Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

François, ta cravate !

IMG Auteur
Publié le 09 juin 2013
22 mots - Temps de lecture : moins d'une minute
( 123 votes, 5/5 ) , 54 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
54
commenter
Notre Newsletter...
SUIVRE : Chine Japon
Rubrique : Billets d'Humeur

Mesdames, messieurs, vous l’avez voulu, vous avez voté pour lui, vous l’avez désiré, le voilà !
François Hollande en Chine au Japon.

24hGold - François, ta cravate...

24hGold - François, ta cravate...

24hGold - François, ta cravate...

24hGold - François, ta cravate...

Source : h16free.com
Données et statistiques pour les pays mentionnés : Chine | Japon | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Chine | Japon | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (123 votes)
>> Article suivant
H Seize écrit sur http://h16free.com ses chroniques humouristiques d’un pays en lente décomposition, et apporte des solutions dans son livre, Egalité, Taxes, Bisous. Dans un monde toujours plus dur, et alors que la crise, la vilénie, les aigreurs et les misères allant de la maladie aux bières tièdes font rage, un pays fait courageusement face et propose toute une panoplie de mesures plaisamment abrasives qui permettront d'aplanir les aspérités, gommer les difficultés et arrondir les angles. Ce pays, rempli de gentils et d'aimables tous les jours mieux pensant, est devenu un véritable phare scintillant dans la nuit noire de l'obscurantisme des méchants et des vilains. Et pour mieux scintiller, il s'est doté d'une devise qui est parvenue à se hisser au rang de slogan, d'accroche et de modus vivendi : pour chacun et pour tous, il faudra de l'égalité, des taxes, et des bisous.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
De retour de vacances , nous nous sommes bien éclatés sur les péripéties DU gouvernement.
Ah quelle joie d'être parti !
et quelle joie de revenir en sociallie !
J'ai tout claqué en vacances ; je vais demander une avance à popolemploi...
Ah Evo ; si je pouvais voter pour toi !!!

Evo Morales : “L’Europe est devenue une colonie américaine !”

Le 2 juillet dernier, jour à marquer d’une pierre noire pour la diplomatie française et européenne. Rappel des faits. Le président bolivien Evo Morales, après une visite officielle à Moscou, s’apprête à s’envoler pour La Paz, à bord de son avion officiel. Mais, au moment de faire escale pour se ravitailler en kérosène, il lui est signifié que les espaces aériens français, espagnol, portugais et italien lui sont fermés. Pourquoi ? Tout simplement parce que les USA le soupçonnent d’abriter Edward Snowden, l’homme par qui le scandale PRISM est arrivé, dans son appareil.

Finalement, le gouvernement autrichien accepte qu’il puisse atterrir, les réservoirs presque vides, en urgence à Vienne ; là où il sera bloqué quatorze heures durant…

Du jamais vu dans l’histoire de la diplomatie internationale et, surtout, un pas supplémentaire franchi dans la soumission élyséenne aux diktats américains ; même Nicolas Sarkozy n’aurait peut-être pas osé aller si loin, c’est dire…

Quant aux “grands médias”, le moins qu’on puisse prétendre est qu’ils ont préféré regarder ailleurs, à l’exception notoire du Monde diplomatique qui publie, dans sa livraison du mois d’août, une tribune signée du principal intéressé.

Laquelle nous apprend qu’Alberto Carnero, ambassadeur d’Espagne en Autriche, est “mandaté” pour faire savoir à Evo Morales que son avion sera autorisé à redécoller dès qu’il aura pu être « inspecté ». Réponse du président bolivien : « Mais vous me prenez pour un délinquant ? Si vous tenez à pénétrer dans cet avion, il vous faudra le faire par la force. Et je ne résisterai pas à une opération militaire ou policière : je n’en ai pas les moyens. » Et le même, non sans panache, de mettre les choses au point : « Nous n’offrirons pas à l’Espagne ou à tout autre pays – les États-Unis encore moins que les autres – la satisfaction d’inspecter notre avion. Nous défendrons notre dignité, notre souveraineté et l’honneur de notre patrie, de notre grande patrie. »

Et si on proposait à nos amis boliviens un échange standard ? Leur président contre le nôtre, par exemple ? Ce qui pourrait donner ce communiqué élyséen : « Désormais, il est clair aux yeux du monde entier que pour la puissance américaine, toute loi peut être transgressée, toute souveraineté violée, tout droit humain ignoré. La puissance des États-Unis, c’est bien sûr leurs forces armées, impliquées dans diverses guerres d’invasion et soutenues par un complexe militaro-industriel hors du commun. Les étapes de leurs interventions sont bien connues : après les conquêtes militaires, l’imposition du libre-échange, d’une conception singulière de la démocratie et, enfin, la soumission des populations à la voracité des multinationales. »

Et le meilleur pour la fin : « La “guerre contre le terrorisme” aura réduit l’Europe au rang de colonie ; un acte inamical, voire hostile, que l’on peut analyser comme une forme de terrorisme d’État, en ce qu’il livre la vie privée de millions de citoyens aux caprices de l’empire. »

Oui, Evo Morales à l’Élysée, voilà qui aurait de la gueule et nous changerait de notre François à pâte molle. Et même si les Boliviens, pas fous, refusent la permutation, il n’est jamais totalement interdit de rêver.10 août 2013


Nicolas Gauthier
Journaliste, écrivain.

France, ce beau pays (dont on ne sort pas)
subtil mélange de nationalisme et de socialisme, une invitation à s'installer en France pour ne jamais en sortir. Non, merci !

Par Baptiste Créteur.

Un beau message adressé non seulement aux Français, à qui il demande de consommer français, mais aussi aux entrepreneurs et investisseurs du monde entier, pour les inciter à investir et embaucher dans notre beau pays ; sans oublier de rappeler qu'il se battra corps et âme pour que ni les individus ni les entreprises ne puissent partir.

On ne peut pas évoquer la situation du pays sans rappeler aux Français que les responsables de la crise sont le grand capital apatride et le libéralisme. Non, chers compatriotes, la crise n'est pas une crise de la dette ou de l’État-providence. La liberté, aussi agonisante soit-elle, conserve un pouvoir destructeur qu'il faut endiguer coûte que coûte.

Ce déclin industriel, nous allons l'endiguer ensemble. C'est ensemble que nous y parviendrons ; il faudra faire preuve de courage et d'audace, notamment en déterrant d'anciens remèdes-miracles comme la nationalisation et la délation. Il faut du courage et de l'audace pour s'enfoncer avec autant de sérénité dans le totalitarisme, en lui donnant de jolis petits noms comme "solutions nouvelles". Pour éviter que leur nombre ne continue de croître – ce que le Président de la République semble espérer lui aussi – le plus simple est de s'enfermer dans la forteresse France, inciter autant d'investisseurs que possible à y entrer et empêcher ceux qui le souhaiteraient d'en sortir. Le calcul est simple : si on implante autant de nouvelles usines que possible et qu'on empêche les usines existantes de fermer, le solde sera nécessairement positif.

Français, vous n'êtes pas seuls : pour vous aider dans votre lutte contre les ennemis de l'extérieur que sont tous les autres pays, des comités et des commissaires sont à vos côtés pour organiser des négociations à huis clos et répartir le butin des expropriations.
Français ! La liberté, le capital, voilà vos ennemis ! L’État est là pour vous protéger : il invente chaque jour de nouveaux moyens, se dote de nouvelles armes pour mettre au pas les récalcitrants, les ennemis du peuple qui refuseraient le collectivisme. Ce discours, vibrant et euphorisant, ne manquera pas d'attirer les nombreux investisseurs internationaux nostalgiques de l'économie dirigée, planifiée, collectivisée.

Les impôts et taxes, la réglementation sans bornes, la complexité du code du travail et les nombreuses interventions de l’État dans les affaires privées sont pour leur bien. La Banque Publique d'Investissement est là pour les aider, pour financer des projets non rentables .

C'est le sens, aussi, de la réorientation de l'Europe, trop ouverte à la concurrence déloyale. C'est le sens, enfin, du Made in France, que chaque consommateur peut défendre à chaque fois qu'il achète en donnant sa préférence à un produit, à un objet fabriqué sur notre sol, parce qu'il sait qu'à son acte d'achat sont liés les investissements, les emplois et le modèle social français.

Sans les Français qui créent de la richesse pour qu'on puisse les en spolier, l’État ne pourra plus faire ses choix souverainement et mener la politique collectiviste qu'il applique méthodiquement pour précipiter le pays dans l'abîme.
Le redressement productif n'admettra aucune contestation, qu'on se le tienne pour dit. Nous sommes tous des patriotes acteurs du redressement industriel, qu'on le veuille ou non, avec tous les moyens que l’État considère comme étant à sa disposition.
2013 sera une belle année de mobilisation collective des ressources individuelles, une année supplémentaire d'échec du modèle social français et de privations toujours plus grandes pour les Français qui décident de rester et ceux qui décideraient de les rejoindre dans ce pays si hospitalier qu'on a de plus en plus de difficultés à en sortir.
Renoncer à la liberté des Français pour atteindre une impossible sécurité économique, choisir pour eux l'immobilisme dans un monde qui avance et mettre tout un pays en marche forcée vers un totalitarisme qui ne dit pas son nom .
Compte tenu de l'absence d'opposition au collectivisme depuis plus de 30 ans, tout porte à croire que ses vœux seront exaucés et que les Français, s'ils ne passent pas par la case départ, vivront bientôt dans une prison.




Lien raccourci: http://www.contrepoints.org/?p=11007
France, ce beau pays de moins en moins fréquentable

(dont on ne sort pas) c'est faux !
L'habit fait le moine : pas de coullus face à l'impérialiste ami..
Que lje suis fier de ne plus mettre un pied dans ce club de perdants minables.


Le 4 juillet, la France interdisait l'entrée sur le sol national d'Edward Snowden, réfugié dans la zone de transit de l'aéroport de Moscou depuis une dizaine de jours.

"En refusant l'asile territorial à Snowden et son entrée en France, le gouvernement évite le double écueil de la demande du statut de réfugié politique, conditionnée à la présence du demandeur sur le sol français, et de la procédure d'extradition, qui se déroule sous le contrôle de la justice", décrypte l'avocat Stéphane Maugendre. Un réfugié politique est une personne qui s'estime persécutée dans son pays, notamment en raison de ses opinions. Les pays ayant ratifié la convention de Genève du 28 juillet 1951 doivent accorder l'asile aux réfugiés politiques. "L'asile politique relève d'une décision du directeur de l'Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides, NDLR) et le gouvernement pourrait donc perdre la main sur cette décision", note Me Maugendre. D'autant que la personne qui a obtenu le statut de réfugié ne peut plus être extradée...


Imaginons que Snowden se trouve en France sans bénéficier du statut de réfugié politique, et que les autorités américaines réclament son extradition à la ministre de la Justice française. Cette demande serait alors examinée par la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris. Celle-ci s'emploie à vérifier si, juridiquement, les conditions de la convention d'extradition franco-américaine sont remplies. "La plupart des conventions d'extraditions prévoient que l'infraction reprochée soit aussi répréhensible dans le pays d'accueil et que les peines encourues soient équivalentes", précise Me Maugendre. Par exemple, la France pourrait refuser d'extrader un ressortissant américain qui risque la peine de mort, abolie en France en 1981.

Autre condition : le citoyen concerné par la demande d'extradition doit avoir la nationalité du pays demandeur, ce qui n'était pas le cas notamment du réalisateur Roman Polanski, qui est de nationalité française. "Un pays n'extrade jamais ses nationaux", souligne l'avocat Luc Brossollet. En outre, fait-il observer, "l'affaire Snowden est une affaire d'État, ce qui n'était pas le cas de l'affaire Polanski. Quoi qu'il en soit, accueillir Snowden en France, sur le plan diplomatique, serait ressenti

comme un camouflet très fort par les États-Unis", conclut l'avocat.


52 votes hautement mérités .
La popularité du PS, parti au pouvoir, s'effondre... et la France avec...

L’image du PS auprès des Français s’est fortement dégradée en un an, seuls 30% estimant que le parti du président François Hollande est proche des préoccupations des Français, le plus bas niveau depuis 2009.
30% des personnes interrogées partagent l’idée que le PS «est proche des préoccupations des Français», une chute spectaculaire puisqu’ils étaient 55% de cet avis il y a un an.

Aujourd’hui, 70% pensent que le PS n’est pas proche d’eux.

D’autre part, 28% seulement des sondés (mais 78% des sympathisants PS) pensent que le PS «a un projet pour la France», 72% n’étant «plutôt pas d’accord» avec cette opinion. Là encore, le recul est spectaculaire puisque 53% estimaient en août 2012 que le parti de François de Hollande avait un projet pour le pays.

44% des personnes interrogées sont plutôt d’accord avec l’idée que le parti «soutient suffisamment le gouvernement», contre 67% un an plus tôt.

Enfin, 24% seulement des sondés trouvent que le parti socialiste «a des dirigeants de qualité», 76% étant d’un avis opposé.
«Alors que son image était en amélioration constante depuis 2009 et que les effets néfastes du congrès de Reims avaient progressivement été effacés, ce mouvement de reconquête de l’opinion subit ainsi un véritable coup d’arrêt plus d’une année après l’élection de François Hollande.

Enquête réalisée en ligne du 6 au 8 août auprès d’un échantillon de 1.005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

JE VEUX PORTER HAUT LA VOIX ET LES VALEURS DE LA FRANCE DANS LE MONDE .
"La France a reçu par l’intermédiaire de son ambassade à Moscou, une demande d’asile de M. Edward Snowden. Compte tenu des éléments d’analyse juridique et de la situation de l’intéressé, il n’y sera pas donné suite", écrit dans un communiqué laconique le ministère.
Lle ministre de l’Intérieur avait affirmé ne pas avoir reçu de demande d’asile de la part d’Edward Snowden, et avait expliqué qu’il n’y était "pas favorable" car "les Etats-Unis sont nos amis".

Tu parles !
PIRE encore que la cravate , faire des courbettes devant ces espions !

L'agence de rensignements américaine NSA n'espionnait pas seulement des citoyens, mais des diplomates européens.

Selon le magazine allemand "Der Spiegel", la NSA a manifestement espionné sciemment l'Union européenne dans le cadre du programme Prism. C'est ce qui ressort de documents secrets que Edward Snowden a emportés et que le magazine a pu en partie consulter. Un document de la NSA de septembre 2010 décrit cela. Les services secrets auraient placé des appareils d'écoute dans la délégation de l'Union européenne à Washington et auprès des Nations unies à New York, et infiltré le réseau informatique interne. Cela a permis aux Américains d'écouter des conversations et de lire des documents comme des e-mails. Dans le document de la NSA, les Européens sont spécifiquement désignés comme cible.

la NSA surveillait aussi depuis environ 5 ans!!!
les systèmes de communication de l'immeuble Justus Lipsius, qui héberge le Conseil européen à Bruxelles et où les gouvernements de l'UE disposent de bureaux à partir desquels ils peuvent passer des appels sécurisés.
!!!Cette voie a conduit les experts en sécurité de l'Union européenne au siège de l'Otan, à Evere, où des experts de la NSA en protection travaillaient.

les Etats-Unis ont demandé à l'Equateur de ne pas accorder l'asile à l'ancien consultant du renseignement américain, à l'origine des révélations sur un programme d'espionnage qui aurait aussi eu pour cible l'Union européenne.

"Nous avons parlé de l'affaire Snowden et il m'a transmis de manière très courtoise la requête des Etats-Unis de bien vouloir rejeter la demande d'asile"

Signe de ce scénario rocambolesque, des cinéastes de Hong Kong ont brûlé la politesse au géant d'Hollywood en étant les premiers à diffuser un film sur l'affaire, une vidéo de cinq minutes, intitulé "Verax" et diffusée sur le réseau internet YouTube.
Les Etats-Unis ont depuis multiplié en vain auprès de la Russie les appels pour son extradition, avertissant l'Equateur de "répercussions" !!!


Je veux être un président qui d'abord respecte les Français, qui les considère

Un président qui ne veut pas être un président de tout, chef de tout et en définitive responsable de rien.
- Moi Président de la République, je ne serai pas le chef de la majorité, je ne recevrai pas les parlementaires de la majorité à l'Elysée.
Certains considèreront que l'invitation à l'Elysées, après l'investiture, des anciens premiers ministres de la Véme république, à l'exclusion des ministres de droite (sectarisme oblige ...) est un premier accroc à la règle.

- Moi Président de la République, je ferai fonctionner la justice de manière indépendante. Je ne nommerai pas les membres du Parquet alors que l'avis du Conseil de la Magistrature n'a pas été dans ce sens.

Visiblement, les incantations sur le respect des grands corps d'Etat ont été vite oubliées, la valse des préfets, le limogeage des recteurs d'académie ou encore la mise au placard du juge Courroye en attestent.

- Moi Président de la République, je n'aurai pas la prétention de nommer les directeurs de chaînes de télévisions publiques. Je laisserai ça à des instances indépendantes.

Ah oui ? Et ce communiqué de l'Elysée annonçant que François Hollande a choisi Marie-Christine Saragosse pour diriger l'audiovisuel extérieur de la France ? C'est un faux ou juste du foutage de gueule ?
C'est vrai, je n'ai pas encore nommé des directeurs de chaîne de télé. J'ai préféré nommer Olivier Schrameck, ancien directeur de cabinet de Lionel Jospin, au poste de directeur du CSA dont la mission est de contrôler les directeurs de chaines ... Malin, non ?


J'avais évoqué une présidence normale, rien n'est normal quand on est président de la République puisque les conditions sont exceptionnelles, le monde traverse une crise majeure, en tous cas l'Europe. Il y a des conflits dans le monde, sur la planète. Il y a l'enjeu de l'environnement, du réchauffement climatique. Bien sûr que le président doit être à la hauteur de ces sujets là mais il doit aussi être proche du peuple, être capable de le comprendre.http://www.je-suis-stupide-j-ai-vote-hollande.fr/moi-president.php
La purge semble terminée ;
j'espère que le plein a été fait .

C'est que que j'ai fait pour être relax durant les mois de vacances .
955 / 14.50


Les bénéfices à venir me permettront d'être très classe à l'hôtel et cool sur la plage .
La cravate donne instantanément à votre tenue la touche finale que vous recherchez au meilleur prix.

TORRENTE COUTURE Cravate
Homme Coloris : rouge .
11€64
Scoop d'initié :
JE l'ai vu acheter une nouvelle cravate chez Haltdi .
Il va remonter ...
Les pieds dans la boue, Hollande visite les sinistrés .

Le président français s’est rendu jeudi dans les départements du Sud-Ouest afin de constater de visu l’ampleur des dégâts dus aux inondations. Il n’a pas hésité à crotter ses souliers lors de ses déplacements.

UNE PHOTO UNE PHOTO UNE PHOTO
Quoi de plus beau qu'un acte gratuit ?
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Donner un travail.
La cote de popularité de Hollande est en chute libre

La cote de popularité de François Hollande a connu une rechute en juin. A peine 26% de Français se déclarent satisfaits par l'action du président français, contre 29% en mai.

Il aurait dû mieux la choisir .
Enfin ; 73 % comprennent leur erreur .
Votre gouvernement a vendu 1 tonne ?
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
J'ai la même pour tondre ma pelouse.
Le Morning .

Quelle performance! Pas la sienne bien sûr. Je parle de ceux qui ont réussi l'exploit de regarder l'émission pendant plus de deux heures. Je n'ai pas pu. J'en suis venu à regretter les films d'Arte en tchèque sous titrés en allemand projetés à 1 h du matin. Il est vraiment soporifique
le blog a lupus…


Ce qui frappe l’étranger qui entre en contact avec les Français, surtout ceux de haut niveau, ce sont leurs certitudes. Les Français ne doutent pas un seul instant d’avoir raison sur tout.

Le compte rendu récent, dans un organe Suisse, d’un voyage de sénateurs Français après des autorités du pays en atteste: ils ne doutent de rien et profèrent énormités sur énormités sans sourciller. Les Suisses traient cela avec humour, ils ont tort: Pourquoi? Parce que ce pays est pollué par la culture Française, le mal Français, les erreurs Françaises. Tout se transmet par la ligne de fausse bien pensance des internationales socialistes. La Suisse est sous contagion.

Nous nous demandons souvent comment se fait-il que le mensonge et l’imbécillité réussissent si bien?

Nous ne trouvons à ce jour que des réponses partielles, mais déjà les partielles apportent un peu de compréhension.

Il est évident qu’il y a une similitude énorme entre la situation du gouvernement Hollande et celle de Mitterrand. Hollande en un an c’est la contraction de Mitterrand en 3 ans.

On part sur des rêves, on se heurte au réel , on le nie , puis on cède et on se soumet.

On masque le tout dans un galimatias verbeux et on détourne l’attention sur le sociétal et les grands mots creux.

Ensuite on tourne le dos radicalement, cyniquement à ses analyses et ses promesses. On met au rencart le thème de l’égalité, on le remplace par le thème de la compétitivité… On essaie de tendre la main aux patrons et on marche sur les travailleurs...
Pierre Mauroy a été l’homme des trois premières années de Mitterrand.

C’est lui qui a essayé de tenir les promesses économiques et sociales, il a été trahi et sacrifié sur l’autel de la politique pragmatique d’austérité au profit de Fabius. On a habillé cela de virage dit "moderniste".

Un bon moyen de se débarrasser de Mauroy devenu trop encombrant avec son humanisme, son social et son archaïsme économique. Mauroy était trop honnête pour pouvoir continuer dans la voie de la fidélité, il fallait un Fabius, il fallait revenir à la gauche bourgeoise, caviar. Il fallait changer le terrain, le baliser autrement que par les promesses sur le chômage.

L’histoire de Mauroy est celle d’un homme qui a échoué, d’un homme qui a été trahi.

Voilà la vérité. Mauroy a échoué, il s’est planté sur sa transition socialiste, sur le "changer la vie".

Plus encore Mauroy a mal fini sur des affaires pénales à la Communauté Urbaine, sur d’autres affaires peu reluisantes.

Nous ne lui jetons pas la pierre, nous savons, d’expérience, que tout le milieu politique est pourri jusqu’à la moelle et que Mauroy, tout comme par exemple Bérégovoy, n’était pas parmi les plus malhonnêtes.

Mais c’est ainsi, la vérité oblige à dire que :

-Politiquement Mauroy était à côté de la plaque, il s’est trompé sur tout.
-Economiquement il a échoué, et du laisser la place à Fabius , " moderne et unitaire."
-Les nationalisations ont été privatisées, son œuvre détruite.
-Socialement ses réformes étaient malvenues, la France n’avait pas les moyens de se les payer.
-Moralement il était douteux.
Le décès de Pierre Mauroy vient de donner un triste spectacle de mensonge et d’hypocrisie.

On a réécrit l’histoire. Fini l’échec, finies les erreurs, finies les trahisons, Mauroy est devenu un mythe. Bientôt on parlera du Panthéon.

Comment voulez-vous que la France fonctionne ? Elle transfigure son histoire. Au lieu d’analyser l’échec de Mauroy, on le sublime! Le positif devient négatif, le mal devient le bien, les fautes morales disparaissent, l’histoire lave plus blanc.

Si quelqu’un à droite ou à gauche avait fait son travail, avait accompli une analyse critique du Mauroyisme, au moins aurait-on pu éclairer la période actuelle, montrer les similitudes, cela aurait profité à tout le monde. Même à Mélenchon.

Le seul moyen pour un pays et ses citoyens de progresser dans sa conscience politique est d’avoir accès à la vérité historique, accès à ce qui ‘est vraiment passé. Il faut pouvoir tirer les enseignements de l’histoire, sinon on se condamne à répéter les mêmes erreurs, les mêmes tromperies.

Seul Thierry Pfister, de façon biaisée, a éclairé cette période de la Mitterrandie.

Nous vous conseillons, pour ne pas mourir idiot de faire l’effort de le lire…Pour ceux qui, dans le milieu politique travailleraient….

C’était une occasion unique de montrer que tout le monde en France ne pratiquait pas la connivence et surtout qu’il y avait des gens qui avaient la mémoire de l’histoire, et qu’ils étaient capables de l’analyser.

La faute colossale de la droite a été, faute de Sarkozy lors de la campagne, de ne pas montrer, faire toucher du doigt la profonde similitude entre les positions de Hollande et celles des socialistes en 1981, de ne pas faire toucher du doigt l’escroquerie qui s’est mise en place en 1984.

En 1981 et années suivantes, le programme de transition socialiste s’est brisé sur l’impossibilité de modifier les lois de l’économie, de les contourner. Il a alors fallu se rendre à l’évidence, le socialisme cela ne marche pas.

D’où le remplacement de Mauroy en 1984 par le pseudo moderniste, chargé de cesser de cliver la France pour les élections de 1986, Fabius.

Au lieu d’épingler les socialistes, de leur mettre leur nez dans leur caca et de les forcer à clarifier leur aggiornamento/trahison , on les a laissé faire comme si… comme si le socialisme pouvait marcher et comme si il était amendable par une dose de modernité.

Il fallait les mettre ko, mettre à terre leur idéologie, ne pas tomber dans le piège de leur ralliement au pragmatisme.

On ne l’a pas fait et donc les socialistes ont pu ressortir leur vieille lune idéologique en 2012, quasi intacte sinon crédible. Hollande est pire que Mitterrand, car il s’attaque aux fondements des sociétés de liberté, mais de cela, la droite s’en moque!

L’échec de Mauroy c’est l’échec de l’idéologie socialiste, c’était une occasion unique de le rappeler lors de son décès. Au lieu de cela on a, même à droite, encensé l’homme d’état, l’humaniste, fils d’instituteur, petit-fils de bucheron et on a escamoté la ruine de l’économie française des premières années Mitterrand, l’humiliation face à l’Allemagne.

On a laissé les perdants se relever. On les laisse encore triturer la mémoire collective.

Pourquoi ? La seule réponse est que les communistes avaient raison : "C’est bonnet blanc et blanc bonnet."

Heureusement, il y a les Cahuzac.

Ils sont là pour rappeler que les socialistes non seulement ne savent pas gérer, mais qu’ils contreviennent au valeurs qu’ils arborent, pour se permettre d’asservir les Français.



France 2 prépare une émission pour relancer l’affaire Cahuzac , montrer que le vice était loin dans le fruit et que tout cela est bien plus grave que l’on ne veut le faire croire….

Dès 2010, Cahuzac a couvert de nombreuses activités illicites …
Le Viagra tombe dans le domaine public le 22 Juin. Les génériques vont sortir. 25 euros au lieu de 72. L'été va être chaud pour les seniors. Cela fera passer la pilule des retraites... (je sais, c'est facile) FIOR
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Conclusion : vous êtes des jaloux de sa cravate !
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
J'ai honte pour notre pays.......
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
Je conpatis pour ceux qui ne l'ont pas choisi .
SInCEREMENT !
Evaluer :   5  0Note :   5
EmailPermalink
10 n'ont aucune classe... vestimentaire .
Intérêt de l'article ? Troll gratuit.
Un peu sérieux voyons, qu'il soit bien ou mal fringué, ce n'est pas ce qui va permettre a notre pouvoir d'achat augmenter ; on se contrefiche de savoir si il met mal sa cravate ou son pantalon !!
Evaluer :   3  10Note :   -7
EmailPermalink
Peut etre serait il un peu plus conservateur s'il portait une cravate de notaire ?
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
J'ai acheté la même; moins classe j'avoue ;
chez halthi à 1 Euro .
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Belle preuve d'humour, c'est agréable en cette période de morosité, car sans vous offensez je pense que vous savez le sens du terme "cravate de notaire". ce qui ne doit pas être le cas de tout le monde.

désolé pour ceux que j'aurais choqué ( c'est pas vrai mais ça fait "Bien" ) pour les négatos si vous n'avez rien à faire d'autre, une petite cravate....ça va vous détendre. vous êtes risibles.
Nous , on se marre bien ;
un vrai ploeck !
Evaluer :   2  1Note :   1
EmailPermalink
Cravate disponible chez pacher.FR
Evaluer :   0  1Note :   -1
EmailPermalink
Félicitations, de TOUS les commentaires, à l'heure où je vous écris, vous êtes le seul à avoir un ratio positif question flèches vertes. Votre commentaire sur le pouvoir d'achat a dû vous sauver (pas d'ironie dans mon propos) ! Moralité, le chef de l'état et sa nénette, sapés comme des ploucs sans envergure et ben ça passe très bien auprès de la populace. La médiocrité ne choque plus. C'est quand même le président de la France mdr !
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Non vraiment, c'est juste...qu'on s'en fout quoi.
C'est que :
1) On s'en balance
2) Est-ce que ça fait avancer le shmilblick genre info utile ?
3) Un troll sur 24HGOLD, ça baisse en niveau
4) C'est gratuit
5) On apprend rien de nouveau
Bref c'est du niveau école primaire du genre : Ah regardez un roux ! Ah regardez il a une crotte de nez qui dépasse bèèèèèèèèrk !
Après tout, ils sont plus représentatifs de la population comme ça que si madame était en Chanel de la tête au pieds et monsieur en costard a 10k€, non ?
Sérieux quoi, si vous (pas spécialement "vous Merisier" !), si vous en êtes a critiquer la tenue et la forme, c'est que vous ne semblez pas vraiment préoccupé par le fond...
Evaluer :   1  8Note :   -7
EmailPermalink
Non, Teubass, le fond me préoccupe autant que vous et que beaucoup d'autres, la preuve nous venons chercher ici des infos qui ne sont pas celles de la presse officielle. Quoiqu'il en soit ce genre d'article ou plutôt de photos sont publiés. Tout simplement parce qu'il s'agit du président de la république en voyage officiel. Le sujet n'est pas plus anodin que le "cass'toi pôv'con" de Sarkozy. Bon OK, c'est peut-être moins direct ! Mais regardez comment sont habillés les personnages. Les japonais sont tirés à 4 épingles pour faire honneur à un chef d'état qui leur rend visite. Et, désolé, mais il est flagrant que not' président ne nous fait pas honneur, ni sa concubine-à-nos-frais non plus. Déjà qu'il a été élu par défaut, mais en plus il n'a même pas le vernis. Je suis peut-être ringard, mais il me semble qu'il y a des circonstances où on se doit de faire un effort et cela nous arrive aussi à notre niveau. C'est simplement témoigner du respect pour les autres. Nous ne sommes pas à un comice agricole en Corrèze. Au delà du fait que je le trouve incompétent ainsi que sa clique de bras cassés, mais en plus j'ai honte de son look comme on dit de nos jours. Le pire c'est qu'il ne se rend pas compte de la situation, car ce n'est pas la première fois que sa tenue vestimentaire est critiquée. Avec l'enveloppe qu'il touche pour frais de représentation (c'est notre fric !) il pourrait au moins avoir sur le dos autre chose que de la confection de sous-préfecture ! Une fonction comme celle-là, c'est un tout et le comportement et la tenue en font partie.




Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Je ne puis rien ajouter si ce n'est qu'il est une catastrophe pour vous
S'il tient 4 ans , le tsunami sera terrible .
Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
Tu as oublié ta cravate .
Le président de la Fête fédérale au chevet des blessés .

Hans Stöckli, le président du comité d'organisation de la Fête fédérale de gymnastique, a rendu visite aux victimes de la tempête, soignées à l'Hôpital de l'Ile à Berne.

LUI au moins ...
c'est sincère .
Non seulement sa blonde n'a rien à faire là, mais puisqu'elle y est, au moins elle pourrait l'aider à s'habiller correctement. De toutes façons quand on voit ses cheveux en vrac sur le troisième cliché et sa veste à manches courtes, c'est sûr, ils n'ont pas la classe, ni l'un ni l'autre ! Pitoyable !
Oui, quelle image de la France !
Evaluer :   7  1Note :   6
EmailPermalink
Minable !

Pas ton commentaire...
Evaluer :   4  1Note :   3
EmailPermalink
Elle a entendu les critiques sur son train de vie et fait des économies de coiffeur.
Evaluer :   3  0Note :   3
EmailPermalink
Certains présidents de la IIIè étaient de vrais petit-bourgeois provinciaux, mais une fois en queue-de-pie et haut-de-forme, ils arrivaient encore à recevoir le roi d'Angleterre sans que ça se voie de trop.
Faudrait L'habiller ainsi.

Mesdames, messieurs, vous l’avez voulu, vous avez voté pour lui, vous l’avez désiré, le voilà !

Moi, je n'aurais jamais voté pour lui ; JE SAVAIS .
Pas vous ?
Evaluer :   8  4Note :   4
EmailPermalink
Dernier commentaire publié pour cet article
J'ai tout claqué en vacances ; je vais demander une avance à popolemploi... Lire la suite
clair et net - 09/08/2013 à 15:17 GMT
Top articles
Derniers Commentaires
Le pari perdant des fin-du-mondistes, des survivalistes ou des coll...
13 déc.Léopold II
Le jugement de Mark Twain me paraît quelque peu excessif. Le mot progrès vient du latin progressus, participe passé du verbe progredi qui signifie ...
Le pari perdant des fin-du-mondistes, des survivalistes ou des coll...
13 déc.Louis L.1
Les gens intelligents s'adaptent à la nature, les imbéciles cherchent à adapter la nature, c'est pourquoi ce que l'on appelle "progrès"
Démondialisation. Comment Trump vient de tuer l’OMC !
12 déc.Saphir0
La mondialisation c'est avant tout le dollar comme monnaie de réserve et son extraterritorialité, je n'ai ni vu ni entendu Trump tenter d'y changer...
Pourquoi la théorie du réchauffement climatique doit nous faire rir...
20 nov.Louis L.1
Saoulez vous et fumez sans la moindre retenue car il est formellement prouvé que cela est sans incidence sur le taux de mortalité qui demeure obsti...
L'illusion de la gratuité
19 nov.zelectron
Même Hollande s'était fendu d'un : c'est gratuit, c'est l'état qui paye.
Propriété menacée. La société de l’usage, c’est la société du serva...
19 nov.zelectron0
L'ignominie de cette proposition montre à quel point le communisme a laissé des traces quasi- indélébiles pour les débiles de la société.
Or, pourquoi ça baisse, pourquoi ça va monter ensuite !
14 nov.Alain J.
et pourquoi çà monte et çà baisse ensuite Il y a 10 ans l'article ci dessus aurait pu s'écrire ... mais autrement. Je suis les articles sur l'o...
Comment on a étranglé la Grèce. Mediapart
15 nov.Patrick W2
La video doit être absolument regardée. Je l'ai vue, et j'ai envie d'acheter le livre de Varouflakis " Conversations entre Adultes" et de voir...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX