Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Confiscation des armes par les gouvernements – ce qu’il s’est passé avant

IMG Auteur
Publié le 26 mars 2013
882 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 5 votes, 5/5 ) , 23 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
23
commenter
Notre Newsletter...

Par Jim Stachowiak, 3.3.2013

Voici une petite histoire qui donne matière à réflexion.

Le 29 décembre 2012 marquait le 122e anniversaire du massacre de 297 Sioux à Wounded Knee Creek, dans la réserve Indienne Pine Ridge du Sud du Dakota.

Ces 297 personnes ont été assassinées dans leur camp d’hiver par des agents fédéraux et des membres de la 7e cavalerie venus confisquer leurs armes ‘pour leur propre sécurité et protection’.




La boucherie a eu lieu après qu’une majorité des Sioux aient pacifiquement retourné leur arme à feu.


La cavalerie a ouvert le feu et n’a pas cessé avant d’avoir décimé tout le camp. 200 des 297 victimes étaient des femmes et des enfants.


Environ 40 membres de la 7e cavalerie furent tués, près de la moitié d’entre eux de coups de feu tirés par leurs frères d’armes.


Vingt membres de la 7e cavalerie furent nommés ‘héros nationaux’ et reçurent les honneurs pour leur acte d’héroïsme – ou devrait-on dire de lâcheté.


Nous n'entendons aujourd'hui que très peu parler de Wounded Knee. Le massacre n’est jamais mentionné dans nos manuels d’histoire. Ce qui est généralement inculqué dans les écoles n’est qu’une explication officielle édulcorée. Il existe une dizaine de descriptions des évènements qui ont précédé le massacre, qui apparaissent parfois dans des films et sont loin d’être représentatifs des évènements qui se sont réellement déroulés ce jour-là.


Wounded Knee est l’une des premières tentatives de confiscation d’armes à feu qui a eu lieu tout au long de l’histoire des Etats-Unis. Elle s’est achevée sur la mort de 297 personnes.


Avant que vous ne rejoignez le wagon de ceux qui demandent à ce que soit restreinte la possession d’armes à feu aux Etats-Unis, prenez un instant pour réfléchir à l’objectif du second amendement, au droit du peuple de prendre les armes pour défendre leur famille, leur propriété ou eux-mêmes face à une armée d’envahisseurs ou à un gouvernement oppresseur. Il serait bête de croire que cet amendement se limite à la chasse et au tir aux pigeons.


Lorsque fut rédigée la Constitution des Etats-Unis, la chasse était une tâche de tous les jours qu’effectuaient hommes et femmes pour pouvoir mettre de la viande dans leur assiette. Le tir au pigeon était quelque chose qui n’était alors connu de personne. Les balles coûtaient si cher que personne n’en aurait gâché une pour son amusement personnel.


Le second amendement a été écrit par des personnes qui ont fui les régimes oppresseurs et tyranniques Européens, et fait référence au droit des citoyens Américains de s’armer pour des raisons de défense, dans l’éventualité où un gouvernement tyrannique prenait le dessus aux Etats-Unis.


A mesure que le temps passe, les citoyens des Etats-Unis perdent une part toujours plus grande de leur liberté personnelle.


Bien trop souvent, des lois contrôlant la possession d’armes ont été approuvées pour la simple raison qu’elles vont dans le sens de notre protection et de notre sécurité. Le Patriot Act, qui a été approuvé par le président G.W. Bush, a récemment été élargi par Barack Obama. Et ce n’est là qu’un exemple des violations des droits des Américains qui ont été entreprises ‘pour leur propre bien’. Aujourd’hui, le droit de posséder une arme à feu est encore remis en question, et il nous sera tôt ou tard sans doute retiré pour notre propre sécurité.


Avant qu’un citoyen Américain n’accepte la nouvelle loi qui est sur le point de nous être proposée, il devrait prendre une minute pour réfléchir à ceci : le Mal existe dans notre monde. Il a toujours existé, et il existera toujours.


Tout au long de l’Histoire, des gens ont commis des actes diaboliques. Dans la Bible, l’une des premières histoires que l’on nous conte est celle de Caïn tuant son frère Abel. Nous ne pourrons pas mettre fin au Mal, le pousser vers l’extinction. Les bonnes personnes continueront de se plier à la loi, et les criminels trouveront toujours un moyen de la contourner.


Le Mal existe tout autour de nous. Regardons ce qu’il s’est passé au cours de ces quelques 200 dernières années. Où le Mal semble-t-il se concentrer ? Entre les mains de ceux qui ont le pouvoir, entre les mains du gouvernement. Les plus grandes tragédies humaines et les plus grandes pertes de vies humaines innocentes sont à attribuer aux gouvernements. Quels sont ceux que ciblent les gouvernements ? Les bouc-émissaires, les ennemis qui vivent au sein de leurs propres frontières - mais seulement après les avoir désarmés jusqu’à ce qu’ils ne représentent plus aucune menace. Demandez à un Indien d’Amérique, et il vous expliquera comment une technologie moins avancée et le manque d’armes ont contribué à la chute de son peuple. Demandez à un Arménien pourquoi il a été si facile pour les Turcs d’exterminer des millions de ses concitoyens, et il vous répondra qu’ils ont été désarmés avant que le massacre se produise. Demandez à un Juif ce qu’a fait Hitler avant l’Holocauste, et il vous expliquera qu’il a confisqué les armes des gens.


Wounded Knee est l’une des raisons pour lesquelles le deuxième amendement existe et pour lesquelles nous devons résister avec véhémence à toute tentative du gouvernement de nous retirer le droit de posséder des armes. Sans le second amendement, nous nous verrions dénués de notre capacité à nous défendre.

Source: Freedom Post


Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (5 votes)
>> Article suivant
Tout ce que vous ne voulez pas savoir, mais que vous devriez connaitre. Et une fois que vous savez, vous vous rendez compte que vous ne pouvez rien y changer.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Si ma mémoire est bonne le citoyen suisse fait 4 mois de formation militaire et des périodes régulières pour "conserver le niveau". Il a chez lui son équipement complet dont son fusil d'assaut et qqs munitions, jusqu'à l'âge de 46 ans si cela n'a pas changé. Sur simple appel national il rejoint son point de mobilisation et est opérationel en qqs heures. De plus toute commune possède son stand de tir où tout le monde doit obligatoirement venir s'entrainer. Un copain hélvète me disait que si la Suisse envahissait la France, ils seraient à Paris en 24h !!! Et pourtant avec une population armée, les crimes par arme à feu sont exceptionnels et n'excèdent pas les pourcentages d'autres pays. En fait les suisses sont tellement redoutables que personne n'oserait sérieusement s'y frotter. Même les troupes du Reich n'ont pas osé attaquer la Confédération.
Il est bien dit dans l'article que le second amendement a été écrit par des gens qui ont fui des régimes oppresseurs ou tyraniques. Ils savaient de quoi ils parlaient. Je pense qu'un citoyen doit légitimement pouvoir défendre sa personne, les siens et ses biens. Les gens peuvent être armés de façon légère et efficace. Je préférerai avoir un bon vieux 7,65 plutôt qu'un kalach' ou un M16 ! De même, la détention des armes pourrait être tout à fait limitée et sélective et associée à une formation minimum. Et puis il faut bien avoir conscience que pouvoir se défendre profitera toujours au plus faible. Le plus fort, par définition ne respecte pas les autres et est armé en toute illégalité. L'agresseur doit savoir qu'il peut tomber sur un os et que ce n'est pas gagné à tous les coups !
Quant au fait que nous sommes un état de droit, je souris ! Le droit de se défendre me semble fondamental et n'a pas à être confisqué par l'état. Je n'ai pas la vocation d'un mouton que l'on égorge et je ne suis pas le seul. Au cas où, que se passe-t-il ? Prévenir les autorités qui de toutes façons arriveront après la bataille ne sert à rien. Vous serez pris en charge par une cellule psychologique, c'est très à la mode. En face vous avez quoi ??? Des individus qui par nature sont hors-la -loi, donc ne fonctionnent pas avec les mêmes critères que vous. De plus ils peuvent sans difficulté être armés, et avec du gros. Donc ils se moquent éperdûment de la législation. Malgré le travail et l'efficacité des gendarmes, on les retrouvera tôt ou tard dans la rue...pour des tas de raisons. De plus, ils savent ne rien risquer ou si peu, alors ! Le citoyen de base, lui risque beaucoup plus gros, en étant attaqué et par la justice s'il se défend. Comme a dit un jour un gendarme à mon voisin : "vous descendez le type, ok, mais surtout, qu'on ne retrouve pas le corps !"
Un copain m'a dit un jour :"maintenant qu'on est dans un pays paisible (il habite à la campagne), je ne veux pas qu'on retourne au Far-West !" Ben oui, mais les sociétés évoluent, pas forcément en bien. Voir l'attaque du RER de Grigny. Les attaquants jouent sur le velour. S'ils en avaient laissé qqs uns sur le carreau, cela changerait la donne. Une centaine de milliers de délinquants ne devrait pas peser autant devant 65 millions d'habitants.
Notre état est castrateur à tous les niveaux, ce n'est pas bon. Le feu couve dans la marmite. Si on ne laisse pas un minimum la bride sur le coup aux citoyens, on va aller vers des dérapages pire que ce que l'on a voulu contenir par une législation qui n'est plus adaptée à son époque.











Evaluer :   5  2Note :   3
EmailPermalink
il est extrêmement difficile d’établir un parallèle entre les USA et nous, autre lieu, autre culture ...
je voudrais juste proposer a la réflexion de tous, un vieux dicton "lorsque toutes les armes seront hors la loi, seul les hors la loi seront armés" et un fait; les "kalash" marseillaises n'ont pas été achetées en armurerie ! (pas plus que les "calibres" Corse ...)
Bien de l'eau a passé sous les pont depuis la grande époque du catalogue Manufrance , la législation sur les armes n'a pas cessé de se durcir, et la criminalité n'a pas cessé d'augmenter ...
La vente de la drogue n'est pas légale en France, la preuve, il n'y a pas de drogués chez nous ... CQFD
(pour autant, je ne suis pas favorable a une vente "libre", mais une réglementation "intelligente" et respectueuse des citoyens ne serait pas du luxe)
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
En ce domaine, les opinions sont souvent tranchées entre les partisans du port d'arme et les opposants. Historiquement les américains sont un peuple de conquérants, le massacre des indiens l'illustre assez bien, bien que cela soit souvent occulté ou transformé (les colons se défendaient).
Le pays a longtemps été une zone de non droit, pouvoir se défendre était un gage de survie, car effectivement on n'affronte pas un grizzli avec un cure dent.
Tout le problème est de savoir si la situation actuelle justifie encore la vente libre d'armes et surtout a qui elle profite !
Je n'ai pas le temps de développer. Mais au niveau des chiffres il y a peut être plus de 300 millions d'armes en circulation aux USA ! Est ce qu'avec ces chiffres la sécurité est plus grande qu'ailleurs, le citoyen plus protégé de l'arbitraire de l'etat (cf le couplet sur les gouvernements tyranniques européens).
Pas sur, je ne prendrai qu'un chiffre, la population carcérale américaine est dans une source wikipédia, présentée comme la deuxième en nombre du monde, derrière la corée du Nord... ce qui peut être en proportion, je ne sais pas trop !
Depuis les évènements relatés dans le film "bowling for colombine" les massacres n'ont pas cessés de se produire dans se pays, en moyenne un tous les deux ans, sans compter tout ce que la presse ne rapporte pas forcément, comme la situation dans des villes comme Detroit ou d'autres. A côté, les délires d'un Mohamed Mérah semblent insignifiants !
Imaginons les armes en vente libre chez nous, qui en profiterais principalement ?
Comme ailleurs les gangs, les futurs terroristes, des désaxés, les droguées de tous poil en recherche de crack ou autre, certainement bien plus que le citoyen lambda qui comme aux USA n'est pas forcément celui qui dégaine le plus vite...
C'est une image, mais que vaut il mieux pour l'auteur de l'article ! se balader dans un quartier ou tous les gens qu'il croise sont armés ? ou avoir une police qui fait sont boulot, ce qui est plus facile pour ces derniers si leurs opposants n'ont pas pour paraphraser les tontons flingueurs "la puissance de feu d'un cuirassé et des armes de concours".
La ou je rejoins un peu l'auteur, c'est au niveau de l'armement de citoyens stables et responsables pour défendre leur patrie. En cela, la suisse est un bon exemple. Il me semble que ceux qui ont fait leur service militaire conservent leur fusil ou quelque chose comme ça. On ne peut pas dire que ce pays soit connu pour sa violence. C'est a mon sens un bon compromis !
Ceci étant le lobby des armes américain dont on retrouve les arguments dans les propos tenus par l'auteur, ne s'en contenterait certainement pas.


Evaluer :   3  4Note :   -1
EmailPermalink
Libre à vous de ne pas être armé mais surtout ne vous plaignez pas que la police mette si longtemps à arriver si des gangsters, des futurs terroristes, des désaxés ou des drogués de tout poil viennent rendre visite à votre famille.
Evaluer :   10  3Note :   7
EmailPermalink
Et vous pensez sérieusement que si j'étais armé, je serai efficace contre des professionnels déterminés et entrainés... C'est plutot vous qui risquez de vous faire trouer la paillasse.
Personnellement, je préfère une société ou il y ai le moins d'armes possible en circulation, du fait d'interdiction stricte, afin que la police puisse faire son job. C'est logique et mathématique, il y a ainsi moins de meurtres.
A défaut, le moindre drogué comme vous dites, va pouvoir flinguer tout le monde, ce qui n'est pas le cas actuellement.
Votre réaction, a mon avis plutot émotionnelle, montre que vous ne tenez absolument pas compte de la réalité des chiffres.
La vente libre d'armes = meurtres et assassinats en surnombre, prisons surpeuplées. (usa deuxième population carcérale de la planète !)
Si demain, il n'y a plus d'état et de services de police, je réviserai mon jugement principalement en me regroupant avec d'autres personnes jouant l'entraide. Pour l'instant, je dis bien pour l'instant, je préfère largement la situation française a l'américaine. cf ex ci dessous

http://www.dailymotion.com/video/xudk23_enquete-exclusive-gangs-rap-industrie-automobile-detroit-la-ville-symbole-de-l-amerique-p1-2_news

Les bénéficiaires sont les fabriquants d'armes qui vivent dans des ilots sécurisés. Ils rassure artificiellement la population avec des slogans disant que si les gens responsables ne sont pas armés, les autres le seront en oubliant de préciser que c'est grace à la vente libre des armes que les gangs se développent. Ils se foutent d'ailleurs bien de savoir qui les achête au final.
La population en paye les frais, sans comprendre a quel point elle est manipulée, mais ce n'est pas nouveau... Caveat emptor !





Evaluer :   2  6Note :   -4
EmailPermalink
La vente libre d'armes n'existe nulle part au monde, même aux USA ou un type qui a un casier chargé (ou une case en moins) n'a aucun moyen légal de se procurer une arme. En france, seuls les forces de l'ordre et les bandits sont armés, ça ne me rassure pas. Idéalement, seuls les gens honnêtes et pacifiques devraient pouvoir êtres armés, justement pour se défendre contre les gens malhonnêtes et agressifs, y compris le gouvernement selon le deuxième amendement américain.
Les temps des campagnes hantées par des bandes sans foi ni loi peuvent revenir très vite, je constate qu'en général il s'agit de soldats sans soldes ou pire, de colonnes infernales.
Le pays sans arme que vous souhaitez est utopique à moins d'être exclusivement peuplé de saint-hommes.
Evaluer :   11  3Note :   8
EmailPermalink
Oui en théorie, en pratique les armes sont revendues en occasion ou sur des foires. Pour être franc, si je cherche une arme en France, je peux me lever tôt, au usa meme avec une case en moins, ce qui n'est pas encore le cas ^^ Je suis a peu près sur d'en trouver une rapidement.
Au passage, puisque l'on parlait des chiffres les voila ! :
Aux États-Unis, il y a 30 000 morts, par an, par arme à feu. En France, il y en a quelques centaines.
Ramené à la population le constat est sans appel !
Ceci étant, si demain la situation se détériorait et que les thèses de piero san giorgio se réalisent, je m'arrangerai pour en avoir une, relativement sans illusion d'ailleurs, car contre un groupe motivé, supérieur en nombre et en feu, l'intéret est relativement limité.
Je pense que seul de nouveaux repères sociaux et des groupes d'entraide, groupe de protection de quartier motivés et solidaires permettront de passer certains caps ! Avoir une pétoire seul dans son coin, a peu d'intéret, vue la législation actuelle c'est plutot le contraire... ! Cdt
Evaluer :   2  5Note :   -3
EmailPermalink
"si je cherche une arme en France, je peux me lever tôt,"

?????????????

Changez de quartier !!!!

Continuez encore 3-4 stations de métro plus loin...
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
"Aux États-Unis, il y a 30 000 morts, par an, par arme à feu. "

Le même pays, avec les même lois, il y a 100ans, déplorait plus 50 fois moins de victimes par arme à feu.

C'est la société qui a changé, et les stupéfiants !

Sans les stupéfiants (chez le tireur, chez la victime ou comme commerce entre eux) on serait TRES loins des 30000 !
Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
Un type seul peut faire des dégâts, voir le film "Le vieux fusil" mais c'est vrai qu'a plusieurs et avec un peu d'organisation on peut repousser une petite meute. J'ai connu un gars qui vit à Miami, là-bas tout les crimes se passent dans les quartiers non-blancs. Dans les quartiers blancs, il ne s'y passe jamais rien de rien. Les 30000 morts par arme à feu sont en grande majorité des marginaux plus ou moins hors-la-loi qui peuvent s'armer illégalement. Une législation plus dure désarmerait les honnêtes gens et eux seuls.
Je respecte votre point de vue parce qu'autrefois j'étais contre les armes, les chasseurs, notamment. Je suis un peu nostalgique.
Une société armée est une société qu'on respecte.
Evaluer :   5  2Note :   3
EmailPermalink
D'ailleurs, avec une arme en main on peut "tenir en respect".
Une belle expression.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
"Le pays sans arme que vous souhaitez est utopique à moins d'être exclusivement peuplé de saint-hommes. "

Partout où il y a des hommes il y a des armes. Toujours. Depuis plus de 10000ans sur chaque continent.
A nous de faire en sorte qu'il n'y ait pas SEULEMENT les bandits qui en aient.
Evaluer :   11  2Note :   9
EmailPermalink
Bonjour,
Je vous cite :" La vente libre d'armes = meurtres et assassinats en surnombre, prisons surpeuplées. (usa deuxième population carcérale de la planète !)"
Là, vous faites un raccourci.
N'est -il pas possible de penser que si les prisons sont pleines c'est aussi parce que la justice est plus sévère et les peines véritablement appliquées avec cumul des condamnations contrairement à la France ?!

Pour le reste le débat est vaste. Une chose est certaine. Posséder une arme c'est savoir s'en servir, et être déterminé à s'en servir.

Contre un groupe armé, si vous êtes seul, votre seule chance c'est votre détermination. Avoir "le chef" de bande en premier et leur faire comprendre que vous allez peut-être mourir mais un bon nombre d'entre eux avec vous aussi ! La détermination est la clef.

Il y a 20ans tout les bijoutiers étaient armés, et régulièrement, un fait divers relatait un voyou tué lors d'un braquage. Aujourd'hui c'est le tir au pigeon contre cette profession, dont les braqueurs savent qu'ils ne peuvent pas se défendre et que le cas échéant ils iront direct en prison pour vérifier si ils étaient en légitime défense.

Sur la légitime défense, je vous invite à regarder cette conférence éclairante d'un avocat à la Sorbonne.

http://www.youtube.com/watch?v=h0l1EYgeH8M

Ceci étant, c'est un sujet assez compliqué qui ne se résume pas simplement à être pour ou contre la vente libre d'arme.

La Corse par exemple, a le plus fort taux de mort par arme à feu en France. Les armes y sont très nombreuses.
C'est aussi le département où la délinquance est une des plus faible de France malgré les attentats contre les biens et les meurtres entre Nationalistes et voyous..
Pour un citoyen c'est un département sécurisé où il fait bon vivre sur ce sujet...J'y ai vécu...
Attention à l'effet loupe des médias....


Sources : Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales - Année 2011

Bien à vous.
Evaluer :   8  1Note :   7
EmailPermalink
Merci pour le conseil, c 'est ce que me disait le premier prof de boxe chinoise que j'ai eu il y a une trentaine d'année. Faire comprendre a l'autre que l'on va manger, mais lui aussi. Ceci étant, avec un flingue c'est différent, a part faire le con comme bcp avec une mat49, je n'ai pas vraiment d'expérience en la matière. Vous marquez un point concernant les bijoutiers. Mais bon, armé ou pas, je ne pense pas, a moins d etre super entrainé, qu'il soit vraiment efficaces en situation de crise et aient pris ce métier pour son option tir à balle réelle sur cible vivante . Autrement dit, mon analyse sur les armes reste bonne concernant un point qui est le principal, c'est le ratio 30000 morts contre quelques centaines chez nous ! à découpler si vous voulez du taux d'occupation des prisons au USA qui au passage est clairement aussi un business. Demain, avec l'accélération de la crise, les braquages vont avoir lieu dans les boucherie charcuterie, et partout ou il y aura de la nourriture et de la monnaie. Cela promet de l'ambiance. Pour vous, armer tout ce petit monde serait la solution ? Personnellement je me méfie de mon boucher ! ^^
Cdlt
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Pffffffffft ! La MAT 49 c'est effectivement pas ce qu'on fait de mieux question précision...

Je n'ai pas dit qu'il fallait armer tout le monde. Mais souvenez vous du catalogue Manufrance et de ce qu'on pouvait acheter librement...
C'était pas la jungle non plus à cette époque et il n' y avait pas des centaines de bavures...
Je pense qu'actuellement, il y a un désiquilibre.
Prenez le temps de regarder la vidéo de cet avocat.
La mission de Police existe depuis la nuit des temps. Si vous déléguez votre sécurité, il faut avoir confiance dans cette délégation. Sinon, c'est un droit fondamental et vital de pouvoir vous protéger et protéger sa famille.
Je ne dis pas qu'aujourd'hui nous sommes en totale insécurité mais ca enfle dangeureusement et cela dépend d'où on habite...Il n'y a plus d'unité nationale sur ce sujet.
Enfin il est sage de connaître ses limites et capacités, car une arme peut être plus dangereuse pour soi-même, si on ne maitrise pas son usage physique et psychologique. Il ne s'agit pas qu'elle soit retournée contre vous ou que vous blessez vos proches ou le facteur...

Cependant l'interdiction totale est tout aussi ridicule que la totale libertée de possession. Ce sujet ne doit pas être tabou et comme sur bien des sujets il est temps de revenir à une responsabilité individuelle.
Si il neige on se couvre et on assume ses choix et déplacements. Si on se fait le Mont blanc en tong, on vient pas pleurer après en cas de problèmes, Si on se casse la gueule sur un trottoir on accuse pas la DDE. Si on fume, on ne se plaint pas de crever d'un cancer du poumon et on ne fait pas de proces au vendeur, si on roule à fond en moto on assume de perdre 2 jambes etc. Tout ça n'empêche pas d'enquêter à chaque fois pour vérifier qu'il n' y a pas eu de faute volontaire de l'Autre mais hormis ça, on doit vivre avec les risques aussi....au sens large.

Si il y a la vie il y a aussi la mort, on doit assumer tout ça et ne plus déléguer notre vie à quiconque...(Etat providence non merci, mais j'assume les conséquences de cette idée)

Quant au boucher, c'est plutôt de sa viande qu'on doit se méfier actuellement (humour)...enfin il y a aussi de très bons artisans bouchers...

Cdlt
Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
Oui la mat49, ça faisait surtout du bruit, enfin c'était marrant, j'ai tiré aussi au 7.65 un vieux modèle fait en espagne il me semble !
J'ai lu votre dernière intervention qui est très bien, j'estime aussi que l'on ne peut tout déléguer a l'état et que c'est une des principales causes de l'affaiblissement de notre pays.
Si pour une raison ou une autre la police ne peut faire son boulot, déliquescence de l'état, augmentation des violences, il faudra assumer et le faire en partie a sa place pour assurer la sécurité de sa famille, ses voisins, ses amis. Maintenant, de là a passer au système américain, il y a un gap et un espace entre les deux probablement a aménager... Russ65 disait que les armes s'achetaient facilement en France, c'est exagéré ou c'est la réalité ?
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Je ne sais pas ce qu'il veut dire par là...

Soit c'est illégalement et là faut lui demander.
Soit c'est légalement et il y a une procédure (Cf commissariat ou gendarmerie, préfecture stand de tir etc.)

Enfin avec votre autorisation, vous pouvez achetez beaucoup de choses tout de même....
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Probablement, mais je ne dois pas être dans la bonne banlieue et puis je ne me drogue pas ca limite les fréquentations douteuses ^^
En fait, j'ai pensé m'inscrire a un club de tir pour avoir une autorisation de port et d'achat d'arme. Pour avoir une arme de chasse il faut passer le diplome, ad hoc.
Reste pour les armureries, les armes qui tirent a la poudre noire, ou des sortes de bille en caoutchouc.
Honnetement, pour m'etre renseigné, suite a la lecture d'un livre bien fait sur la situation actuelle, j'ai trouvé ça particulièrement compliqué. Au final, c'est individuellement dommage mais collectivement assez rassurant, du moins tant que la situation ne se détériore pas, mais là si c'est le cas, je pense que tout changera assez vite...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Je ne pensais pas aux canaux légaux qui sont inexistants, surtout pour "le lourd".
Une kalachnikof ne doit pas coûter 200€, et la trouver n'est pas plus difficile que de trouver de la cocaïne.
Il devrait même y avoir des VRP-multicartes fournissant tant l'une que l'autre.

Pour ce qui est des armes légales et sans formalités il y a des armes à air comprimé.
Elles permettent de s'entraîner à la précision, ce qui peut servir un jour avec une "vraie".

Ensuite, en tant qu'honnête homme si on a besoin un jour d'une arme, ce sera en toute dernière extrêmité, et donc pas pour du tir à 200m !! Et à bout portant ou à bout touchant, une arme libre à air comprimé fait des dégâts réels!
Et si l'adversaire n'en meurt pas, ça peut éviter les états d'âme et les procès en légitime défense ou riposte disproportionnée.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
"Si demain, il n'y a plus d'état et de services de police, "
Ca, c'est déjà du PRESENT dans nombre de villes de France.
Sans compter les juges pourris jusqu'au trognon.
Evaluer :   10  2Note :   8
EmailPermalink
Il y a des zones chez nous ou des pays bien proches où les plus gros dealers sont les plus hauts gradés de la police.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Je ne pensais pas aux canaux légaux qui sont inexistants, surtout pour "le lourd". Une kalachnikof ne doit pas coûter 200€, et la trouver n'est pas plus difficile que de trouver de la cocaïne. Il devrait même y avoir des VRP-multicartes fournissant tant  Lire la suite
Rüss65 - 28/03/2013 à 22:21 GMT
Note :  1  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX