Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Comment débattre avec Paul Krugman

IMG Auteur
Publié le 04 février 2013
463 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 7 votes, 4,4/5 ) , 4 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
4
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Croissance Pauvreté
Rubrique : Editoriaux

J’ai reçu un email très intéressant à propos de comment il convenait de débattre avec Paul Krugman. J’ai fait quelques recherches sur le sujet et suis tombé sur cet article : How to debate Paul Krugman

‘Paul Krugman est un grand nom du Keynésianisme et un prêcheur de l’interventionnisme moderne et du développement économique par l’inflation et le déficit budgétaire. Il est la bête noire des libertaires et des économistes Autrichiens que nous sommes. Ce qui le rend particulièrement ennuyeux est son enthousiasme inconditionnel et quasi-enfantin pour l’intervention étatique malgré les preuves de son non-fonctionnement et son refus apparent d’aller fouiller un peu plus profondément dans le marasme de nos problèmes économiques et de prouver l’efficacité de la médecine qu’il préconise. Ses convictions Keynésiennes sont présentées telles des articles de foi que toute personne sensée ne pourrait prendre sérieusement en considération. L’argument Krugmanesque est bâti sur des suppositions qui sont toujours…’


Et ainsi de suite


L’article ci-dessus continue ainsi des paragraphes durant. Et il semblerait qu’il soit sans faute. Malheureusement, il ne représente en rien la manière de débattre avec Paul Krugman.


L’économiste Hans-Hermann Hoppe explique la manière dont débattre avec Paul Krugman dans la vidéo suivante :





Cette vidéo ne dure que 63 secondes, et en voilà l’argument clé :


‘Il est très important, lorsque l’on répond à des gens comme Paul Krugman, de ne pas entrer dans les détails techniques. Posez-lui des questions comme à un enfant. Expliquez-moi comment une augmentation du nombre de billets verts pourra rendre notre société plus riche. Et si c’est le cas, alors expliquez-moi pourquoi il existe encore de la pauvreté dans le monde. Toutes les banques centrales du monde ne sont-elles pas capables d’imprimer autant de monnaie qu’elles le désirent ? Je suis certain qu’il serait incapable de répondre à de telles questions. Notre problème est de toujours vouloir aborder les détails techniques alors qu’il n’y a rien de plus simple que de lui demander comment un morceau de papier peut enrichir une société’.


Cela fonctionnerait-il ?


Krugman répondrait certainement par son charabia habituel et des idioties Keynésiennes qui expliqueraient comment payer des gens pour creuser des trous et d’autres pour les reboucher pourrait relancer la croissance.


Un enfant pourrait constater la stupidité de sa réponse, mais pas un économiste de métier, un politicien, ou un académicien ayant subi un lavage de cerveau. Paul Krugman, comme les économistes Keynésiens en général, ainsi que les hommes politiques et les académiciens sont incurables.


Il n’en est pas moins que l’idée de Hans Hermann-Hoppe est correcte. En posant à Krugman des questions qu’un enfant serait en mesure de comprendre, certaines personnes au cerveau pas si lavé que ça pourraient finalement voir le Keynésianisme et les politiques de stimulus monétaire pour ce qu’ils sont vraiment : une absurdité économique.



<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,4 (7 votes)
>> Article suivant
IMG Auteur
Mish 13 abonnés
Réflexions sur de débat de l’inflation /déflation/stagnation et autres remarques sur l’or, l’argent, les monnaies, les taux d’intérêts et les politiques monétaires affectant les marchés mondiaux.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
En effet , mais allez expliquer cette évidence aux masses....
Quand je m'y essaye , j' entend souvent des " Je n'ai pas le temps" ou " Ceci ne m'intéresse pas " !
Cet absurdité se nourrit justement par le crétinisme des masses ; sans la cécité des zombies qui sont majoritaires ce système idiot ne saurait exister...
Hier matin j'ai lu que chaque français passe en moyenne 3 heures 50 chaque jour devant " TV lobotomie " , "TV poubelle"....
Il y a quelques semaines j'ai vu les badauds du village se masser au carrefour de mon village pour voir le passage d'un rallye et ce , à 8 heures du matin un dimanche sous la pluie...
Alors , ils n'ont pas le temps????
Allons , un peu de sincérité , le côté bas de gamme des masses n'est plus à démontrer ...
Ainsi , les gouvernements peuvent les rouler dans la farine avec une facilité déconcertante, ceux qui voient cette absurdité sont absorbés avec et subissent vu le poids de ces masses débiles...Les cons ont toujours raison , question de nombre...
C'est regrettable...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Quel reméde les économistes "autrichiens" préconisent lors d'un déficit de la demande et un chômage élevé ? Les libertariens semblent favorable aux baisses d'impôts (par exemple sur les dividende, les plus values, les successions, etc.. baisses qui s'adressent avant tout aux "riches") pour relancer l'économie et la consommation privée. Mais on l 'a vu, ces baisses d'impots n'ont comme effet que d'augmanter l'épargne privée.
Ce sont donc les banques centrales, tenu par leurs double mandat (du moins aux US) de maintenir l'inflation à bas niveau et d assurer la croissance (et le plein emploi), qui doivent assumer la lourde tâche de contrebalancer la faiblesse de la demande. Elle le fait en réduisant les taux d intérêts et en fournissant de l argent aux banques, qui, en temps normal, le prêtent aux ménages et aux entreprises.
Alan Greenspan, republicain libertarien, considéré par Milton Friedman, le père du monétarisme, comme le meilleur gouverneur de la FED, n'a-t-il pas exagérement baissé les taux et crée la bulle immo? (on pourrait remonter encore plus loin avec les années de déréglementation, d abord sous Reagan puis sous Bush2...)
Et parlons maintenant du renfloument des banques (too big too fail !!!): Ce n'est pas à cause du keynesianisme qu'on n'en est arrivé à cette situiation il me semble...
Aurait-il fallu les laisser faire faillite et paraliser toute l'économie....
allo les autrichiens ???
Evaluer :   0  2Note :   -2
EmailPermalink
«Quel reméde les économistes "autrichiens" préconisent lors d'un déficit de la demande et un chômage élevé ?»

C'est quoi un déficit de la demande ?

« Mais on l 'a vu, ces baisses d'impots n'ont comme effet que d'augmanter l'épargne privée. »

Ce qui n'est pas plus mal lorsque les gens sont endettés et veulent mettre de côté pour plus tard, notamment pour investir.
Seriez-vous en train de dire que vous sauriez mieux les intérêts de ces personnes ?

« Ce sont donc les banques centrales, tenu par leurs double mandat (du moins aux US) de maintenir l'inflation à bas niveau et d assurer la croissance (et le plein emploi), qui doivent assumer la lourde tâche de contrebalancer la faiblesse de la demande. Elle le fait en réduisant les taux d intérêts et en fournissant de l argent aux banques, qui, en temps normal, le prêtent aux ménages et aux entreprises. »

Et tout ce que ça fait, ce sont des bulles. Il faudrait peut être commencer à constater que l'économie a un fonctionnement cyclique, que les arbres ne montent pas jusqu'au ciel, qu'il faut des récessions et que les empêcher d'arriver aboutit à tirer sur l'élastique qui finira par claquer dans les doigts.

«Alan Greenspan, republicain libertarien»

bah, si Karl Marx pronait le libre marché, il serait encore communiste ?

«considéré par Milton Friedman, le père du monétarisme, comme le meilleur gouverneur de la FED»

Tout le monde peut se tromper.

Au fait, c'est quoi la responsabilité du président de la FED ? Il me semble qu'il n'a pas plus de pouvoir que les autres gouverneurs, juste qu'il les représente et préside.

« n'a-t-il pas exagérement baissé les taux et crée la bulle immo? (on pourrait remonter encore plus loin avec les années de déréglementation, d abord sous Reagan puis sous Bush2...)»

Il n'a fait que ce que vous préconisiez ci dessus, il a suivi les conseils de Krugmie, qui disait clairement que Greenspan devait créer une bulle immo pour contrebalancer l'éclatement de la bulle dotcom.
Il a donc utilisé les taux bas pour contrecarrer un cycle baissier.
Par contre, il faut rappeler que c'est sous Bernanke que la majorité des subprimes se sont faits.

«Et parlons maintenant du renfloument des banques (too big too fail !!!)»

C'est sur que c'est une logique turbolibérale, que d'apporter l'assistance aux incompétents, niant ainsi la destruction créatrice, l'éviction que provoque les sauvetages.

« Ce n'est pas à cause du keynesianisme qu'on n'en est arrivé à cette situiation il me semble... »

Du Keynésianisme, non. Keynes était contre l'inflation, contre une forte fiscalité, l'intervention de l'état, il ne l'a prôné que pour contrer les cycles baissiers.
Le post ou néo-keynésianisme, sortes des socialistes qui veulent utiliser l'inflation, les taux bas ou les politiques budgétaires pour stimuler la croissance, même en période haussière, bref, de faire des bulles.

En quoi donc, cette politique n'est pas néo/post-keynésienne ?

«Aurait-il fallu les laisser faire faillite et paraliser toute l'économie....»

Comme ici ? http://youtu.be/3-RjpdQwOu0

C'est peu près ce qu'on nous disait déjà avec la vieille industrie du nord... Cela a aboutit à empêcher le renouvellement de l'économie.

Sinon, le confort de vie serait un droit fondamental ? Peut-on sacrifier le droit d'être et d'agir pour le droit d'avoir ? Pourtant, on obtient l'avoir grace à l'agir, nécessaire à un monde qui évolue sans cesse.
Le problème du dogme keynésien est qu'il ne conçoit pas le monde comme étant un monde dynamique, changeant, modulaire auquel on doit s'adapter…
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
merci ph11 pour votre vision"philosophique" de l'économie. Plutot d'accord avec vous sur le fond, dans un monde "parfait", sans lobby et dénudé d'intérêts politiques...
Dernier commentaire publié pour cet article
En effet , mais allez expliquer cette évidence aux masses.... Quand je m'y essaye , j' entend souvent des " Je n'ai pas le temps" ou " Ceci ne m'intéresse pas " ! Cet absurdité se nourrit justement par le crétinisme des masses ; sans la cécité des zombie  Lire la suite
Sebastien H - 05/02/2013 à 11:48 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
Pétrole : alerte rouge pour la France et nos approvisionnements
16 sept.Josey Wales2
Avant on n'avait deja pas de petrole mais on avait des idees. Maintenant qu'on a plus d'idees...
Clownerie ministérielle : Bruno Le Maire veut une blockchain publique
14 sept.Fortuna
This country is fucked up
La BCE en mode Père Noël avec 1000 euros pour à Noël !!
10 sept.ramin974
Bonjour, Tout ça me rappelle les parties de monopoly que je faisais quand j'étais petit. Normalement quand un joueur n'a plus de sous, il ...
Martin Armstrong : de nouvelles découvertes compromettent le dogme ...
10 sept.Alain J.
Bonjour Venez habiter entre 1800 et 2200 m d'altitude Mr Flamel. L'expérience en science vaut mieux que toute théorie avec des idées préconçues...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Red Pill1
Mais, mais, mais, je pensais que nous avions le meilleur systeme de secu du monde, que le monde entier nous l'enviait, et que nos enarques, la fine...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Go4Gold
Il y a trois sortes de comptables : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
07 sept.jymesnil2
Bon la blague qui consiste à prétendre que les banquiers prêtent l'épargne des clients est une blague....les depots sont ridiculement insuffisants ...
Grâce au glyphosate, la SNCF va nous coûter encore plus cher !
06 sept.Fortuna
En France on n'a pas de petrole, on n'a pas de bonnes idees mais au moins on n'aura plus de desherbants
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX