Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Gros chantier

IMG Auteur
Publié le 08 septembre 2017
781 mots - Temps de lecture : 1 - 3 minutes
( 2 votes, 5/5 )
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
0
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Article du Jour

Après le passage de l’ouragan Katrina en 2005, il a fallu attendre plus d’une semaine pour que l’étendue des dégâts puisse être évaluée, et il en ira de même pour le chantier dans lequel baigne désormais Houston. Il est notamment inconcevable que l’activité commerciale qui a fait d’Houston la quatrième plus grande ville des Etats-Unis et, selon Chris Martenson, l’équivalent de la dixième plus grosse économie du monde, redevienne un jour ce qu’elle était avant le 26 août 2017.

L’activité majeure y était jusqu’à présent le raffinage et la distribution de produits pétroliers, l’activité la plus centrale qui soit au fonctionnement de l’économie américaine. Le public et ses dirigeants désemparés de tout bord politique, ainsi que les médias perdus dans le carnaval des races et des genres, sont sur le point de découvrir la dynamique qui anime la relation entre l’énergie et une économie industrielle.

Le pivot de cette relation est le système bancaire, qui permet la conversion de la puissance brute du pétrole en toutes les activités qui animent une société dite avancée. La présomption populaire veut que l’aide fédérale aux sinistrés compense toutes les pertes encourues. Mais cette présomption pourrait passer par la fenêtre suite à l’inondation de 2017. Quel que soit le montant de cette aide, elle ne pourra jamais compenser pour les heures, les jours et les semaines qui s’écouleront jusqu’à ce que les entreprises puissent en revenir à quelque chose qui ressemble de près ou de loin à leur rythme d’opération d’avant l’ouragan.

Et nombreuses sont celles qui ne s’en remettront jamais, notamment les plus petites qui soutiennent les plus grosses – les magasins d’outils, les entreprises de construction, les sociétés de transport routier et maritime, les entreprises d’installation de pipelines, les cimenteries, et ainsi de suite. Toutes ces activités existaient jusqu’à présent dans le cadre d’une chaine de production et de services hautement rationalisée, et à Houston, plus rien ne sera fait en temps et en heure pendant encore un long moment. Et personne n’a encore commencé à parler des couvertures versées par les sociétés d’assurance, et de la possibilité pour les sociétés implantées dans cette zone inondable perpétuelle de renouveler leur politique. Devront-elles se relocaliser dans une région plus surélevée ? Qui paiera pour ça ? Et où se trouvent ces régions surélevées, dans cette vaste plaine marécageuse ?

Le public a été conditionné, au travers de fréquents désastres naturels, à croire que personne ne doit jamais en assumer les pertes, au point que ces pertes n’existent même plus – de la même manière que la banque centrale du pays a répandu l’idée selon laquelle le risque n’existe plus en matière de gestion de capital. Nous en avons eu la preuve aujourd’hui, avec le passage du Dow au-dessus de la barre des 22.000 points. Les efforts de la Réserve fédérale à soutenir les marchés boursiers auront intérêt à redoubler d’intensité pour compenser le trou représenté par Houston dans l’activité économique.

Entretemps, le Congrès se retrouve à discuter de deux urgences financières conjointes en même temps : l’autorisation de l’envoi d’une assistance financière à Houston, et la résolution du problème du plafond de la dette. Des lignes de faille commencent à se manifester, au travers du ressentiment qui persiste encore, conséquence du refus de la délégation du Congrès texane d’envoyer une aide financière à New York et au New Jersey suite à l’ouragan Sandy. Le Sénateur du Texas, Ted Cruz, a par exemple réinventé sa philosophie politique du jour au lendemain pour rendre possible une assistance fédérale en conséquence d’une catastrophe naturelle, chose à laquelle il n’était pas si favorable avant le 26 août.

Je pense que bien que ces politiciens aient des sentiments humains normaux – oui, vraiment – ces émotions ne viendront pas interférer avec leur agenda mutuel d’autodestruction. Même s’ils parviennent à établir une sorte d’enveloppe financière pour Houston, le Trésor commence aujourd’hui a sérieusement manquer de monnaie digne de ce nom – j’entends par là la monnaie qui peut être comptabilisée par des méthodes autres que l’écriture de chèques sans provision. L’autre présomption à la mode veut que la comptabilité n’ait plus aucune importance, et que la banqueroute ne signifie plus rien. Très bientôt, ces logiques fallacieuses se manifesteront au travers d’un déclin accéléré de la valeur du dollar.

Quelque part dans ce chantier se tient un personnage appelé Président Trump. Comme le veut la coutume, il a rendu visite aux sinistrés la semaine dernière, mais je suspecte que les effets (qui n’ont pas encore été révélés) de l’ouragan Harvey le mettront dans un bain de boue bien plus nauséabond que celui dans lequel s’est trouvé plongé George W. Bush après Katrina.

Et regardez ce que fait maintenant Irma dans l’Atlantique…

 

 

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : Jersey | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : Jersey | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :5 (2 votes)
>> Article suivant
James Howard Kunstler est un journaliste qui a travaillé pour de nombreux journaux, dont Rolling Stones Magazine. Dans son dernier livre, The Long Emergency, il décrit les changements auxquels la société américaine devra faire face au cours du 21° siècle. Il envisage un futur prochain fait de crises sociales à répétition, la fin de la Surburbia et du modèle économique associé et une guerre mondiale pour les ressources en énergie. Il prédit la déconstruction des empires européens et américains et pense que, lorsque les convulsions seront terminées, le monde reviendra à un modèle décentralisé et local.
Voir son site webS'abonner à ses offres
Publication de commentaires terminée
Dernier commentaire publié pour cet article
Soyez le premier à donner votre avis
Ajouter votre commentaire
Top articles
Derniers Commentaires
Une mère de Wuhan s'exprime: "Pas de lits, pas de médicaments, que ...
23 févr.Saphir2
Rien de tout ça dans mon petit écran, un type qui se tire sur la nouille sur le net, c'est nettement plus important selon nos chers médias.
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
21 févr.Saphir
https://www.fawkes-news.com/2020/02/des-scientifiques-ont-bien-cree-des.html
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
21 févr.Saphir
A qui profite le crime. :D
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
21 févr.Saphir
Mais c'est un mal nécessaire lorsque le souhait de certains est l'effondrement de l'économie mondiale, pour balayer la fiat money d'un revers de ma...
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
14 févr.Pouf13
Des sources nombreuses (pas forcément fiables) évoquent pour le coronavirus des séquences de protéines qui n'auraient rien à faire dans son génome....
Le robot fait pour vous !
10 févr.Fortuna
Si ca ne vous flanque pas la trouille... Pas de ca chez moi
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
05 févr.JR7
Si il me semble que certaines théories dites complotistes méritent attention et réflexion, comment admettre qu'un tel type de virus puisse être mis...
4 fléaux traversent simultanément l'Asie: coronavirus, peste porcin...
04 févr.FLYTOX1
Il y avait un temps ou "Made in China" signifiait "de mauvaise qualité" ... Je me demande ce qu'on dira demain du "made in China", et particulièrem...
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX