Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Euro/dollar. Qui manipule les monnaies et comment ?

IMG Auteur
Publié le 26 octobre 2017
604 mots - Temps de lecture : 1 - 2 minutes
( 0 vote, 0/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Marchés
24hGold - Euro/dollar. Qui man...

Y a-t-il une guerre des monnaies ?

Non. Et NON. Pas du tout.

Il y a une énorme entente entre l’ensemble des banques centrales de la planète et les grandes institutions économiques comme le FMI, la BRI, etc.

Cette entente revient donc à considérer qu’il y a une forme de manipulation. Cette manipulation consiste à se mettre d’accord sur quelle banque centrale injecte quoi et à quel moment et pour quelle durée. C’est l’alternance de leurs interventions qui manipule les cours de changes.

Aucune monnaie ne vaut rien et tout est relatif car elles sont cotées les unes par rapport aux autres, raison pour laquelle l’or, seul point de comparaison fixe, est aussi étroitement surveillé et contrôlé.

Les médias, de mèche avec les banques et les fonds monétaires, manipulent de manière insolente les marchés financiers. Hier, nous avons assisté à un nouvel exemple flagrant de manipulation de la foule.
Comme l’indique le portail Vestifinance, la réunion de la Banque centrale européenne (BCE) et l’allocution de son président Mario Draghi sont considérées à juste titre comme l’événement de la semaine. Étant donné que le programme d’assouplissement quantitatif de la BCE expire prochainement, les acteurs du marché sont persuadés que le régulateur annoncera les paramètres de sa fermeture demain.

De cette décision dépend la dynamique de la paire monétaire principale — euro/dollar (EUR/USD) — et de bien d’autres actifs.

Parlons d’abord du Forex. Toute la semaine, le taux euro/dollar varie d’un côté ou de l’autre, comme si les opérateurs du marché avaient du mal à déterminer la direction à prendre. Bref, le marché affiche une tension.
Toutefois, il est clair que les grands acteurs savent parfaitement de quel côté penchera le taux car ils sont la principale force motrice dans ce jeu. La tâche principale consiste à prendre le plus d’argent possible aux acteurs mineurs avant le mouvement principal.

En l’absence de toile de fond médiatique, pour que cela ne ressemble pas à une flagrante manipulation, les financiers recourent aux médias. En règle générale, une publication fait paraître des nouvelles se référant le plus souvent à des sources anonymes.

En apparence, le lecteur lambda pense donc que le marché réagit aux fils d’actualité. Mais hier, toute cette équipe a décidé d’adopter une approche originale et en l’espace de quelques minutes, des communiqués contradictoires ont été publiés.
La CNBC a d’abord rapporté qu’un groupe de trois républicains ou plus ferait son apparition au Sénat américain pour bloquer la réforme fiscale de Trump. Cette information a provoqué un sursaut de l’euro par rapport au dollar pendant exactement 15 minutes.

Quand il semblait que tous les acteurs mineurs avaient cru à la hausse de l’euro et ont commencé à l’acheter, un autre média est entré en jeu : l’agence de presse Bloomberg, qui a annoncé que le président américain Donald Trump avait demandé aux sénateurs de donner leur avis sur les candidats au poste de directeur de la Réserve fédérale (FED). D’après Bloomberg, il était question de John Taylor et de Jerome Powell, et un sénateur s’est dit persuadé que Taylor, connu pour ses opinions de « faucon », s’imposerait.
La paire EUR/USD s’est immédiatement inversée. Ainsi, en seulement 20-30 minutes, les grands acteurs faisant bouger le marché ont détruit un grand nombre de positions spéculatives, ont obtenu des ordres « stop loss » et ont semé la confusion, sachant que rien n’a vraiment changé en apparence et que l’eurodollar a retrouvé son taux initial.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article 
repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Photo credit: Ludo29880 via Visual Hunt /  CC BY-SA
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :0 (0 vote)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX