Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Crise économique sans précédent en Arabie Saoudite

IMG Auteur
Publié le 15 mai 2020
570 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 2 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...

L’Opep vient encore d’abaisser sa prévision de la demande mondiale de pétrole pour l’année en raison de la crise du coronavirus qui a plongé l’économie de la planète en récession.

Pour 2020 l’Organisation des pays exportateurs de pétrole prévoit désormais une contraction de la demande de 9,07 millions de barils par jour soit 9,1 % environ, contre une baisse de 6,85 millions dans son précédent rapport mensuel.

Face à cette chute sans précédent de la consommation et donc de la production et donc des revenus tirés du pétrole, les pays producteurs s’enfoncent dans une terrible crise économique.

C’est particulièrement le cas de l’Arabie Saoudite, qui vient de tripler sa TVA, de cesser les allocations à ses citoyens et vient d’annoncer la mise en place d’un plan d’austérité particulièrement violent pour le royaume.

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Riyad, Arabie saouditeL’Arabie saoudite triple sa TVA et arrête des aides à la population

L’Arabie saoudite, premier exportateur de brut au monde, a décidé de tripler la TVA et d’arrêter le paiement des allocations mensuelles à ses citoyens, suite à la chute du prix du pétrole et à la pandémie de Covid-19.

Riyad a annoncé lundi 11 mai un plan d’austérité prévoyant un triplement de la taxe sur la valeur ajoutée et la fin des allocations mensuelles à ses citoyens, en réaction à la chute historique du prix du pétrole et à la pandémie de Covid-19, relate l’agence France-Presse.

«Il a été décidé la fin du versement de l’allocation de vie chère à partir de juin 2020 et que la TVA passerait de 5% à 15% à compter du 1er juillet», a indiqué le ministre saoudien des Finances, Mohammed al-Jadaan, cité par l’AFP.
Par ailleurs, le gouvernement annule ou reporte les dépenses liées aux grands projets de développement destinés à moderniser l’économie et la rendre moins dépendante des exportations de pétrole, selon M.al-Jadaan.

Les autorités saoudiennes comptent ainsi engranger ainsi 100 milliards de riyals (24,61 milliards d’euros), selon l’AFP.

Pourquoi cette décision?

Cette décision s’explique par la «baisse sans précédent» de la demande mondiale de pétrole et la «forte baisse des recettes pétrolières», ainsi que par le ralentissement de l’activité en raison du confinement provoqué par le Covid-19 et les dépenses publiques «non prévues» dans le secteur de la santé.

Le gouvernement estime que Riyad pourrait perdre la moitié de ses recettes fiscales liées au pétrole, lesquelles assurent 70% de l’enveloppe totale.

L’Arabie saoudite est le pays arabe du golfe Persique le plus touché par la pandémie de coronavirus, avec plus de 41.000 cas d’infection et 255 décès, selon l’Université Johns-Hopkins.

TVA et allocations en Arabie saoudite
Comme d’autres pays du Golfe, l’Arabie saoudite n’avait introduit une TVA que le 1er janvier 2018, en démarrant avec ce taux de 5%, sur fond de baisses des prix du pétrole depuis 2014. Pour compenser la hausse du coût de la vie pour les moins favorisés, elle a alors créé une allocation mensuelle de 1.000 riyals (près de 250 euros), qui représente des milliards de dollars de dépenses chaque année.

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (2 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX