Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Comment amener les gens à désirer la guerre : Hermann Göring.

IMG Auteur
 
Extrait des Archives : publié le 24 février 2016
246 mots - Temps de lecture : moins d'une minute
( 8 votes, 4,8/5 ) , 5 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
5
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Guerre
Rubrique : Fondamental

 

 

 

 

Souvenez-vous de ce qu’a dit le Reichsmarschall Hermann Wilhelm Göring, fondateur de la Gestapo et chef de la Luftwaffe, lors des procès de Nuremberg.

Voici un extrait de l’interview de Göring dans sa cellule, après la guerre :

 

Göring: Bien sûr que les gens ne veulent pas la guerre. Pourquoi un pauvre paysan voudrait-il risquer sa vie au combat si la meilleure chose qui puisse en découler pour lui est de rentrer à la ferme en un seul morceau ? La populace ne veut pas la guerre, que ce soit en Russie, en Angleterre, aux Etats-Unis, ou encore en Allemagne. Je le comprends bien. Mais ce sont les dirigeants d’un pays qui déterminent les politiques à employer, et il est toujours facile pour le gouvernement d’entraîner la population dans son élan, qu’il soit une démocratie ou une dictature fasciste, un Parlement ou une dictature communiste.

Gilbert: Il y a une différence. Dans une démocratie, la population a le droit de s’exprimer au travers de ses représentants élus, et aux Etats-Unis, seul le Congrès a le droit de déclarer la guerre.

 

Göring: Très bien, mais qu’il ait une voix ou non, le peuple peut toujours être influencé de manière à supporter ses dirigeants. Et plus facilement qu’on le pense. Tout ce qu’il est nécessaire de faire est de lui dire qu’il est attaqué et de dénoncer les pacifistes de manque de patriotisme et de les accuser d’apporter le danger. C’est pareil dans n’importe quel pays.

 

 

 

 

Hermann Göring

 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,8 (8 votes)
>> Article suivant
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Hum.....Et le pire c'est que ça fonctionne fort bien dans l'esprit des gens , du genre moutons apeurés , des comme il en est plein , du genre public tf1 ....
Je n'ai pas effectué mon service militaire par refus de servir de serpillière au " gouverne et ment " , par refus de paupérisation aussi , du style 550 francs par mois et par refus d'avoir à faire le pitre pour un soit disant "supérieur "prétentieux à la noix qui de toute manière pourrira comme tout le monde ( cette évidence qui échappe à la conscience des idiots commanditaires me suffit ) en plus d'avoir à quémander des permissions....
Oui , les gens sont idiots et je l'ai souvent constaté car je me rappelle que les moutons du patelin me disaient " celui qui ne fait pas son service militaire n'est pas un homme ! "
Hahahaaaaaa , je dirais plutôt que le bêtement obéissant est un sinistre mouton intégriste qui jette les gens en pâture aux " autorités " quand ces derniers ne font pas comme eux....
Cependant , j'en ris encore aujourd'hui puisqu'au même moment j'ai fait plusieurs fois le tour du monde en routard indépendant pendant que ces bêtement obéissants apeurés faisaient leurs pompes et autres corvées dans la boue pour 550 francs par mois.... Quand ces êtres stupides ont appris cela , ils m'ont tous dit terrifiés :" Tu es fou ? C'est très dangereux ! Tu n'as pas peur? "Wouaaahhhh , en voilà , des "hommes"....Hihihiiii...
Des chiffons dont on se sert à sa guise quoi...
Evaluer :   4  6Note :   -2
EmailPermalink
@ Sebastien H
La seconde flèche rouge, c'est moi.
Comme des tas de jeunes de ma génération j'ai fait mon service militaire, je n'en tire ni gloire ni complexe et je n'aime pas qu'on se foute gratuitement de ma g**** sous prétexte que j'ai passé un an sous les drapeaux.
Ce fut une expérience de vie comme il y en a des tas d'autres, ni plus ni moins.
Cela dit, Göring et ses petits copains avaient parfaitement analysé le problème, ce ne furent pas les premiers et encore moins les derniers: les Américains sont très fort dans l'exercice qui consiste à se faire agresser militairement les premiers afin de justifier l'envoi de troupes dans un contexte où à terme ils auront beaucoup à gagner (financièrement et sur le plan géopolitique) malgré les dégâts collatéraux.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
Bonsoir,

Je dois reconnaître que je n'aurais pas formulé les choses comme ça...

Le service, dit militaire, j'ai dû y passer. Je n'avais pas le choix (encore que). Je vous résume les épisodes :

- 3 jours : L'intégralité de mes demandes d'affectation ont été rejetées. Mes résultats aux tests étaient pourtant parmi les meilleurs. J'ai pris cela pour une réelle marque de mépris... d'autant que cette obligation militaire me faisait perdre un emploi auquel je tenais. Mais ça, ils s'en foutent ! Ajoutez à cela qu'ils ont pris le métier de mon père pour me choisir une affectation. N'importe quoi ! Pour finir, après les classes, il était prévu que j'aille faire le con... en Allemagne. Pourquoi pas au Groenland tant que nous y sommes ?

- Les classes : Là, pour la première fois de sa vie, on comprend ce qu'est le summum de la bêtise humaine. Comment ne pas se rebiffer face à un capitaine incapable d'aligner deux mots de Français corrects ? Comment ne pas s'indigner du plaisir que prennent d'autres petits gradés médiocres (les adjudants et adjudants chefs, par exemple) à vous humilier, à vous soumettre à leurs caprices minables ? C'est à partir de ce moment que j'ai compris des choses particulièrement importantes :

1°) L'état Français méprise ses citoyens à un point...
2°) L'appelé, futur citoyen (s'il survit) doit devenir un mouton obéissant. C'est à ça, avant tout, que servait le SM...
3°) Les points 1°) et 2°) m'ont servi de point de repère toute ma vie dans mes rapports avec la France.

Pour la petite histoire, je me suis débrouillé pour quitter très rapidement cette mascarade... Et on a cherché à m'en dissuader par la peur. Avec le caractère que j'ai, croyez moi, ils ont perdu leur temps.

Le plus intéressant est la conclusion que l'on peut tirer de cette expérience. La déliquescente République Française est l'ennemi du citoyen. Elle ne vaut absolument pas la peine d'être défendue. Et pour cause, elle est anti Française, anti citoyenne, anti démocratique...

Ce qui est malheureux, comme le souligne Sebastien H, c'est que la majorité des jeunes soumis à ce traitement ridicule, n'en ont pas tiré le moindre enseignement. Et c'est infiniment regrettable. L'état actuel du pays n'est il pas celui d'une bergerie envahie par les loups ?
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
@ glanduron
Bon, eh ben on a pas vécu les mêmes choses! J'ai payé mon dû (!) à la nation en 1974, j'étais sursitaire. J'ai pu rester dans la ville où j'habitais alors, ville avec de nombreuses garnisons. Après des classes "normales" je suis parti (volontaire) 2 mois à Nantes pour suivre le peloton d'élèves gradés du service de santé des armées. 2 mois pourris avec l'adjudant-type genre petit con qui se la pète, mais rien de grave: "les chiens aboient, la caravane passe"! Retour dans mon unité comme infirmier. Travail très intéressant avec des expériences uniques. Derniers mois sergent avec un laisser-passer pour rentrer avec ma voiture à la caserne comme tout sous-off' qui se respecte! Yavait pire à vivre!!!
A part le fait que j'ai eu aussi largement le temps de me perfectionner au Tarot et devenir un joueur redoutable (!) à l'époque, j'ai tiré de cette expérience certaines observations.
Indépendamment de l'hygiène qui laisse globalement à désirer de la jeunesse masculine française, la différence entre les civils et les militaires c'est qu'un militaire a un uniforme doté de certains symboles qui permettent de le situer exactement dans la hiérarchie, donc on sait à qui on s'adresse. C'est très pratique! Ce qui n'est pas le cas dans le civil où on est loin de toujours savoir à qui on a affaire d'autant plus qu'il n'y a pas plus dangereux qu'un trou du c** doté de l'autorité et des pouvoirs qui vont avec. Pour le reste, c'est comme partout, il y a des gens biens et des cons finis, et c'est valable dans n'importe quelle catégorie socio professionnelle.
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
@ glanduron
Post Scriptum!
L'armée n'a pas fait de moi un mouton obéissant, d'ailleurs un travailleur indépendant est par définition un rebelle au système!
La France actuelle ne mérite plus les gens qui ont encore des balloches. C'est incompatible avec la magma sirupeux de la société actuelle bien pensante et castratrice!
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
@ glanduron Post Scriptum! L'armée n'a pas fait de moi un mouton obéissant, d'ailleurs un travailleur indépendant est par définition un rebelle au système! La France actuelle ne mérite plus les gens qui ont encore des balloches. C'est incompatible avec  Lire la suite
merisier - 11/03/2018 à 16:46 GMT
Note :  4  1
Top articles
Derniers Commentaires
Cryptomonnaie : le Libra sera libre comme les démocraties populaire...
14:20Saphir
Son dernier paragraphe nous apporte tout le contraire du reste de l'article, après avoir sérieusement démontré ce que sera cette crypto, du big bro...
Des élus de plus en plus dangereux
18 juinLouis L.1
" les rémunérations octroyées par carrefour à ses dirigeants.............ne regardent que les propriétaires légitimes de cette entreprise ". ...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
12 juinVictorius M.
Ah ah ! Ben oui, la voiture électrique; parlons en ! Mon paternel qui a travaillé toute sa vie dans l'industrie du gaz me disait toujours que c'éta...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
13 juinSaphir1
https://www.radars-auto.com/actualite/actu-radars-general/les-radars-anti-vehicules-bruyants-arrivent-en-france-1558 y'a plus qu'à le coup...
4 Juin 1963 Kennedy, l’argent et la FED
09 juinLORENZO061
Entièrement d'accord avec boutros: cette trilogie d'Ellroy est fascinante, et pas seulement pour les points cités ici. Ce bon John Edgar a tiré bie...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
10 juinmerisier0
Effectivement, à l'heure actuelle une voiture vaut "tant par mois". Et au bout de 5 ans, en moyenne, vous êtes pigeonné car la reprise ou le rachat...
Nouvelle étape dans la guerre contre les automobilistes
10 juinSaphir1
L'avenir ce sera une ptite voiture électrique de location (histoire de nous menotter comme il faut), avec une autonomie ridicule, et toutes les tax...
Macron : des réformes à pas de fourmis et des économies inexistantes
09 juinmerisier2
Entre les lois pondues par l'UE, celles accouchées à l'échelon national, la grévicultue syndicale et les associations bien pensantes qui n'existent...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX