Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Comment investiriez-vous de l’argent pour dix ans ?

IMG Auteur
Publié le 28 juillet 2016
670 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 3 votes, 4,7/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editorial du Jour

Une personne sur six choisirait l’or, selon un sondage mené par Bankrate.

Rapport spécial
par Michael J. Kosares/USAGOLD

Un investisseur sur six a dit qu’il choisirait l’or comme actif d’investissement s’il n’avait pas besoin d’accéder à son argent pendant plus de dix ans – un investisseur sur six a également choisi les actions, comme le montre le récent sondage de Bankrate. 6% des investisseurs sondés ont choisi les obligations, contre 25% pour l’immobilier et 23% pour un simple compte bancaire.

bankratesurvey2016
Source : Bankrate/Claes Bell

Aux yeux de Wall Street, ces résultats représentent un monde sens dessus-dessous. Jim Cramer, de la CNBC, s’en lamente : « ayant moi-même opté pour les actions toute ma vie durant, c’est un résultat terrible. Mais il ne me surprend pas ».

Dans un récent article écrit pour le Financial Times, intitulé Brexit and the Power of Wishful Thinking, Tim Hartford met en lumière les transformations psychologiques qui prennent place aujourd’hui parmi les investisseurs :

« Peut-être la leçon la plus importante à en tirer est-elle que nous dépensons trop d’énergie à tenter de prédire l’avenir, et trop peu à nous montrer tenaces quoi qu’il arrive… Parce que les scénarios potentiels sont très persuasifs, ils peuvent nous aider à faire face à des conséquences peu confortables et à réfléchir clairement à des possibilités que nous préfèrerions ignorer. Et parce que certains scénarios se contredisent, ils nous forcent à réaliser qu’en fin de compte, nous ne sommes pas en mesure de prédire l’avenir. Nous sommes passés du ‘Que va-t-il se passer ?’ au ‘Qu’allons-nous faire si une telle chose se passe ?’ »

Se montrer « tenace quoi qu’il arrive » nécessite d’agir avant, et non après, que la prochaine crise financière fasse la Une. Beaucoup rejettent aujourd’hui l’ancienne religion financière selon laquelle la diversification représente un mélange particulier d’actions et d’obligations, et de très peu d’autres actifs. Cette formule était acceptable lorsque le pays se portait bien et que le gouvernement fédéral n’était pas enseveli sous 19 trillions de dollars de dette. Elle se portait très bien lorsque le niveau de confiance était élevé et que bien plus de 17% de la population se disait satisfaite de la direction prise par le pays (un pourcentage récemment rapporté par Gallup). Aujourd’hui, les investisseurs cherchent aussi à se protéger et à ajouter de la liquidité à leurs portefeuilles afin d’augmenter leur potentiel de gain de capital. Comme le montre le sondage de Bankrate, beaucoup se tournent aujourd’hui vers les valeurs refuges que sont les métaux précieux.

Même Willem Buiter, économiste en chef chez Citigroup et critique de longue date du métal jaune, se dit aujourd’hui intéressé par l’or. « L’or, en période d’incertitudes, et notamment en période de taux d’intérêt négatifs, est très intéressant. » Il perçoit aussi les actions comme étant dans une bulle, et pense que les investisseurs placent leurs espoirs sur une croissance de long terme des revenus des entreprises, qui n’ont aucune relation avec la croissance économique sous-jacente.

Le changement d’avis de Buiter est représentatif de la tendance que vous verrez plus bas sur le graphique de SentimentTrader. Il représente les aléas du sentiment sur le marché de l’or. Le graphique de Bankrate montre leurs effets cumulés. Notez que l’évolution haussière principale du sentiment envers l’or a commencé en 2000 et que ce dernier n’est plus passé en-dessous de la ligne du pessimisme excessif jusqu’en 2013-15.

Depuis le mois de janvier, le sentiment sur le marché de l’or est redevenu positif, notamment en raison de l’environnement des taux d’intérêt, mais aussi parce que l’or semble une nouvelle fois être sous-évalué. Si Buiter a raison, et je pense que c’est le cas, alors les mois qui arrivent devraient nous apporter un flux de capital significatif hors des actions, des obligations et de l’épargne, et vers l’or et l’argent. Jim Cramer a élaboré sur le sondage de Bankrate en expliquant que « les vagues successives de perte de confiance et d’incertitude ont désormais pris racine au sein du public américain ».

24hGold - Comment investiriez-...
 Graphique : SentimentTrader/Jason Goepfert
__________________________________________________________________

Stocks-Gold

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,7 (3 votes)
>> Article suivant
Michael J. Kosares est le fondateur de USA GOLD - Centennial Precious Metals et a plus de 35 ans ans d’expérience sur le marché de l’or. Il es l’auteur de The ABCs of Gold Investing: How to Protect and Build Your Wealth With Gold et de nombreux articles publiés dans la presse.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX