Fermer X Les cookies sont necessaires au bon fonctionnement de 24hGold.com. En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez leur utilisation.
Pour en savoir plus sur les cookies...
AnglaisFrancais
Cours Or & Argent en

Haïr les riches ne rend pas moins pauvre

IMG Auteur
Publié le 10 octobre 2017
1032 mots - Temps de lecture : 2 - 4 minutes
( 6 votes, 4,8/5 ) , 12 commentaires
Imprimer l'article
  Article Commentaires Commenter Notation Tous les Articles  
0
envoyer
12
commenter
Notre Newsletter...
Rubrique : Editoriaux

24hGold - Haïr les riches ne r...

Je vais ici tordre le cou à toutes les inepties économiques bien-pensantes aussi bien à l’égard des riches… que des pauvres !

Je tiens à préciser que je ne suis pas “riche” et que je m’en porte fort bien. Je ne suis pas franchement vénal, ni particulièrement ostentatoire, préférant la discrète sobriété et la simplicité volontaire dans un monde où beaucoup souffrent. Ceci étant posé…

Commençons par les « riches ».

Dans ce bas monde, il est de bon ton de vomir les riches et de les taxer encore plus. Si cela peut être techniquement possible à défaut de l’être éthiquement dans un monde fermé, c’est totalement stupide et contre-productif dans un monde ouvert où le méchant riche peut aller se faire tondre où bon lui semble pour moins cher.

Évidemment, c’est exactement ce qu’il se passe et nos « riches » compatriotes partent par milliers se faire plumer vers des cieux au moins plus ensoleillés car quand on est légèrement vêtu, mieux vaut une bonne température ambiante.

Alors, nos riches votent avec leurs pieds. Certes, ce n’est pas très patriote, mais franchement, maintenant tout le monde s’en fiche de la patrie, d’ailleurs tout le monde veut que vous vous en foutiez, vous devez être un citoyen du « monde », un « européen », alors soyons cohérents. Vous ne voulez plus d’appartenance nationale. Dont acte, allons payer nos impôts là où ils sont le moins chers. Je ne dis pas que c’est bien. Je dis que cette attitude est la conséquence logique de la destruction des nations, du patriotisme dans ce qu’il a de positif et donc du pacte social où au sein des pays les gens tentent de prendre soin les uns des autres.

On vous dit aussi que plus il y a de riches mieux c’est car, selon la théorie du ruissellement, plus il y aura de riches plus les miettes seront grosses pour ceux d’en bas. C’est en partie vrai, mais en partie seulement. Soyons honnêtes, si on laisse les gens décider de ce qui va ruisseler, il y aura quelques gouttes, mais parfois, il faut aussi évidemment savoir imposer.

Sauf que tout est question de proportion !

Non les pauvres et les riches ne sont pas plus gentils les uns que les autres

Lorsque je regarde les débats, je vois surtout des pauvres qui cherchent sans vergogne à faire la poche de ceux qu’ils considèrent comme plus riches qu’eux, ce qui est très relatif, en essayant d’avoir le maximum pour le minimum d’effort, tandis qu’objectivement nos riches sont plutôt punis avec constance pour créer de la richesse en subissant des taux d’imposition hallucinants dont les « pauvres » n’ont aucune conscience et de surcroît, leur indifférence est totale.

Être pauvre ne fait pas de vous systématiquement un être sympathique. Être riche ne fait de vous le diable, et inversement ! Chaque catégorie ayant son lot de sombres imbéciles.

Et l’idée et la conclusion de tout cela c’est qu’il est impératif de trouver des solutions fiscales équilibrées et pragmatiques.

Nous avons besoin de nos riches et de nos petits bourgeois. Le débat sur les « yachts » de 30 mètres de long est un débat économiquement crétin et stupide pour la simple et bonne raison que ce n’est tout au plus que quelques centaines de personnes qui achètent ce genre de navire. Leur mettre une taxe ne permettra jamais de financer le RSA de tous nos pauvres. C’est aussi illusoire que bête.

La seule façon de redistribuer c’est de pouvoir collecter suffisamment. Tout le reste, c’est de la littérature. 

Pour collecter suffisamment, il faut qu’il y ait beaucoup de moutons à tondre pour avoir beaucoup de laine.

Si vous tondez trop vos moutons et qu’ils meurent tous de froid, vous serez bien avancés.

De la même façon, si vous les laissez choisir le paysan qui les tondra, ils iront chez celui qui leur laissera le plus de laine sur le dos.

Tout cela est d’une logique évidente, et nul n’est besoin d’être un prix Nobel d’économie pour le comprendre.

C’est dans cette optique que l’ISF est un impôt d’une crétinerie insondable dans un monde ouvert et dans un pays où les taxes atteignent déjà 80 % d’une création de richesse réalisée par un entrepreneur.

De surcroît, si l’ISF à 1,8 % peut être supportable avec des taux d’intérêt à 5 % quand les taux sont négatifs ou égaux à zéro, l’ISF est une taxe sur votre patrimoine de 2 % chaque année… c’est sûr qu’en 20 ans vous serez à peu près ruinés.

Alors oui, il faut tordre le coup à l’ISF qui est un impôt injustifié éthiquement parlant, stupide économiquement parlant et contre-productif dans un monde ouvert, et qui est une terrible punition dans un contexte de taux zéro.

Alors oui, il faut dire que les pauvres ne sont pas « que » des braves types, et que les riches ne seront pas forcément plus vertueux si on les laisse choisir le montant de leurs impôts.

Alors oui, il faut dire que l’un et l’autre, le riche et le pauvre, ne doivent pas être opposés car ils font tous partie d’une même communauté de destin, à ceci près que techniquement parlant, ce n’est pas le riche qui a besoin du pauvre, mais bien le pauvre qui a besoin des sous du riche !

Alors les pauvres de tous les pays, et du nôtre en particulier, seraient bien inspirés de se calmer un peu dans leur haine antiriches car il faut dire la réalité.

La réalité est que la France est un pays dans lequel il fait nettement moins bon vivre d’année en année, et je parle de tous nos problèmes sociaux qui s’empilent et qui vont des zones de non-droit, dirons-nous pudiquement, aux actes terroristes quasi quotidiens et réalisés par des « déséquilibrés isolés » mais de plus en plus nombreux…

Alors rajoutez en plus des impôts énormes, et les gens partent, les riches partent, et les pauvres, sans riches, finiront par se rendre compte qu’ils ont tué la poule aux œufs d’or.

Que personne ne veuille le comprendre et le dire me laisse pantois.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

 

Données et statistiques pour les pays mentionnés : France | Tous
Cours de l'or et de l'argent pour les pays mentionnés : France | Tous
<< Article précedent
Evaluer : Note moyenne :4,8 (6 votes)
>> Article suivant
Charles Sannat est diplômé de l'Ecole Supérieure du Commerce Extérieur et du Centre d'Etudes Diplomatiques et Stratégiques. Il commence sa carrière en 1997 dans le secteur des nouvelles technologies comme consultant puis Manager au sein du Groupe Altran - Pôle Technologies de l’Information-(secteur banque/assurance). Il rejoint en 2006 BNP Paribas comme chargé d'affaires Il a exercé les fonction de directeur des études économiques de la société Aucoffre.com de 2012 à 2015, et créé le Contrarien Matin un site de « décryptage quotidien, sans concession, humoristique et sarcastique de l’actualité économique ». Il a fondé en Septembre 2015 le site Insolentiae.com et se consacre depuis pleinement à ce nouveau projet éditorial.
Publication de commentaires terminée
  Tous Favoris Mieux Notés  
Comment pourrais-je commenter cet article avant d'avoir la définition du "pauvre" et du "riche" de Monsieur Sannat ?

Est-on un riche à partir de 100'000 €, 1'000 000 €, 100'000'000 € ?

Est-on catalogué comme "riche" en raison de sa position de dirigeant d'entreprise ?

Et un pauvre, c'est quoi ?

Avant de poster, j'ai besoin de savoir !
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
@ glanduron
Les termes "riches", "pauvres", "propriétaires" n'ont à mon avis pas de fondement réel. Ce n'est que du vocabulaire largement utilisé, au sens dévoyé, par les socialistes et autres communiste, bref par des aigris qui sont restés à la remorque de gens qui se sont mieux débrouillés qu'eux. Encore que là aussi tout soit relatif. Donc on fait du bourrage crâne pour susciter la jalousie de ceux qui sont restés à quai. Étant entendu qu'ici on ne se place que sur un plan strictement matériel, idéologie gauchiste oblige. Ce qui m’amène également à dire que le sans dents que je suis dispose de moyens forts modestes mais que ma vie m'a enrichi d’expériences formidables, en France ou ailleurs et surtout des personnes que j'ai rencontré. Ce qui m'a toujours conforté dans l'idée qu'en dessous il y a des gens qui vivent dans des situations pires que soi.
Et que l'on ne vienne pas me raconter que tout le monde ne peut pas devenir "riche". Walt Disney à commencé à dessiner ses Mickey dans son garage, combien d'autres comme lui sont partis de zéro. Comme le disait E. Kant: "Wer will, der kann." En Français: "Quant on veut, on peut."
Pour en finir avec richesse et pauvreté, je citerai Christus Regnat: "Le pauvre, c'est celui qui a faim". Encore que cette expérience a dû l'enrichir.
Alors moi, la dialectique "riche vs pauvre", je trouve que c'est une foutaise de plus de la part de nos pignoufs-aigris-gauchos qui se croient intelligents grâce à des raisonnements fallacieux qui ne visent bien sûr, et par définition, qu'à tromper ceux qui les écoutent. On ne bave pas sur ceux qui sont au dessus, on essaye de les imiter, même si ce n'est pas toujours facile. Mais au moins on essaye. Et ça marche ou ça ne marche pas. C'est le début de la sagesse.
Merisier.

Evaluer :   1  0Note :   1
EmailPermalink
"... ce n’est pas le riche qui a besoin du pauvre, mais bien le pauvre qui a besoin des sous du riche !"
Quelle ineptie !!
Alors, faute de pouvoir éliminer la pauvreté, si on pouvait éliminer physiquement tous les pauvres, comment vivraient les riches sans la consommation des pauvres ?
La seule théorie du ruissellement prouvée est celle de l'entonnoir : des pauvres vers les riches ...
Evaluer :   0  3Note :   -3
EmailPermalink
Les riches ne pourront pas partir avec la main d’œuvre... Et puis en quoi font-ils profiter la population de leur richesse ou leur savoir faire ? en rien.
Les ingénieurs étudient, les ouvriers fabriquent, les riches prennent les bénéfices.

Par contre, concernant les pauvres, les chômeurs, les gens au RSA... la plupart le sont parce que les riches ont délocalisé leurs usines en Chine il y a à peine quelques décennies.
Les riches en question ont donc donné le travail aux chinois, la misère à nos pauvres, et sont restés en France pour contempler le fruit de leurs actions.

Le problème qui s'ajoute aujourd'hui, c'est que la planche à billets tourne à plein régime, et que les sous ainsi produits à partir de rien vont.... dans les poches des riches. Bref c'est tout le système qui est à refaire.

Evaluer :   0  6Note :   -6
EmailPermalink
merci pour votre exemple typique de la mélenchonisation des esprits en action
Evaluer :   3  1Note :   2
EmailPermalink
@ LEOLA
Camarade, faut arrêter la gnôle à 6h du matin en lisant l'Humanité.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
Cher Charles (si je peux me permettre, depuis le temps que je vous lis),
On ne dit pas "ce qu'il se passe" mais "ce qui se passe" ...
Quel dommage en vous lisant de tomber régulièrement sur cette horrible formule qui se répand comme une traînée de poudre dans la blogosphère.

"Il se passe quelque chose" mais cette chose est "ce qui se passe".
"Ce" est sujet du verbe et n'a pas besoin du "il"....
Evaluer :   4  0Note :   4
EmailPermalink
Bonjour... vous avez bien raison... je lui ai déjà fait la remarque mais des crétins m'ont criblé de petites flèches rouges !
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
tant mieux, je reviendrai peut etre apres l'effondrement!
C'est une évidence ! La consommation diminue, les hyper patinent, les magasins tournent avant de finir en kebab, les restaus avec 2 ou 3 tables pullulent, cela fait froid dans le dos.
Evaluer :   2  0Note :   2
EmailPermalink
pendant ce temps et après des décennies de socialisme inepte, la France s'effondre inexorablement ; quelques symptômes "en vrac" : j'habite sur une avenue donnant sur le principal centre commercial d'une collectivité de communes de près de 50.000 habitants... auparavant et notamment le samedi, il y avait des bouchons du 1° au 31 du mois... désormais et après la première semaine, il n'y a plus que très peu de circulation... en soirée, on dirait carrément une ville fantôme ( les gens "sortent" de moins en moins )... j'ai dans mon tout proche voisinage, 3 foyers qui ont fait l'acquisition de poules pondeuses... près de chez moi, les jardinets des petites propriétés individuelles sont de plus souvent transformés en potagers... des "vides-greniers" sont désormais organisés tous les week-end... mais les gens y vont surtout pour flâner car l'argent se fait de plus en plus rares ( j'en ai fait l'expérience en tentant moi-même d'y vendre quelques affaires personnelles sans succès )... la nuit, les lampadaires de certaines rues sont éteints ou diffusent une lumière blafarde et jaunâtre ( ce qui me rappelle un voyage dans l' Est de l'Ukraine que j'ai effectué il y a quelques années )... mes voisins ont de plus en plus recours au Bon Coin pour tenter de vendre tout et n'importe quoi ( bonjour Stefan ZWEIG ! )... les rues sont de plus en sales ( ça pue ! ), les chaussées de moins en moins biens entretenues... le cosmopolitisme est en pleine expansion ( et ce n'est pas reluisant ! )... les petits commerces ferment ou végètent... il est déjà trop tard et c'est sans espoir !
Evaluer :   6  0Note :   6
EmailPermalink
En gros c'est cela; 30, 31,1, 2 et ensuite quelques jours après les allocs (5,6 et7) du mois et après, c'est "zone morte" dans les grandes surfaces de mon coin....
Dernier commentaire publié pour cet article
@ glanduron Les termes "riches", "pauvres", "propriétaires" n'ont à mon avis pas de fondement réel. Ce n'est que du vocabulaire largement utilisé, au sens dévoyé, par les socialistes et autres communiste, bref par des aigris qui sont restés à la remorque  Lire la suite
merisier - 15/10/2017 à 15:08 GMT
Note :  1  0
Top articles
Derniers Commentaires
Pétrole : alerte rouge pour la France et nos approvisionnements
16 sept.Josey Wales2
Avant on n'avait deja pas de petrole mais on avait des idees. Maintenant qu'on a plus d'idees...
Clownerie ministérielle : Bruno Le Maire veut une blockchain publique
14 sept.Fortuna
This country is fucked up
La BCE en mode Père Noël avec 1000 euros pour à Noël !!
10 sept.ramin974
Bonjour, Tout ça me rappelle les parties de monopoly que je faisais quand j'étais petit. Normalement quand un joueur n'a plus de sous, il ...
Martin Armstrong : de nouvelles découvertes compromettent le dogme ...
10 sept.Alain J.
Bonjour Venez habiter entre 1800 et 2200 m d'altitude Mr Flamel. L'expérience en science vaut mieux que toute théorie avec des idées préconçues...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Red Pill1
Mais, mais, mais, je pensais que nous avions le meilleur systeme de secu du monde, que le monde entier nous l'enviait, et que nos enarques, la fine...
France : une couverture (et une fraude) sociale légendaire ?
10 sept.Go4Gold
Il y a trois sortes de comptables : ceux qui savent compter et ceux qui ne savent pas compter
L’avenir inquiétant des banques… et de vos frais !!
07 sept.jymesnil2
Bon la blague qui consiste à prétendre que les banquiers prêtent l'épargne des clients est une blague....les depots sont ridiculement insuffisants ...
Grâce au glyphosate, la SNCF va nous coûter encore plus cher !
06 sept.Fortuna
En France on n'a pas de petrole, on n'a pas de bonnes idees mais au moins on n'aura plus de desherbants
Articles les plus commentésFavorisPlus...
Flux d'Actualités
TOUS
OR
ARGENT
PGM & DIAMANTS
PÉTROLE & GAZ
AUTRES MÉTAUX