Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

En France, il est interdit de se passer des autres

IMG Auteur
Publié le 12 avril 2017
890 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 15 votes, 4,5/5 ) , 6 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
6
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

La petite histoire du jour se déroule à Cercoux, dans le sud de la Charente Maritime. Comme toutes les petites histoires, celle-ci est à la fois banale, scandaleuse et symptomatique de la folie paperassière qui s’est emparée du pays.

À Cercoux, Guy Belmon est propriétaire d’un terrain boisé dans lequel il a eu l’impudence assez inconcevable de construire une cabane. Notre homme n’est pas exactement un petit trentenaire fringant : vieux retraité sans le sou, il a décidé de faire de cette cabane son habitation principale, loin du tumulte des autres. Sa maigre pension ne lui permet de toute façon pas, en l’état, d’envisager la location d’un appartement en bonne et due forme. En outre, son éducation ou, allez savoir, sa misanthropie ne le poussent guère à demander l’une ou l’autre aides dont la République est à la fois si friande lorsqu’il s’agit de collecter et si avare lorsqu’il s’agit de distribuer.

Au bilan, notre vieil homme se la joue donc ermite, seul dans son bois.

Dans notre pays où la Loi est oubliée par les puissants mais reste indépassable pour tous les autres, c’est un véritable affront qui se joue là. Construire une cabane dans un terrain boisé, déclaré unilatéralement inconstructible par une Autorité certainement indispensable à la survie de la Nation, voilà déjà un premier motif de stupeur. Tenter de ne rien demander à personne, ermiter dans son coin, voilà encore un autre motif de grogne. S’opposer à la Sainte et Belle Planification Ordonnée du territoire national par ses Autorités tutélaires, bienveillantes et à l’efficacité maintes fois prouvées, voilà enfin la raison suffisante pour qu’un procès soit ouvert.

La Mairie, qui incarne fort heureusement cette Autorité, s’est déjà saisie du problème et animée du juste courroux que ces trop nombreux motifs déclenchent, entend bien mener tambours battants la réhabilitation du bois en poursuivant le vilain retraité ermite, jusque dans les chiottes s’il le faut. Eh oui : quand bien même il est le propriétaire du bois, quand bien même il ne dérange personne, quand bien même il ne souhaite pas profiter de la collectivité en puisant dans ses ressources, quand bien même !, la collectivité, elle, n’entend pas se faire ostraciser ainsi par un vieux retraité pauvre.

Du reste, un retraité qui commence à se débrouiller par lui-même sans rien demander à personne, s’il est laissé à ses lubies sans intervention, risque bien de provoquer un mouvement d’ensemble. Cela commence ainsi et, rapidement, le lendemain ou le surlendemain, voilà que des citoyens, par dizaines, centaines, milliers, que dis-je, millions, se retrouvent à s’occuper de leurs affaires au lieu de celles des autres, à essayer de survivre sans venir piocher dans les caisses sociales. Et ça, ma brave dame, mon bon monsieur, c’est le début de l’anarchie.

Sans compter l’inénarrable problème des sites classés, des lieux réputés inconstructibles et autres zones officiellement agricoles qui ne peuvent, en aucun cas, être reconvertis, jamais ! Si, maintenant, les propriétaires de terrains sont laissés à leur appréciation pour l’usage de leurs terres, il va sans dire que ce sera, forcément, le chaos tant il est manifeste que, avant l’invention des plans d’occupation, de la désignation de zones protégées et autres magies réglementaires indispensables dans ce pays, le Royaume de France n’était qu’un cloaque immonde où n’importe qui construisait n’importe quoi, n’importe où, comme des cathédrales, des châteaux, des villes entières en dépit du bon sens, de toute Sainte et Belle Planification Ordonnée du territoire national, et qui remplissent d’horreur les millions de touristes qui viennent justement pour voir les délires qui s’emparèrent du pays dans ces siècles maudits sans bureaucratie administrative rigoureuse !

Laisser papy Belmon dans la cabane au fond du jardin, c’est ouvrir la porte à toutes les fenêtres à colombage ; c’est implicitement autoriser des yourtes tragiques sur des terrains salubres et villageois, c’est sortir de la rue des individus qui ne demandent que ça pour les propulser dans les affres d’un chez soi construit de leurs propres mains au lieu de passer par les étapes indispensables de la Sainte et Belle Bureaucratie française qui tamponne, paraphe, vérifie, valide et broie tout ce qui lui passe dans les doigts. Laisser tranquille un petit retraité dans sa cabane, c’est interdire tout prurit aux hordes d’imbéciles psychorigides qui, choisissant toujours le délice de la responsabilité collective à l’individuelle, braieront interminablement que construire sans permis, c’est une hérésie qui n’entraînera que morts, famine, destruction et cors aux pieds, en dépit de 10.000 ans d’histoire humaine où ces putains de cerfas de merde amusantes contraintes n’existaient pas et où les gens faisaient à peu près ce qu’ils voulaient sur leurs terres.

Il faudra donc que justice passe, là aussi. Des bulldozers aplatiront consciencieusement la cabane. L’ermite ira se faire oublier sous un pont, comme tous les pauvres vieux que produit notre système de retraite que le monde nous envie mais se garde prudemment de nous copier. Il crèvera seul, ce qui permettra sans doute à la mairie de Cercoux de préempter le bois pour en faire, plus tard, un jour lointain ou pas, un terrain constructible.

Et tout retrouvera son calme au Royaume des Bisous.

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, aidez à mettre Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Source : h16free.com
Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,5 (15 votes)
>> Article suivant
H Seize écrit sur http://h16free.com ses chroniques humouristiques d’un pays en lente décomposition, et apporte des solutions dans son livre, Egalité, Taxes, Bisous. Dans un monde toujours plus dur, et alors que la crise, la vilénie, les aigreurs et les misères allant de la maladie aux bières tièdes font rage, un pays fait courageusement face et propose toute une panoplie de mesures plaisamment abrasives qui permettront d'aplanir les aspérités, gommer les difficultés et arrondir les angles. Ce pays, rempli de gentils et d'aimables tous les jours mieux pensant, est devenu un véritable phare scintillant dans la nuit noire de l'obscurantisme des méchants et des vilains. Et pour mieux scintiller, il s'est doté d'une devise qui est parvenue à se hisser au rang de slogan, d'accroche et de modus vivendi : pour chacun et pour tous, il faudra de l'égalité, des taxes, et des bisous.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Imaginons le même bois, la même cabane, MAIS construite par une personne de nationalité étrangère ayant traversé nos frontières sans la moindre autorisation.

Dans un pays souverain, autre que la France, cet individu serait passible d'une peine plus grave que notre retraité. En effet, contrairement à celui-ci, il n'est pas propriétaire du bois, il se trouve sur le territoire national sans autorisation, etc...

Que pensez vous que notre étranger en situation irrégulière, amateur de cabanes, risque ?

La réponse tient en quatre lettres : rien.

Au contraire, notre fraudeur aura à son chevet quantités d'associations subventionnées avec vos impôts. Il aura même droit à des indemnités, à la prise en charge de ses frais médicaux, à un vrai logement, etc...

Je viens de vous prouver que la loi traite différemment un Français chez lui, et un étranger ayant commis plusieurs délits.

Quand l'état cultive un tel mépris envers ses citoyens et encourage des étrangers à enfreindre nos lois, il est temps de se poser des questions... et de voter en conséquence.

Evaluer :   11  0Note :   11
EmailPermalink
Il me semble pourtant que c'est celui que vous décrivez qui devrait se retrouver en cabane !
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
La bureautique quand elle vous a cerné, patatrac.
Mais il est vrai qu'il a fait construire une cabane... pour y habiter, dans une zone naturelle en dépit de toutes les normes environnementales, salubrités et tout le reste.
Bon nombre de personne sont soumises à ces réglementations et depuis belle lurette, il connaissent les problèmes que cela induit d'habiter non seulement dans une zone naturelle mais aussi dans des zones potentiellement habitables sans le tout à l'égout, eau, et salubrité, et ce sans l'aval de la Mairie et des Services de la Voirie.
S'il avait été intelligent, il aurait construit un petit cabanon servant de remise sans la nommer (et encore) comme son habitation, lieu potentiel de camping. Le mieux encore c'est d'installer provisoirement une tente (déplaçable) pour éviter les regards suspicieux de la Mairie.
Vous savez quoi, si c'était possible j'aurais déjà acheté un terrain pour faire pareil que lui, dans la nature au frais, à la rosée avec eau de pluie, et même éventuellement panneau solaire.. (c'est ce qu'il a d'ailleurs).seulement c'est illégal. Point. Vous imaginez si c'était possible le souc.
Mais bon, il a pas de retraite sensé. Ce qu'il pourrait faire c'est garder son bois et en profiter.
Pour ce qui est de l'habitation qu'il fasse comme les autres.
Si j'avais eu ne serait-ce que 30 000 € pour m'acheter un bois (pour de petites parcelles) au vu de sa superficie approximative, j'aurais quand même en conscience acheter un petit pied à terre ou une maison en Charente Maritimes. Sur Paruvendu, il y a même des habitations de ce prix et on peut en trouver avec jardin.
Il espérait sans doute ne pas payer ni impôt locaux ni foncier... ahahha.
La Loi c'est la Loi pour tout le monde.
En attendant on rêve un peu comme lui, c'est beau mais ce genre de truc ça se termine toujours fort mal.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Il n'y a pas de liberté sans propriété privée.
La propriété privée n'est plus qu'une apparence en France.
En conséquence la liberté n'est plus qu'une apparence en France
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
Ça vous rappelle pas Mamie Loto ?
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
oui c est clair pov mamie >>>>>>
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
oui c est clair pov mamie >>>>>> Lire la suite
fourbefr - 13/04/2017 à 13:03 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
Pétrole : alerte rouge pour la France et nos approvisionnements
16 sept.Josey Wales2
Avant on n'avait deja pas de petrole mais on avait des idees. Maintenant qu'on a plus d'idees...
Clownerie ministérielle : Bruno Le Maire veut une blockchain publique
14 sept.Fortuna
This country is fucked up
La BCE en mode Père Noël avec 1000 euros pour à Noël !!
10 sept.ramin974
Bonjour, Tout ça me rappelle les parties de monopoly que je faisais quand j'étais petit. Normalement quand un joueur n'a plus de sous, il ...
Martin Armstrong : de nouvelles découvertes compromettent le dogme ...
10 sept.Alain J.
Bonjour Venez habiter entre 1800 et 2200 m d'altitude Mr Flamel. L'expérience en science vaut mieux que toute théorie avec des idées préconçues...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Red Pill1
Mais, mais, mais, je pensais que nous avions le meilleur systeme de secu du monde, que le monde entier nous l'enviait, et que nos enarques, la fine...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Go4Gold
Il y a trois sortes de comptables : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
07 sept.jymesnil2
Bon la blague qui consiste à prétendre que les banquiers prêtent l'épargne des clients est une blague....les depots sont ridiculement insuffisants ...
Grâce au glyphosate, la SNCF va nous coûter encore plus cher !
06 sept.Fortuna
En France on n'a pas de petrole, on n'a pas de bonnes idees mais au moins on n'aura plus de desherbants
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX