Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Et maintenant, les usagers de la route vont prendre cher

IMG Auteur
Publié le 07 octobre 2013
1198 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 20 votes, 4,6/5 ) , 7 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
7
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Billets d'Humeur

Bon, le vin, les boissons énergétiques, c’est bon, ça va morfler. Les jeux vidéos, le racket se met en place. Les technologies modernes, Fiscaletti s’en occupe. Et pour Amazon, le carpet bombing a démarré. Maintenant, on va pouvoir s’attaquer au Code de la route, qu’on a laissé tranquille depuis plusieurs semaines.

Oui, on sentait le gouvernement un peu endormi sur les questions de sécurité routière. Notez que les distributeurs automatiques de procès-verbaux, installés le long des lignes droites des autoroutes ou aux sorties dégagées des agglomérations, qui avaient été mis en place par l’abominable gouvernement de droite sous le dictatorial Sarkozy, n’ont pas disparu, rendant manifestement un trop grand service aux nouveaux arrivants. Et pour le reste, on ne peut pas parler d’un quelconque assouplissement récent.

Mais quand bien même : tout ceci ne pouvait pas durer. Et c’est donc une nouvelle fournée de mesures qui se profilent à l’horizon. Leur but général ? On ne sait pas trop bien, mais il semble qu’une petite catégorie de personnes au pouvoir veut en finir définitivement avec le reste de la société française, par une asphyxie aussi lente que possible.

Prenez, par exemple, la préfecture de police de Paris et son rapport ambigu au vélo. Avec la cohérence qui caractérise maintenant tout ce qui se passe en France, on découvre que tout ce qui sort du Vélib delanoësque sera plus ou moins sévèrement enquiquiné. Dernière idée géniale en date : toute « unité constituée », c’est-à-dire tout groupe de pédaleurs à partir de deux, devra déclarer son parcours en préfecture.

24hGold - Et maintenant, les u...Oui, vous avez bien lu. Pour la Préfecture de Police de Paris, la rencontre de deux cyclistes sur la voie publique marque le début d’une « randonnée », cet acte quasi-séditieux de deux personnes ou plus qui partent bras-dessus, bras-dessous, à la découverte du monde qui les entoure et tente, à l’évidence, de semer le chaos et la misère autour d’eux et notamment dans l’ordre automobile (au contraire des voies de bus, de Paris-Plage, des interventions douteuses de flics à la circulation place de l’Opéra quand il fait beau ou des opérations de vendanges fiscales par pervenche ou radars mobiles interposés). On comprend qu’il fallait agir vite et fort.

Bien sûr, on pourrait applaudir à toute nouvelle méchanceté lancée dans les roues des cyclistes ; après tout, ils forment, avec les jongleurs, bateleurs et autres spécialistes du diabolo urbain acoquinées ou non avec des punks à chiens les victimes expiatoires toutes désignées d’une société qui a bien besoin de se passer les nerfs de temps en temps. Mais n’oublions pas qu’à l’évidence, les cibles suivantes, après les cyclistes, seront les piétons et les automobilistes, et que pour ces deux catégories là, il n’y a aucune combinaison moulante en spandex jaune qui excuserait le moindre acharnement.

Même s’il peut en coûter à l’honnête homme de défendre les citoyens pédaleurs éco-conscients qui n’ont pas le réflexe qui sauve (crever les pneus des vélibs), il faut quand même rester vigilants.

D’ailleurs, l’offensive sur les piétons est déjà en route, et elle est lancée par un sénateur, un certain Pierre Bernard-Reymond. Bien qu’entré tout petit dans la politique (il a été élu la première fois en 1971, et n’a donc jamais connu autre chose que les palais de la République), il a réussi à conserver un profil suffisamment pastel pour être à peu près inconnu de la vie politique nationale et ne s’est distingué par aucun fait d’arme saillant si ce n’est d’exister et de toucher consciencieusement ses indemnités, qui de député, qui de député européen, qui de conseiller général, qui de conseiller régional, qui de sénateur, qui de maire.

Cette absence presque complète de toute notoriété nationale ne pouvait plus durer. Après 42 années passées au crochet du contribuable, il lui fallait se rappeler à son existence, par exemple en formulant une question écrite à Manuel Valls, demandant « s’il n’estime pas utile, pour assurer une meilleure sécurité des piétons, de leur interdire l’usage du téléphone portable ».

Eh oui, il est comme ça le Pierrot, gourmand avec la liberté des autres et pas avare de leur sécurité et de ces mesures qui pensent à leur place. En substance, une interdiction tomberait pour les piétons qui, l’oreille collée au GSM, traverseraient les passages piétons ou une voie ouverte à la circulation (pour le trottoir, c’est confus, mais on imagine que ce serait aussi interdit, pour faire plus simple). Et comme l’utilisation d’un portable moderne peut aller d’une conversation à l’écoute de la musique, par exemple en faisant son jogging, on imagine sans mal le bonheur sucré dans lequel vont baigner d’un côté les piétons qui vont se faire verbaliser pour ça, et de l’autre la police (municipale ou nationale) lorsqu’il s’agira d’appliquer cette interdiction.

Accessoirement, lorsqu’on voit certains de nos élus, toujours constamment scotché à leur appendice technologique de simulation de vie sociale, on se dit que les premières victimes d’une telle prohibition vont mettre un peu de piment dans la vie politique morne de ce pays.

24hGold - Et maintenant, les u...

Et pour les automobilistes, ne comptez pas vous en sortir mieux que les cyclistes ou les piétons. Bien sûr, vous savez déjà que le gouvernement vous en veut, personnellement, tant vous êtes mobiles. Les écolos vous en veulent au moins autant puisque vous polluez. Les maires vous en veulent parce que vous ralentissez leurs travaux grandioses, de voirie ou architecturaux. Pire : les cyclistes vous haïssent, et les piétons vous méprisent.

Eh bien petit à petit, on va réduire encore un peu votre liberté de mouvement, en abaissant encore les vitesses maximales sur les routes. Commandé par un des nombreux socialistes assumés qui pullulent actuellement dans nos élus, le rapport rendu par le comité d’experts du Conseil national de la sécurité routière (CNSR) contient la recommandation de réduire la vitesse autorisée à 80 km/h sur les routes où elle est limitée à 90. Voilà qui va franchement aider alors que la première cause d’accidents est la baisse de vigilance au volant, provoquée par l’assoupissement ! Rouler à 90 sur certaines voies rapides était déjà un calvaire de mollesse, l’antithèse poignante de la palpitance, le contraire parfait de l’excitation ; passer à 80 (ou même à 60 ou 50, tant qu’on y est) va transformer un trajet pénible en torture cotonneuse. Attendez-vous à voir, au contraire de ce que préconisent ce comité d’experts, une hausse du nombre de morts les dimanches après-midi, sur les retours post-prandiaux de déjeuners familiaux trop copieux.

Rappelons d'ailleurs que dire que la vitesse est la première cause est une tautologie idiote qui n'apprend en réalité rien du tout : à l'arrêt, le nombre de mort en voiture est à peu près nul. Et en définitive, ce qui tue au volant est toujours une accélération trop violente...

Ah et puis rassurez-vous : la diminution de la vitesse n’est qu’un aspect parmi d’autres idées étouffantes du comité, puisqu’ils vont aussi proposer l’introduction de boîtes noires dans autant de véhicules que possible.

24hGold - Et maintenant, les u...

Je résume : les piétons sont fliqués, les cyclistes sont surveillés et les automobilistes sont fliqués, surveillés et ralentis.

Le changement, c’est maintenant, mais de plus en plus lentement. Et paradoxalement, quand on va se prendre le mur, cela fera encore plus mal.

Source : h16free.com
Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,6 (20 votes)
>> Article suivant
H Seize écrit sur http://h16free.com ses chroniques humouristiques d’un pays en lente décomposition, et apporte des solutions dans son livre, Egalité, Taxes, Bisous. Dans un monde toujours plus dur, et alors que la crise, la vilénie, les aigreurs et les misères allant de la maladie aux bières tièdes font rage, un pays fait courageusement face et propose toute une panoplie de mesures plaisamment abrasives qui permettront d'aplanir les aspérités, gommer les difficultés et arrondir les angles. Ce pays, rempli de gentils et d'aimables tous les jours mieux pensant, est devenu un véritable phare scintillant dans la nuit noire de l'obscurantisme des méchants et des vilains. Et pour mieux scintiller, il s'est doté d'une devise qui est parvenue à se hisser au rang de slogan, d'accroche et de modus vivendi : pour chacun et pour tous, il faudra de l'égalité, des taxes, et des bisous.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Je commence à avoir des idées de plus en plus noires. A tel point que j'en arrive à souhaiter "the big clash" avec instauration de tribunaux poupulaires pour remettre les idées claires à tous les foies-blancs qui nous mettent en coupe réglée et pourissent le pays. J'espère que ces enfoirés ne mourront pas dans leur lit !
Quand on a connu la France des années 60 et qu'on voit ce qu'elle est devenue, bonjour le moral ! Mais en plus c'est la haine qui commence à poindre...
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Mille excuses M. SEIZE,
Je n'ai noté qu'une étoile à cet article, qui est l'un de vos meilleurs.
C'est seulement que je pensais devoir cocher chaque étoile une a une, pour arriver à cinq.
Or, il faut cocher directement la cinquième.
Comme quoi, même au sein des communautés libérales la complexité des règles nuit ...
Je pense demander à Monsieur wALLs (ce n'est pas une faute frappe cette fois), et dont le nom signifie littéralement "les murs", une mesure visant à clarifier les procédures sur ce site ...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
au secours !!!!.... de jours en jours, je suffoque de plus en plus dans notre Magnifique Socialie de Hollande le Magnifique ( sous Sarkozy c' était déjà "pas mal" non plus ! )... le matin, je n' ose déjà quasiment même plus allumer la radio... tous les jours, des annonces de nouvelles taxes, de nouvelles réglementations, de nouvelles restrictions de nos libertés individuelles, de nouveaux flicages, de nouveaux fichages, de toujours plus de normes et de "traçabilité"... et toujours plus de formulaires, de petites lettres à en-tête de la Marianne sur fond de petit drapeau bleu-blanc-rouge... OVERDOSE !! j' en peux plus !!... sur la place du marché, même les simples "placiers" arborent désormais des tenues et des bottes d' intervention de couleur noire type SWAT voire S.S., les policiers municipaux ont des ceinturons pleins de gadgets ( tonfa, arme de poing, porte-chargeur, menottes, bombe CS à 20 %, talkies-Walkies, gants d' intervention, porte carnet-à-souche... )... Partout en centre-ville, des plots métalliques et des chaînes pour empêcher les voitures de stationner ou pour canaliser les piétons ( nos centres-villes ressemblent de plus en plus à des parcs à bestiaux ! ), des ralentisseurs, des caméras dans tous les coins, des radars automatiques, des horodateurs partout... Des voitures de polices roulant à tout bout de champ à vive allure et avec sirènes hurlantes systématiques, ...

Police de la pensée, gangrène inexorable des libertés... ce matin, un ami roumain m' a dit que la France commençait de plus en plus à ressembler à la Roumanie de Ceaucescu et du temps où les Roumains, appelaient leur pays non plus la "République Populaire de Roumanie" mais la "République Pénitentiaire de Roumanie"

et oui, la France sombre progressivement dans le fascisme et devient à son tour une république pénitentiaire...

j' étouffe !!

Putain de nom de dieu, qu' est-ce que tous ces enfoirés sont en train de faire de mon pays, la France !!


Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
On peut mentionner l'installation des portiques "écotaxes" Big Brother, installés par un consortium dont l'entreprise principale est italienne.
Si vous êtes parisiens et que vous circulez sur le périphérique, vous avez dû remarquer ces jolies nouvelles caméras.
Il y avait aussi l'idée du GPS "espion" dans toutes les voitures.
Prévoit on que la situation en France ne surchauffe ?.
Evaluer :   8  0Note :   8
EmailPermalink
Oh il n'y a pas que sur le périph, il y en a déjà sur tous les grands axes en Haute-Loire. J'avais vu des travaux l'année dernière, je me disais que c'était pour la pose de fibre optique, mais non pas du tout, cet été ont fleuri ces jolis portiques tout blancs...
C'est censé être pour les camions, mais qui dit que ce ne sera pas utilisé pour pister automatiquement tous déplacements d'un véhicule avec une plaque ?
Histoire de confirmer ce que moucharde votre téléphone portable et votre prochaine boite noire dans votre bagnole, et histoire de pondre une taxe carbone spéciale auto/moto du genre : Vous avez parcouru x km entre tel point et tel point a la moyenne de tant, vous nous devez tant en taxe carbone... en gros la même que pour les camions, mais renommée et appliquée aux voitures pour que ça soit moins flagrant.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
"vous nous devez tant en taxe carbone"

Ca existe déjà !
Sur toutes les voitures catalysées (essence depuis plus de 20ans, diesel depuis plus de 15ans) l'émission de CO² est directement proportionnelle au litrage de carburant consommé.
Et la taxe proportionnelle au litrage consommé on connait déjà depuis plus de 100ans !
Ils ne mourront pas dans leurs lits. Tant pis pour eux, ils auront eu tout le temps de se corriger.

A croire qu'ils ont tellement peur de mourir qu'ils n'osent pas commencer à vivre.
Ou alors c'est du sadisme esclavagiste.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
"vous nous devez tant en taxe carbone" Ca existe déjà ! Sur toutes les voitures catalysées (essence depuis plus de 20ans, diesel depuis plus de 15ans) l'émission de CO² est directement proportionnelle au litrage de carburant consommé. Et la taxe proport  Lire la suite
Rüss65 - 09/10/2013 à 13:23 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX