Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Dilemme de la Fed: les ratios dette-PIB sous-estiment dramatiquement le problème de la dette

IMG Auteur
Publié le 26 mai 2018
705 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 3 votes, 5/5 ) , 1 commentaire
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
1
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Dette Fed
Rubrique : Article du Jour

Lars,  d'Oslo, la capitale de la Norvège, est un correspondant de longue date.  Il s’'interroge sur l'utilisation généralisée de la dette au PIB comme véritable mesure des problèmes d'endettement d'un pays.  Il m’écrit que le rapport de la dette au PIB sous-estime la vraie nature du problème. Il utilise la Grèce comme exemple.

 

Bonjour Mish :

À l'approche de la prochaine crise de la dette, il est temps de poser quelques questions.

La mesure généralisée des problèmes d'endettement d'un pays est la DET en pourcentage du PIB.

Peu d'analystes remettent en question ce ratio. Mais c'est comme ça que je vois les choses.

PIB = consommation + investissement + dépenses publiques + exportations nettes.

En termes plus simples, le PIB est la somme du secteur privé plus le secteur public, plus la balance commerciale nette.

Cependant, seul le secteur privé paie des impôts et c'est ce qui permet le service de la dette. En fait, le secteur privé doit servir sa propre dette ainsi que celle du secteur public.

Ainsi, un meilleur indicateur pour mesurer les niveaux d'endettement est le PIB du secteur privé tel qu'il apparaît dans les recettes fiscales. Cela nous dit la vraie histoire brutale du problème de la dette.

En prenant la Grèce comme exemple, la dette publique réelle est supérieure à 300% du PIB. Étant donné que le secteur privé grec est inférieur à 50% du PIB, la réalité brutale est que la Grèce a un niveau d'endettement supérieur à 600% du PIB du secteur privé.

L'Etat grec reçoit environ 65 milliards d'euros d'impôts. C'est environ 10% du total des dettes.

Lors de la précédente crise de la dette grecque, les économistes ont noté que la dette grecque représentait moins de 2% de la dette mondiale.

Le problème est que le reste du monde ne va pas au service de la dette grecque. Le contribuable grec servira la dette grecque, et pour lui la facture est insurmontable.

Aux États-Unis, la taxe fédérale américaine est d'environ 3,7 billions de dollars. La dette totale est de 21 billions de dollars, plus les éléments hors bilan moins la dette gouvernementale intérieure.

Si nous commençons à mesurer la dette par rapport au revenu des individus qui serviront cette dette, nous obtiendrons une image plus juste des défis actuels.

Nous nous leurrons avec cette mesure keynésienne de la dette au PIB.

Lars

Dette grecque

J'ai interrogé Lars sur la dette grecque.

Réponse de Lars

La dette de l'horloge grecque affiche une dette nationale de 344 milliards d'euros, un solde de Target 2 d'environ 48 milliards d'euros, des prêts au secteur privé de 87 milliards d'euros et une dette envers l'UE de 50 milliards d'euros.

La dette cachée dans les véhicules à usage spécial (SPV) augmente le montant total inconnu, mais le chiffre dépasse les 500 milliards d'euros.

Le PIB est d'environ 160 milliards d'euros. Ainsi, la dette dépasse 300% du PIB. Le secteur privé représente environ 50% du PIB. Cela donne une mesure plus réaliste de 626% de la dette au PIB privé.

Mon point principal est que le niveau d'endettement est élevé et si vous mesurez la dette par rapport au revenu de ceux qui serviront cette dette, le problème est énorme .

Servir la dette

La dette, et la capacité à la servir, est le problème.

Lars a ajouté cette pensée " La plupart des gens suggèrent que la dette ne sera jamais remboursée, ce n'est pas grave, mais la dette doit être servie et refinancée à quel prix: des taux légèrement plus élevés vont tuer la plupart des emprunteurs. "

Le dilemme de la Fed

Augmenter le taux d'intérêt n'aidera pas le problème, mais maintenir les taux bas ne fait qu'encourager une dette plus tardive et inutilisable.

Le dilemme de la BCE

Au cas où vous ne l'auriez pas remarqué, le dilemme de la BCE avec l'Italie et la Grèce est encore pire que le problème auquel la Fed est confrontée.

 

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (3 votes)
>> Article suivant
IMG Auteur
Mish 13 abonnés
Réflexions sur de débat de l’inflation /déflation/stagnation et autres remarques sur l’or, l’argent, les monnaies, les taux d’intérêts et les politiques monétaires affectant les marchés mondiaux.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Intégrer les dépenses de l'Etat dans le calcul du PIB est une escroquerie intellectuelle profonde. Merci d'avoir soulevé ce point.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Intégrer les dépenses de l'Etat dans le calcul du PIB est une escroquerie intellectuelle profonde. Merci d'avoir soulevé ce point. Lire la suite
Fortuna - 25/05/2018 à 22:25 GMT
Note :  3  0
Top articles
Derniers Commentaires
Une canicule prévisible mais insurmontable
26 juinmerisier1
Perso je fais ma "contre-propagande" auprès des jeunes autour de moi ! Il faut d'ailleurs se rendre compte qu'ils ne sont pas totalement lobotomisé...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier1
@LOUIS L. Si nous avions des gouvernants avec des baloches (des vraies !) et qui voudraient vraiment faire de l'écologie pour le bien public, ...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinLouis L.2
A propos de sécu, je trouvais un peu fort de café les honoraires de dispensation en pharmacie pour un service inchangé mais je trouve avec effareme...
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juinmerisier2
@ gloopy La sécu qui coule lentement mais sûrement la France, est un schéma de Ponzi de par son mode de fonctionnement, structure financière à ...
Immobilier : Les Français organisent leur propre misère
24 juinSaphir
Les français, ou les gouvernements français ?
Dépenses sociales : un pognon de dingue
24 juingloopy2
sans doute notre merveilleuse "Sécu" ( qui fut imposée aux Français, sans jamais leur demander leur avis, dans l'immédiate après-guerre ) n'est-ell...
Des élus de plus en plus dangereux
24 juinmerisier1
@ LOUIS L. et gloopy Après vérification, 24h Gold n'a plus publié les cours des Mpx depuis le 09 avril 2019 ! ???????????????????????
Dépenses sociales : un pognon de dingue
23 juinmerisier2
Pas de souci, grâce à Agnès Buzyn (ministre de la santé !) on va avoir la couche supplémentaire avec la prise en charge de la PMA si l'on en croit ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX