Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Effrayant ! La croissance américaine de la dernière décennie est similaire à celle des années 30

IMG Auteur
Publié le 17 juin 2017
715 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 3 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux
24hGold - Effrayant ! La crois...

Même si j’écris quotidiennement sur l’effondrement économique en cours, une tendance à long terme, j’étais loin de me douter de la gravité de la situation. Dans cet article, je vais vous montrer que la croissance moyenne de l’économie américaine de la dernière décennie est exactement la même que celle enregistrée par les USA durant les années 30.

À vrai dire, ce fait n’est pas vraiment surprenant vu que Barack Obama est le seul président de toute l’histoire des États-Unis à ne pas avoir connu une croissance annuelle de plus de 3 %. Bien sûr, les médias continuent de nous vendre le scénario de la reprise, mais la vérité est que la période que nous traversons a bien plus de points communs avec la Grande dépression qu’avec une période de grande prospérité économique.

Aujourd’hui, je suis tombé sur un article de Fox News sur la proposition de budget du président Trump, et dans cet article l’auteur écrit une affirmation incroyable :

« La dure réalité est que le déficit fiscal de 10 trillions de dollars de la décennie précédente a produit la pire croissance économique par rapport au PIB de l’histoire de notre pays. Vous avez bien lu, durant la décennie précédente, l’économie de notre nation a connu une croissance inférieure à celle de la Grande dépression. Cette économie stagnante à basse croissance, la nouvelle norme, met de côté des millions de gens qui ont abandonné l’idée même d’y participer et instaure un malaise qui remet en question le rêve américain. »

Après avoir lu ces lignes, j’ai pensé que cela ne pouvait pas être possible. Curieux, j’ai donc vérifié par moi-même les chiffres. Et ce que j’ai découvert est ahurissant. Voici les taux de croissance pour chacune des années 30 :

  • 1930 : -8,5 %
  • 1931 : -6,4 %
  • 1932 : -12,9 %
  • 1933 : -1,3 %
  • 1934 : 10,8 %
  • 1935 : 8,9 %
  • 1936 : 12,9 %
  • 1937 : 5,1 %
  • 1938 : -3,3 %
  • 1939 : 8 %

Si vous faites une moyenne, vous obtenez + 1,33 %. C’est vraiment mauvais, mais difficile de s’attendre à autre chose pour la « Grande dépression ».

Je me suis ensuite penché sur les chiffres de ces 10 dernières années :

  • 2007 : 1,8 %
  • 2008 : -0,3 %
  • 2009 : -2,8 %
  • 2010 : 2,5 %
  • 2011 : 1,6 %
  • 2012 : 2,2 %
  • 2013 : 1,7 %
  • 2014 : 2,4 %
  • 2015 : 2,6 %
  • 2016 : 1,6 %

Si vous faites une moyenne, vous obtenez + 1,33 %. J’ai trouvé ça bizarre comme coïncidence, j’ai donc refait le calcul plusieurs fois, mais je suis toujours tombé sur le même chiffre.

Il est clair que nous avons connu des écarts bien plus marqués dans les années 30, mais en moyenne nous avons enregistré la même croissance durant ces 10 dernières années.

De plus, le début des années 40 s’est caractérisé par une période de grande prospérité pour l’économie américaine, alors que la croissance actuelle semble poursuivre son ralentissement. Comme je l’ai noté hier, la croissance américaine au T1 a été estimée à 0,7 % (note : entre-temps, elle a été revue à 1,2 %, ce qui reste extrêmement faible d’un point de vue historique, mais ce qui n’a pas empêché les médias de s’extasier devant cette « bonne nouvelle »).

On ne vous rebat pas les oreilles avec ce genre d’info, n’est-ce pas ? Non, on préfère vous dire que tout va bien.

D’un autre côté, je me demande ce qui se serait passé si Obama et ses larbins du Congrès n’avaient pas creusé la dette fédérale de 9 trillions de dollars. Grâce à cet argent volé aux générations futures, Obama a pu doper artificiellement l’économie américaine. Si nous pouvions voyager dans le temps et supprimer ces 9 trillions de dépenses du gouvernement, nous serions actuellement dans une dépression terrible… (…)

Malgré ces trillions de dollars de dettes et des taux planchers durant l’ère Obama, nous n’avons plus enregistré une croissance annuelle d’au moins 3 % depuis 2005. Si vous regardez ces chiffres de façon honnête, il est impossible d’affirmer que l’économie américaine va bien. Au mieux, que nous avons évité un effondrement économique total et une autre grande dépression. (…) »

Article de Michael Snyder, publié le 22 mai 2017 sur TheEconomicCollapseBlog.com

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (3 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Commenter cet article
>Suivre tous les commentaires du site
Vous devez être connecté pour commenter un article8000 caractères max.
connectez-vous ou inscrivez-vous
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Les Américains qui décèdent ont en moyenne une dette de 62 000 $
20:33Cracker's1
Merci pour ces quelques conseils de bon sens... malheureusement un peu trop simple pour le commun des mortels et surtout à contre courant de la bon...
26/06, Les cours de l’or plongent alors que l’Italie sauve ses banques
17:58woodi2
Espérons que le rebond sera conséquent et que nous sommes à la veille du vrai rallye. Parce que le temps se fait long et les menaces pèsent de tout...
L’Italie met 17 milliards d’euros pour sauver ses banques, mais tou...
16:17glanduron3
N'importe quoi, n'importe quoi... Ont ils seulement le choix ? Si les Italiens ne sauvent pas leurs banques, ils courent tout dro...
Flat tax sur les assurances-vie
16:03Josey Wales2
La taxation des metaux precieux n'a qu'un seul et unique objectif : les empecher de reprendre leur statut de monnaie. Imaginez une taxe de 10% cha...
IMPORTANT! Vers l’invasion du Qatar par l’Arabie Saoudite cet été ?
15:19glanduron0
Ce serait bien ! Sur fond de risques géopolitiques, le pétrole, les métaux précieux prendraient le chemin de la hausse. Du rififi dans le ...
26/06, Les cours de l’or plongent alors que l’Italie sauve ses banques
15:00Saphir
Marine n'avait nullement l'intention de nous sortir de ce merdier, c'est elle qui l'avait dit. https://youtu.be/jDugyZ1vhZQ?t=11m40s
L’enquiquinante image négative des migrants
14:24glanduron
@merisier, Nous ne nous sommes pas compris. Ce que je voulais dire dans mon précédent message est que la fonction présidentielle est d'ore...
Une retraite Royal ? Que nenni !
10:43Librio
Là, c'est fait visiblement ;) http://www.bfmtv.com/politique/segolene-royal-devient-ambassadrice-pour-les-poles-arctique-et-antarctique-1...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX