Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Greenspan nous met en garde contre l’évènement de marché à venir

IMG Auteur
ShtfPlan
Publié le 22 décembre 2015
751 mots - Temps de lecture : 1 - 3 minutes
( 5 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...

greenspan-th

La Réserve fédérale ayant imprimé des trillions et des trillions de dollars pour empêcher le système de s’effondrer, de nombreux investisseurs et experts financiers ont présumé que les problèmes économiques auxquels ont fait face les Etats-Unis pendant la crise de 2008 ont été résolus. Les actions ont après tout atteint des records historiques.

Mais les insiders savent que ce n’est pas vrai. Et s’il y a une seule personne sur Terre qui comprenne vraiment les politiques monétaires américaines et ses effets de long terme sur les affaires globales et domestiques, c’est bien l’ancien gouverneur de la Réserve fédérale, Alan Greenspan. En tant qu’ancien directeur de la plus grosse banque centrale du monde, il a pu entendre les conversations et pu voir les machinations qui nous en entraînés jusqu’où nous en sommes aujourd’hui.

Greenspan a récemment rejoint l’analyste des ressources Brien Lundin à l’occasion de la New Orleans Investment Conference, afin de partager certaines de ses pensées. Selon Lundin, l’ancien gouverneur de la Fed est certain que la banque centrale fait face à un sérieux problème, qui aura des ramifications importantes dans le futur.

Je lui ai demandé où il pensait que l’or se trouverait dans cinq ans. Et il m’a répondu : « Marginalement plus haut ».

A l’occasion d’une conversation privée, je lui ai posé des questions quant à la dette. Le niveau d’endettement des Etats-Unis est aujourd’hui si élevé qu’il devra y avoir une dépréciation monétaire. Il m’a expliqué que l’ère de quantitative easing et de taux d’intérêt à zéro pourcent établie par la Fed ne pourra pas prendre fin sans que survienne un important évènement de marché. Je veux dire par là un effondrement du marché boursier ou une récession prolongée, qui donnera lieu à une nouvelle vague de reflation monétaire par la Fed.

Selon Greenspan, nous ne pourrons nous extirper de l’ère de création monétaire sans subir de répercussions – sévères – dont l’or pourra bénéficier.

Visionnez l’entretien intégral ici :


(Voir la vidéo sur Future Money Trends)

Si nous faisons réellement face à un évènement de marché majeur, comme le pense Alan Greenspan, alors la préservation de capital devrait être la priorité de tous ceux qui chercheraient à établir une stratégie de préparation. Greenspan lui-même, bien qu’ironiquement, a été un avocat de l’or et un défenseur d’une monnaie saine avant sa nomination au poste de gouverneur de la Fed. Et bien qu’il n’ait que rarement abordé le sujet pendant son mandat, il ne cache désormais plus qu’il pense voir le prix de l’or bien plus haut ces quelques prochaines années.

Sa déclaration est très certainement basée sur le dollar qui, comme le note Lundin, devra un jour traverser une dévaluation.

La fin finira bien par arriver. L’indice du dollar a pris des allures paraboliques ces derniers mois. Et comme sur tous les autres marchés à sens unique, une telle accélération finit par prendre fin. Et pour ce qui concerne le dollar, cette fin risque d’être brutale.

Et si l’or venait à grimper en conséquence, il en irait de même des autres actifs des secteurs minier et énergétique. Ce qu’il faut comprendre, c’est que les actifs nécessaires à notre système auront toujours de la valeur. C’est particulièrement vrai dans le cas d’un effondrement du dollar. L’uranium, par exemple, est utilisé pour alimenter une maison américaine sur cinq en énergie. Il restera donc une ressource nécessaire, peu importe ce que fait le dollar. Amir Adnani, PDG d’Uranium Energy Corp, a lui aussi récemment déclaré s’attendre à une « reprise » du prix de l’uranium et de celui d’autres ressources telles que l’or.

La même chose peut être dite du pétrole et des ressources agricoles.

Ils auront toujours de la valeur, que le dollar soit fort ou qu’il s’effondre sous son propre poids.

C’est la raison pour laquelle les actifs physiques sont essentiels à la préservation de capital face à la destruction potentielle de notre devise. Pour certains, cela signifie accumuler de la nourriture et du matériel en prévision de l’évènement de marché prédit par Greenspan. Pour d’autres, qui possèdent peut-être aujourd’hui des actions, des bons du Trésor ou du liquide, la diversification de portefeuille au travers de sociétés de production de ressources ne pourra qu’améliorer la préservation de capital en période de volatilité des devises.

L’homme qui est principalement responsable des politiques monétaires domestiques sous quatre présidents américains a désormais annoncé qu’un évènement de marché aura lieu qui forcera la Fed hors de ses programmes de QE et de taux d’intérêt à zéro pourcent.

Y êtes-vous préparé ?

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Etats-unis | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (5 votes)
>> Article suivant
Mac Slavo est l'éditeur du site Shtfplan.com. Il réflechit sur les conséquences de la crise à venir et propose à ses lecteurs des solutions pour s'y préparer
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX