigées par la Fed et la Banque d'Angleterre, qui tentent de maintenir le statu quo et l’hégémonie du dollar.


Mais les banques occidentales commencent à jouer un petit jeu avec le dollar, qui dure déjà depuis bien trop longtemps. Il n’est pas possible de reposer des économies sur une coupure de papier créée par une nation pour ses propres utilisateurs domestiques et ses intérêts en matière de politique internationale.


Pas à moins que cette nation accepte de sacrifier une partie de sa propre autonomie. Il s’agit d’une raison similaire à celle pour laquelle l’euro devra un jour disparaître. Il est une devise unique utilisée au sein d’une union politique non-cohésive.


Il est clair que la Russie, la Chine et une partie du Proche-Orient ne fassent pas partie de la Gold Pool. L’Inde éprouve des difficultés face à son propre peuple. Les Etats-Unis tendent leurs muscles, ce qui finira par coûter très cher, même pour ceux qui possède une machine à imprimer des billets, mais pas LA machine à imprimer des billets.


La Fed et ses banques centrales alliées sont clairement en mode panique, et tentent de maintenir les métaux en-dessous d’un certain prix tout en gérant les crises économiques qu’elles ont créées et qui sont loin d’être réglées. Elles ont vendu le monde pour leurs banques, et doivent désormais s’asseoir au banquet des conséquences de leurs actes, ce qui ne semble pas leur plaire. Elles jetteront une institution après l’autre aux loups avant de le faire.


La Gold Pool voudrait tirer l’or un peu plus bas, ce qui s’avère un peu problématique, puisque les coffres de l’Occident ne cessent de se vider et que les sociétés minières ont de plus en plus de difficulté à poursuivre leurs activités aux prix actuels. Et les peuples du Proche-Orient et d’Asie continuent de demander de l’or, malgré les efforts des néo-libéraux.


Il est impossible de prédire comment ce cartel prendra fin. La London Gold Pool a par exemple pris fin une fois que la France s’est retirée. Il est difficile de prédire une telle décision ou un choc soudain. Mais les prédictions ne manquent pas. Elles ne sont pas une stratégie d’investissement fiable, mais elles permettent de vendre des conseils.


Il y a des chances que nous voyons se développer une bataille entre Zurich, Francfort, Shanghai et Londres au cours de la prochaine phase du marché de l’or. Les fondations de la troisième phase, au cours de laquelle l’or commencera à être échangé plus librement, ont déjà été coulées. Et New York pourrait tenter de gérer le nouveau commerce de l’or sur le principe que la possession représente neuf dixièmes de la loi. Voilà qui pourrait exploser au visage des nations dont les métaux sont pris en otage.


« En conséquence de la fermeture temporaire du marché de Londres en mars 1968 et de l’incapacité des marchés de l’or et des systèmes financiers en général, les banques suisses ont agi immédiatement pour minimiser les effets subis par le système bancaire suisse en établissant une organisation commerciale sur l’or, baptisée Zurich Gold Pool, qui a permis d’établir Zurich en tant que centre international pour le commerce de l’or ». Quand la Fed de New York a-t-elle dit prévoir de retourner son or à l’Allemagne ? Voilà qui pourrait nous apporter des réponses quant à la résolution de la phase 2 de la guerre des devises. Bien que la Fed ait plus de chances d’être irréaliste qu’à son habitude en matière d’objectifs.

Peut-être en apprendrons-nous plus à mesure que le temps passe. Il semble cependant probable que la nouvelle gold pool commence à se désintégrer, et que le prix de l’or explose dans un grondement assourdissant.









Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chine | Etats-unis | France | Russie | Suisse | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chine | Etats-unis | France | Russie | Suisse | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,8 (12 votes)
>> Article suivant
IMG Auteur
Jesse 13 abonnés
Visitez le Café Américain de Jesse pour des nouvelles rafraichissantes sur les marchés.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX