Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Combien vaudrait le nouveau franc en cas de sortie de l’euro ??

IMG Auteur
Publié le 16 mars 2017
883 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 7 votes, 5/5 ) , 5 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
5
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Bon. Voilà une question que vous êtes très nombreux à me poser. De plus en plus nombreux à me poser même. Et plus nous allons avancer vers les élections, plus cette question sera vraisemblablement prégnante.

Combien, donc, un éventuel nouveau franc vaudrait-il ?

Aurions-nous à faire à un cataclysme financier ?

La France s’effondrerait-elle ?

Entrerions-nous dans un indescriptible chaos monétaire ?

Essayons, à défaut d’avoir raison et de certitudes, de réfléchir un peu à tout cela ensemble.

Premièrement… la valeur du nouveau franc par rapport à quoi ?

Oui, par rapport au dollar ? Au franc suisse ? Ou par rapport à l’euro ? Par rapport à l’euro me diriez-vous, car notre dette est libellée en euros.

Comme je l’ai déjà expliqué, 97 % de notre dette est soumise au principe de la « Lex Monetae ». En clair, nous remboursons notre dette dans notre monnaie. Aujourd’hui, l’euro ; demain, le nouveau franc.

Revenons à nos moutons.

Croyez-vous un seul instant que si un pays comme la France sort de l’euro, l’Allemagne va poursuivre une union monétaire avec des pays encore plus pauvres et encore plus endettés comme la Grèce, l’Italie, ou le Portugal ?

La probabilité que l’union monétaire survive à une sortie de la deuxième économie est très faible, pour ne pas dire inexistante !

Dans une telle hypothèse, le nouveau franc ne serait donc plus coté face à un euro qui n’existerait plus, il ne risquerait donc pas de baisser ! Enfin, notre dette ne pourrait plus être exigible dans une monnaie qui elle non plus n’existe plus !

Le nouveau franc trouverait donc un cours d’équilibre par rapport à d’autres devises. D’abord européennes évidemment mais aussi étrangères, comme le dollar américain… ou le yuan chinois !

Est-ce que notre monnaie baisserait beaucoup par rapport à ces deux devises ?

Sans doute pas trop pour la simple et bonne raison que les Américains, comme les Chinois, jouent tous à déprécier leur devise à intervalle régulier.

Plus clairement dit, ni les Américains ni les Chinois ne laisseraient leur devise trop s’apprécier, ce qui viendrait réduire leurs exportations et donc leur croissance. Pour preuve, ils le font déjà tous ! Des Japonais aux Américains, tout le monde joue à baisser la valeur des devises pour tenter de se créer un avantage concurrentiel.

Deuxièmement… imaginons que l’euro survive à la sortie de la France !

L’Allemagne et les Pays-Bas (qui rêvent de sortir de l’euro) tirent la valeur de l’euro vers le haut. Le très haut même.

La Grèce et Chypre vers les abysses !

L’Italie, l’Espagne et le Portugal tirent, eux, l’euro vers le bas.

La France, traditionnellement, a toujours eu la valeur de son franc entre les pays du Sud et ceux du Nord.

Une zone euro sans la France, qui est la deuxième économie tout de même, mais avec tous les pays du Sud pourrait paradoxalement voir la valeur de sa monnaie euro baisser un peu face à un nouveau franc qui, lui, serait :
– d’une part débarrassé du carcan de l’euro et le spectre de la faillite pourrait s’éloigner car nous pourrions à nouveau battre monnaie ;
– d’autre part, la France étant sortie, il y aurait une énorme prime de risque sur l’euro dont personne ne voudrait car finalement il serait en train de se décomposer !

Au bout du compte, dans un tel scénario, les investisseurs risquent de préférer du nouveau franc d’une France déjà sortie de l’euro, ce qui donne de la visibilité, au risque de détenir une monnaie dont on ne sait pas quel sera le prochain déserteur le lendemain et qui risque d’exploser et de ne plus rien valoir d’un instant à l’autre !

Logiquement, le franc devrait donc… contre toute attente et à rebours de toute la propagande… s’apprécier !

Troisièmement… c’est le retour à chaque monnaie nationale !

C’est le dernier grand cas, imaginons que l’Espagne retrouve sa nouvelle « peseta », l’Italie sa nouvelle « lire », le Portugal son nouvel « escudo » etc., etc., que vaudrait le franc ?

Assez simple !

Comme autrefois !

Le franc vaudrait plus que les monnaies espagnoles, italiennes, grecques, chypriotes ou encore portugaises.

Il vaudrait, comme jadis, moins que le franc suisse, que le nouveau mark allemand ou la future monnaie des Pays-Bas.

Nous aurions vraisemblablement la 3e ou 4e plus forte monnaie d’Europe !

Alors ce ne serait pas le chaos ?

Eh bien il se peut même que contre toute attente, le futur franc, au lieu de voir sa valeur s’effondrer, voit sa valeur augmenter.

Ho, rassurez-vous, cette appréciation serait à mon avis de courte durée, car notre « classe » politique, bien peu élégante, risque de se mettre à aimer immodérément sa nouvelle planche à billets de la Banque de France et risque d’en abuser évidemment.

Pourquoi ? Parce qu’il faudra bien payer la dette.

Et pour payer la dette il n’y aucun secret !

Soit vous imprimez de la monnaie autant que nécessaire, soit vous ruinez les épargnants ! Politiquement parlant, ruiner les épargnants a toujours été moins risqué !

Et pour vous protéger, il n’y a aucun secret non plus ! Vous pouvez rejoindre le club des « STRATÉGISTES ». Plus de renseignements ici.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Allemagne | Chypre | Espagne | France | Italie | Portugal | Suisse | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Allemagne | Chypre | Espagne | France | Italie | Portugal | Suisse | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (7 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
En tout cas, ce qui me semble assez logique c'est de penser qu'en cas de retour au franc l'or et l'argent verraient leur cours grimper, du moins exprimé en francs.
Monot affirme qu'il veut la même parité pour son nouveau franc égal au montant de l'euro ( 1 euro = 1 N.Franc).. et qu'il remboursera dans son nouveau franc.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
S'il y a bien un truc sans importance, c'est la parité initiale.
Les commerçants ont-ils encore des étiquettes ?
Vous voulez sans doute dire "politiquement parlant, ruiner les épargnants a toujours été PLUS risqué"....(qu'imprimer de la monnaie)
Avez-vous un exemple dans lequel des épargnants ruinés ont reversé le regime ruineur ? Ou un homme est arrivé au pouvoir, propulsé par un tremplin d'epargnant ruiné ? Ce statut a-t-il glorifié quelqu'un ? Les escrocs et les voleurs ont-ils par ce fait, un jour, perdu le pouvoir ? Etc.
Dernier commentaire publié pour cet article
En tout cas, ce qui me semble assez logique c'est de penser qu'en cas de retour au franc l'or et l'argent verraient leur cours grimper, du moins exprimé en francs. Lire la suite
rg100 - 17/03/2017 à 16:09 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX