Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Finalement si, la pause dans le réchauffement a bien eu lieu

IMG Auteur
Publié le 10 février 2017
1148 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 4 votes, 5/5 ) , 9 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
[titre article pour referencement]
0
envoyer
9
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

Alors que l’accord de Paris, signé suite à une COP21 tonitruante et forcément, évidemment réussie, semble se faire sauvagement détricoter par un Trump fraîchement arrivé à la Maison Blanche, déclenchant les petits cris stridents de la presse, c’est un autre pan des théories réchauffistes qui se retrouve dans une bien fâcheuse position.

Certes, vous ne l’avez pas lu dans la presse francophone.

Entièrement et absolument accaparée par les frasques, réelles ou supposées, du candidat républicain à l’élection présidentielle française ou par les frasques, réelles ou supposées, du président américain, cette presse n’a absolument pas eu le temps ni la place de traiter cette nouvelle.

C’est commode, reconnaissons-le, puisque l’enquiquinant développement dans ce qui ressemble de plus en plus à un scandale vient frontalement badigeonner du doute le plus gras tout ce qui a pu être écrit récemment concernant le réchauffement climatique, son côté anthropique, et surtout, sur l’absence de pause dans le réchauffement constatée depuis près de 20 ans.

Avant d’aller plus loin, rappelons qu’en 2012, plusieurs articles paraissaient, y compris dans la presse nationale très embêtée d’avoir à admettre que plusieurs sources concordaient pour aboutir à la conclusion que le réchauffement climatique semblait malencontreusement en pause depuis 16 ans. À l’époque, c’était le Meteorological Office du Royaume-Uni qui parvenait le premier à ce résultat qu’on pouvait résumer par ce graphique :

24hGold - Finalement si, la pa...

Autrement dit, depuis 1997, les variations de températures observées ne permettaient pas de constater de réchauffement climatique, et encore moins dans les proportions pourtant prévues par les douzaines de modèles climatiques utilisés pour établir les prédictions toutes plus alarmistes les unes que les autres à base d’océans montants, de tempêtes rugissantes, de maladies tropicales un peu partout et de mort du petit cheval en prime.

La presse avait fort mollement relayé l’information, en l’entourant de mille et une précautions rhétoriques.

L’active communauté des réchauffistes mit un peu de temps à se ressaisir pour tenter non de comprendre ce qu’on observait, mais d’enrober les faits dans des explications permettant de préserver le consensus (pas le scientifique, qui n’a jamais existé, mais médiatique et politique, bien plus simple à bidonner). Néanmoins, à l’approche du sommet de Paris sur le climat, la fameuse COP21 qui englua Paris dans les bons sentiments et les bouchons automobiles, un article scientifique de Karl et al. parvint juste à temps à démontrer que le fameux plateau de températures (ces fameux seize années sans réchauffement global)… n’existait pas.

Soupir de soulagement de toute la communauté des effervescents écologistes politiques qui entendaient profiter de la COP21 pour redonner un coup de fouet aux dépenses « écologiques » diverses et variées, relâchement de sphincters de la part de toute la clique politique absolument ravie de retrouver avec cet article une raison scientifique de claquer les thunes du contribuable par paquet de milliards, sourires détendus des industriels du capitalisme de connivence trop heureux de retrouver des débouchées pour leurs moulins à vent et autres routes photovoltaïques : l’article « PauseBuster » représentait le retour à la normale et un nouveau coup porté aux méchants sceptiques et autres réalistes qui n’entendaient malgré tout pas se taire devant gabegies, exagérations et stupidités anti-scientifiques.

Malheureusement, tout indique à présent que cet article de Karl et al. ne remplit pas le contrat. Et c’est un euphémisme.

Non seulement les conclusions qu’il atteint semblent pour le moins hardies, mais il semble en plus que les données et calculs soient plus que sujettes à caution, tout comme la façon dont on aura poussé la publication de l’article en amont de la COP21.

Comme l’explique un récent article (en anglais) du DailyMail, un lanceur d’alerte haut placé au sein de la NOAA, la National Oceanic and Atmospheric Administration américaine, le docteur John Bates, à la réputation impeccable, a déclaré que cet article n’était basé sur aucune donnée solide et n’a jamais été soumis aux règles d’évaluation rigoureuses normalement imposées pour les papiers du NOAA. Pire, Bates explique en outre que ses objections véhémentes à sa publication ont été ignorées par ses supérieurs dans ce qu’il décrira ensuite comme une « tentative flagrante d’intensifier l’impact » du papier.

Le Docteur Bates a même accusé l’auteur de la recherche, Thomas Karl, jusqu’à l’année dernière directeur de la section en charge des données climatiques à la NOAA, d’avoir « insisté sur les décisions et les choix scientifiques qui maximisent le réchauffement et minimisent la documentation » ainsi que d’avoir déployé « des efforts pour discréditer la notion de pause dans le réchauffement et pousser la publication de son papier à temps pour influencer les délibérations internationales sur les politiques climatiques ».

Menant sa propre enquête dans les semaines qui suivirent la publication du fameux papier « PauseBuster », Bates parvient à la conclusion que Karl et ses collègues n’ont suivi aucune des procédures formelles requises pour approuver et archiver leurs données, ont utilisé la première version, particulièrement jeune et peu fiable, du programme GHCN pour essayer de combiner deux ensembles de données auparavant séparées, alors que ce processus impose des vérifications extensives et soigneuses de ces données qui n’en étaient à ce moment qu’à leur début : les données de base n’étaient donc absolument pas prêtes pour l’utilisation qui en a été faite.

Pour résumer, les résultats obtenus dans le papier « PauseBuster » de Karl et al. ne peuvent ni être reproduits ni être vérifiées, ce qui lui assure normalement une place définitive à la poubelle. Non seulement, la NOAA a échoué à conserver son intégrité et sa qualité scientifique, mais en plus elle a été l’instrument d’une manipulation amenant les leaders de plusieurs grands pays de la planète à prendre des décisions sur des faits biaisés. Enfin, cette administration a même été jusqu’à faire de l’obstruction lorsqu’elle a été assignée par la Chambre des Représentants à produire ses données publiques, et a menti en affirmant que personne n’avait soulevé d’observations internes concernant ce papier (alors que Bates l’avait fait).

Bref, la pause a bel et bien eu lieu.

Et cette pause, absolument imprévue dans les modèles, nous force à admettre que nous ne savons pas ce qui a déclenché le réchauffement climatique observé depuis le courant des années 80. Elle force aussi a ne surtout pas se précipiter sur les explications faciles qui nous ont été servies jusqu’à présent et qui, toutes, aboutissent à accroître unilatéralement le pouvoir des États, notamment pour décider des dépenses pharaoniques et des orientations énergétiques dont tout indique maintenant qu’elles ne sont pas optimales.

Cela fait donc 20 ans qu’on nous bassine avec un réchauffement climatique qui n’est plus constaté. Après la pause du réchauffement, il est plus que temps de faire une pause dans les politiques écologiques sans queue ni tête.

Froid en été, chaud en hiver, c'est que ça se dérègle encore plus !

J'accepte les Bitcoins !

1BuyJKZLeEG5YkpbGn4QhtNTxhUqtpEGKf

Vous aussi, aidez à mettre Draghi et Yellen dehors, terrorisez l’État et les banques centrales en utilisant Bitcoin, en le promouvant et pourquoi pas, en faisant un don avec !

Source : h16free.com
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (4 votes)
>> Article suivant
H Seize écrit sur http://h16free.com ses chroniques humouristiques d’un pays en lente décomposition, et apporte des solutions dans son livre, Egalité, Taxes, Bisous. Dans un monde toujours plus dur, et alors que la crise, la vilénie, les aigreurs et les misères allant de la maladie aux bières tièdes font rage, un pays fait courageusement face et propose toute une panoplie de mesures plaisamment abrasives qui permettront d'aplanir les aspérités, gommer les difficultés et arrondir les angles. Ce pays, rempli de gentils et d'aimables tous les jours mieux pensant, est devenu un véritable phare scintillant dans la nuit noire de l'obscurantisme des méchants et des vilains. Et pour mieux scintiller, il s'est doté d'une devise qui est parvenue à se hisser au rang de slogan, d'accroche et de modus vivendi : pour chacun et pour tous, il faudra de l'égalité, des taxes, et des bisous.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Mmmmhhh ?
Oui, bon, mais:
Les glaciers qui reculent et la banquise qui fond, c'est un effet d'une nouvelle glaciation ?
L'axe terrestre se décale, et les pôles avec lui.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
C'est donc pour cela que d'un coté la glace baisse et de l'autre elle monte...
Mais pourquoi on ne voie toujours que le coté qui baisse...?
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Si vous constatez un phénomène naturel, sans influence humaine, comment conclure par une taxe mondiale ?
Moyens et buts ! La confusion de toutes les tyrannies.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Cher M. Seize,
J'apprécie toujours vos articles pourfendeurs de notre bureaucratie de la république des bisounours.
Mais sur l'énergie, je ne vous trouve, une fois de plus, pas très convaincant...
Le réchauffement climatique est-il d'origine humaine ?... humm je ne sais trop mais vu tout ce qu'on decharge dans l'atmosphère, ca se pourrait bien.
Faut-il "lutter contre le rechauffement climatique" ? ... Bof ... là, je vous rejoins, je n'y crois pas trop.
Faut-il traiter avec ironie et mépris les énergies renouvelables comme vous le faites ? ... ah ah, là je ne crois pas. 80% des investissements mondiaux pour la production d'électricité se font dans les énergies renouvelables, principalement solaire/eolien dont le coût est tombé a 4c le kilowatt.heure ... soit au-dessous du nucléaire.
Or, que je sache, le monde entier ne fonctionne pas comme la Hollando-Royalie bien pensante à eco-taxe-bisou dans laquelle nous vivons.
Attention, donc, à ne pas vous retrouver dans la situation de Foch, qui, découvrant les premiers avions , avait déclaré qu'ils n'étaient "d'aucune utilité militaire".....
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Sauf que pour l'instant, la quantité d'énergie nécessaire à la production des matières premières, la fabrication, le transport, le placement d'un panneau solaire équivaut à ce qu'il va produire durant... 20 ans...
Le seul "panneau solaire" digne de ce nom, c'est l'arbre car il est capable de transformer l'énergie du soleil en Carbone tout en produisant de l'énergie et en étant à la base du cycle de la vie... si vraiment les politiciens avaient voulu lutter contre le réchauffement climatique... ils auraient planté des arbres...

Mais pendant que la presse raconte ce que le gouvernement (et les banques qui les dirigent) lui demande à des citoyens lobotomisés, les industriels peuvent continuer à polluer les terres, les rivières, les nappes phréatiques, et l'air (tant que c'est avec autre chose que du CO²) sans que personne ne les dérangent...

Les changements climatiques existent, ils n'ont rien à voir avec le CO², mais avec la déforestation massive car l'arbre fait le climat. Le co² est bénéfique à la production de végétaux et est donc la solution plutôt que le problème.
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Si le solaire électrique vous semble trop coûteux, commencez par le solaire thermique. Le nombre de chauffe-eau électriques en France est presque honteux, surtout dans les résidences touristiques ou estivales.
Encore des choses qui nous tombent dessus et que mère nature n'a pas crée, en clair, du complotisme, que dis-je, du fake news.

http://www.fawkes-news.com/2017/02/preuve-de-la-volonte-deliberee-de-faire.html
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
M Seize, il faut envoyer cet article à notre grande "chérie" de Ségolene.
Elle va être ravie d'apprendre que son travail ne sert pas à grand chose, si ce n'est distribuer notre argent.

RÉFLEXION: Pourrait on considérer que tout ce qu'elle a fait et dépensé dans ses années de ministre de l'écologie, et bien , ce serait ........ un emploi fictif !!! ........ condamnable au même titre qu'une certaine "Pénélope" ?
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Si le solaire électrique vous semble trop coûteux, commencez par le solaire thermique. Le nombre de chauffe-eau électriques en France est presque honteux, surtout dans les résidences touristiques ou estivales. Lire la suite
Pâris - 12/02/2017 à 15:52 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
11 oct.glemet
Il y a longtemps que la chèvre de M Seguin rêvait de quitter son petit enclos. L’herbe est si verte ailleurs et l’Europe montre tant de faiblesses,...
Nouveau Monde, la mobilité de masse arrive. Un visuel
09 oct.Patrick W2
C'est drôle..... quand on clique sur vos liens pour obtenir des renseignements pour trouver vos livres, ça ne fonctionne pas. En tout cas, brav...
Opération Yellowhammer. Le plan ultime de Boris Johnson pour le Brexit
09 oct.Patrick W3
Oui, il est fort possible que Boris Johnson arrive à ses fins et on doit reconnaître que pour ou contre le Brexit, Boris Johnson est droit dans sa ...
La France et ses administrations criminelles
08 oct.Louis L.
Heureusement, il est consolant de savoir que pour cette épidémie d'incendies industriels depuis Notre Dame jusqu'à ce jour, aucune autre cause qu'...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
07 oct.Louis L.
Charles parle ici de 600 Mds € stockés par tous les européens sous forme d'espèces. Sa phrase est ambigüe car tous les européens sont 513 mil...
La France et ses administrations criminelles
07 oct.blitzel
Très bon article.... vu la situation critique. Les choses hélas ne sont plus comme elles étaient dans le temps il y a 50 ans. Il y avait ...
Crise de liquidité. Mais où est donc le cadavre ?
06 oct.blitzel
Mise à jour, Delamarche vient de donner sa version (définitive ?) de la crise des taux repo, et son explication un temps évasive dans un premie...
Les réserves de cash au plus haut ! 600 milliards planqués sous les...
02 oct.Attilio
Si on considère qu'en France il y a 67 millions d'habitants,les milliards d'euros planqués en cash cela fait en en moyenne pratiquement 9 000 euro...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX