Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Comment sont déterminés les prix au comptant de l’or et de l’argent

IMG Auteur
Extrait des Archives : publié le 29 avril 2015
883 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 0 vote, 0/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Université de l'or

Les prix de l’or et de l’argent sont déterminés sur deux marchés clés.

1. Le marché de gré-à-gré

Le marché de gré-à-gré consiste en un ensemble de négociants qui échangent avec d’autres négociants sur une base individuelle. Il fonctionne à la manière d’internet – il est un réseau de négociants qui échangent indépendamment les uns avec les autres, 24 heures par jour. Le marché de gré-à-gré fait généralement référence aux professionnels et aux entités qui échangent des barres d’or de 400 onces (et des barres d’argent de 1.000 onces) à Londres. En revanche, lorsque vous achetez une pièce à un revendeur, vous participez vous-aussi au marché de gré-à-gré.

Le négoce de gré-à-gré se fait par téléphone ou au travers d’une plateforme de négoce propriétaire. De la même manière que votre transaction avec un revendeur, la somme versée et le prix consenti ne sont pas rendus publics.

Pour faciliter la découverte de prix sur ce qui est autrement un marché relativement opaque, les négociants en métaux précieux utilisent souvent des services comme ceux de Reuters ou Bloomberg en tant qu’indicateurs du prix au comptant. Ce prix au comptant est mis à jour par les guichets de métal précieux des grosses banques et est affiché sur un tableau. En revanche, contrairement à un marché boursier, le marché de gré-à-gré n’impose pas la finalisation des transactions au prix indiqué.

Il est donc difficile de déterminer le prix au comptant du marché de gré-à-gré, ce qui ne serait pas le cas sur un marché public.

2. Marchés à terme

Les marchés à terme sont des marchés publics et régulés sur lesquels est utilisé le prix de livraison d’or ou d’argent à des dates ultérieures. Le plus important de ces marchés est celui du Comex.

Souvent, le prix à terme actuel (ou le plus proche) est cité en tant que prix au comptant d’un métal physique. C’est techniquement incorrect, puisqu’il s’agit d’un prix futur, alors que le prix au comptant correspond au prix à verser dans deux jours ouvrables. En revanche, les pays qui comptent des négociants de marchés à terme basent souvent leur prix de livraison immédiate sur leur marché à terme local. D’un point de vue de négoce de détail, dans ces pays, un prix à terme est aussi un prix au comptant.

Il est important de noter que les prix à terme et au comptant sont liés les uns aux autres, et sont alignés en tant que tel par des négociants d’arbitrage qui observent le coût relatif de l’emprunt d’espèces et d’or, et vendent des contrats à terme pour acheter sur le marché de gré-à-gré (ou vice versa) s’ils perçoivent une différence trop importante entre ces prix.

Des débats ont récemment eu lieu quant à la dominance des marchés à terme américains ou de Londres sur le prix de l’or. Cette analyse conclut que cette dominance évolue au fil du temps, bien que le marché de gré-à-gré de Londres soit bien plus important que celui du Comex en termes d’onces négociées.

Le prix au comptant d’un revendeur de métal

Comment les revendeurs établissent-ils leur prix au comptant ? Ils prennent en compte ces divers facteurs :

  • Le prix au comptant ou à terme peut changer entre le moment où un contrat est signé avec un client et le moment où il est exécuté avec leur contrepartie de gré-à-gré ou leur courtier des marchés à terme.
  • Les marchés de gré-à-gré et à terme sont des marchés de gros (sur lesquels sont respectivement négociés des lots de 1.000 et de 100 onces d’or), alors que les clients d’un revendeur achètent du métal en de bien moindres quantités. Cela signifie qu’il leur faut parfois attendre d’avoir enregistré une demande d’onces suffisante pour exécuter un contrat, une période au cours de laquelle le prix au comptant/à terme peut changer.
  • Un revendeur ne demande pas nécessairement le prix affiché par Reuters ou Bloomberg lorsqu’il fixe son prix sur le marché de gré-à-gré, notamment lorsque le marché traverse de fortes fluctuations et que les banques commerciales ne mettent pas leurs prix à jour suffisamment rapidement.
  • Pour ce qui concerne le négoce à terme, les revendeurs doivent verser des frais de courtage. Pour le négoce de gré-à-gré comme pour le négoce à terme, il leur fait aussi employer des négociants et verser des frais de négoce.

Les revendeurs gèrent ces facteurs en ajoutant une marge au prix au comptant ou à terme affiché. Leur marge et la fréquence à laquelle ils changent leur prix au comptant dépend de la volatilité du prix de gros, et des activités d’achat et de vente de leurs clients. Ces facteurs changent en cours de journée, et varient également en fonction des revendeurs. Notez que cette marge s’ajoute à tout premium de fabrication.

En conséquence, chaque revendeur cite un prix différent, ce qui peut être problématique pour les nouveaux investisseurs qui ont peut-être l’habitude de trouver un seul prix pour l’action d’une société, par exemple. La question de « juste » prix est souvent soulevée.

La seule manière de déterminer si vous obtenez un prix juste pour votre métal est de faire ce que font les revendeurs eux-mêmes, c’est-à-dire de chercher celui qui propose le meilleur prix à un moment précis. En lui achetant du métal, vous prenez part au marché opaque de gré-à-gré. Bonne chance !

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Bron Suchecki est responsable de l'analyse et de la stratégie à l'Atelier Monétaire de Perth, en Australie
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Pour « sauver la planète », l’industrie tue les campagnes. Reporterre
08 nov.Patrick W2
Tout ce que vous notez est trop vrai.!!!....trop sombre, et le véritable drame est que la machine ne s'arrêtera pas, quelque soient les actions men...
Grâce aux taxes, la France s’appauvrit sans souci
07 nov.Bernard Conte
Le gouvernement "force" la consommation notamment par la norme. https://blog-conte.blogspot.com/2018/11/forcer-la-consommation-par-la-norme.html
ALERTE. La BCE baisse ses taux et les taux… remontent !
28 oct.blitzel
Il n' y a rien à dire, c'est excellent d'avoir trouvé cela. C'est une mesure qui a été mis en place au tout début septembre, méthode dévoilée p...
Les experts internationaux en Rien du Tout
28 oct.Patrick W1
Excellent...!!
La SNCF sur un très mauvais rail
26 oct.blitzel1
La SNCF sur un très mauvais rail... avec un Pépin,pardon un Pépy c'est certain ! La Sncf a un paradoxe, on ne l'aime pas du tout, mais on en a ...
L’oeuvre méconnue de Maurice Allais, prix Nobel d’Economie. Philipp...
24 oct.Louis L.
......La Piquette...?
Dépossession, la 2ème contrainte qui sabote les Etats. Le lobbying
24 oct.Louis L.2
N'oublions pas la dépossession recherchée et généralement obtenue au détriment du peuple suite à un résultat de référendum autre que souhaité par ...
L’oeuvre méconnue de Maurice Allais, prix Nobel d’Economie. Philipp...
24 oct.zelectron
Maurice Allais un véritable homme de science à qui il est juste de rendre cet hommage en laissant aux oubliettes la Piquette !
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX