Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Comment protéger efficacement votre or à la maison

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 18 octobre 2016
1023 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 5 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Université de l'or

 

Au-delà de la volonté d’échapper aux éventuelles politiques confiscatoires des États désireux de renflouer leurs propres caisses, l’une des préoccupations immédiates de ceux qui conservent leur or à domicile c’est encore de le protéger le plus efficacement possible, et pas seulement contre les voleurs.

Même s’il est souvent préférable de confier son or à des entreprises spécialisées qui le conserveront dans des coffres à l’abri des outrages du temps comme de la convoitise des voleurs ou même d’éventuelles catastrophes, beaucoup de détenteurs du précieux métal préfèrent encore disposer de leurs pièces, voire de leurs lingots, à la maison. Les raisons, parfaitement légitimes, sont nombreuses : protection contre la confiscation, disponibilité immédiate en cas de coup dur, discrétion, méfiance à l’égard des banques, etc. Il peut également s’agir de pièces, de bijoux ou d’objets anciens obtenus par héritage, cadeau ou donation et dans ce cas, la valeur sentimentale vient s’ajouter à la valeur économique, rendant encore plus évidente la conservation chez soi.

Néanmoins, pour ceux qui choisissent cette solution, la question de la sécurité devient très vite une préoccupation importante. En effet, si la première crainte reste le vol, d’autres risques existent qui sont susceptibles d’amputer la valeur de leur patrimoine doré… voire de le faire disparaître.

Protéger son or du temps qui passe

Les collectionneurs de pièces ou ceux qui possèdent des bijoux se sentiront sans doute moins concernés par cette précaution, qui concerne davantage les détenteurs de pièces d’investissement dont la valeur dépend directement de la préservation de leur état neuf. En effet, l’or étant un métal fragile, il souffre rapidement des manipulations répétées, il se raye facilement, voit ses reliefs s’estomper sous la pression, s’écraser même parfois… Bref, il faut peu de temps à une pièce d’or pour perdre de son lustre neuf, même si sa brillance et ses qualités intrinsèques resteront, quant à elles, quasiment éternelles. Pour les pièces d’argent, c’est d’autant plus criant qu’elles ont en outre tendance à noircir à l’air libre.

Pour toutes ces raisons, certains professionnels de la vente de pièces d’investissement proposent des étuis individuels, parfois même scellés autour des pièces vendues, dans le but de garantir un parfait état de conservation et de préserver les pièces dans leur état neuf ou d’origine. Ainsi, la revente est assurée au meilleur prix et, pour peu que les emballages sécurisées intègrent un système de traçabilité et d’identification infalsifiable, ces protections garantissent également l’authenticité des pièces.

Protéger son or du vol et des catastrophes

Le cambriolage reste la principale crainte de ceux qui conservent leur or à domicile, mais un incendie, un séisme ou tout autre catastrophe naturelle peuvent également faire disparaître un « trésor » mal protégé. Sur internet, on voit souvent des sites qui proposent des astuces pour cacher son or ou ses bijoux à la maison. On peut par exemple citer cette méthode qui consiste à évider une grosse bougie d’ambiance afin d’y déposer son trésor avant de sceller la cachette avec un bouchon de cire. L’idée est amusante mais pendant combien de temps ce « coffre parfumé » résistera-t-il à un incendie, par exemple ? La boîte étanche dans la chasse d’eau ou le compartiment à glaçons du réfrigérateur est également un grand classique… qui est connu des voleurs même les moins doués depuis des dizaines d’années. Enfin, les offres pullulent proposant à la vente de prétendus « coffres-forts » à partir d’une centaine d’euros (et parfois moins) qui ne sont en réalité que de vulgaires boîtes en fer-blanc qu’un enfant un peu astucieux pourra réussir à forcer avec un simple tournevis. Bref, à moins de vouloir perdre son temps et son argent, ce genre de solution est généralement à proscrire.

Pour les détenteurs d’or les plus sérieux (et les plus riches aussi !), le coffre-fort reste évidemment une valeur sure. À condition toutefois de choisir du matériel professionnel (fuyez les magasins de bricolage et autres supermarchés), c’est-à-dire au moins de catégorie IV, doté d’un système d’ouverture à retardement avec système d’alarme relié avec l’extérieur, corps renforcé et totalement étanche pour résister à toute tentative d’effraction mais aussi au feu, à l’eau, aux explosifs, etc. L’ennui, c’est que ce genre de coffre ne se trouve pas à moins de 5000 euros, et le prix peut grimper à 12 ou 15000 en fonction de la taille, de l’épaisseur, mais aussi de l’assurance qui les accompagne généralement et qui couvre les « sinistres » éventuels à hauteur, parfois, de plusieurs centaines de milliers d’euros.

Le bon sens avant tout

Toutefois, une telle solution risque bien de ne pas convenir du tout à la très grande majorité de ceux qui conservent « seulement » quelques milliers d’euros de pièces ou de bijoux à la maison. Dans ce cas, il faut souvent privilégier l’astuce et le bon sens. Oubliez donc les bougies parfumées et optez plutôt pour la bonne vieille cachette sous le plancher, derrière une plinthe ou encore à l’intérieur d’un mur que vous pourrez ensuite tout simplement carreler. Les possibilités sont infinies, et à chacun ses méthodes, mais dans l’idéal il est recommandé de multiplier les cachettes et d’y placer à chaque fois une petite partie seulement de vos objets précieux. Ainsi, en cas de vol, le risque est beaucoup moins grand de voir disparaître l’intégralité de vos biens. Dans la plupart des cas, en effet, une fois qu’il aura déniché une cachette, le voleur préfèrera s’enfuir avec le butin qu’il y aura trouvé plutôt que de repartir à la recherche d’un nouvel endroit dans la maison.

Enfin, n’oubliez pas que la meilleure sécurité c’est la discrétion, y compris avec vos proches ou vos enfants, ces derniers pouvant par ailleurs révéler tout-à-fait innocemment l’endroit où « papa et maman ont caché un trésor ». Et si vous craignez que l’information disparaisse avec vous en cas de décès, laissant vos héritiers totalement démunis, vous pouvez révéler l’emplacement de vos cachettes dans un document que vous déposerez chez un notaire, en même temps que votre testament par exemple. Une précaution qui viendra également en complément d’un testament numérique qui vous assurera, quant à lui, d’une bonne succession pour vos comptes et de vos dépôts d’or gérés à distance.

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (5 votes)
>> Article suivant
Entrepreneur depuis vingt ans dans le domaine de la communication et l'information stratégique, il a été amené à travailler plusieurs fois en partenariat avec des banques et des assurances, dont la principale matière d'œuvre était constituée de l'argent des épargnants. Peu complaisant à l'égard de leurs pratiques dont il a entrevu les coulisses, il délivre aujourd'hui régulièrement son analyse sans concession (et souvent piquante) non seulement sur les agissements des professionnels de la finance, mais aussi de tous ceux qui, de près ou de loin, se font les auteurs ou les complices des manipulations qui spolient chaque jour un peu plus les honnêtes citoyens. Il publie régulièrement des chroniques sur le site L'or et L'Argent
Commenter cet article
>Suivre tous les commentaires du site
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Le pari perdant des fin-du-mondistes, des survivalistes ou des coll...
13 déc.Léopold II
Le jugement de Mark Twain me paraît quelque peu excessif. Le mot progrès vient du latin progressus, participe passé du verbe progredi qui signifie ...
Le pari perdant des fin-du-mondistes, des survivalistes ou des coll...
13 déc.Louis L.1
Les gens intelligents s'adaptent à la nature, les imbéciles cherchent à adapter la nature, c'est pourquoi ce que l'on appelle "progrès"
Démondialisation. Comment Trump vient de tuer l’OMC !
12 déc.Saphir0
La mondialisation c'est avant tout le dollar comme monnaie de réserve et son extraterritorialité, je n'ai ni vu ni entendu Trump tenter d'y changer...
Pourquoi la théorie du réchauffement climatique doit nous faire rir...
20 nov.Louis L.1
Saoulez vous et fumez sans la moindre retenue car il est formellement prouvé que cela est sans incidence sur le taux de mortalité qui demeure obsti...
L'illusion de la gratuité
19 nov.zelectron
Même Hollande s'était fendu d'un : c'est gratuit, c'est l'état qui paye.
Propriété menacée. La société de l’usage, c’est la société du serva...
19 nov.zelectron0
L'ignominie de cette proposition montre à quel point le communisme a laissé des traces quasi- indélébiles pour les débiles de la société.
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
14 nov.Alain J.
et pourquoi çà monte et çà baisse ensuite Il y a 10 ans l'article ci dessus aurait pu s'écrire ... mais autrement. Je suis les articles sur l'o...
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
13 nov.blitzel
Ahahah, ils veulent nous saborder le "mental." Erreur aujourd'hui mercredi 13 pleine lune sur la dégringolade des cours des banques, Elles ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX