Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Confusion autour des taux d’intérêt négatifs

IMG Auteur
Publié le 12 décembre 2016
647 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 0 vote, 0/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Article du Jour

Certains de mes lecteurs m’ont dit ne pas être d’accord avec mon idée selon laquelle « les taux d’intérêt négatifs ne peuvent pas apparaître de manière naturelle ».

Une majorité des désaccords dont on m’a fait part impliquent la « conservation ». Penchons-nous sur un de ces désaccords, et la réponse que j’y ai apportée.

En réponse à Negative Interest Rates: Can They Ever Occur Naturally? What is the “Natural Rate”?, mon lecteur, Thomas, m’a envoyé ceci :

Je suis rarement en désaccord avec vous, mais je le suis aujourd’hui. La conservation est une fonction importante. Les coûts de stockage (pour l’argent plus que pour l’or ou les espèces) peuvent aussi être importants. Bitcoin serait bien plus cher si sa conservation et son stockage étaient moins problématiques. Si Bitgold venait à faire ses preuves, un plancher pourrait être établi sous les taux d’intérêt. GLD pourrait également établir un plancher s’il ne présentait aucun problème de remise en hypothèque et de fraudes diverses. Quand les taux d’intérêt deviennent trop négatifs, les gens trouvent des moyens moins coûteux de protéger leur capital.

Echange d’emails avec Acting Man

Pater Tenebrarum, du blog Acting Man, a également répondu à mon article :

Si les taux naturels passaient en-dessous de zéro pour devenir négatifs, nous cesserions tous de consommer - toutes nos activités s’orienteraient vers l’avenir. En d’autres termes, nous finirions tous par mourir de faim. Il est littéralement impossible pour le taux naturel de devenir négatif, et il en sera ainsi tant que le temps passera, et tant qu’il existera pour nous un « tôt » et un « tard ».

Je lui ai répondu que « Certains confondent les taux d’intérêt négatifs avec les frais de stockage. La conservation représente des frais légitimes. Mais rien n’est jamais conservé en toute sécurité. Et il y a déjà des frais de vérification, des frais de tenue, des frais de retrait, etc. »

Pater m’a ensuite écrit que « C’est tout à fait ça. L’analogie des frais de stockage n’est pas applicable ici. Elle ne le serait que si la banque était couverte à 100%, ce qui n’est jamais le cas. Vous avez raison de dire que le déplacement pervers des autres composants du taux brut du marché en territoire négatif est une fonction du système monétaire fiduciaire et de ce que ce système permet aux autorités de faire. »

Pater et moi-même sommes en faveur de réserves bancaires garanties à 100%, ainsi que de frais de conservation raisonnables. Mais ne confondons pas cela avec la préférence temporelle.

Pas naturel

Parce que nous discutons de ce qui est naturel et de ce qui ne l’est pas, voici ce que nous en dit le fondateur de Sitka, Brian McAuley :

Une devise fiduciaire pouvant être gonflée au gré des désirs d’une banque centrale n’a rien de naturel. Il y a toujours un nombre d’éléments non-naturels au sein de ce système, qui deviennent visibles au fil du temps. Et les taux d’intérêt négatifs pourraient en faire partie.

Tout au long de l’Histoire, nous avons utilisé des biens tangibles comme moyens d’échange, parce qu’ils sont difficiles à répliquer ou à se procurer : l’argent, l’or, les peaux de castor, ou encore les cigarettes en prison. Les taux d’intérêt négatifs ne peuvent pas être naturels.

Ce que nous avons aujourd’hui n’est que la dernière innovation moderne du monde financier, qui a non seulement rendue possible l’inflation d’une bulle sur le crédit au cours de ces quarante dernières années, mais a aussi créé un besoin perçu en taux d’intérêt négatifs pour empêcher ce système de s’effondrer.

Le coffre est-il vide ?

SafeKeeping

En l’absence de manipulation des systèmes monétaires par les banques centrales ou les gouvernements, il est impossible pour les taux d’intérêt et la préférence temporelle de devenir négatifs.

Ne confondons pas taux d’intérêt négatifs et frais de conservation au sein d’un système de réserves garanties à 100%.

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
IMG Auteur
Mish 13 abonnés
Réflexions sur de débat de l’inflation /déflation/stagnation et autres remarques sur l’or, l’argent, les monnaies, les taux d’intérêts et les politiques monétaires affectant les marchés mondiaux.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX