Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Deux imbéciles qui nous prennent pour des sots… !

IMG Auteur
Publié le 23 juillet 2014
911 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 24 votes, 4,8/5 ) , 16 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
16
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux
24hGold - Deux imbéciles qui n...

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Comme vous n’avez pas été en mesure d’échapper ces derniers mois au véritable lavage de cerveau organisé par nos mamamouchis économico-politiques, vous n’ignorez pas que la crise est définitivement derrière nous, qu’il faut avoir confiance car seule la confiance dans un avenir radieux nous sauvera ou plutôt permettra à nos bien-aimés dirigeants (béni-soit-leur-nom-je-n’ai-pas-les-moyens-d’un-procès) de maintenir les « mougeons » que nous sommes (l’hybride du mouton que l’on tond et du pigeon que l’on pigeonne) dans un état de semi-inconscience hébétée…

D’ailleurs, François, notre bien-aimé président (béni-soit-son-nom) dont j’espère qu’il nous offrira cet été un mariage tout présidentiel avec la belle princesse Julie en descendant les Champs dans un carrosse en grande pompe, ne s’y est pas trompé en « taclant » le vilain patron du Medef Pierre Gataz sur ses propos tenus hier.

Pour François Hollande, Pierre Gattaz « a un problème de langage »

Selon un article du Monde, le chef était tout rouge de colère à propos du sinistre Gattaz qui a osé dire que la France était dans une situation économique catastrophique… C’est vrai que, de vous à moi, là le Gattaz il déconne à plein tube. Oser révéler une information classée secret défense hyperconfidentiel que même si tu en parles je devrai te tuer. C’est vrai ça ! Heureusement que le patron des Bisounours est là pour rappeler Gattaz à son devoir de réserve.

En effet, « le chef de l’État a estimé lundi soir que le président du Medef avait «un problème d’expression qui peut avoir des conséquences économiques» en envoyant un message pessimiste.
François Hollande a reproché lundi 21 juillet à Pierre Gattaz de ne pas «maîtriser son expression» après que le président du Medef eut jugé la situation économique de la France «catastrophique», contredisant le chef de l’État qui estime que la reprise est réelle mais fragile.»

« Ce n’est pas la première fois qu’il a ce type de déclarations. Il y a un problème de langage, ce langage-là doit changer. Il y a un problème d’expression qui peut avoir des conséquences économiques. Il est très important qu’il puisse y avoir au moins la prise en considération de ce qui est fait. »

Deux imbéciles qui nous prennent pour des sots

Ne comptez pas sur moi pour défendre Pierre Gattaz sur le fond de ses propositions économiques qui sont aussi inefficaces pour résoudre la crise que pertinentes pour emmerder les salariés de notre pays et gaver un peu plus les grandes entreprises de bénéfices plantureux (Pierre Gattaz se fichant comme d’une guigne du sort du boulanger du coin).

Ne comptez pas non plus sur moi pour défendre notre mamamouchi en chef qui, bien que fort sympathique, n’a toujours pas compris que la France EST bien dans une situation catastrophique, que tout le monde le sait bien et qu’il serait souhaitable qu’il essaie enfin de travailler un peu à redresser le pays.

Nous expliquer que le problème n’est pas que nous soyons dans une situation catastrophique mais que Pierre Gattaz a un problème de langage, c’est vraiment l’histoire de deux imbéciles qui nous prennent pour des sots.

L’Agence France Propagande découvre que les dettes augmentent en Europe !

Allez, un peu d’humour dans ce monde de brutes grâce à notre AFP nationale dont les communiqués nous permettent de profiter de 20 minutes de rire quotidien.

« Après deux trimestres de repli, la dette publique de la zone euro est repartie à la hausse début 2014 et a atteint 93,9 % du PIB au premier trimestre, contre 92,7 % fin 2013, selon les données publiées mardi par l’office européen des statistiques Eurostat.

En valeur absolue, et non plus en pourcentage du PIB, la dette publique de la zone euro s’est élevée au premier trimestre 2014 à 9 055,5 milliards d’euros, selon Eurostat… »

C’est dingue d’oser écrire des choses comme ça. À mon avis, François Hollande va faire renvoyer un ou deux journalistes de l’AFP pour faute grave. Ils ont effectivement osé écrire que les dettes augmentent et je pense qu’ils ont tout de même un sérieux problème de langage.

Mes chers amis, retenez simplement de la sortie stupide de notre président, qui aurait encore une fois mieux fait de se taire, que le problème c’est bien les mots employés et pas les maux. Car aujourd’hui, et le Président vient de vous le dire officiellement, on cache les maux derrière les mots. Cela porte un nom. Cela s’appelle le mensonge.

C’est aussi le syndrome bien français du « nuage de Tchernobyl », vous savez, celui qui s’est arrêté à la frontière à la vue du douanier (à l’époque, il n’y avait pas encore Schengen et on avait encore des douaniers et accessoirement des frontières).

La crise économique n’est pas un nuage qui s’arrêtera à nos frontières. La situation est bien catastrophique (mais on n’a pas le droit de le dire). Pierre Gattaz propose des âneries mondialisantes et globalisantes à souhait et François Hollande n’a aucune vision.

Nous sommes dirigés par des sots, alors prenez votre destinée en mains, n’attendez plus rien d’un État-providence déjà moribond. Préparez-vous, organisez-vous, n’oubliez pas les trois principes du PEL pour « patrimoine, emploi et localisation » qui sont les 3 paramètres sur lesquels vous pouvez librement agir dans le cadre de votre propre responsabilité personnelle.

Préparez-vous et restez à l’écoute.

À demain… si vous le voulez bien !!

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes »

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,8 (24 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Gouverné par ânes, des menteurs et des incompétents, il semble qu'il n'y ait plus vraiment de doute à ce sujet, si je regarde tout ce qui va mal dans ce pays où tout va bien, mais si, dormez tranquilles bonnes gens.
Je me demande parfois s'ils deviennent hommes politiques parce qu'ils sont incapables de faire un métier dans lequel il faut prouver sa valeur. Si le boulanger fait un pain dégueulasse, pas besoin de le supporter 5 ans avant d'acheter son pain ailleurs (ouf... on a eu chaud). Idem si le maçon fait des murs qui ne sont pas droits, l'ingénieur des machines ne fonctionnent pas. et j'en oublie.

Bref, sauf à se complaire dans la bêtise, quand un type ne sait manifestement pas faire ce qu'il dit savoir faire, il prend un coup de pompe dans le bas du dos comme solde de tout compte, sauf s'il est politicien (dans ce cas, il pourra sévir impunément pendant toute la durée de son mandat), délégué syndical ou agent de la fonction publique ou territoriale (pour ces deux derniers cas, s'ils déconnent vraiment trop, on les mute avec une promotion pour qu'ils ne puissent pas refuser).
La politique est un des rare métiers dans lequel on peut avoir plusieurs boulots à plein temps, rémunérés, avec seulement 24 h par jour comme tout le monde, pas surprenant qu'ils aient souvent le complexe de Superman.
Je ne parle évidement pas de ceux qui font du bon boulot, il y en a, noyés dans la masse, mais de ceux (la majorité semble t il) qui sont, comme on dit par chez moi "TOUT EN GUEU....".

Pourtant, certains pays, proches de nos frontière, ont des systèmes qui semblent limiter les abus des élus, et peut être même contribuent à tirer le système vers le haut.

Jetons un coup d’œil à nos voisins helvétiques, qui sont, n'en déplaise à certains, une authentique démocratie populaire (pas la vraie fausse démocratie avec drapeau rouge, couteau entre les dents, et apparatchiks qui roulent carrosse pendant que le peuple crève de faim, tout en décidant de tout bien sur, car EUX, ILS SAVENT... SIC).

Donc, nos voisins suisses, comme nous, ont des hommes politiques (sans doute dans une proportion similaire à celle que l'ont trouve chez nous, quelques bons, et d'autres malhonnêtes, avides, idiots, dogmatiques, incompétents, ambitieux et j'en passe), mais, et tout est dans le mais, ils sont tenus sous haute surveillance par leurs administrés (je comprends que les hommes politiques français ne soient pas impatients d'importer le modèle). Je trouve que c'est la preuve d'une très grande sagesse de nos voisins, le pouvoir conduisant presque immanquablement à la tentation d'en abuser, tout comme un petit verre en appelle un second (allez, pour la route), etc...

J'en reviens à nos voisins. Lorsqu'un élu, parce qu'il se croit un authentique génie (sans bouillir), qu'on lui a glissé une petite enveloppe, qu'il veut se faire mousser avec l'argent des contribuables ou toute autre motivation bien humaine, décide de construire un pont qui ne sert à rien, un rond point inutile, un troisième stade (pour faire une belote avec les 2 autres, déjà en sous utilisation), voire de pondre une loi inapplicable (mais avec son nom dessus) dont, bien souvent, il n'a pas réfléchi aux conséquences. En fait, il ne décide pas, il propose, la nuance est de taille. Enfin si, il décide (après tout, c'est pour cela qu'il est élu), mais il ne peut pas imposer... Et ça, ça fait une sacré nuance...

Donc, notre élu suisse à décidé, mais un petit suisse (pas le laitage), se dit, un troisième stade à 100 millions d'euros, je trouve cela "très discutable", alors il en parle à d'autres petit(e)s suisses (que se soit au niveau municipal, cantonal, etc...). Jusqu'à là, rien de bien différent de la Doulce France, cher pays de mon enfance. Râlons en cœur.

L'ENORME différence, c'est quand le petit suisse en question s'aperçoit qu'il n'est pas seul à trouver la décision/proposition idiote, inconséquente et fort coûteuse, il peut rallier d'autres petits suisses (ils ont un système très carré pour éviter qu'un même mécontent ne compte pour plusieurs, pas comme chez nous ou une minorité d'excités revanchards peut faire croire qu'elle représente une majorité silencieuse LOL), et s'il en rallie suffisamment (il y a des quotas a respecter selon la nature de la décision), il est considéré que la proposition de l'élu ne convainc pas vraiment les administrés... C'EST LA QUE CA DEVIENT VRAIMENT DIFFÉRENT

En France, quelques manifestations sans effet et la décision est appliquée (avec nos sous bien sur, ceux du projet, des dépassements budgétaires, des petites enveloppes, etc...), l'élu ne paie pas la vaisselle qu'il casse, c'est son privilège (entre autres...). Et on en profite pour créer un poste de directeur du nouveau truc pour un bon pote (du parti), avec sous directeur, consultants divers, assistant(s) chauffeur(s) secrétaire(s), voiture de fonction et notes de frais
En Suisse, (roulement de tambour), il y a votation (vous allez vite comprendre pourquoi nos élus ch... dans leur froc rien que d'y penser).

La votation, c'est un référendum d'initiative populaire (oui, oui, vous ne rêvez pas, des gens normaux, comme vous et moi, qui peuvent remettre en question la décision d'un élu, même s'il est énarque de droit divin ). Ce genre de consultation existe au niveau municipal, mais aussi au niveau cantonal (l'équivalent de nos régions).

Bien sur, les ceusses qui ne sont pas concernés par le projet, parce qu'ils habitent dans un autre village, une autre ville, ou un autre canton ne sont pas consultés (sont pas fous les Suisses).

Et là, chacun vote, on compte les points, et si la proposition n'obtient pas la majorité, l'élu la remet dans sa culotte pour la fumer plus tard.
Je vous laisse imaginer les milliards de bonne excuses qu'auraient nos élus pour nous expliquer à nous, pauvres crétins ignorants, pourquoi cela ne pourrait pas marcher chez nous (tu parles Charles). Et surtout les milliards d'économie qui pourraient en découler (le coulage est une activité très rentable en France).

J'ai la faiblesse de croire que si nos élus prenaient un coup de bâton dans les dents à chaque fois qu'ils font les c... (qu'ils soient traités comme nous en somme, liberté égalité), il apprendraient à se comporter de façon plus responsable, à moins promettre la lune, les étoiles et des lendemains chantants (j'abrège, la liste serait trop longue, d'ailleurs, vous en savez autant que moi sur le sujet).
Qui sait si, à terme, nous n'aurions pas une classe politique COMPETENTE, CREDIBLE, HONNETE, PRAGMATIQUE composée d'autre chose que de professionnels de l'incompétence et de la démagogie, qu'ils soient d'anciens hauts fonctionnaires dont on tient le siège au chaud pendant qu'ils jouent à l'élu, ou d'anciens profs, ou d'anciens fonctionnaires, ou (il n'y a pas d'autre ou, notre classe politique est composée presque exclusivement de gens qui vivent ou on vécu du denier public, sans astreinte de résultat)... .
On pourrait même, rêvons un coup plus loin, rendre inéligible à titre définitif ceux qui ont vraiment déconné, les condamner à retourner gagner leur pain à la sueur de leur front, ou, ce qui est le plus probable, à demander le RSA, eu égard à leur maigres compétences professionnelles.

RINGGGGG... Oups, c'est mon réveil... Tout cela n'était qu'un rêve (ou une petite graine de sédition)...

Mais comme disait JFK, la plupart regardes les choses comme elles sont et disent "Pourquoi", moi, je les regarde comme je les voudrais et je dis "Pourquoi pas".
Hollande ou un autre, ce n'est pas l'homme que je vomis c'est le système qu'il défend et qu'il sert...

Personnellement, j'ai toujours l'impression de payer pour les autres. Quand j'avais 16 ans et que j'ai quitté l'école je n'ai eu le droit à aucune aide. D'après les services sociaux, il fallait que je m'estime heureux d'avoir encore mes parents. Elle est belle la solidarité française, elle ne marche que dans un sens et elle est loin de servir les meilleurs.

Vous savez l'élastique est tellement tendu qu'il est prêt à se rompre.

Dernièrement, je discutais avec un copain corse. Il est stupéfait de voir comment sur le continent on se laisse faire. " Nous en Corse quand on a un problème on le règle. "

Pire encore, je n'ai même pas envie de profiter de mes vacances car c'est sûr à la rentrée le trésor public m'aura réservé une surprise bien désagréable...
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
...çà alors !... je réalise que moi aussi, je dois avoir des ascendances corses !... et je ne le savais même pas !
Evaluer :   3  3Note :   0
EmailPermalink
Fred, vous aurez compris que je parlais d'actes injustes ou irrespectueux qui pourraient nous arriver à tous.

Tant mieux si vos origines viennent de cette Île... J'ai un faible pour leur mentalité concernant la famille. C'est un peu aussi mon cas mais je n'ai pas une seule goutte de sang corse, vous me direz personne n'est parfait.

Cordialement l'ami.
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Fred tu peux aussi te poser cette question:

-" Pourquoi à Paris par exemple on voit un grand nombre de voitures immatriculées avec la Corse comme région??? "

Réponses:
- Les corses seraient plus nombreux qu'on le croit et ils auraient décidé de quitter leur magnifique Île pour la vie parisienne.
Ou
- 2a ou 2b c'est mieux qu'un antivol ou une assurance tout risque.

À vous tous de trouver la réponse.

Bonne soirée...
Evaluer :   3  2Note :   1
EmailPermalink
Mr Charles Sannat
Vos éditos sont de plus en en plus éculés manquant de saveur et rabachant toujours les memes choses inutiles et qui parasitent les vrais sujets.
En fait ,vous ne faites que commenter des sujets sans aucune importance ou presque mais en y mettant tout l'art de votre baratin pour cacher le manque de consistance de vos éditos et ceci afin d'occulter soigneusement les vrais problèmes de fond.

STOP,STOP......il faut que vous arrétiez de nous prendre ,nous ,pour des sots.
Gattaz et hollande ne sont ni des sots,ni des imbéciles.
L'un defend ses intérèts et l'autre défend les intéréts des congénères de Gattaz(les multinationales) et des banques privées accompagnées de leurs copains de casinos:les bourses.
Tous collabos et travaillant aussi pour les meme "maitres du monde"

Durant la dernière guerre il y a eu les collabos des Allemands et aujourd'hui rien n'a changè si ce n'est seulement les apparences et avec,en plus, les USA qui étaient,déja pro-Hitlérien avant qu'ils n'entrent en guerre pour sauver leurs propres intérets face aux Russes qui sont les vrais vainqueurs de la dernière guerre.
D'autant que nos chers Américains ont voulu nous traiter en ennemi et ont d'ailleurs bombardé gratuitement nombre de villes Françaises.
Ils sont gentils nos soi-disant (faux )libérateurs.
(d'ailleurs c'est pour cela que De Gaulle a toujours refusé de participer aux célébrations du débarquement du 6 juin 45)qu'il a récupéré l'or de la France et mis les bases Américaines à la porte.
De Gaulle demissionnant merci Cohn Bendit(en parti Allemand)financé par les Ricains,ils sont,ensuite,rentrés par la fenetre grace à la complicité des collabos sans moral et toujours pret a bouffer sans vergogne au ratelier du vainqueur.

Mr Charles Sannat,il faut arréter de noyer le poisson.
Attaquons nous aux causes des causes car nous vivons dans un monde de mensonges et de perversion controlé par les forces de l'argent-roi.
-La dette est une invention des banques privées,grace aux intérets indus.
-La crise est organisée par les memes banques privées pour spolier davantage les peuples.
-Tous Les conflits sur la planète sont tous financés et controlés des 2 cotés par les grandes banques privées et les guerres n'existent que pour des conflits d'intérèts et d'ambition au plus grand profit des génocidaires des peuples que sont les gouvernements,les multinationales et les banquiers.

L'origine ,de tous nos problèmes actuels ,vient des banques privées avec la complicité des multinationales et des gouvernements pourris.
Avec le grand marché transatlantique ce sera l'asservissement complet des peuples et des nations appelées a disparaitre pour le plus grand bonheur des maitres du monde.
Vous attendez tous que le dollar s'écroule!
Et alors qu'est que cela changera ???
Absolument rien du tout pour eux puisque c'est eux qui choisiront le jour "J".
Aprés nous avoir ruiné voir massacré ,ils recommencerons tout de la meme façon puisque cela a si bien marché pour eux.
Les dindons de la farce seront toujours les peuples.
Réveillons nous et ne nous laissons plus enfumer par des faux problèmes.
La dette n'est qu'une construction type"Ponzi" à la puissance 1 milliard.
Cette dette n'est pas notre dette.
Elle a été créee artificiellement par des jeux d'écritures et des intérèts sur de l'argent qui n'a jamais existé.

La grande bataille que nous devons mener tous içi et chacun à son niveau c'est faire passer le message:
c'est l'éveil des consciences sur la plus grande arnaque de tous les temps.

TOUTE L'ESPECE HUMAINE EST PLONGEE DANS LE MENSONGE.....MENSONGES HISTORIQUES,MENSONGES SCIENTIFIQUES,MENSONGES SUR NOS ORIGINES ET NOS VRAIS CAPACITES,CAR NOUS AVONS ETE PROGRAME TEL DES ROBOTS POUR NE PLUS PENSER ,ET NOUS MAINTENIR DANS L'IGNORANCE ,MAIS SEULEMENT OBEIR.

NOS CHAINES NE SONT PLUS AUX PIEDS MAIS DANS LES CERVEAUX.

LE REVEIL DES PEUPLES BRISERA LES CHAINES DE NOTRE ESCLAVAGE.

A chacun d'y contribuer!


Evaluer :   8  4Note :   4
EmailPermalink
Effectivement M. SANNAT est en perte de vitesse en ce moment ces articles manquent de profondeurs mais les informations distillées sur les ondes sont tout aussi superficielles parce que nous sommes en periode estival et il ne faut pas troubler le repos des travailleurs esclaves qui auront besoin de toute leur énergie pour travailler un peu plus l'anné prochaine pour payer les taxes supplémentaires.

Vous abordez le fond du problème (je pense quue beaucoup de monde ont fait la bonne analyse de la situation), ce qui nous mamque vraiment ce son des dirigeants qui font de la vrai politique pour les humains (pour le peuple) et non pour les banquiers qui nous ruinnent mais là ou sont-ils et comment peuvent-ils acceder aux fonctions de gourvenance? Vous n'apportez pas de solution non plus. Quel sera notre avenir? comment ça va se finir? et surtout comment passer à travers la tempète. Là M. SANNAT apporte sa réponse.
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
buchla,
Mr Sannat ,apporte des solutions pour se protéger de la future catastrophe ,comme si elle paraissait inéluctable ce qui sera,peut-etre le cas et je suis d'accord avec lui.
Mais pensez bien que ceux d'en haut ont déjà tout prévu....enfin ils le croient.

Je dis qu'Il faut arreter de mettre la charrue avant les boeufs.
Moi et beaucoup d'autres proposons tout simplement,tout d'abord, de tout faire pour éviter le plus possible la catastrophe,tout en se servant des solutions de Mr Sannat.
Les 2 n'étant pas incompatibles.

Mais je dis et maintiens que Rien ne sert de critiquer ceux qui nous gouvernent de quelques bords qu'ils soient.
C'est une perte de temps et d'énergie car ils n'ont plus les manettes depuis belle lurette:
ce ne sont que des pantins plus ou moins bons acteurs.

Notre ennemi ,là ,maintenant c'est l'UE.

Je vous ai apporté un début et une 1ere solution de réponse concernant la façon soft de se sortir de ce merdier.
Aujourd'hui la meilleure solution et de loin la plus simple c'est de commencer par sortir de l'UE,de l'Euro et de l'OTAN.
Alors faisons front et unissons nous autour du seul parti politique (provisoire)qui defend l'union sans clivage,la vérité ,la France et les Français :
l'UPR d'Asselineau,d'ailleurs totalement blacklisté par tous les grands médias papier ou tv tant il fait peur par ses analyses percutantes.

Seul l'union autour de cette idée forte, sans dispersion par des sujets clivants ou dérisoires ,fera la force et nous permettra d'atteindre ce premier objectif.
Dans le meme temps,éveillons les consciences,denonçons toutes les dérives mensongères et manipulatrices des banques et des multinationales(voir TAFTA)
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
"il ne faut pas troubler le repos des travailleurs esclaves qui auront besoin de toute leur énergie pour travailler un peu plus l'anné prochaine"

Chez Microsoft il y en a 18 000 qu'il n'y a plus besoin de ménager.... et chez Bombardier c'est 1 800.

Quand il n'y aura plus besoin de ménager personne, à part des robots, nos repères seront complètement changés.

La question est de savoir quelle tempête ? Une catastrophe inévitable, ou bien orchestrée par certains ? Dans les deux cas, la survive risque de ne pas dépendre des mêmes facteurs :s
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
On est pas obligé d'être con, mais bon, ce n'est pas interdit non plus.
Evaluer :   1  1Note :   0
EmailPermalink
"nous sommes dirigés par des sots"... certes !... mais enfin, ces "sots" ne sont quand même pas arrivés là par hasard... car quoi qu' on dise, c' est quand même bien une majorité de Français qui les ont par leurs votes, portés délibérément et positivement, à ces fonctions "suprêmes"... il s' agit donc bien là d' une sanction collective des plus légitime... pour le dire plus simplement : un peu plus de la moitié de la population française ( au moins ) est à l' évidence, proprement tarée.
Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink

L'autre moitié ne valant pas mieux,
on arrive à un total proche de 100 %.

Quand on y songe, le vrai chiffre est peut-être,
effectivement, plutôt dans ces zones-là...

Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
En France vous avez ça, en Belgique on a les menteurs sans vergogne.

En Belgique, le grand méchant c'est la NVA, parti flamand dont le but premier est l'indépendance de la Flandre (donc éclatement de la Belgique).

Côté francophone, personne ne voulait gouverner avec eux, et surtout pas le MR (libéraux) dont le président Charles Michel avait très clairement dit dans la presse, période électorale : "jamais avec la NVA".

Et bien, il vient de conclure un accord pour gouverner avec la NVA.

On pense aussi à Guy Verhofstadt, président du groupe libéral au parlement européen, qui jurait les larmes aux yeux qu'il combattrait tous les nationalismes... avant d'ouvrir la porte à la NVA suite aux dernières élections parce qu'il manque du monde dans son groupe.
(en plus la NVA lui a envoyé un coup de pied dans les c... en décidant, à la dernière minute, de rejoindre les eurosceptiques).

On peut aussi ajouter que quelques politiciens haut placés de Belgique francophone avaient juré de ne pas cumuler, et que maintenant ils vont cumuler des postes régionaux avec l'écharpe de bourgmestre.

En plus, le gouvernement fédéral ne comporterait que 1/3 d'élus francophones (dangereuse sous-représentation), qui n'auront aucun lien avec les gouvernements régionaux.... ça va être bien drôle de trouver des compromis fédéral-régions.
Autant dire que la Belgique sera bloquée, et que la NVA va tirer sur cette corde pour la faire éclater.

D'ailleurs les plus hauts politiciens (non-MR) francophones s'attribuent déjà des postes clés dans les gouvernements régionaux.... en préparation d'une séparation.

Bref, on a bien profité de l'après-élection, savouré le coup de pied au cul reçu par les écolos-bobos, mais maintenant il faut se rendre à l'évidence, la Belgique va couler.

Evaluer :   6  1Note :   5
EmailPermalink
Foin de catastrophisme !
Vous les Belges , aux quels je tire mon chapeau , avez admirablement prouvé que l'on peut très bien se passer de gouvernement .
Curieux de voir combien de temps il faudra pour que la recette soit généralisée .
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Justement, le problème n'est pas l'absence de gouvernement, le problème sera la présence de CE gouvernement là :)

Il vaut mieux être abandonné que mal gouverné, la nouvelle devise
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink

Phénomène de mimétisme avec Seize
de plus en plus ostensible.

Charles, tu avais jadis ta "patte".
L'aurais-tu perdue ?

Evaluer :   3  12Note :   -9
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Gouverné par ânes, des menteurs et des incompétents, il semble qu'il n'y ait plus vraiment de doute à ce sujet, si je regarde tout ce qui va mal dans ce pays où tout va bien, mais si, dormez tranquilles bonnes gens. Je me demande parfois s'ils deviennen  Lire la suite
greenislander - 25/07/2014 à 15:22 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX