Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Corporatocratie: la démocratie suisse financée par l’industrie de l’armement supranationale.

IMG Auteur
Publié le 11 septembre 2019
939 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 1 vote, 4/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux
24hGold - Corporatocratie: la ...
Le financement des nouveaux avions de combat agite la société suisse des officiers : interview de Stefan Holenstein Forum / 6 min. / dimanche à 19:34

A tous les amoureux de la démocratie.

A tous les admirateurs de la démocratie suisse.

Nous postulons sur ce site depuis de nombreuses années que le pouvoir des citoyens devrait tôt ou tard être sous-traité, voire totalement remis aux représentants des industriels transnationaux.

C’est ce que nous appelons corporatocratie.

La chose est déjà en place au niveau, entre autres, de la politique monétaire, de la politique financière, de la politique des territoires, etc.

Et voilà qu’un pas de géant vient d’être franchi dans le domaine militaire. Les officiers supérieurs suisses font appel, par la voix de leurs représentants, au lobby de l’armement international pour venir les soutenir financièrement face (contre?) au processus démocratique suisse.

Les processus de la démocratie, dont les votations, virent toujours plus au folklore à cause d’une élite qui place, par intérêt personnel, le pouvoir des multinationales  et de leur puissance financière au-dessus des Etats et des individus.

Les responsables de pareilles alliances menacent clairement les institutions démocratiques. En d’autres temps, ils auraient dû démissionner. Et c’est ce que nous sommes en droit d’attendre encore aujourd’hui.

LHK

L’armement, un juteux business pour une conscience mise de côté. https://lilianeheldkhawam.com/2018/10/21/larm...x-business-lhk/

Les fabricants pourraient financer la campagne sur les avions de combat

24hGold - Corporatocratie: la ...
Le financement des nouveaux avions de combat agite la société suisse des officiers : interview de Stefan Holenstein target="_blank" Forum / 6 min. / dimanche à 19:34
La Société suisse des officiers (SSO) envisage de demander aux quatre fabricants d’avions de combat ayant répondu à l’appel d’offre de l’armée suisse de participer au financement de la campagne de votation, affirme la SonntagsZeitung. « On en est aux discussions préliminaires », précise son président à la RTS.

Selon le journal, la SSO pourrait chercher un soutien financier auprès de chacun des constructeurs aéronautiques pour le financement de sa campagne référendaire sur l’acquisition des jets militaires.

« Il s’agit d’une proposition de discussion préliminaire, sans demande spécifique de financement », précise Stefan Holenstein, président de la Société suisse des officiers, dimanche dans Forum.

Le précédent Gripen

Contactés par la RTS, plusieurs officiers se sont distancés de cette lettre, évoquant une « idée saugrenue », « un jeu dangereux » ou de la « naïveté », en rappelant que c’est notamment le financement étranger, en l’occurrence par le constructeur Saab, qui avait fait capoter la votation sur les avions de combat Gripen en 2014.

« Je peux comprendre ces réactions, parce qu’on garde un souvenir de la défaite du Gripen. Mais nous ne ferons pas d’actions pouvant suggérer une influence étrangère », affirme Stefan Holenstein, avant d’admettre: « L’argent ne pousse pas sur les arbres dans notre organisation, on doit donc trouver des autres moyens de financement ».

Réponses variées des constructeurs

Du côté des constructeurs interrogés par la SonntagsZeitung, « Lockheed Martin a l’intention de soutenir la campagne », a indiqué une porte-parole du concepteur américain de l’avion furtif F-35. « Nous vérifions chaque demande de sponsoring et nous nous assurons qu’elle répond à l’appel d’offres », s’est pour sa part contenté de déclarer la société américaine Boeing, qui propose le F/A-18 Super Hornet.

Pour Airbus, le constructeur de l’Eurofighter, « la demande de la SSO est une question qui doit être approuvée par le gouvernement suisse ». Le groupe français Dassault, qui produit le Rafale, n’a pas voulu s’exprimer.

Des politiciens avertissent dans le journal que les avionneurs étrangers ne doivent en aucun cas s’immiscer dans une campagne de votation en Suisse. « On va parler avec les autorités du DDPS, et ne pas précipiter les choses. Et c’est seulement si les autorités approuvent la procédure qu’on ira de l’avant, sinon on refuse et on trouve d’autres chemins de financement », assure Stefan Holenstein.

Sujet et interview radio: Dominique Choffat, Renaud Malik

RTS

Biographie de M Holenstein

M Holenstein est partenaire de la société AIM Team target="_blank" https://www.aim.ch/fr/savoir/

AIM est membre du groupe TMG, transition management group, dont l’objectif « consiste à donner un soutien actif aux clients sur le marché international.« 

Wikipedia

Stefan Holenstein wuchs in Zürich auf und besuchte die Kantonsschule Zürich-Oerlikon, wo er 1981 mit der Matura Typus A abschloss. Von 1982 bis 1988 studierte er an der target="_blank" Universität Zürich target="_blank" Rechtswissenschaft und arbeitete anschliessend bis 1992 als target="_blank" Wissenschaftlicher Assistent am target="_blank" Lehrstuhl für Zivilrecht und Römisches Recht der Universität Zürich. Danach wechselte er zur target="_blank" Universität St. Gallen, wo er wiederum als Wissenschaftlicher Assistent am Lehrstuhl für target="_blank" Zivilrecht und Allgemeine target="_blank" Rechtsgeschichte bis 1994 wirkte.[1]

Im Anschluss war Holenstein für zwei Jahre als target="_blank" Auditor und juristischer Sekretär am target="_blank" Bezirksgericht Zürich tätig. Er doktorierte 1995 mit einer rechtshistorischen Abhandlung. Danach wechselte er in die Privatwirtschaft, wo er von 1997 bis 1999 target="_blank" Generalsekretär beim Reisekonzern target="_blank" Kuoni war. Im Jahr 1999 erlangte er das target="_blank" Anwaltspatent des target="_blank" Kanton Zürichs. Von Kuoni wechselte er zur target="_blank" Rentenanstalt / Swiss Life, wo er bis 2000 als Rechtskonsulent tätig war. Danach arbeitete er bis 2004 als Leiter Corporate Services bei der target="_blank" Erb-Gruppe. Nach Abwicklung des Konkurses des Winterthurer Familienunternehmens[2] war er bis 2008 als Head Corporate Center beim Ostschweizer Bauzulieferer target="_blank" Arbonia, danach als stellvertretender Direktor beim Verband der Schweizer Krankenversicherer target="_blank" Santésuisse.[1][3] 2014 wurde er target="_blank" Generaldirektor des target="_blank" Automobil Clubs der Schweiz (ACS); das Arbeitsverhältnis endete infolge einer Verbandskrise im Juni 2016.[4][5] Der ACS und Holenstein einigten sich im Dezember 2016 einvernehmlich und aussergerichtlich.[6] Seit Mai 2017 ist er als Partner sowie Mitglied des Verwaltungsrats und der Geschäftsleitung bei einer target="_blank" Interim-Management-Provider-Firma tätig.[7]

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4 (1 vote)
>> Article suivant
"A force de tout voir on finit par tout supporter… A force de tout supporter on finit par tout tolérer… A force de tout tolérer on finit par tout accepter… A force de tout accepter on finit par tout approuver !" Saint Augustin (354-430)/
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX