Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en
Dans la même rubrique

Etats-Unis : les électeurs meilleurs que les économistes

IMG Auteur
Publié le 06 novembre 2014
428 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 16 votes, 5/5 ) , 3 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
3
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Quel chef d’Etat rêverait de se présenter à des élections avec une croissance de 3,5% et un taux de chômage de 5,9%, ce serait pour lui l’assurance de voir son camp triompher sur ses adversaires. Et pourtant Barack Obama et les Démocrates viennent de perdre les élections de mi-mandat (midterm), ils étaient minoritaires à la Chambre des représentants et s’enfoncent encore plus, et ils perdent la majorité au Sénat au profit des Républicains.

Il n’y a aucune injustice dans ce résultat, au contraire, il met en évidence le fait que la manipulation des statistiques a des limites, tout simplement. Ce ne sont pas les "économistes", les éditorialistes, les dirigeants politiques qui se sont exprimés, mais le peuple américain, et il sait que le chômage est grossièrement sous-estimé, notamment parce que des millions de chômeurs découragés sont sortis des statistiques. Il se rend également compte que la planche à billets de la Fed a provoqué un "effet richesse" (le QE fait monter la bourse et enrichit ceux qui possèdent des actions) qui génère un peu de croissance, certes, mais tout cela est bullaire et fragile. La situation générale des Américains ne s’est pas améliorée depuis la crise de 2008, il n'y a pas de véritable reprise économique, et ils viennent de le faire comprendre au pouvoir en place.

Ce fameux Quantitative easing (QE), qui a servi à masquer la misère, aura fait exploser le bilan de la banque centrale américaine de 800 milliards de dollars avant la crise à 4.500 milliards de dollars aujourd’hui. Toute cette dette n’a au final généré qu’un rebond limité du PIB, le rendement est déplorable mais il est vrai que cet argent a surtout servi à gonfler les indices boursiers. La présidente de la banque centrale, Janet Yellen, a annoncé la fin du QE, mais la réalité est plus complexe : la Fed a indiqué qu’elle continuera à réinvestir le produit des titres arrivant à maturité et à les garder à son bilan, autrement dit son bilan ne se contractera pas et elle continuera à faire un "mini QE" avec le produit de ses titres arrivant à échéance. Et surtout le taux directeur, fixé à 0%, le restera encore longtemps, permettant ainsi au système bancaire de se financer à des taux réels négatifs, ce qui constitue une incroyable rente.

Bref, ces élections midterm c’est un peu le retour du réel, et il n’est pas joli à voir. Il faut le prendre comme un avertissement supplémentaire de l’inutilité et de la nocivité des plans de Quantitative easing tels qu’ils sont pratiqués à travers le monde. 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (16 votes)
>> Article suivant
Philippe Herlin est chercheur en finance et chargé de cours au Conservatoire National des Arts et Métiers à Paris. Il est également contributeur sur le site Goldbroker.com
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Malheureusement il existe dans la population pas mal de gens qui ne voient pas la réalité en face, qui refusent de la voir, par déni psychologique, ou bien par corruption.
Ceux-ci minent la potentielle lutte du peuple contre la nouvelle dictature qui se met en place.

Mardi, le peuple américain s'est exprimé contre Obama et ses fausses statistiques.
Jeudi, le peuple belge s'est exprimé contre son gouvernement et l'ordre établi.

D'autres suivront... la paix sociale est menacée, partout dans le monde. Depuis des années nous voyons des conflits armés faire leur apparition dans de nombreux pays, et aucun n'est encore résolu...
Autrefois, les conflits armés étaient rapidement résolus, pas toujours de manière très pacifique et démocratique, mais un retour vers l'équilibre s'opérait plutôt rapidement (on peut penser à l'Ossétie, mais aussi au Kosovo, l'intervention de l'Otan en a vite chassé les serbes et la présence de la KFOR assure un équilibre un peu fragile).
Rien de tout cela en Afghanistan, en Irak, en Syrie, en Libye, au Mali (l'autre jour encore une opération militaire française était lancée), au Sud-Soudan,....
Le Burkina Faso sera-t-il le prochain sur la liste ?
Et que dire des troubles qui enflent à Jérusalem ?

NYMEO : votre commentaire très juste reflète ce qu'analysait Paul Krugman il y a quelques années. Selon lui, une des causes profondes de la crise tient au fait que depuis quelques décennies les banques sont devenues "intéressantes" pour les meilleurs étudiants en finance. Autrefois, les meilleurs étudiants en finance (= plus ambitieux, voire tricheurs) se dirigeaient vers les grandes multinationales, laissant les banques aux étudiants moyens cherchant juste un job tranquille dans un environnement stable.
Mais les banques se sont mises à jouer à l'apprenti alchimiste, sont devenues des monstres de la finance, et le rapport s'est inversé : les étudiants les plus ambitieux se dirigent vers ces banques.... or ambition démesurée, agressivité, tricherie, ces termes ne correspondent pas vraiment à ce que cherche le bon père de famille voulant déposer ses économies.

Un jour, une pétasse travaillant pour Ergo (ex-Hamburg Mannheimer) a essayé de me refourguer un de leurs produits financiers. D'abord elle dresse rapidement mon profil et constate - sans surprise - que j'ai un profil défensif (= gentil compte d'épargne, assurance pension, vie).
Ensuite, que fait-elle ? Elle tente de me forcer la main pour que je souscrive à un investissement dont la moitié est censée être placée dans une banque qui peut rapporter jusque 23% par an.
Euh ?
Je ne sais pas dans quelle mesure elle était au courant de la combine, mais quand j'ai dit que je préférais ne rien décider avant de me renseigner (le nom d'Ergo m'avait été soigneusement caché avant l'entretien), elle s'est offusquée et est devenue très arrogante ("si tu crois que des gens qui ne travaillent pas chez Ergo vont mieux te renseigner que moi, alors tu n'as qu'à faire ce que tu veux") --- d'où le qualificatif que j'ai employé à son égard quelques lignes plus haut.

Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Les endroits préférés des voleurs sont les banques. Ils ont donc décidé de s'y installer à perpétuité. Et peu à peu, ils en chassent tous les honnêtes gens.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Malheureusement il existe dans la population pas mal de gens qui ne voient pas la réalité en face, qui refusent de la voir, par déni psychologique, ou bien par corruption. Ceux-ci minent la potentielle lutte du peuple contre la nouvelle dictature qui se  Lire la suite
RalphZ - 07/11/2014 à 07:55 GMT
Note :  3  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX