Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Comment pense la première génération du millénaire ?

IMG Auteur
Publié le 27 août 2014
616 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 6 votes, 3,3/5 ) , 1 commentaire
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
1
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Liberté
Rubrique : Fondamental

 

 

 

 

Emily Ekins, Matt Welch et Nick Gillespie, du magazine Reason, sont venus à la FreedomFest de Las Vegas présenter et commenter les résultats d’une enquête exclusive sur la génération Y, la première génération du millénaire, ces enfants nés avant l’an 2000 et qui ont entre 20 et 25 ans aujourd’hui.

Ils nous ont expliqué pourquoi, selon eux, « l'avenir est favorable à la liberté ».

Selon cette enquête de Reason concernant la génération Y :

64 % des personnes interrogées disent que la réduction des dépenses du gouvernement de 5 % aiderait l'économie.

59 % disent que la réduction des impôts aiderait l'économie.

57 % préfèrent un gouvernement plus petit offrant moins de services avec de faibles impôts, tandis que 41 % préfèrent un gouvernement plus gros offrant davantage de services avec des impôts élevés.

57 % veulent une société où la richesse est distribuée selon les accomplissements de chacun.

55 % disent que la réduction du poids réglementaire aiderait l'économie.

53 % disent que la réduction de la taille du gouvernement aiderait l'économie.

S’ils se méfient du gouvernement, ils se définissent cependant par leur conscience sociale et semblent quelque peu confus politiquement.

69 % disent qu’il est de la responsabilité du gouvernement de garantir l'accès de tous aux soins de santé et 51 % ont une opinion favorable d’Obama Care.

68 % disent que le gouvernement devrait s'assurer du fait que chacun touche un salaire décent.

66 % disent que l'augmentation des impôts sur les riches aiderait l'économie.

63 % affirment que dépenser plus sur la formation professionnelle aiderait l'économie.

58 % disent que le gouvernement devrait dépenser plus pour l'assistance aux pauvres et les infrastructures.


Comment interpréter ces résultats ?

D’abord, selon les journalistes de Reason, les chiffrent montrent que cette génération déteste l’État nounou. 67 % sont en faveur du mariage homosexuel ; 57 % veulent légaliser la marijuana. Ils refusent que l’État leur impose un mode de vie, des normes en matière de mœurs.


Cela dit, beaucoup se décrivent souvent eux-mêmes comme « socialistes ». Comment expliquer ce soutien à l’économie dirigiste alors même qu’ils sont conscients de ses méfaits ? Selon Reason, c’est parce qu'ils sont victimes d'un système d'éducation propagandiste et ne comprennent pas le sens véritable du terme socialisme. 42% des « millennials » pensent que le socialisme est préférable au capitalisme, mais seulement 16% d’entre eux sont capables de définir le socialisme.


En effet, une enquête CBS / New York Times en 2010 a révélé que lorsqu'on demandait aux jeunes Américains d'utiliser leurs propres mots pour définir le mot « socialisme », très peu sont en mesure de le faire. Selon l'enquête, seulement 16% de la génération Y est capable de définir le socialisme comme la collectivisation de la propriété par le gouvernement, ou une variante de ce modèle.


L'utilisation des termes socialisme et capitalisme reste floue car elle renvoie au contexte historique de la Grande Dépression puis de la guerre froide, au siècle passé. Pour cette génération, le vocabulaire n’a plus le même sens. Ainsi elle pense que le capitalisme implique des privilèges accordés aux riches par le gouvernement et non le marché libre. Tandis que pour elle, le socialisme implique la protection des personnes vulnérables.


Les préférences de la génération du millénaire deviennent plus claires lorsque le système économique est décrit précisément. Quand on précise les questions, on découvre qu’elle est très critique à l’égard du pouvoir. Elle lui reproche son inefficience, ses abus, son copinage avec les compagnies privées. De façon générale, il ressort que les jeunes Américains sont socialement de gauche mais qu’ils penchent plus à droite sur ​​le plan fiscal.


À lire : http://reason.com/poll/2014/07/10/reason-rupe...llennial-survey

À voir : https://www.youtube.com/watch?v=A73gLRSGqcg


Chronique de la FreedomFest 2014

 

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :3,3 (6 votes)
>> Article suivant
Damien Theillier est professeur de philosophie. Il est l’auteur de Culture générale (Editions Pearson, 2009), d'un cours de philosophie en ligne (http://cours-de-philosophie.fr), il préside l’Institut Coppet (www.institutcoppet.org).
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Ambiguité US , mais en sommes nous exempts ?
Dernier commentaire publié pour cet article
Ambiguité US , mais en sommes nous exempts ? Lire la suite
Y.Jullien - 29/08/2014 à 19:43 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
La haute administration au pouvoir : l’occupant intérieur se frotte...
16 juil.Saphir1
On peut aller encore plus loin : le pouvoir est dans les loges, le reste n'est qu'illusion.
Tout le monde possède un peu d’or – en voici la raison
14 juil.Dorothée
N.B. : dans la terminologie chimique normale habituelle, le "nitrogène" s'appelle de l'azote.
La haute administration au pouvoir : l’occupant intérieur se frotte...
07 juil.Bernard Conte
En bref malgré les élections on ne sort pas de la démocratie de connivence caractérisée par un bipartisme qui instrumentalise les chiens de berger ...
L’origine de l’échec des nations
22 maiERWIN2
dont le dépassement se fera probablement dans la violence. Quel sera le niveau d'organisation de cette violence et par quel encadrement ? J'ima...
L’origine de l’échec des nations
22 maiBernard Conte1
Les élites politiques de notre bipartisme de fait sont au service de leurs sponsors. La crise actuelle est aussi une crise de légitimité des él...
L’origine de l’échec des nations
21 maiNoumounke1
Je vous cite : "Malheureusement cette restructuration se heurtera inévitablement à un effet de cliquet... dont le dépassement se fera probablement ...
L’origine de l’échec des nations
21 maiRüss655
La question de la violence ne laisse malheureusement aucun doute: Une fois sauté le troisième repas d'affilée, on n'a plus le temps d'expl...
L’origine de l’échec des nations
21 maimerisier10
Peut-être suis-je pessimiste, mais je n'arrive pas bien à imaginer une retructuration drastique (mais indispensable) de nos élites en douceur. Effe...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX