Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Deutsche Bank. Risque de sanction pour 200 milliards de blanchiment

IMG Auteur
Publié le 05 décembre 2019
823 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 0 vote, 0/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Opinions et Analyses
24hGold - Deutsche Bank. Risqu...

La Deutsche Bank risque des sanctions des USA dans une affaire de blanchiment massif d’argent… il faut dire que La Deutsche Bank a largement participé à une énorme blanchisseuse mise au point par la Danske banque dont l’ancien PDG a été retrouvé suicidé par des tierces personnes et à l’insu de son plein gré.

Je vous en avais parlé dans l’article ci-dessous.

Le montant du blanchiment ? Environ 200 milliards d’euros, mais à ce niveau-là on ne compte pas !

Bref, l’amende pour la Deutsche Bank pourrait-être considérable, et ce sera une manière pour Trump de taxer… le contribuable allemand, car c’est lui qui va payer au bout du compte, et cette amende partira dans la « bad bank » créée pour éponger les arriérés moisis des mauvaises décisions prises par les cadre de la Deutsche Bank.

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Pour aller plus loin, dans l’article ci-dessous, il y a la vidéo consacrée à l’analyse du bilan de la Deutsch Bank pour ceux qui ne l’auraient pas vu.

Deutsche BankLa Deutsche Bank risque des sanctions des USA dans une affaire de blanchiment massif d’argent

Les États-Unis enquêtent sur la possible implication de la Deutsche Bank dans le blanchiment de 200 milliards d’euros par la Danske Bank. La plus grande banque allemande risque de nouvelles sanctions après la fin de l’enquête, en 2020.

Le département américain de la Justice a redoublé d’efforts pour établir le degré d’implication de la Deutsche Bank dans le blanchiment de 200 milliards d’euros par la Danske Bank, ce qui pourrait conduire à l’adoption de nouvelles sanctions contre la banque allemande, a annoncé l’agence de presse Reuters.

Selon cette dernière, les enquêteurs ont récemment sollicité l’aide des procureurs de Francfort, qui étudient aussi le rôle de la Deutsche Bank dans le traitement des paiements pour la banque danoise.

Le département de la Justice américain a déjà demandé en 2018 des informations à la Deutsche Bank sur la banque danoise. Ces derniers mois, les États-Unis ont déclaré avoir élargi la portée de leur enquête et qu’ils cherchaient notamment à établir pourquoi la banque allemande n’avait pas dénoncé assez rapidement les transactions suspectes.
D’après Reuters, la Deutsche Bank n’a alerté la BaFin -l’autorité allemande des marchés financiers- et les procureurs qu’en février 2019.

Le département de la Justice collabore en outre depuis un an avec les autorités estoniennes en vue de déterminer si la Deutsche Bank a aidé la banque danoise à transférer de l’argent sale aux États-Unis.

L’enquête américaine devrait prendre fin en 2020.

Éclaboussée par le scandale de la Danske Bank

En 2018, la Danske Bank, le plus grand prêteur du Danemark, a admis que des paiements suspects s’élevant à 200 milliards d’euros avaient transité par sa succursale en Estonie entre 2007 et 2015.

Reuters a annoncé que la plupart des paiements en question avaient été traités par la Deutsche Bank.

Des enquêtes ont été lancées dans plusieurs pays. La Danske Bank affirme actuellement qu’elle continue de collaborer avec les autorités estoniennes, danoises, françaises et américaines, relève l’agence de presse.

La Deutsche Bank a déjà été condamnée à près de 700 millions de dollars d’amendes par les régulateurs américain et britannique dans le cadre d’une affaire distincte sur le blanchiment de 10 milliards de dollars.

La Deutsche Bank dans l’embarras
Les problèmes de la Deutsche Bank sont survenus après la crise financière mondiale, quand avait été découvert un «trou» de 12 milliards d’euros dans sa balance financière.

Pour redresser la situation, la direction de la banque s’est impliquée dans des machinations avec le taux Libor avec la participation d’autres banques, comme Barclays, la Royal Bank of Scotland, l’UBS et Société Générale. Cela lui a valu des sanctions à hauteur de 2,5 milliards de dollars. D’autres épisodes de fraudes et d’abus ont ensuite été découverts, notamment avec des titres hypothécaires vendus par la banque avant la crise de 2008, et des accusations de blanchiment d’argent.
En 2018, il s’est avéré que la Deutsche Bank aidait ses clients à contourner le fisc en envoyant l’argent sur des comptes off-shore. De plus, la banque a perdu la même année 750 millions de dollars sur la vente d’actions.

En été, la plus grande banque d’Allemagne a annoncé qu’elle ne ferait plus commerce d’actions, a renoncé à la plupart de ses opérations d’investissement et a réduit son personnel de 92.000 à 74.000 personnes dans le cadre d’un plan de restructuration destiné à redresser son chiffre d’affaires.

Source Agence de presse Russe Sputnik.com ici

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
La haute administration au pouvoir : l’occupant intérieur se frotte...
16 juil.Saphir1
On peut aller encore plus loin : le pouvoir est dans les loges, le reste n'est qu'illusion.
Tout le monde possède un peu d’or – en voici la raison
14 juil.Dorothée
N.B. : dans la terminologie chimique normale habituelle, le "nitrogène" s'appelle de l'azote.
La haute administration au pouvoir : l’occupant intérieur se frotte...
07 juil.Bernard Conte
En bref malgré les élections on ne sort pas de la démocratie de connivence caractérisée par un bipartisme qui instrumentalise les chiens de berger ...
Tout le monde possède un peu d’or – en voici la raison
13 juil.Lolo271
Merci pour ton soutien Scuba066. ;-)
Tout le monde possède un peu d’or – en voici la raison
13 juil.Scuba0661
Salut lolo27, Je vois que notre pepin s acharne 👿⚡ à ton égard. Enfin, que veut tu. Quand a l article, complètement nul et sans l...
Tout le monde possède un peu d’or – en voici la raison
13 juil.Lolo276
@ Pépin, Ecoute moi bien Pépin, je ne connais pas les raisons pour lesquelles tu t'acharnes à ce point contre moi, et pour ta gouverne lor...
Tout le monde possède un peu d’or – en voici la raison
12 juil.fredbob2
effectivement ! ...encore un "article" totalement dénué d' un quelconque intérêt... :-S
Tout le monde possède un peu d’or – en voici la raison
12 juil.Lolo270
Et j'ajouterais NUL et INUTILE ! ;-)
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX