Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Et si la Russie était exclue du marché pétrolier ?

IMG Auteur
Publié le 09 octobre 2018
457 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 1 vote, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
24hGold - Et si la Russie étai...

« Extraction du pétrole. Prochain retrait de la Russie du marché pétrolier ? Le «doux rêve du prince» saoudien ». C’est sous ce titre que l’agence Sputnik soulève un sujet digne d’intérêt.

Et si les États-Unis et leurs alliés, dont évidemment l’Arabie saoudite et son nouveau prince Ben Salmane, réussissaient à bouter la Russie hors du marché pétrolier et gazier ?

C’est évidemment un rêve pour les Saoudiens.

Ce serait un cauchemar pour toutes les nations dépendantes des importations énergétiques, à commencer par l’Europe en général et l’Allemagne en particulier.

Toutes les guerres actuelles et menées depuis 30 ans sont des guerres pour l’énergie. C’est ce que j’ai expliqué dans l’une des mes lettres STRATÉGIES intitulée « Comprendre les guerres pour l’énergie » accessible pour tous les abonnés.

L’évolution de nos économies est indissociable de l’évolution des guerres pour l’énergie. Beaucoup veulent « sortir » la Russie du marché. Cela aurait pour conséquence une envolée des prix pour les pays occidentaux.

Les prévisions livrées par le prince héritier saoudien et augurant un possible retrait de la Russie du marché pétrolier ne sont pas restées sans réponse à Moscou. Un rêve fantaisiste, ne reflétant que la volonté de Mohammed ben Salmane Al Saoud, c’est ainsi qu’a qualifié ces propos un parlementaire russe.

Commentant les propos du prince héritier saoudien qui a prédit dans une récente interview à l’agence Bloomberg le retrait de la Russie du marché pétrolier dans 19 ans, le premier adjoint au président du comité de la Douma (chambre basse du parlement russe) en charge de l’énergie, Igor Ananskikh, a pointé qu’il n’y avait aucune prémisse d’un tel scénario.

« C’est un doux rêve du prince, car il n’y a aucune prémisse au retrait de la Fédération de Russie du marché pétrolier. Les réserves le permettent, les compagnies investissent elles aussi activement des moyens dans le développement. Donc ici, on ne peut rien dire hormis que c’est une manifestation fantaisiste de sa volonté de voir une telle chose se produire », a souligné le parlementaire.

Pour rappel, Mohammed ben Salmane Al Saoud avait prédit une prochaine disparition d’une partie des pays exportateurs de pétrole et le retrait du marché pétrolier de la Chine et de la Russie. Comme il l’avait suggéré, « dans 19 ans, la production de la Russie avec ses 10 millions de barils diminuera considérablement ou cessera ».

Ses prévisions vont en outre à l’encontre avec d’autres pronostics concernant la Russie. Ainsi, l’OPEP a évalué en septembre dernier, dans son pronostic annuel World Oil Outlook (WOO) 2040, l’extraction russe à 10,3 millions de barils par jour entre 2017 et 2019, à 10,2 millions barils par jour en 2035 et à 10,1 millions de barils par jour en 2040.

Source Agence russe Sputnik.com ici

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (1 vote)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Le gouvernement n’a toujours pas compris le message
11 déc.Monrose
son discours rappelle le ratage du discours TV de De Gaulle du 24 mai 1968. De Gaulle complétement dépassé n'a pu rattraper le coup qu'avec la dram...
Dépense publique : vers l’infini et au-delà !
10 déc.houm2
il y a quand meme des choses plus urgentes que d equiper la police tout comme les militaires obligés de payer leurs equipements et en plus des sala...
Le gouvernement n’a toujours pas compris le message
10 déc.merisier6
La qualité fondamentale d'un chef c'est tout de même de savoir s'entourer de gens compétents. Macron qui se plaint d'être mal entouré, alors là, c'...
Dépense publique : vers l’infini et au-delà !
09 déc.merisier3
Ce qui me laisse perplexe, c'est qu'avec tout le pognon de dingue qui nous est soutiré, des policiers se plaignent d'avoir des casques réformés pui...
Enfin un Belge marrant
06 déc.jeno88
Un peu plagiaire le Walter : https://www.youtube.com/watch?v=NQJnajMSLE4
On n’est tout de même pas arrivé là par hasard
08 déc.merisier3
Les GJ représentent la vague de fond d'un peuple à qui on a tout confisqué: dignité, pouvoir d'achat, liberté d'expression et j'en passe. Le vrai p...
On n’est tout de même pas arrivé là par hasard
07 déc.Louis L.4
Splendide ! En illustration, merisier ayant attiré notre attention sur l'envolée à venir du prix du timbre poste, j'ai pu constater que la haus...
L’inévitable dérive des Gilets Jaunes
07 déc.c_idem
- + de 2 000 milliards d'€ de dettes. - 60 milliards d’intérêt par an. - plus rien dans les caisses de l'état le dernier trimestre de chaqu...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX