Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

De la nécessité de faire des réserves

IMG Auteur
shtfplan
Publié le 19 octobre 2012
936 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 24 votes, 4,8/5 ) , 11 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
11
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Crise
Rubrique : Or et Argent

 

 

 

 

Bien que nombreux soient ceux qui refusent encore de se rendre à l’évidence, il est clair qu’il est aujourd’hui nécessaire de se préparer à la catastrophe qui a commencé depuis quelques années.


Les signes les plus récents de cette catastrophe qui ont pu être aperçus en Europe doivent être pris au sérieux. Ce ne sera qu’une question de temps avant que des évènements similaires ne se développent de part et d’autre de notre planète.




Extrait d’AdiconsumItalia


Déposants de la BNI incapables de retirer des espèces, d’émettre des paiements, de rembourser leurs prêts et de régler leurs factures


Peter Giordano, Adiconsum : ‘La banque d’Italie prend des décisions allant à l’encontre des intérêts de ses déposants et tout particulièrement des familles et des pensionnaires les moins fortunés’.


La banque d’Italie a récemment autorisé la suspension de tous les paiements faits depuis la Bank Network Investments (BNI) sans en informer préalablement ses déposants.


‘C’est une situation sérieuse et inacceptable’, déclarait Peter Giordano, secrétaire général d’Adiconsum. ‘L’attitude de la banque d’Italie porte préjudice aux intérêts de ses clients’.


La banque d’Italie, après avoir étendu son placement sous administration judiciaire, donnant ainsi à tous l’impression qu’un sauvetage était imminent, a donné son feu vert à une liquidation judiciaire sans en informer préalablement ses déposants, les laissant dans l’incapacité d’entreprendre quelque opération bancaire que ce soit, même les opérations les plus basiques nécessaires à la vie de tous les jours, telles que les retraits et les paiements de factures.


Il ne s’agit pas ici d’un cas isolé. Une situation similaire s’est produite il y a quelques mois aux Etats-Unis, alors que la banque Indymac fermait ses portes, laissant derrière elle des déposants incapables d’accéder à leurs fonds. La même chose s’est également produite en Angleterre avec la fermeture de la banque Northern Rock.


Juillet 2008 : les déposants de la banque Indymac tentent de récupérer leurs fonds :




Des milliers de personnes se rendent auprès des succursales de la banque Northern Rock après l’annonce de son insolvabilité en 2007 :




Nous avons pu profiter d’une stabilité relative de notre système bancaire depuis le krach de 2008, après que la Réserve Fédérale ait injecté des trillions de dollars dans le sauvetage de banques qui sont aujourd’hui à nouveau insolvables. L’effondrement de l’Europe nous attend au tournant et un destin similaire se prépare pour les Etats-Unis d’ici quelques années, dans la mesure où leurs dettes, privées comme publiques, excèdent leurs capacités de paiement. Il se pourrait que de nombreuses autres banques mettent bientôt la clé sous la porte.


Certains pourront qualifier ces propos d’extrêmes, mais n’oubliez pas que des congés bancaires ont, il y a très peu de temps, été envisagés aux Etats-Unis – et non, je ne parle pas ici de la fermeture des banques opérée par Roosevelt dans les années 1930, mais de celle envisagée en janvier 2009, au lendemain de l’élection d’Obama au poste de président des Etats-Unis.


Les choses se sont tellement dégradées depuis la crise financière et économique de 2008 que le système tel que nous le connaissons aujourd’hui aurait déjà pu s’effondrer de nombreuses fois.


A l’époque, Henry Paulson, secrétaire du Trésor, répétait déjà aux membres du Congrès que si aucun plan de sauvetage n’était signé avant novembre 2008, le gouvernement serait forcé de déclarer la loi martiale.


Tout ceci s’est passé il y a presque quatre ans et, comme nous le savons tous, rien n’a encore été fait pour résoudre les problèmes fondamentaux auxquels nous faisions alors déjà face.


Nous nous sommes enfoncés si profondément dans la crise qu’il est fort possible que la prochaine phase de ralentissement que nous traversions devienne rapidement ingérable et que les gouvernements et banques centrales n’aient plus d’autre choix que de forcer la fermeture de leurs banques nationales avant que des paniques bancaires du type de celles que nous avons pu observer lors de la Grande Dépression ne prennent place.


Bien que les médias et une grande partie de la population des Etats-Unis pensent encore qu’il soit impossible qu’ils puissent un jour ne plus avoir accès à leurs comptes en banque, je suis tout à fait certain du contraire.


Que se passerait-il si les banques fermaient ? Et que se passerait-il si lorsqu’elles réouvraient, un dollar valait bien moins que ce qu’il valait lors de leur fermeture ?


C’est ce qui s’est produit en 1934, après que Roosevelt ait dévalué le dollar par rapport à l'or. Cela s’est également produit plus récemment au Venezuela, lorsque Chavez décidait de dévaluer la devise de son pays à hauteur de 50% ; ainsi qu’en Corée du Nord, où les gens ont vu la valeur de leur patrimoine perdre 99% en l'espace d'une seule nuit.


Comment feriez-vous pour payer votre loyer ou votre prêt immobilier ? (les banques pourraient bien ne plus vous offrir l’option de retirer de l’argent, elles ne cesseraient pas pour autant de vous réclamer le règlement de vos mensualités)


Avec quoi achèteriez-vous votre nourriture ou votre papier toilette ?


Comment feriez-vous pour payer vos factures ? Pire encore, que se passerait-il si votre fournisseur d’électricité ne pouvait plus payer ses factures ?


Comment vous procureriez-vous vos médicaments et soins médicaux ? Qu’en serait-il si plus aucun médicament n'était disponible?


Que se passerait-il si vous vous rendiez à la station essence avec vos dollars après que la loi martiale économique ait été décrétée, et que tous vos dollars ne suffisent plus à remplir votre réservoir ?


Pensez-vous que la Garde Nationale vous raccompagnera chez vous ?


Encore une fois, nous sommes en Amérique. Il est clair qu’une telle chose ne pourrait jamais se produire… Non ?


Rien à voir ici. Circulez.

 

 



<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,8 (24 votes)
>> Article suivant
Mac Slavo est l'éditeur du site Shtfplan.com. Il réflechit sur les conséquences de la crise à venir et propose à ses lecteurs des solutions pour s'y préparer
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Quand un système dont fait partie la France préfère ruiner un pays comme la Grèce plutôt que de faire plonger B N P et Crédit à bricoles il n y à pas de soucis à se faire .
Concernant la belgique pas de soucis puisque les ripoux y ont désormais établis leur quartier.

Ne vous inquiétez pas lolobis même en rechignant ils vous donnent la tune.

Le soucis est plutôt qu ils veulent garder de la liquidité pour se sucrer sur votre dos et sont pas contents de votre esprit de discernement et intelligence vu qu ils manipulent un troupeau de moutons à leur guise depuis 50 ans.

au fait pensez aux union latine même poids et prime faible.(20 f Belgique en fait partie)

A bientôt
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Le constat est simple : ils n'ont pas de plan B.

Et le plan A est une catastrophe
Evaluer :   9  0Note :   9
EmailPermalink
quand on a autant de bêtises à annoncer sur un sujet on devrais être autorisé à se taire!
Evaluer :   0  5Note :   -5
EmailPermalink
Bonjour Amoilésous,

Je ne pense pas que ce soient des bêtises...

Lorsque je suis allée à la conférence donnée par Jean Ziegler le 27 janvier dernier à Charleroi, notre ministre de l'énergie, Paul Magnette, était présent et il nous a raconté comment, en 2008, on est passé à deux doigts de se réveiller un matin avec des distributeur de billets vides et des cartes bancaires inopérantes avec impossibilité de faire le plein d'essence ou d'acheter quoi que ce soit.

Les ministres ont été réveillés en pleine nuit par cet abruti de Reynders (je ne supporte pas ce con arrogant !), ministre des finances à l'époque, pour qu'ils prennent ensemble la décision de renflouer les banques sans quoi, nous aurions vécu un tel scénario.

Au prochain krach de ce genre les Etats n'auront plus d'argent pour renflouer les banques... et c'est là qu'on va rigoler... "jaune".

D'après ce que j'ai lu à divers endroits, ce krach/crash est même annoncé à plus ou moins court terme. Aujourd'hui, c'est même notre super ministre au sourire PEPS-SANS-DENTS (encore une que je ne peux pas voir tiens !) qui y fait allusion dans un bête journal, mais bon, c'est une déclaration publique : http://www.lanouvellegazette.be/516640/article/actualite/belgique/2012-09-07/onkelinx-il-y-a-urgence-economique-a-reguler-le-monde-bancaire

Il y a deux jours, j'ai dû menacer ma banque de revenir avec un avocat pour qu'ils me donnent les 380 euros qui se trouvaient sur le livret de mon fils mineur (15 ans), car je voulais acheter des Napoléons d'or avec cette somme. Déjà que j'ai été sommée de dire ce que j'allais faire avec cet argent, mais qu'en plus j'ai dû leur dire où j'allais acheter mes napoléons d'or. Citer la "rue du Midi" (équivalent de la rue Vivienne à Paris) ne leur a même pas suffi, il a fallu que je donne le nom de l'agence (sans doute pour vérifier si je connaissais bien l'endroit où on vendait des Napoléons d'or, j'imagine !). Je donne les détails en connaissance de cause car c'est un tout petit montant ET surtout parce que l'histoire est édifiante ! Et que, sachant cela, tous les citoyens Belges devraient vider les comptes de leurs enfants pour faire la nique à ces banquiers qui se croient tout permis et se substituent à leur autorité parentale ! Et devraient au moins se renseigner quant aux conséquences d'ouvrir un livret pour leur enfant.

L'excuse pour me refuser cet argent ? En se cachant derrière des modifications faites en 1985 et en 2000 de la loi du 30 avril 1958 concernant l'épargne des enfants, disant - d'après les employés de banque - que les parents qui ont déposé de l'argent sur un livret ouvert au nom de leur enfant n'ont plus le droit de reprendre cet argent car REPRENDRE c'est VOLER (http://www.jeminforme.be/droits_avant_18_ans/les_biens.html). Peut-être que bientôt, la loi finira par nous OBLIGER à épargner pour notre enfant, même si on n'a plus de quoi se payer à manger... qui sait ?

Je n'ai pas encore lu ce que dit le texte de loi exactement; mais que les employés de la banque me disent qu'il était de LEUR DEVOIR de veiller aux INTERETS de MON enfant, mineur, là, ça m'a carrément mise en colère ! Et qu'en plus ils se permettent d'estimer qu'acheter des Napoléons d'or avec cet argent n'était pas, et je cite leurs paroles, "un bon investissement" et donc n'était pas fait dans "l'intérêt" de mon enfant car l'or est volatile, alors là, c'est le pompon ! Donc, ils ne voulaient pas me donner l'argent (pour infos, ça c'est passé dans un agence de la KBC à Bxl).

Je ne vous dis pas ma réaction face à ces balivernes ! Déjà au sujet de l'or qu'ils remettent en question du point de vue valeur refuge, mais pire encore au sujet de leur ingérence ! Depuis quand une banque a le pouvoir de décider à la place d'un parent de ce qui est bon ou non pour son enfant ?! De quel droit ?!

J'ai donc bien l'intention d'analyser à fond ce que dit cette loi, modifications incluses et si ce n'est pas écrit texto - et même si ça l'est d'ailleurs - je vous prie bien de croire que dans les jours à venir, la banque peut s'attendre à un courrier de ma part l'informant de la fermeture de tous les comptes que y sont encore ouverts (enfants et mari inclus) avec les griefs à la clef !!!

Mais bon, outre ce que je viens de raconter, ce qui est INTERPELLANT, c'est le fait qu'ils fassent déjà des problèmes pour SEULEMENT 380 euros ! S'ils en sont à 380 euros près, c'est qu'ils sont déjà sacrément dans la M.... Il ne faut donc pas négliger cet aspect des choses qui, pour moi, signe qu'il y a anguille sous roche. Mon conseil d'amie : Soyez donc tous prudents et prévoyants !

;-)

Evaluer :   12  0Note :   12
EmailPermalink
Bonjour Lolo... ça faisait longtemps... :-)

Bon, il y a bien une loi en Gelbique qui empêche aux parents de toucher à l'épargne de leurs enfants, et cela, quelle que soient les banques.
Le seul moyen c'est de faire une demande motivée via le juge de paix...

Bien entendu, j'ai eu le même sentiment de frustration il y a quelques années lorsque mes enfants ont reçu une petite somme (1500 euro) d'une sorte "d'assurance vie" après le décès de ma grand mère envoyée sur un compte épargne, ouvert obligatoirement à cet effet... A l'époque, l'argent était à 300 le kilo...
C'est une loi qui "protège les enfants" et dans ce cas de figure (héritage) ou d'autres comme tuteurage, remariage... je peux en partie la comprendre (tous les parents ne sont peut être pas aussi bien intentionnés... et que penser des parents qui voudraient placer cet argent en bourse...)
Par contre, il ne fait aucun doute que c'est aussi une loi qui fait bien plaisir aux banques (si elles n'en sont pas elles même à l'origine)...

Vu la complexité du système, je n'ai jamais fais aucune démarche et considère que cet argent ne sera une réalité que lorsqu'ils l'auront en main... en attendant, ils ne sont au courant de rien... je ne veux pas leur laisser de faux espoirs...
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Bonjour jack et lolobis.

Il est assez amusant vu d ici de penser à ce système qui veut à tout prix faire le bien de vos enfants par des lois.

Si seulement il en faisait autant pour les voyous qui s en prennent à eux et en belgique comme en france on a notre lot.

Le soucis c est que ce sont les mêmes qui se drapent de leurs lois vertueuses pour le fric qui sont des dégénérés du zizi pour le reste...

Faites ce que ma loi vous dit ,ne faites pas ce que je fait...


Evaluer :   7  0Note :   7
EmailPermalink
Bonjour Jack,

Oui, ça faisait longtemps... et je suis bien contente d'avoir de vos nouvelles ;-)

et Bonjour Amoilésous,

Je trouve vraiment qu'on devrait renommer la Gelbique, l'ABSURDIE ! J'ai de plus en plus l'impression que notre vie prend la tournure des absurdités oppressantes que l'on retrouve dans les livres de Kafka... qu'il s'agisse de banquiers qui veillent à l'intérêt de VOS enfants, comme si vous étiez débile ou incapable; ou, dans une autre situation vécue, de juges de paix à peine nommés qui se basent sur des documents présentés par la partie adverse qui ne vous concernent pas - chose que vous avez dûment prouvée - pour vous condamner et faire un petit renvoi d'ascenseur à une connaissance ou ami garagiste, sachant très bien que vous ne pourrez pas faire appel parce que le montant est trop "petit" pour ce faire; voire même en observant tous ces radars qui poussent comme des champignons pour vous extorquer des fonds à la moindre distraction (ils viennent de placer 8 radars laser à 10 km à la ronde chez nous en une semaine de temps ! Vive le MR et le Brabant Wallon juste avant les élections !).

Pour en revenir à notre sujet, je serais d'accord de ne pas pouvoir toucher "librement" à l'argent de mes enfants, si un compte spécial avait été ouvert pour qu'il y soit déposé, la/les rémunérations qu'ils auraient perçue en posant mineur comme "mannequin", par exemple, afin que l'enfant ne devienne pas un "objet" d'exploitation. Eventuellement même, en ce qui concerne des sommes déposées par des tiers ou faisant suite à un héritage... et encore. Dans de tels cas, je pense que les parents devraient pouvoir administrer/gérer de tels comptes de leurs enfants comme le font des administrateurs officiels dans le cadre de "mise sous administration provisoire de biens" pour des personnes irresponsables en justifiant leurs démarches de placement auprès d'un juge de paix une fois par an. Je ne vois pas pourquoi la banque serait meilleure conseillère en placement et aurait plus de droits - en décidant unilatéralement à votre place ce qui est bon ou pas pour VOTRE enfant sans demander l'avis du juge, elle - que quelqu'un qui s'informe, pose des actes en connaissance de cause et ne joue pas son jeu de dupe !

Là où ça ne passe vraiment pas, c'est lorsqu'il s'agit d'un compte d'épargne ouvert par moi-même au nom de mon enfant pour y déposer de l'argent que J'AI gagné. Certes, cet argent y a été déposé pour mon enfant, mais c'est MON argent, tant qu'il n'est pas majeur.

Même mes enfants à qui j'ai raconté l'histoire étaient offusqués de cette ingérence ! Pourtant, ils n'ont que 15 et 17 ans !

Comme les employés de la banque ne m'ont même pas montré cet article de loi, j'ai immédiatement fait la demande pour me le procurer afin de bien lire ce qu'il dit exactement ! En attendant, dans mon cas bien précis, vouloir retenir les 380 € c'était purement et simplement de l'ABUS et ils le savaient très bien, c'est pourquoi ils ont fini par me les donner dès que j'ai cité le mot "avocat"... mot magique par excellence en ces temps modernes et si misérables !

"Par contre, il ne fait aucun doute que c'est aussi une loi qui fait bien plaisir aux banques (si elles n'en sont pas elles même à l'origine)..."

Personnellement, je me demande dans quelle mesure ce ne sont pas les lobbies bancaires précisément qui furent à l'origine de cette loi, ça les arrange TROP bien en fait. Le lobby bancaire est à l'origine de nombreuses lois en matière d'organisation de la vie sociale. Si vous regardez l'interview de Aaron Russo, vous comprendrez que le lobby bancaire a tout fait pour que les deux parents soient obligés de travailler pour que leur enfant passe la majorité de son temps en dehors de la famille afin qu'il soit mieux endoctriné par le système ( http://vimeo.com/37732410 ).

Les banquiers me dégoûtent ! Les politiciens me dégoûtent ! Les juges me dégoûtent ! Ne parlons même pas des avocats du diable qui cherchent les vices de forme pour libérer les criminels... car ils payent bien... et nettement mieux que la veuve et l'orphelin !

Et je constate, de plus en plus, que les LOIS sont votées avec des EXCUSES du type "c'est pour VOUS protéger" ou "c'est pour protéger VOTRE enfant". Alors qu'il n'en est rien ! Le pire, c'est que la majorité des gens y CROIENT, adhèrent et votent pour ceux qui le disent !

Les banques se foutent pas mal des intérêts de vos enfants, elles ne regardent que les leurs, à savoir que l'argent de votre enfant reste sur LEURS comptes bancaires virtuels (afin la somme de cet argent ajouté à celles des autres clients leur permette de profiter des intérêts que ça LEUR rapporte) sans vous donner la contrepartie nécessaire pour que cet argent, soi-disant gardé dans l'intérêt de VOTRE enfant, garde sa valeur puisque les banques donnent moins d'intérêts que le taux d'inflation. C'est qui qui gagne à ce jeu là ? En plus, pour oser dire que l'or n'est pas un bon investissement dans le cadre d'une crise économique mondiale sans précédent, il faut quand même être vachement culotté et MENTEUR sans vergogne !

Les radars ? C'est pour extorquer de l'argent et non pas pour assurer VOTRE sécurité, car le meilleur moyen d'assurer la sécurité en matière de circulation, c'est de faire des aménagements de territoire qui ne vous permettent tout simplement pas de rouler vite (lignes blanches plutôt que discontinues; rétrécissements de bandes, etc.). Et si vraiment, les radars servaient à la sécurité, plutôt que d'être un distributeur d'amendes, vous ne pensez pas qu'il devrait plutôt servir comme "avertissement" ? Un flash = premier avertissement; deux flash = deuxième avertissement, éventuellement avec amende à la clef; trois flash = retrait de permis. Je ne sais pas moi, vous ne croyez pas que ce serait plus efficace et moins hypocrite ? Même si le fait d'être constamment sous l'oeil des caméras, appareils photographiques et vidéos est vachement oppressant.

Pendant longtemps je me suis dit : "Je ne vois pas où est le problème des surveillances par caméras dès lors que je ne fais rien de mal". Eh bien maintenant, même si je ne fais toujours rien de mal, j'en arrive à avoir le haut le coeur car ça va beaucoup beaucoup trop loin !

Et puis, maintenant, en Belgique, on se met de plus en plus à négocier, financièrement, les délits. Vous avez fait un délit ? Vous payez et vous êtes libres ! (cf. http://www.secunews.be/fr/news.asp?ID=1395 ). Les banques, quant à elles, c'est encore mieux, elles ont quasiment une sorte d'immunité fiscale (cf. scandale de la fraude fiscale KBC, encore elle !). Que faut-il déduire de tout ceci ? Que l'Etat s'intéresse vraiment à VOTRE sécurité, à VOS intérêts, aux intérêts de VOS enfants ? :-(((

Je pourrais discourir des heures sur l'HYPOCRISIE de plus en plus insupportable du SYSTEME, mais je vais m'arrêter là car je vais finir par vous fatiguer tous.

Après cette "sortie", je vais aller me mettre à faire quelques créations "cathartiques" et passer du bon temps avec ceux que j'aime. On devrait vraiment profiter un maximum de passer du bon temps à faire ce qu'on aime avec ceux qu'on aime tant qu'on le peut encore. Il n 'y a que ça de vrai, que ça qui apporte du réconfort et nous fait nous sentir bien. Etre solidaire avec ceux qu'on aime et avec notre voisin. Apprendre à se connaître mieux pour mieux s'apprécier et mieux s'entraider. C'est le seul moyen pour finir par faire imploser le système en arrêtant de le nourrir.

Voyez en Espagne... j'adore que les actionnaires des autouroutes espagnoles soient bien embêtés que les Espagnols n'empruntent plus leurs autoroutes payantes et trop chères. Voilà une action COMMUNE qui a du poids et qui démontre que "Vox populi, vox Déi". Il suffit d'arrêter d'alimenter les voleurs et oppresseurs. ;-)
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
Bonsoir Jack.be,

J'ai eu l'occasion de me renseigner de manière plus approfondie au sujet de la loi en question. Il s'agit du Titre IX du Code civil concernant l'autorité parentale, articles 371 à 387 (cf. : http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi_loi/loi_a1.pl?DETAIL=1804032130%2FF&caller=list&row_id=1&numero=11&rech=14&cn=1804032130&table_name=LOI&nm=1804032150&la=F&dt=CODE+CIVIL&language=fr&fr=f&choix1=ET&choix2=ET&fromtab=loi_all&trier=promulgation&chercher=t&sql=dt+contains++%27CODE%27%26+%27CIVIL%27and+actif+%3D+%27Y%27&tri=dd+AS+RANK+&imgcn.x=34&imgcn.y=10#LNK0091 ).

En fait, c'est l'article 376 du code civil belge qui nous intéresse et qui stipule que les père et mère exercent conjointement l'autorité sur la personne de l'enfant et administrent ensemble ses bien et le représentent ensemble. A l'égard des tiers de bonne foi, chacun des père et mère est réputé agir avec l'accord de l'autre quand il accomplit seul un acte de l'administration des biens de l'enfant, sous réserve des exceptions prévues par la loi.

Cette loi du code civil prévoit donc que les titulaires de l'autorité parentale ADMINISTRENT les biens de leur enfant. Ils sont chargés de conserver les biens du mineur (son patrimoine), en tirer des revenus dans la mesure du possible, et essayer d'augmenter ce patrimoine (cf. http://www.sdj.be/admin/fic/Fiche-jdj251-jan06.pdf).

Aussi, lorsque vous allez retirer l'argent qui se trouve sur le compte d'épargne de votre enfant, la banque à juste le droit de vous poser la question de savoir à quoi va servir cet argent et si vous expliquez que vous voulez investir cet argent en or physique, la banque n'a pas le droit de vous en empêcher dès lors qu'un placement en or physique est une "administration des biens de l'enfant faite dans le but de CONSERVER ces derniers", en particulier dans la situation économique mondiale actuelle et l'effondrement de l'euro-dollar.

En ce qui me concerne, après d'autres trarcasseries administratives qui m'ont franchement exaspérée, j'ai fini par exiger de la banque le texte de la loi ou le texte de la règlementation derrière laquelle les employés de cette dernière se réfugiaient pour me causer tant de problèmes. Il n'était pas question de m'opposer du blabla, je voulais le TEXTE ! C'est alors qu'une employée, s'étant renseignée à ce sujet, a été obligée de me dire que la banque n'avait effectivement pas le droit de m'interdire de prélever les 380 euros, mais juste le droit de me poser la question de ce que j'allais en faire.

Si elle estime qu'il y a abus, elle peut vous traîner devant le juge, mais c'est le juge qui décidera de l'intérêt de votre enfant et non la banque ! Il faut le savoir !

Ensuite, renseignement pris auprès d'un service juridique, ce dernier m'a expliqué que le texte de loi n'étant pas assez précis, certaines banques en profitaient pour en faire une interprétation, faisant une distinction entre acte d'administration et acte de disposition. L'acte d'administration n'ayant pas d'impact sur le patrimoine de l'enfant, alors que l'acte de disposition (comme l'investissement de l'argent dans une start-up par exemple) pouvait en avoir une si ça tournait mal et que dans un tel cas, plus tard, l'enfant pourrait se retourner contre la banque en l'accusant d'avoir mal conseillé les parents administrateurs.

Or, si on réfléchit bien, l'investissement en or physique est un acte d'administration fait en bon père de famille dont le but est le maintient de la valeur des biens de votre enfant dans un contexte de crise sans précédent, au moment même où laisser dormir cet argent sur un compte d'épargne ne rapporte absolument plus rien, au contraire, les intérêts étant inférieurs au taux d'inflation.

Même si la banque voulait tenter de vous dissuader en vous menaçant de vous amener devant un juge de paix, son raisonnement ne tiendra pas car l'histoire de la monnaie, de l'or et de l'argent vous donnera raison. Vous pourriez aussi vous défendre en démontrant que laisser dormir cet argent sur un compte qui ne rapporte rien ferait de vous un bien piètre administrateur des biens et des intérêts de vos enfants. Vous pourriez démontrer qu'investir en obligations, vu la crise, n'est pas un placement sûr et qu'actuellement, il n'y a plus aucun placement papier qui soit sûr. En outre, à la banque aussi de justifier au juge les raisons pour lesquelles les banques centrales se sont remises à achèter de l'or en quantité depuis 2008. Enfin, comme vous fréquentez ce site de 24h gold, vous êtes suffisament au faîte de ce qui se trame pour trouver les arguments nécessaires afin de défendre les intérêts de vos enfants, bien mieux que ce que la banque est en mesure de faire dans le contexte actuel.

Voilà, je tenais à vous faire part de ces informations car si cela vous permet de "sauver" les 1.500 euros de vos enfants, personnellement, je n'hésiterais pas ! Mais bon, cela n'engage que moi et les conseilleurs ne sont jamais les payeurs. ;-)

Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Merci Lolo pour ces précisions.
Maintenant, je suppose qu'il faut alors pouvoir prouver l'achat de MP ainsi que leur sécurité dans un coffre de la banque...

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Bonjour Jack,

En ce qui me concerne, j'ai dû dire où et chez qui je comptais acheter cet or (à mon avis, de cette façon, ils voulaient vérifier si je savais de quoi je parlais et connaissais un endroit sérieux...), mais je n'ai rien dû prouver.

La banque a juste indiqué en communication que ce retrait servirait à acheter de l'or physique... probablement pour se protéger si, plus tard, mon fils demandait des comptes.

Et, évidemment, je n'ai pris aucun coffre à la banque pour le planquer là vu tout ce qu'on sait.

;-)

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Inquietant mais pas totalement implausible
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Bonjour Jack, En ce qui me concerne, j'ai dû dire où et chez qui je comptais acheter cet or (à mon avis, de cette façon, ils voulaient vérifier si je savais de quoi je parlais et connaissais un endroit sérieux...), mais je n'ai rien dû prouver. La banq  Lire la suite
LoloBis - 23/11/2012 à 09:14 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX