Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Et maintenant, un service citoyen universel, obligatoire et triphasé en Macronie

IMG Auteur
Publié le 14 février 2018
1101 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 8 votes, 4,5/5 ) , 13 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
13
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

La Macronie bondissante n’a, décidément, pas grand-chose à envier à la Hollandie mollichonne. On se souvient par exemple qu’en janvier 2016 — deux ans déjà, le temps passe plus vite que les giboulées de niaiseries sur le pays, malheureusement — le président François avait décidé de modifier un peu la journée de défense et de citoyenneté dans un élan qu’on pouvait soupçonner propulsé par quelques vins trop capiteux.

À l’époque, il semblait admis par toute la République maternelle et dorlotante qu’un jeune devrait au moins passer une semaine de service actif pour la Nation afin de devenir un vrai citoyen. Mieux encore : en étendant les bonnes idées de cette semaine tout au long de la scolarité de l’enfant français, on assurait ainsi une parfaite intégration du moutard dans la société. Pour cela, François proposait même un contingent de 300 heures d’enseignement moral et civique, saupoudrés de l’école élémentaire à la Terminale, dans le but de transmettre la propag… heu les valeurs de la République, ces valeurs qui, à gauche, décident de tout et que lui et sa clique incarnent si bien (rappelez-vous, Cambadélis en a même fait un album à colorier).

Évidemment, au-delà du livret citoyen dont la création devait marquer le grand bond en avant de la citoyenneté française et qui s’est terminé dans l’habituel jus de boudin auquel toutes les décisions hollandesques furent vouées pendant son quinquennat, il n’était finalement pas ressorti grand-chose des petites manœuvres amusantes du rond-de-cuir de Tulle.

L’histoire aurait pu s’arrêter là et cela aurait été très bien. Mais en République française, à chaque coin de tapis mal étalé doit correspondre un pied pris et une gamelle retentissante. À chaque latte de parquet ministériel mal ajustée doit aussi correspondre un gadin rigolo de ministre, de porte-parlote ou de l’un de ces innombrables factotums qui grouillent dans les antichambres républicaines.

C’est donc avec une belle gourmandise qu’on se tape l’actuel feuilleton du « service national universel » remis en musique par le président Emmanuel.

Tout part d’une promesse de campagne d’Emmanuel Macron qui voulait instituer un service national à la fois universel, obligatoire et œcuménique : alors que la plupart des grandes tâches (disparition du chômage, diminution de la dette, sécurisation des retraite, etc…) sont maintenant amplement réalisées et couronnées de succès, il faut maintenant en venir aux promesses plus modestes de cette campagne présidentielle qui a, on se le rappelle, insufflé tant de joie et de peps dans la vie politique française. Il était donc naturel qu’on en vienne à parler de service national, sujet laissé en plan par le prédécesseur.

Ce qui devait arriver arrive donc comme prévu : le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, a affirmé, mardi 13 février, sur Radio Classique et Paris Première que ce service serait obligatoire, … venant ainsi infirmer avec aplomb les déclarations de la ministre de la défense, Florence Parly, au micro de France Inter vendredi dernier et qui expliquait quant à elle que le service ne serait probablement pas obligatoire.

De son côté, Gérard Collomb, le ministre de l’Intérieur, ne pouvant sans doute pas résister à ajouter sa touche personnelle au chaos déjà présent, avait expliqué lors d’une autre émission politique que ce service devait être obligatoire, et ce alors qu’on attend la publication le 21 février prochain d’un rapport parlementaire sur le sujet qui estimerait ni possible ni souhaitable que ce fameux service universel soit obligatoire.

Au passage, on ne s’étonnera même pas que ce rapport envisage la mise en place d’un « parcours citoyen » pour les jeunes de 11 à 25 ans avec, je vous le donne en mille, un joli saupoudrage de citoyenneté et de mixité sociale tout au long de la scolarité. Toute ressemblance avec le « parcours citoyen » de François Hollande est évidemment pas-fortuite-du-tout : les niaiseries politiques, c’est un peu comme les clowneries, ça se recycle très bien même chez les concurrents.

Bref, vous l’aurez compris : c’est « la totalité d’une classe d’âge, c’est universel, donc les garçons et les filles, et c’est obligatoire » comme le dit le porte-parlote, sauf que ce caractère obligatoire n’est pas certain ni même souhaitable, sauf que si, sauf que non, sauf qu’il y a encore quelques détails à peaufiner. Après tout, on parle de laver le cerveau conscientiser toute une classe d’âge, ce qui n’est pas simple si elle n’y a pas été correctement préparée, tout au long de sa scolarité.

Maintenant, pour le citoyen qui, par le truchement de ses impôts, paye ces députés, ces ministres et ce porte-parlote et donc, paye aussi pour entendre ce discours confus, il est plus que temps de s’inquiéter : qui croire de ces baltringues représentants ?

Heureusement, que notre contribuable se rassure : ses impôts seront bien employés puisque, pour justement éviter que ce genre de couacs gouvernementaux ne se reproduisent trop souvent, une nouvelle loi arrive qui va permettre de crier « fake news » dès qu’un ministre ou un député sortira du rang et racontera des carabistouilles. En effet, la « loi de fiabilité et de confiance de l’information » (oui, oui, c’est bien son vrai titre) va être présentée dans les jours qui viennent par le groupe de la majorité parlementaire.

Elle vise à réglementer les plateformes numériques et les médias sous influence d’un État étranger et, tout comme pour la promesse du service national, obligatoire, universel et triphasé, le gouvernement a su enclencher le turbo (qui, bizarrement, peine à démarrer pour redonner des couleurs à la justice, à la sécurité ou à l’éducation dans le pays) : à peine évoquée, voilà un texte qui entreprendra de bien nettoyer les intertubes (et au-delà) de toutes les rumeurs et autres nouvelles bidons qui pourraient tacher les réputations et obscurcir les discours de complotisme cracra et de doutes pernicieux sur l’omnipotence du pouvoir étatique.

Grâce à cette belle loi, il appartiendra bientôt à un juge de qualifier si une nouvelle est fausse ou pas, ce qui promet déjà d’intéressants dévoiements développements dans ce pays où la liberté d’expression est totale tant qu’il s’agit de la météo et de recettes culinaires.

Non, décidément, la Macronie bondissante n’a pas grand-chose à envier à la Hollandie mollichonne : l’emballage est différent, plus clinquant, plus coloré, mais l’emballé reste le même et ressemble beaucoup à de la propagande, du lavage de cerveau pernicieux et du musellement de l’opinion publique.

Charmant, ne trouvez-vous pas ?

J'accepte les BCH !

qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6

Vous aussi, foutez les banquiers centraux dehors, terrorisez l’État et les banques en utilisant les cryptomonnaies, en les promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !
BCH : qqefdljudc7c02jhs87f29yymerxpu0zfupuufgvz6
 

Source : h16free.com
Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,5 (8 votes)
>> Article suivant
H Seize écrit sur http://h16free.com ses chroniques humouristiques d’un pays en lente décomposition, et apporte des solutions dans son livre, Egalité, Taxes, Bisous. Dans un monde toujours plus dur, et alors que la crise, la vilénie, les aigreurs et les misères allant de la maladie aux bières tièdes font rage, un pays fait courageusement face et propose toute une panoplie de mesures plaisamment abrasives qui permettront d'aplanir les aspérités, gommer les difficultés et arrondir les angles. Ce pays, rempli de gentils et d'aimables tous les jours mieux pensant, est devenu un véritable phare scintillant dans la nuit noire de l'obscurantisme des méchants et des vilains. Et pour mieux scintiller, il s'est doté d'une devise qui est parvenue à se hisser au rang de slogan, d'accroche et de modus vivendi : pour chacun et pour tous, il faudra de l'égalité, des taxes, et des bisous.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Le Service militaire voulu par le Gouvernement ne sert que les intérêt de l' Otan..... aux frontières russes.
Je vous laisse imaginer la résultante. Tout ce cinéma autour du service civique et du redressement de la nation est du pipo.
Si le nouveau service national c'est quelques semaines saupoudrée d'endoctrinement idéologique, ce sera un pas plus vers la déchéance de la nation. Si ce sont quelques semaines d'instruction militaire, je ne vois pas d'un bon œil qu'un certain nombre de jeunes qui ne sont français que grâce à leur carte d'identité apprennent la discipline et le maniement d'armes de guerre.
Passer par la case "guerrier" pendant un an c'était une autre époque. Nous sommes dans un état providence où tout se discute, où tout est permis, où tout peut-être excusé. Il n'y a qu'à voir le b*** à l'éducation nationale, lieu où le mot discipline devrait avoir un sens. Alors voir des gamins qui sortent de cette pétaudière en uniforme et obéir à un adjudant...??? Je me marre!!!
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
« Si le nouveau service national c'est quelques semaines saupoudrée d'endoctrinement idéologique… »
Mais cela a toujours été. Les idéologies comme le socialisme, le communisme ou le nationalisme ont toujours servis à embrigader. Il faut réduire l’individu à néant, tel est le crédo des collectivistes. Il faut un état ( big brother) omniprésent et omnipotent pour réduire l’individu à néant. En déresponsabilisant les individus avec le plus d’état, on en vient à la médiocrité.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
@ silvera
J'ai fait mon service militaire il ya plus de 40 ans. Pas d'endoctrinement. On était là pour donner un an au service du pays et on a payé notre dû. Rien à voir avec les jeunesses communistes ou les chemises brunes de Mussolini tel que me l'a raconté un ancien combattant Italien de WW2.
Vous avez payé votre dû? Vraiment, je ne comprends pas. Déjà qu’on me demande de payer mon dû à chaque année et je paie taxes et impôts. On me dit que c’est par soucis d’équité que je dois payer avec de l’agent que j’ai gagné de façon honnête (je ne comprends pas non plus), que l’état est ce Robin des bois qui prend à ceux qui ont de l’argent pour donner aux pauvres et patati et patata… Et je me demande toujours s’il n’y a pas une meilleure façon d’aider les pauvres que de donner de l’argent à l’état. Pourtant, j’aide des gens chaque jour sans qu’on m’y oblige. Confucius disait : Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson.

En quoi vous deviez quoi que ce soit à la France? On ne choisit pas le pays où on nait, non? Peut-être pouvez-vous être heureux d’être né en France plutôt que dans l’ex-union soviétique ou dans la Chine de Mao, mais est-ce que cela fait en sorte que vous soyez redevable à la France pour y être né? Quelle dette avez-vous remboursé par votre service militaire? Cela n’empêche pas l’état de vous endetter! Certes nous sommes redevables aux gens qui ont défendu le pays et travaillé pour les générations futures, ce sont eux qui ont fait le bien dont nous pouvons profiter aujourd’hui. C’est à eux que nous sommes redevable, pas au pays. La France a une grande histoire, une grande culture, mais elle a aussi ses travers et il ne faut pas hésiter à se remettre en question. C’est le propre des idéologies collectivistes de vouloir éliminer un droit fondamental qu’est le doit à la dissidence. Je suis contre le service militaire obligatoire, contre cette solidarité obligée propre aux idéologies collectivistes. Pourtant, sous la menace d’une invasion ennemie, je n’hésiterais pas à prendre les armes, d’abord pour défendre mes proches. Il n’est plus à démontrer qu’une armée de volontaires déterminés est supérieure à une armée de conscrits. Tant de ressources gaspillées pour le service militaire obligatoire…

Cela me rappelle des souvenirs : j’ai passé une partie de mon enfance et mon adolescence au R.U., c’était pendant les années Thatcher et un ami, également français et plus vieux de quelques années que moi, se faisait harceler pour le service après avoir visité une vielle tante en France. On payait des ronds de cuir pour harceler des expatriés! Tant de ressources mal utilisées…

Cordialement, Silvera
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Qu'as-tu que tu n'aies reçu ? (1Corinthien 4:7)
On est redevable pour partie de ses ancêtres, et pour partie de son pays. Ce n'est pas une question de naissance mais d'enfance et de croissance, de contexte et de formation.

En tant que dernier impôt payé en nature, le service national était le dernier impôt égalitaire et égal (avec quelques exemptés et quelques planqués, c'est humain).
Pour ce qui est de l’égalitarisme et de l’impôt, on pourrait en parler longuement. Si vous aimez que l’on ait du pouvoir sur vous-même, cela ne concerne que vous. Je constate simplement que ces idées comme l’égalitarisme mènent à un nivèlement vers le bas. C’est mon humble avis.
Cordialement, Silvera
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
J'aimerais bien avoir, au dessus de moi, un pouvoir pétri de sagesse.
Question de système politique.
L'impôt est pris de force, la contribution est librement consentie.
Historiquement, ce dont les dépenses de sécurité (invasion, crime, incendie) qui ont justifié l'obligation de participation aux frais, car aucun être honnête et sensé n'est "contre".
Progressivement, ça a été étendu aux actes régaliens et aux frais de cour. Aujourd'hui, toutes les missions régaliennes sont négligées.
Un impôt pris de force pour un usage que je réprouve est un vol. Commis par personne ayant autorité, circonstance aggravante.
Un impôt en nature pour la defense de la communauté ne constitue pas un vol.
Mieux, quand chaque membre à personnellement reçu une formation militaire, le Pouvoir craint un peu plus le peuple, ce qui est bon pour l'equilibre social.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Pâris, je suis pour une bonne part d’accord avec ce que vous dites mais lorsque vous parlez d’impôt payé en nature, je ne peux m’empêcher de penser au droit de cuissage du seigneur à l’époque féodale, MDR! Bon, on pourrait proposer le service social obligatoire à ceux qui bénéficient de prestations mais imaginez ce que dirait la CGT... Disons qu’ils ne se gênaient pas pour dénoncer cette situation où une personne s’affaire à des tâches qui pourraient être effectuées par un syndiqué. Ainsi on accepte d’offrir des prestations de toutes sortes sans qu’il n’y ait d’activités productives en retour. Désolé si cela choque certains, mais je pense comme un ancien entrepreneur qui devait constamment s’assurer de la meilleure allocation de ses ressources.
Personnellement, je suis favorable au flat tax qui est le plus équitable puisque chacun paie le même pourcentage. Le problème est que l’on a élargi les missions régaliennes de l’état à des domaines pour des raisons purement idéologiques. Vous avez raison, défense, sécurité et affaires étrangères sont des missions régaliennes de l’état, et peut-être les seules à mon avis. Je ne crois pas que nous ayons besoin du service militaire obligatoire pour atteindre nos objectifs de défense national. C’est un affreux gaspillage de ressource. Souvenez-vous que le service était obligatoire aux USA à l’époque de la guerre du Vietnam. Les choses n’ont pas très bien tourné pour eux.
@ silvera
Tout homme de 18 à 35 ans environ et de nationalité française (ou souhaitant devenir Français) devait (à mon époque) une année de service armé au pays, c'est à dire recevoir un formation militaire au cas où... Bien sûr fini nos histoires avec nos voisins et la probabilité d'un conflit armé avec la Principauté de Monaco totalement nulle! Cependant le service militaire était un creuset où toutes les couches de la population se côtoyaient et où tout le monde en ch*** ensemble (encore que...), ce qui est très bon pour la solidarité. De plus on vous y enseignait la discipline, l'exactitude, la politesse et le respect des autres. De surcroît, chose impensable à l'heure actuelle, on vous apprenait à vous servir d'armes de guerre et on vous demandait des résultats probants sur la pas de tir par exemple.
Et puis, voyez-vous, en tant qu' ancien sous-officier et infirmier du contingent, j'ai vu des choses incroyables pendant les incorporations. Des jeunes avec des dents pourries à qui l'armée a refait la bouche, ceux aussi qui sont ressortis avec des lunettes, peut-être basiques, mais qui ont découvert qu'il y avait plus de choses à voir que ce qu'ils apercevaient en temps normal. Et le pire, un gars avec une chaude-pisse jamais soignée, idem pour un syphilitique.
Pendant cette année, j'ai vu la France en slip, du péquenaud à l'ingénieur, ça fait réfléchir!
Ce fut une expérience de vie peut-être pas tout à fait comme les autres, mais très importante. L'armée c'était avant tout de la cohésion entre mecs et du social (pas du socialisme!) comme on ne le soupçonne que peu ou pas.
Et ce n'est pas ce que l'on nous propose à venir qui rassemblera les jeunes Français.
Le droit à la dissidence, ça me fait un peu marrer. Il ne faut pas confondre être dissident et se débiner devant l'obstacle. Cela dit, sur ce site, oui, nous sommes bien d'une certaine façon des dissidents...
Pour en finir avec le service militaire, certains y sont allés à reculons et se sont em**** pendant un an, en toute logique. Dans la vie il peut y avoir un temps pour plier, mais il faut savoir ne pas rompre. On peut aussi retourner la situation et transformer tout ça en positif en prenant ce qu'il y a à prendre. Soit on reste en bas de l'échelle et on obéit aux ordres, soit on se met en position de donner les ordres. C'est la vie, avec ou sans uniforme!
PS. "On ne choisit pas le pays où l'on naît" dites-vous.... Silvera, on aborde ici un domaine qui échappe au plus pur matérialisme... Allez savoir!
Cordialement. Merisier.









Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
que se passera t il pendant cette période. A l'époque de mon service militaire, tous les bidasses avaient la même culture et tout se passait bien. Là, j'ai de sérieux doutes malgré la bonne volonté des uns et peut être des autres.
Vu les licenciements à venir et vu qu'on est un peu à la limite visible pour ce qui concerne les tripatouillages des chiffres du chômage, employer de force 700000 jeunes ira dans le sens des oukazes de la commission.

De plus, si les conscrits sont répartis sur tous les ministères, ils ne serviront clairement plus la France mais la république. Une fois encore, celle-ci détournera la population et ses ressources vers son propre profit.
Dernier commentaire publié pour cet article
@ silvera Tout homme de 18 à 35 ans environ et de nationalité française (ou souhaitant devenir Français) devait (à mon époque) une année de service armé au pays, c'est à dire recevoir un formation militaire au cas où... Bien sûr fini nos histoires avec n  Lire la suite
merisier - 21/02/2018 à 08:16 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
L’or peut-il chuter à des niveaux qui sembleraient absurdes ?
13:24samideano
Corsicoin est le premier projet de “monnaie virtuelle” décentralisée régionale au monde https://www.corsenetinfos.corsica/Corsicoin-V...
L’or peut-il chuter à des niveaux qui sembleraient absurdes ?
04:44samideano-1
et l'argent de 32 € à 12 €, c'est mieux ?
L’immobilier, un placement en danger ? Une décision inique de la Co...
21 sept.merisier1
Parmi les plus belles escroqueries inventées par les hommes pour en spolier d'autres, on trouve "l'intérêt général" et "l'intérêt supérieur de la n...
On y est. C’est la guerre ! Les Américains qui subissent les rétors...
21 sept.blitzel
Si l' Amérique de Trump avec ses multinationales peuvent nous briser les reins, parce que nos gouvernements successifs français n'ont pas voulu res...
Gazpar, le petit frère de Linky, même combat ?
21 sept.napo
lincky a été tellement juteux pour nos politiques, pourquoi se priver avec le gaz !
L’or peut-il chuter à des niveaux qui sembleraient absurdes ?
21 sept.blitzel-1
La "sécurité" que donne de l'apparente indépendance du Bitcoin ne vaut pas, comme un cheval qu'on tente de dompter, qu'on s' y brise le coup. D...
L’or peut-il chuter à des niveaux qui sembleraient absurdes ?
20 sept.samideano-2
BITCOIN : LA SOLUTION QUI VA BOULEVERSER LE MARCHÉ http://investissements-personnels.fr/bitcoin-solution-cryptos-bakkt/
L’or peut-il chuter à des niveaux qui sembleraient absurdes ?
19 sept.blitzel2
l' or peut chuter mais de manière "respectable" même si le dow jones lui met la tête sous l'eau. Ce qui est sûr, c'est que les taux à 10-2 ans ...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX