Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Face aux taux négatifs… les Suisses se ruent sur l’or !!

IMG Auteur
Publié le 25 mars 2015
790 mots - Temps de lecture : 1 - 3 minutes
( 21 votes, 4,3/5 ) , 21 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
21
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux
24hGold - Face aux taux négati...

Mes chères contrariennes, mes chers contrariens !

Pour celles et ceux qui ne l’auraient pas vu, vous trouverez ci-dessous la vidéo de la conférence annuelle d’AuCOFFRE.com où j’intervenais pour parler de la « débancarisation ». J’ai donc eu l’occasion il y a plusieurs mois d’expliquer publiquement que ce qui se profilait c’était les taux d’intérêt négatifs, ce qui évidemment n’est pas vraiment bon pour l’épargnant.

Avec un taux négatif, plutôt que de recevoir des sous pour son placement, l’épargnant doit payer pour avoir le droit de laisser dormir son argent à la banque… pas terrible.

Or en face, les détracteurs de l’or vous ont expliqué pendant des années que, pour acheter de l’or, il fallait être un parfait crétin puisque l’or, ma brave dame, vous comprenez, ça ne rapporte rien… et ce n’est pas faux. L’or est neutre, et d’ailleurs la monnaie devrait être neutre. Ce qui rapporte ce n’est pas la monnaie mais ce que l’on en fait (1re grande erreur économico-intello).

Si Paul vient voir Jacques et lui demande de lui prêter 10 talents d’or ou 10 dollars en billets, alors le prêt va rapporter de l’argent. C’est l’acte de placement ou de prêt qui va générer un gain (ou une perte si Paul se barre avec le pognon de Jacques). Bref, l’or ne rapporte rien mais finalement, tout bien considéré, c’est assez normal si l’on n’en fait rien ! D’où l’idée géniale des banques centrales de prêter leur or aux banques contre une rémunération pour s’amuser avec l’or des autres… Du coup, plus personne ne sait où est passé l’or des nations… mais c’est un autre débat que nous n’ouvrirons pas aujourd’hui.

Ce qui est extraordinaire donc désormais c’est que placer votre argent ne vous rapporte rien mais en plus on vous prend des frais… Dans ces conditions, vous comprendrez aisément que plutôt que de détenir de la monnaie papier qui vous coûte, il vaut mieux avoir de l’or qui, à défaut de vous rapporter, au moins ne vous coûte rien… CQFD…

Pour résumer, il faut être un abruti pour avoir du papier monnaie qui coûte plutôt que de l’or qui ne rapporte rien !

Évidemment, nos amis suisses, qui sont un peu en avance sur les taux d’intérêt négatifs sur l’épargne des gens, ne s’y sont pas trompés et se ruent massivement sur l’or pour en remplir leurs coffres en lieu et place des bons billets papiers qui, laissés sur leur comptes bancaires, leur coûtent tout de même un bon 0,75 % par an…

Et cette information (car oui j’ai une source sinon je ne vous en parlerais pas) nous vient directement de Bloomberg… Or, de vous à moi, chez Bloomberg, l’or ils n’en sont pas fans… Je dirais même qu’ils sont assez à la pointe pour qualifier de crétins et de décérébrés de la gestion patrimoniale tous ceux qui osent investir dans la « relique barbare ».

Même Bloomberg a été obligé de parler de la ruée suisse vers l’or. Et cette ruée, comme vous pourrez l’entendre dans la conférence annuelle d’AuCOFFRE.com que je vous ai mentionné, était parfaitement prévisible et prévue pour la simple et bonne raison qu’il s’agit ici de calcul simple d’agent économique.

Si laisser mes sous sur mon compte me coûte 0,75,% par an de la somme détenue… alors autant creuser un trou dans le jardin et y mettre le magot qu’il soit sous forme de billets ou de pièces d’or…

Que nous apprend donc l’agence Bloomberg ?

« Que les investisseurs achètent plus d’or comme une alternative à la détention de dépôts en espèces en francs suisses sur des comptes bancaires, selon Vontobel Holding AG, une banque gestionnaire de fortune en Suisse. »

Pour le chef de la direction de Vontobel, Zeno Staub, « nous continuons de remarquer que l’or revient à nouveau en grâce auprès des investisseurs ».

Ce qui s’explique par les craintes autour de l’abandon de l’euro par la Grèce, la peur d’un conflit plus large en Ukraine et enfin, évidemment, le fait que la banque centrale suisse impose un taux négatif de 0,75 %…

Et je peux vous assurer que le Suisse moyen n’en à rien a cirer de la guerre en Ukraine ou de la sortie de la Grèce de la zone euro dont il ne fait pas partie… (Vu qu’il a le franc suisse en Suisse… ) Donc lui, ce qui lui parle, c’est les taux qui coûtent !

Donc il achète de l’or parce que si l’or ne rapporter rien… il ne coûte rien. Et je peux vous garantir que dans les années qui viennent… cela vaudra de l’or !

Il est déjà trop tard, préparez-vous.

Charles SANNAT

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Grèce | Suisse | Ukraine | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Grèce | Suisse | Ukraine | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,3 (21 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Si on prend le dernier article du président du GATA, sur ce site, et si l'Or est effectivement manipulé pour laisser le temps à La Chine de s'équilibrer avec les autres nations sur ses achats d'OR, ce qui est en cours, quand l'Or va servir de référence pour un nouvel équilibrage mondial, ce qui est en fait une vraie bonne solution pour effacer une grosse partie des dettes des pays, la montée du métal précieux sera fulgurante. ( multiplicateur de 7 à 20) selon le GATA....et le moment est proche....!!
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
En Wallonie ils ont trouvé mieux à faire avec l'argent : l'investir dans le Tram de Liège.

380 millions d'investissement public, et ils font le forcing malgré l'avis négatif d'Eurostat.

Car oui, non seulement ce projet ne sera jamais rentable, ni pratique (ruptures de charge pour les voyageurs car le tram remplacera les troncs communs des lignes de bus), mais en plus il ne sera pas possible de le financer. (Sauf miracle économique/fiscal).
(Et en plus, on peut se demander s'il y aura de l'électricité pour le faire rouler, vu l'état de santé des centrales nucléaires belges)

Juste pour rappel, dans les années 70 il était question de construire 8 lignes de métro à Bruxelles... en 2015, il y en a 4.... officiellement car en réalité c'est juste 3.
Il était aussi question de construire un RER pour le début des années 2000... on l'attend toujours.

Par contre il reste toujours des riches dans la population. En 2015, Bruxelles accueille l'ESRA, école de cinéma française... privée. Ca coûte 6500 euros par an.
Pourtant des écoles de cinéma ça ne manque pas dans le coin (INSAS, IAD, INRACI, SAE)... la jeunesse dorée s'ennuie ou quoi, les Twizzy ne suffisent plus

Bon, sinon au niveau international, je constate que le désordre continue, surtout au Yemen...
Evaluer :   2  4Note :   -2
EmailPermalink
Accessoirement, ils achètent l'or 20% moins cher qu'il y a trois mois.
N'oubliez pas de le signaler, tout de même.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Allez voir sur ce site la courbe des cours sur un an exprimés en CHF et vous changerez d'avis.

A l'échelle d'un an l'or et le CHF se tiennent tranquillement par la main, même s'ils ont pris un instant une châtaigne. En enjambant une clôture électrique ?
La Grèce se finance en émettant des obligations à trois mois et aussi des obligations à six mois.

Problème : personne au monde ne veut acheter ces obligations pourries.

Du coup, il n'y a plus que les banques privées grecques qui acceptent d'acheter les obligations de l'Etat grec.

Ensuite, les banques privées grecques refourguent ces obligations pourries à la Banque centrale de Grèce.

La Banque centrale de Grèce accepte ces obligations pourries en collatéral, et elle prête des milliards d'euros aux banques privées grecques : c'est le mécanisme ELA (en français : "Prêt de liquidités en urgence").

Encore un tout petit problème : la Grèce est INCAPABLE de rembourser ces obligations d'Etat, et la Banque centrale de Grèce est en faillite.

Conclusion : mercredi 25 mars, la BCE ne veut plus que la Banque centrale de Grèce continue d'accepter toutes ces obligations pourries. Pour couper complètement le financement de l'Etat grec, la BCE vient d'interdire aux banques grecques d'acheter les obligations pourries.

MAIS ALORS ...

... MAINTENANT, QUI VA ACCEPTER D'ACHETER LES OBLIGATIONS DE L'ETAT GREC ?

Mercredi 25 mars 2015 :

La BCE demande aux banques grecques de ne plus acheter de dette d'Athènes.

http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/la-bce-demande-aux-banques-grecques-de-ne-plus-acheter-de-dette-d-athenes-463735.html
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
L'or ne coûte rien... en Suisse. Aucun frais ni taxe à l'achat pas plus qu'à la vente. Et tout peut se faire en espèces jusqu'à un certain montant (20'000 chf je crois).
Ce que je préfère ce sont les automates alchimistes !

On glisse un bout de papier dans la fente et il tombe un lingotin !
L'or ne coûte rien, à condition de l'acheter et de le revendre en dehors du système.
En France notamment, la taxe sur la vente n'est pas symbolique !
Evaluer :   4  2Note :   2
EmailPermalink
Vous pouvez acheter et vendre sur eBay, sur Delcampe, rue Viviane (75002 paris).
Sur eBay, vous avez 9% de frais à la vente, mais vous pouvez rapidement vous constituer un carnet d'adresse de clients potentiels après quelques ventes réussies...
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Encore faut-il être dans une grande ville pour avoir un nombre suffisant d'intéressés de la main à la main. L'expédition postale demeurant interdite.
Dans l'ensemble, les commissions, primes et frais à l'achat comme à la vente sont plus élevées qu'entre les devises. D'où l'intérêt de pas devoir convertir et de pouvoir payer directement.
Aujourd'hui il y a peu d'amateurs, un jour malheureux ce sera différent.
Evaluer :   0  3Note :   -3
EmailPermalink
Merci pour votre réponse.
Je ne vois cependant pas d'où vous sortez que l'expédition postale est interdite.
Je peux vous assurer que l'expédition postale est extrêmement développée, pratiquée tous les jours, et ce aussi bien par les professionnels que par les particuliers.
De fait, ce sont des milliers de monnaies d'or qui circulent ainsi chaque jour de manière tout à fait officielle.
S'il y avait la moindre interdiction, la plus petite, la plus insignifiante limitation de la liberté d'envoyer et de recevoir des monnaies d'or par La Poste, par DHL, par Federal Express ou tout autre prestataire, je vous assure que cela se saurait.
En cherchant bien, oui il y a une limitation concernant les monnaies de collection de plus de cinq cents ans, donc frappées avant 1500...
Il n'y a pas la moindre limitation ni à l'intérieur de la France, ni entre la France et les autres pays de l'Union européenne, ni entre la France et le reste du monde.
Toutefois, dans ce dernier cas, la douane intervient assez régulièrement et fait payer au destinataire les frais de douane.
Tout à fait officiellement.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Voici le texte officiel :

JORF n°0117 du 23 mai 2013 page 8481
texte n° 30

DECRET
Décret n° 2013-417 du 21 mai 2013 portant modification du code des postes et des communications électroniques

NOR: PROI1238667D

Publics concernés : les prestataires de services postaux et les utilisateurs de services postaux.
Objet : code des postes et des communications électroniques, actualisation de la partie réglementaire, décrets simples.
Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.
Notice : le présent décret abroge ou actualise de nombreuses dispositions du livre consacré au service postal dans la partie « Décrets simples » du code des postes et des communications électroniques pour tenir compte des modifications de la partie « Décrets en Conseil d’Etat », qui ont suivi l’adoption de la loi n° 2010-123 du 9 février 2010 relative à l’entreprise publique La Poste et aux activités postales.
Outre ce travail d’actualisation, le décret introduit de nouvelles dispositions concernant les objets interdits dans tous les envois postaux (article 3) afin de prendre en compte les exigences du code de la sécurité intérieure, en particulier son article L. 611-1. Il s’agit également de préciser (article 4) les conditions d’admission des bijoux tels que définis à l’article 1er du décret n° 2000-376 du 28 avril 2000 modifié relatif à la protection des transports de fonds.
Références : le code des postes et des communications électroniques modifié par le présent décret peut être consulté, dans sa rédaction issue de cette modification, sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr).
Le Premier ministre,
Sur le rapport du ministre du redressement productif,
Vu le code des postes et des communications électroniques ;
Vu le code de la sécurité intérieure, notamment son article L. 611-1 ;
Vu le décret n° 2000-376 du 28 avril 2000 modifié relatif à la protection des transports de fonds ;
Vu l’avis de l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes du 29 janvier 2013,
Décrète :


Article 1 En savoir plus sur cet article…
Le livre Ier du code des postes et des communications électroniques (partie réglementaire : Décrets simples) est modifié conformément aux dispositions des articles 2 à 11 du présent décret.


Article 2 En savoir plus sur cet article…
Au titre Ier, l’intitulé du chapitre Ier est remplacé par l’intitulé : « Le service universel postal et les obligations du service postal ».


Article 3 En savoir plus sur cet article…
L’article D. 1 est remplacé par les dispositions suivantes :
« Art. D. 1.-L’insertion de billets de banque, de pièces et de métaux précieux est interdite dans les envois postaux, y compris dans les envois à valeur déclarée, les envois recommandés et les envois faisant l’objet de formalités attestant leur dépôt et leur distribution. »


Article 4 En savoir plus sur cet article…
L’article D. 2 est remplacé par les dispositions suivantes :
« Art. D. 2.-Les bijoux définis au III de l’article 1er du décret n° 2000-376 du 28 avril 2000 modifié relatif à la protection des transports de fonds ne peuvent être transportés que par envoi à valeur déclarée, par envoi recommandé ou par envoi faisant l’objet de formalités attestant leur dépôt et leur distribution.
Dans le cadre de l’offre de service universel postal définie à l’article R. 1, les bijoux ne peuvent être transportés que par envoi en valeur déclarée ou par colis recommandé.
Le montant des envois à valeur déclarée relevant de l’offre de service universel postal doit être conforme au seuil fixé par l’arrêté prévu à l’article R. 1.
La valeur des objets insérés dans un envoi recommandé ou dans un envoi faisant l’objet de formalités attestant leur dépôt et leur distribution ne doit pas dépasser le niveau de garantie choisi par l’expéditeur lors du dépôt de l’envoi. »


Article 5 En savoir plus sur cet article…
Les deux dernières phrases de l’article D. 19-3 sont remplacées par la phrase suivante : « Un contrat entre La Poste et les éditeurs précise les modalités de mise en œuvre des tarifs de presse. »


Article 6 En savoir plus sur cet article…
Les deuxième et troisième alinéas de l’article D. 21 sont supprimés.


Article 7 En savoir plus sur cet article…
Les chapitres II, III et V du titre Ier sont abrogés.


Article 8 En savoir plus sur cet article…
Les sections 1,2,3,5 et 6 du chapitre IV du titre Ier sont abrogées.


Article 9 En savoir plus sur cet article…
Le titre II est ainsi modifié :
1° Les articles D. 38, D. 41, D. 44, D. 45 et D. 46 sont abrogés ;
2° A l’article D. 42, lesmots : « le ministre des postes et des communications électroniques » sont remplacés par les mots : « le ministre chargé des postes » ;
3° Le chapitre II est abrogé.


Article 10 En savoir plus sur cet article…
Les titres IV, V et VII sont abrogés.


Article 11 En savoir plus sur cet article…
Le titre VI est ainsi modifié :
1° L’article D. 90 est remplacé par les dispositions suivantes :
« Art. D. 90.-Les immeubles construits à compter d’une date qui sera fixée par arrêté conjoint du ministre de l’équipement et du ministre chargé des postes doivent comporter un équipement de boîtes aux lettres permettant d’assurer la sécurité des correspondances et la rapidité de la distribution.
En l’absence de boîtes aux lettres ou d’installation appropriée accessible, les envois de correspondances sont, quand c’est possible, mis en instance ou renvoyés à leur expéditeur lorsque celui-ci est identifiable. » ;
2° Les articles D. 91, D. 92 et D. 93 sont abrogés.


Article 12 En savoir plus sur cet article…
Le décret n° 96-645 du 19 juillet 1996 fixant le montant maximum de garantie et de déclaration de valeur des envois avec valeur déclarée et modifiant les montants des indemnités pour perte, détérioration ou spoliation des objets recommandés est abrogé.


Article 13 En savoir plus sur cet article…
Le ministre du redressement productif et la ministre déléguée auprès du ministre du redressement productif, chargée des petites et moyennes entreprises, de l’innovation et de l’économie numérique, sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait le 21 mai 2013.

Jean-Marc Ayrault

Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
J'ai pris connaissance de ce décret, mais ne peux dire qu'une seule chose : il n'a - à ma connaissance - jamais été appliqué.
La preuve est que tous les professionnels (Français et étrangers), aussi bien ceux vendant sur eBay, que ceux ayant des listes à prix fixes, que ceux, organisant des ventes sur offres et que ceux organisant des ventes aux enchères, envoient régulièrement et systématiquement les articles vendus par la poste ou par un prestataire de service équivalent (GLS, Fedex, DHL, etc...)
Bien entendu les particuliers font - a fortiori - pareil.
La douane française, qui dépend du gouvernement français, n'applique pas non plus ce décret puisqu'elle ouvre des enveloppes et des paquets et perçoit des droits de douane.
Un décret pour rien donc...
Je voulais aussi vous dire que la flèche rouge n'est pas de moi :-)
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Mettez-vous dans la peau d'un gouvernement, qui a le pouvoir de se faire des petits décrets tout seul et qui a un problème de pognon si énorme que celui-ci éclipse toute autre considération.
Chaque nouvelle reglementation ne cherche pas à éradiquer un comportement jugé moralement mauvais mais à prélever les plus grosses sommes possibles sans faire disparaître l'assiette.
[si on voulait éradiquer le tabac, il serait à 20€, à 5€ on ménage les volumes].

Le jour où le gouvernement fera appliquer le décret à ses fonctionnaires, les volumes chuteront drastiquement et assez durablement.
Il n'a donc aucun intérêt à tuer le marché tant qu'il est symbolique.
Attendez-seulement que les transaction s'emballent et vous le verrez, comme par hasard, re-sortir un texte déjà vieux et saisir ou "perdre" les colis convoités.

Il n'y a pas de hasard en politique.
Il n'y a pas de hasard quand le grisbi se compte avec des poignées de zéros.
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Il y a dans toutes les villes, petites ou moyennes, un magasin de numismatique. Donc, aller voir " en live " n'est pas très compliqué. ça permet de se rendre compte de l'état du marché, des disponibiltés, des tendances.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
J'en ai une (seule) !
Ils achètent à spot -15% et vendent à CPoR+3%
Quand CPoR fait des primes négatives, ils n'ont évidemment aucun stock.
Ils achètent l'argent (spot -15%) mais ne le revendent pas.

A ce prix là je préfère acheter en Allemagne ou en Suisse.
Pas très commerçant .....Mais s'il sont seuls, ils en profitent ( LOL ). Et ils achetent mais ne vendent pas ??? Ils ont leurs clients en direct. Et un nap au cours, certains en vendent. et pareil pour le silver, au cours, mis à part la 50 fr Hercule, ça se trouve...Mais tout le monde ne joue pas le jeu .
En Allemagne, pour avoir une 50F Hercules, il faut donner au moins 25-30% de prime. Les petites 100F des années '80s kif-kif.
Pareil pour les Philharmoniker, au bas mot 19-20€ pièce.
Les 5 FS se font rafler à n'importe quel prix.
Une 5DM ? 5€ ! (+50%)
Chacun achète ce qu'il connait et ce qu'il aime...

Ces derniers temps, pour ne pas trop s'éloigner du spot il ne restait guère que les 2000 Pesetas des années '90s, 100 pesetas Franco et les 5-10$ Canada des années '70s.

Il y a trois ans les Espagnols et les Grecs venaient tout acheter en Allemagne, il semble qu'à présent certains aient tellement besoin de cash qu'ils commencent à revendre.
Les frais sur eBay sont passés à 7,5% depuis bientôt 1 an. Avec une petite nuance puisque les frais de port sont maintenant aussi taxés à 7,5% ! Donc peu intéressant pour des objets lourds et pas chers.
prenez le train jusque Bruxelles, rendez vous rue du Midi, chez Gold4ex et faite vous plaisir:

pour petit rappel, sur l'achat d'or, il n'y a PAS de taxe chez nous ! Rien !
Alors, pourquoi se priver ?
Bon, cela dit, il n'y a pas de taxe à l'achat sur l'or en France non plus...
Dernier commentaire publié pour cet article
Bon, cela dit, il n'y a pas de taxe à l'achat sur l'or en France non plus... Lire la suite
Go4Gold - 27/03/2015 à 17:12 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX