Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Financement de Clinton par les contribuables allemands : Berlin va devoir s’expliquer

IMG Auteur
Publié le 01 décembre 2016
809 mots - Temps de lecture : 2 - 3 minutes
( 9 votes, 5/5 ) , 3 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
3
commenter
Notre Newsletter...

Vous allez progressivement comprendre à quel point le système Clinton est effectivement au centre d’un système mondial d’intérêts privés et que ce système c’est justement le totalitarisme marchand qui veut s’imposer à nous et qui est à la fois la négation de notre dimension humaine mais aussi la négation de nos démocraties.

Nous sommes soumis à une propagande inouïe, incroyable, que rien ne semble pouvoir arrêter, et les médias traditionnels ne nous fournissent plus une information de qualité mais sont devenus des rouages de cette grande machine de propagande.

On veut vous faire aimer certaines personnes, on veut vous en faire haïr d’autres. Ce fut le cas pour Clinton qu’il fallait aduler et Trump que vous deviez haïr. Mais il y a eu avant Poutine ou encore Bachar el-Assad. En attendant, nous payons tous les jours les conséquences des « détestations » qui nous sont imposées.

Le dire et le dénoncer suffit à vous faire sortir des médias (bienvenue dans l’anonymat et plus personne ne vous invite nulle part, c’est la petite mort sociale et financière) et à vous faire qualifer des pires noms d’oiseaux.

Et pourtant c’est la vérité.

Poutine n’est ni gentil ni méchant, et Assad, nous nous en sommes accommodés pendant des décennies et avant lui de son père.

Le problème est toujours le même : par quoi remplacer ces régimes ? Par qui ? Pour quelle stabilité !

En attendant, vous allez commencer à comprendre l’ampleur du système qui a été insidieusement mis en place à votre détriment et sur votre dos avec la complicité de nos élites européennes et nationales mouillées jusqu’au cou dans la coopération et le financement du camp Clinton !

En Allemagne, le scandale lié au financement de la Fondation Clinton prend de l’ampleur. On a appris que l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ) n’était pas l’unique donateur de la campagne de la candidate démocrate à la Maison Blanche.

La GIZ a viré à la Fondation Clinton 2,4 millions d’euros des contribuables allemands.

Un autre donateur, le ministère fédéral de l’Environnement, a participé à son financement à hauteur de 4,5 millions d’euros.

Les médias et la classe politique ont longtemps gardé le silence sur ce « scandale maison », mais il est maintenant devenu impossible de le passer sous silence. « Je me demande pourquoi ce thème n’a pas été soulevé avant.

Le journaliste Tilo Jung en a parlé sur son blog en mai 2016, mais à l’époque aucune réaction n’a suivi.

Le fait a été médiatisé après les élections. Le rôle de la Fondation Clinton pose nombre de questions », signale Niema Movassat, député Die Linke du Bundestag allemand.

Selon lui, on pourrait croire que les journalistes ne voulaient pas évoquer ce sujet en raison d’une grande sympathie pour Clinton en Allemagne.

Entre-temps, l’Agence allemande de coopération internationale et le ministère fédéral de l’Environnement ont tenté de se justifier.

Selon eux, l’argent versé à la Fondation Clinton était destiné à des projets concrets et non pas au financement de la campagne électorale d’Hillary Clinton.

Le ministère de l’Environnement a expliqué dans sa réponse à une requête de Tilo Jung concernant le versement des fonds à la Fondation Clinton, qu’il s’agissait du financement de deux projets écologiques en Afrique de l’Est réalisés par la Fondation dans le cadre de l’Initiative internationale pour le climat (IKI). Niema Movassat trouve cette explication peu convaincante.

« Ce qui me surprend, c’est que l’argent a été donné précisément lors de la phase clé de la campagne électorale et non pas il y a dix ans. Il est clair pour toute personne possédant une consciente politique qu’on ne donne pas de l’argent à un tel moment et à une telle fondation », a dit le parlementaire dans un entretien à Sputnik.

L’agence de coopération internationale a réagi aux accusations d’avoir financé la Fondation Clinton par un communiqué publié sur son site et affirmant qu’il s’agissait d’une contribution versée à un projet humanitaire au Malawi et que l’agence a participé à ce projet de concert avec Clinton Development Initiative (CDI) sur l’instruction du ministère fédéral de la Coopération économique.

Néanmoins, le 22 novembre, Nieam Mossavat a adressé une requête au gouvernement fédéral demandant des explications écrites sur l’utilisation des fonds.

Le député a mis la réponse à disposition de Sputnik. En termes de contenu, elle ressemble beaucoup au communiqué de l’Agence de coopération internationale, mais les détails sont, de nouveau, absents.

« J’estime qu’il faudrait expliquer comment les choses sont allées jusqu’au financement de tels projets. Qui a présenté la demande et quand, qui a exercé un lobby.

Il faut le faire pour exclure toute odeur de corruption. Nous allons soulever ce thème encore une fois et déposer une nouvelle requête sur le financement des fondations privées en général. Je pars du fait qu’il y a, probablement, d’autres cas que nous ignorons », a conclu le député.

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Allemagne | Malawi | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Allemagne | Malawi | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (9 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Bill a été (partiellement) financé par la scientologie, ce qui expliquerait pourquoi le Gouvernement US les a défendu vis à vis de l'Allemagne et la France, alors que de sérieux soupçons pesaient contre eux.
On comprend mieux l'exagération pathétique des propagandes anti-trump et anti-brexit... le système en place se sait pourri jusqu'à l'os, mais tant que le système est LE système, il ne va évidemment pas s'auto-punir.
Mais si un trublion egomaniaque vient le déstabiliser, voilà qu'il risque de se retrouver dans de beaux draps.

En Belgique aussi ça s'excite. Jusqu'à présent il existait un "cordon sanitaire" autour du parti Vlaams Belang (extrême droite flamande), où tous les autres partis politiques belges ont juré de ne jamais s'associer au VB pour former une majorité.
Voilà qu'un membre du MR vient de lancer l'idée de former un cordon sanitaire autour du PTB (extrême gauche francophone)... faut dire que le PTB arrive en troisième place des derniers sondages (pour ce que valent encore les sondages). Certains ont les chocottes...
Déjà que le PS a fait joujou avec le CETA pour se rendre populaire quelques minutes auprès des altermondialistes... avant de se re-prostituer.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Tout ces financements de la fondation Clinton ne gênaient personne, puis qu’Hillary était sûre d'être élue.
Mais voilà, Trump est arrivé. Et, on a pas fini d'en voir des versements sauvages à cette fondation, provenant de tout les pays démocratiques, et certainement même des Émirats !!

Rendez nous notre pognon !!
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
Bill a été (partiellement) financé par la scientologie, ce qui expliquerait pourquoi le Gouvernement US les a défendu vis à vis de l'Allemagne et la France, alors que de sérieux soupçons pesaient contre eux.  Lire la suite
Cracker's - 01/12/2016 à 20:53 GMT
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX