Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Faites l'humour, pas la guerre

IMG Auteur
Chroniques en liberté
Publié le 22 avril 2017
337 mots - Temps de lecture : 0 - 1 minutes
( 4 votes, 5/5 ) , 2 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
2
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : 9/11 Emploi Guerre Homme
Rubrique : Editoriaux
A l’issue de leurs études, quelques jeunes et brillants diplômés recherchent leur premier emploi. On trouve un ESSEC, un SupElec, un X, un Sciences Po-ENA et un universitaire. Ils répondent à la même petite annonce. Le recruteur les sélectionne tous parmi tous les autres candidats mais, arrive ce stade de la sélection, il a du mal à savoir lequel choisir. Il laisse alors ses QCM et autres graphologues hors du coup et décide d'en revenir aux bases : Savent-ils au moins compter ? L'ESSEC entre dans la salle et le recruteur demande : - Monsieur, pouvez-vous compter ? - 1 KF, 2 KF, 3 KF… Le recruteur est affligé. Le SupElec entre a son tour et le recruteur lui pose la même question. La réponse ne se fait pas attendre : - 0, 1, 10, 11, 100, 101… Ce candidat est aussi éliminé. Restent l'X, le ScPo-ENA et l'Universitaire. Le polytechnicien entre à son tour. Suivant toujours la même méthode, le recruteur lui demande de compter : - Une, Deux, Une, Deux, Une, Deux. Le test est encore une fois saisissant. Au tour du ScPo-ENA : - Savez-vous compter ? lui demande le recruteur découragé par tant de diplômés stupides : - Oui, bien entendu, c'est très simple, dit le ScPo-ENA avec un petit haussement d'épaules agacé : - Grand un; grand un petit un; grand un petit deux; grand deux; grand deux petit un; grand deux petit deux… Le recruteur le regarde alors avec des yeux médusés et le ramène à la porte. Tous les espoirs du recruteur se tournent maintenant vers l'universitaire, de surcroit un économiste spécialiste de la théorie des jeux (Nash). Bien habillé, le jeune économiste confiant entre dans la salle. Le recruteur, plein d'espoir, lui pose la question : - savez-vous compter jeune homme ? L'Universitaire commence : - un, deux, trois, quatre, cinq… Le recruteur, ébahi, lance : - Excellent, excellent, continuez : - six, sept, huit, neuf… - C'est fantastique ! Fabuleux ! Continuez, continuez ! - dix, valet, dame...
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (4 votes)
>> Article suivant
Jean-Louis Caccomo est Maître de Conférences en Sciences Économiques à l'Université de Perpignan. Chercheur, il est expert international spécialisé dans les questions de croissance, innovation et tourisme international. Responsable de l'atelier tourisme au GEREM (Université de Perpignan). Il est par ailleurs responsable des programmes de coopération avec Prince of Songkla University (Phuket - Thaïlande), avec l'université de Tabasco (Mexique) etavec l'université de Moroni (Comores).
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Il aurait pu aussi interviewer le trader qui lui aurait répondu : 0 - 23,6 - 38,2 - 50 - 61,8 ...
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Roi, As ! Excellent !
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Il aurait pu aussi interviewer le trader qui lui aurait répondu : 0 - 23,6 - 38,2 - 50 - 61,8 ... Lire la suite
rg100 - 22/04/2017 à 19:28 GMT
Note :  1  0
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX