Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Europe. Avis de gros temps. La BCE doit justifier les achats de dette de la Bundesbank

IMG Auteur
Publié le 06 mai 2020
499 mots - Temps de lecture : 1 - 1 minutes
( 1 vote, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...

Je pense, au risque de me tromper, qu’il y a peu de risque de faillite bancaire à court terme ce que j’avais expliqué dans cette vidéo il y a quelques semaines, mais que le risque, le vrai, l’heure de vérité, ce sera quand il faudra aborder la question double…

Qui paye la crise ?

Comment on paye la crise ?

Les Allemands viennent d’apporter une première réponse, et elle n’est pas très bonne. Ils viennent de dire, pour le moment, ce n’est pas nous qui allons payer « vos » âneries économiques, vos déficits, vos dettes, et le traitement social que vous ferez de cette crise.

« La Bundesbank, la banque centrale nationale allemande, devra cesser dans trois mois au plus tard d’acheter des emprunts d’Etats de la zone euro pour le compte de la Banque centrale européenne (BCE) si cette dernière ne prouve pas que ces achats sont justifiés, a décidé mardi la Cour constitutionnelle allemande.

Ce jugement constitue un revers pour le programme d’achats de titres publics ((Public Sector Purchase Programme, PSPP), l’un des principaux outils du plan d’assouplissement quantitatif (QE) de la BCE qui a permis depuis 2015 de limiter les coûts de financement des Etats membres.

Mais les juges de la cour de Karlsruhe ont précisé que leur décision ne s’appliquait pas au plan d’achats de titres de 750 milliards d’euros lancé en mars dans le cadre des mesures d’urgence prises face à la crise liée à la pandémie de coronavirus.

Sur le marché obligataire européen, qui attendait fébrilement la décision, les rendements des emprunt d’Etat de référence étaient en légère hausse après cette annonce, à -0,536% pour le Bund allemand à dix ans, référence pour la zone euro« .

Est-ce la fin de l’euro ?

Pas encore même si la Bundesbank pourrait potentiellement cesser « de participer à la mise en oeuvre et à l’exécution des décisions de la BCE concernées, à moins que le Conseil des gouverneurs de la BCE n’adopte une nouvelle décision qui démontre (…) que le PSPP n’a pas un effet disproportionné sur la politique économique et budgétaire », ont décidé les magistrats.

La cour constitutionnelle allemande vient donc de siffler la fin de « l’open bar » et des dépenses sans compter de la part de ses partenaires européens, en disant « attention, on pourrait ne plus vouloir payer, et on se garde ce droit ».

J’y reviendrais plus longuement, car c’est évidemment une information très importante, mais j’ai besoin d’un peu plus de temps pour vous analyser le sujet et cerner les implications et les risques associés.

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (1 vote)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
La haute administration au pouvoir : l’occupant intérieur se frotte...
11:52Saphir
On peut aller encore plus loin : le pouvoir est dans les loges, le reste n'est qu'illusion.
Tout le monde possède un peu d’or – en voici la raison
14 juil.Dorothée
N.B. : dans la terminologie chimique normale habituelle, le "nitrogène" s'appelle de l'azote.
La haute administration au pouvoir : l’occupant intérieur se frotte...
07 juil.Bernard Conte
En bref malgré les élections on ne sort pas de la démocratie de connivence caractérisée par un bipartisme qui instrumentalise les chiens de berger ...
Tout le monde possède un peu d’or – en voici la raison
13 juil.Lolo271
Merci pour ton soutien Scuba066. ;-)
Tout le monde possède un peu d’or – en voici la raison
13 juil.Scuba0661
Salut lolo27, Je vois que notre pepin s acharne 👿⚡ à ton égard. Enfin, que veut tu. Quand a l article, complètement nul et sans l...
Tout le monde possède un peu d’or – en voici la raison
13 juil.Lolo276
@ Pépin, Ecoute moi bien Pépin, je ne connais pas les raisons pour lesquelles tu t'acharnes à ce point contre moi, et pour ta gouverne lor...
Tout le monde possède un peu d’or – en voici la raison
12 juil.fredbob2
effectivement ! ...encore un "article" totalement dénué d' un quelconque intérêt... :-S
Tout le monde possède un peu d’or – en voici la raison
12 juil.Lolo270
Et j'ajouterais NUL et INUTILE ! ;-)
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX